POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 8 septembre 2011

Garry Conille ne bénéficie pas de l'exterritorialité selon Madame Manigat

Le problème de résidence devrait constituer un handicape à la ratification du premier ministre désigné, Garry Connile C'est ce qu'affirme l'ancienne candidate du RDNP, Mirlande Manigat. « Le statut d'un fonctionnaire des Nations-Unies dont jouit monsieur Conille n'est pas celui d'un diplomate accrédité dans un pays », a déclaré l'ancienne première dame qui participait à une conférence débat organisée à l'Université Quisqueya.
Madame Manigat a fait remarquer que docteur Conille ne peut en aucun cas bénéficier de l'exterritorialité c'est-à-dire de l'immunité qui exempte les agents diplomatiques de la juridiction du pays ou ils se trouvent.
La constitutionnaliste croit que le parlement doit tenir compte de l'article 157 de la constitution relatif à la question de résidence dans l'étude du dossier Dr. Conille.
Par ailleurs elle a exprimé certaines réserves par rapport au choix du docteur Conille qui selon elle a été rassemblement dicté par l'ancien président américain Bill Clinton.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=19490

Aucun commentaire: