POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 5 juin 2009

Début du processus de distribution des kits électoraux

A 18 jour du second tour des sénatoriales, le porte parole du Conseil Electoral Provisoire (CEP), Frantz Bernardin, informe que les kits électoraux sont en train d'être acheminés dans les différentes régions du pays.
La distribution des matériels sensibles et non sensibles est réalisée rapidement afin d'éviter tout contre temps qui pourrait résulter des intempéries. Réitérant la détermination de l'organisme électoral à organiser des joutes crédibles, M. Bernardin a révélé que l'empaquetage des bulletins de vote a débuté la semaine dernière.
Les matériels sensibles et non sensibles sont confiés à la Minustah, chargée d'assurer la distribution dans les villes de province. Tandis que de nombreux parlementaires ne cessent de réclamer l'arrêt du processus électoral, le président et le directeur général du CEP se sont entretenus hier avec les membres de la commission parlementaire des collectivités territoriales. Les préparatifs pour le second tour prévu le 21 juin ont été abordés au cours de cette rencontre. Plusieurs parlementaires dont le sénateur Anacacis Jean Hector affichent leur scepticisme face au second tour des sénatoriales.
Le sénateur Jean Hector croit que les prochains élus ne jouiront d'aucune légitimité en raison du faible taux de participation des électeurs aux joutes du 19 avril.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15315

Lancement d'un programme de maitrise en administration publique

Un programme de maîtrise, visant la formation de cadres pour l'administration publique haïtienne, a été inauguré, à l'Institut Aimé Césaire de la Francophonie pour la gestion dans la Caraïbe (IfgCar) en présence de plusieurs membres du gouvernement.
Le premier ministre prenant la parole à l'inauguration de ce programme, a réaffirmé la détermination de l'équipe gouvernementale à soutenir un processus de renforcement de la fonction publique haïtienne.
Michèle Pierre-Louis exhorte les bénéficiaires à respecter leur engagement de participer à ce programme qui leur permettra de mieux se positionner dans la frange qui compose l'élite administrative haïtienne.Le programme de maîtrise en administration publique est supporté par le Canada à travers le Projet d'appui au renforcement de la gestion publique (Pargep).
Ce programme, qui s'échelonne sur une période de deux ans, rentre dans le cadre de la mise en place de l'Ecole nationale d'administration et de politique publiques (Enapp), prévue par un décret daté du 17 mai 2005 portant révision du statut général de la fonction publique haïtienne.

La première promotion, qui entre en formation en ce mois de juin 2009, est constituée de 22 cadres, issus de différentes institutions publiques.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15316

Des étudiants à nouveau dans les rues pour exiger la promulgation de la nouvelle loi sur le salaire minimum

De nouveaux affrontements ont opposé ce jeudi à Port-au-Prince des unités spécialisées de la Police Nationale et des étudiants de l'Université d'Etat d'Haïti.
Ces derniers se disent mobilisés en vue d'exiger du Président René Préval la promulgation de la nouvelle loi sur le salaire minimum.
Des barricades enflammées ont été érigé à l'avenue Christophe non loin de la faculté de L'INAGHEI et des sciences humaines. La circulation automobile a été paralysée dans ce secteur selon des reporters de radio Metropole sur place.
Au moins un étudiant a été blessé ce jeudi apprend – on . Les agents de la CIMO et de l'UDMO ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les protestataires.
Entre temps , les étudiants affirment que la mobilisation va se poursuivre en vue de porter le chef de l'état a entériner le passage du salaire minimum de 70 a 200 gourdes tel que voté dans les deux Chambres du Parlement.
Le président de la république René Préval aura ce vendredi des discussions avec les parlementaires et le secteur privé des affaires autour de la loi sur le salaire minimum.
Les membres de l'Association des industries d'Haïti (ADIH) avaient exhorté, l'Exécutif à ne pas promulguer cette loi au Journal Officiel, Le Moniteur, arguant que cette loi apportera plus de mal que de bien au pays.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15317

La banque mondiale accorde un prêt de 121 millions de dollars à Haïti

Haïti doit recevoir de la banque mondiale une aide de 121 millions de dollars sur une période de quatre ans.
L'aide accordée provient de l'association internationale (IDA) organe de la banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres a indiqué la banque mondiale dans un communiqué.
« Avec cette nouvelle stratégie, nous soutenons les efforts d'Haïti pour tourner la page des événements difficiles de l'année dernière et se replacer sur la voie de la croissance et du développement à long terme » a déclaré Ivonne Tsikata directrice de la banque mondiale pour la région des caraïbes.
La banque mondiale a souligné la nécessité d'améliorer le système éducatif et la réduction de la vulnérabilité du pays face aux catastrophes naturelles.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15318