POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 14 mai 2014

La Santa Maria, le navire de Christophe Colomb peut-être découvert au large d'Haïti

HISTOIRE
Une épave découverte au large de la côte nord d'Haïti pourrait être celle de la Santa Maria, l'une des trois caravelles à bord desquels Christophe Colomb avait traversé l'Atlantique et découvert l'Amérique en 1492, a annoncé mardi une équipe d'explorateurs.
"Toutes les preuves archéologiques, géographiques et de topographie sous-marine suggèrent fortement que cette épave est le fameux navire amiral de Christophe Colomb, la Santa Maria". Barry Clifford en est convaincu. Cet enquêteur marin du Massachusetts a indiqué dans un communiqué publié ce mardi que l'épave découverte au large d'Haïti pourrait être celle de la Santa Maria.
"Je suis persuadé qu'une fouille complète de l'épave apportera la toute première preuve archéologique marine détaillée de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb", a-t-il ajouté.
Barry Clifford, qui a dirigé une expédition de reconnaissance sur le site, tiendra une conférence de presse mercredi matin à l'Explorer Club à New York City. La Santa Maria, après être arrivée près des Bahamas, s'était heurtée à un récif et avait dû être abandonnée. Christophe Colomb avait demandé à ses hommes de construire un fort tout à côté et était reparti en Espagne avec ses deux autres caravelles, la Nina et la Pinta, pour raconter ce qu'il avait découvert.
Barry Clifford et son équipe avaient localisé l'épave pour la première fois en 2003 sans pouvoir identifier le bateau. Mais, la découverte du camp de Christophe Colomb non loin de là à Haïti et les données du journal de bord de l'explorateur gênois sont venues semble-t-il prouver que le navire très endommagé gisant au fond de la mer était bien la Santa Maria.
http://lci.tf1.fr/science/histoire/la-santa-maria-le-navire-de-christophe-colomb-peut-etre-decouvert-8418369.html

La « Santa Maria » de Christophe Colomb refait surface

Si la découverte est confirmée, elle serait d'importance. Selon The Independent, une équipe d'archéologues sous-marins a découvert l'épave de la Santa Maria, le navire à bord duquel Christophe Colomb a découvert l'Amérique en 1492. Construite sur la côte du Pays basque au cours de la deuxième moitié du XVe siècle, la caravelle s'est abîmée sur des récifs au large d'Haïti, quelque temps après la découverte des Bahamas.
« Toutes les preuves géographiques, la topographie sous-marine et les preuves archélogiques tendent à confirmer qu'il s'agit bien du navire amiral de Colomb », indique Barry Clifford, un archéologue sous-marin dont l'équipe n'a, pour l'instant, que photographié les lieux et pris des mesures.
PROTÉGER LA ZONE DES PILLEURS
La localisation de l'épave a été possible grâce à la découverte, en 2003, de la probable localisation du fort construit par Christophe Colomb et à la lecture du récit de voyage du navigateur. Une première expédition avait permis de photographier l'épave, mais l'équipe n'avait pas été en mesure de l'identifier.
Une nouvelle série de plongées a permis de confirmer qu'il s'agissait probablement de la Santa Maria. L'empreinte laissée par le ballast au fond de l'océan, les canons correspondent aussi à celle d'un navire de la taille de la caravelle.
Les archéologues sont entrés en contact avec le gouvernement haïtien et espèrent que la zone sera protégée des pilleurs d'épaves. L'objectif ultime serait de sortir le navire de l'eau, de le conserver et de le présenter au public ; ce qui pourrait être bénéfique à l'industrie touristique d'Haïti, affirme l'archéologue.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/13/decouverte-de-la-santa-maria-de-christophe-colomb_4415875_3244.html