POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 9 février 2015

Sigue vivo en Camagüey el folclore haitiano

Camagüey.- Con la inauguración de la Fiesta del Folclore Haitiano, celebrada como parte de las festividades por la Semana de la Cultura de Camagüey, los alrededores de la Casa de la Cultura “Joaquín de Agüero” fueron escenario del evento más representativo de la cultura haitiana en la localidad.
El lugar se llenó de sabor cuando desde el Museo Provincial y los repartos Florat y Cándido González, llegaron bailando los grupos músico-danzarios Bonito Patuá, Caidije, Raíces Creoles, Renacer Haitiano y Desandann.
Desandann dio por iniciada la fiesta con el ritmo de tambores de los descendientes cuyas raíces están muy enterradas en las creencias de la hermana república. Con su efusividad y energía regalaron un homenaje digno del acervo cultural de la ciudad.
Le siguieron los niños de Raíces Creoles, un proyecto socio-cultural que surge como derivación de Bonito Patuá con el objetivo de continuar su legado y para inculcar en los más pequeños el respeto y la pasión por las costumbres. Mirando cómo sus compañeros amenizaban la ocasión, empatía fue lo que sobró en el público más joven que desde las escuelas primarias cercanas disfrutó del momento.
Luego del reconocimiento entregado por la institución cultural a estos portadores de tradiciones, la agrupación que actualmente conmemora su aniversario 55 de fundada y comparte la dedicación de esta jornada camagüeyana, brindó uno de sus danzas típicas, la cinta.
Así, junto al “bombanché”, la unión de todos los presentes en un mismo baile, terminó el evento, pero no los festejos, pues las creencias de esta ciudad no mueren en los corazones de sus lugareños.
http://www.adelante.cu/index.php/es/cultura/semana-de-la-cultura/2891-sigue-vivo-en-camagueey-el-folclore-haitiano

Les étudiants étrangers rapportent 9,7 millions de dollars par mois en République dominicaine

Le Nouvelliste | Publié le : 06 février 2015
Les étudiants étrangers rapportent à la République dominicaine un total de 9,7 millions de dollars par mois. Un montant quasiment similaire à celui fourni en 2012 (9,8 millions) selon la dernière enquête sur les dépenses des étudiants étrangers en république voisine, lit-on dans un article paru dans le journal dominicain El Nacional.
Environ 75,6 % des étudiants sont de nationalité haïtienne, ce qui équivaut à une augmentation de 2,1 points de pourcentage par rapport à la proportion qui a résulté de l'enquête 2012, indique le journal dominicain.
Sur cette liste, Haïti est suivie par les États-Unis (15,5 %) qui montrent une baisse de 2,1 points de pourcentage; l'Europe de 2,9 %, Colombie 1,4 % , l’Amérique centrale et les Caraïbes avec 1,2 %, le Venezuela et autres pays d'Amérique du Sud 0,8 % chacun; Mexique 0,5 % et 0,3 % en Asie. L'enquête a été menée par la Direction internationale de la banque centrale afin de quantifier l'entrée de devises étrangères en raison des dépenses réalisées par les étudiants universitaires étrangers dans le pays.
L’étude révèle en outre que la branche visée par la majorité des étudiants est la médecine ave (46,2%), soit 0,9 point de pourcentage de moins que le chiffre obtenu dans l'enquête précédente.
Toujours selon l'échantillon choisi pour l’enquête.
En ce qui a trait aux revenus et aux dépenses des étudiants, les résultats de l’enquête ont montré que ces dernières sont principalement fournies par leurs familles.
A remarquer que la participation de la famille comme principale source de financement pour les étudiants étrangers en République dominicaine a augmenté par rapport à l'enquête précédente, passant de 83,1% à 93%.
Tandis que la participation des gouvernements a montré une diminution de 9,6 points de pourcentage, passant de 13,9 % à 4,3% par rapport à l'enquête précédente. Aussi, environ 35,1 % de ses dépenses vont aux frais de scolarité, et environ 64,9 % aux frais universitaires.
Les données pour l'analyse ont été recueillies du 19 mars au 4 avril 2014, en collaboration avec des représentants de 27 universités à travers le pays.
http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/141303/Les-etudiants-etrangers-rapportent-97-millions-de-dollars-par-mois-en-Republique-dominicaine#.VNYV8XvmLnk.facebook