POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 12 décembre 2013

Haïti-Cinéma/Séisme : E-diffusion d’un film sur la vie d’un immigrant haïtien

P-au-P, 11 déc. 2013 [AlterPresse] --- A partir de ce jeudi 12 décembre 2013, « J-12 », un film inspiré du tremblement de terre du 12 janvier 2010 en Haïti, est en diffusion gratuitement sur la plateforme vidéo web, vimeo.com [lien : http://www.vimeo.com/amisentertainment]. Diffusé à exactement un mois du 4e anniversaire du séisme de 2010, le film, d’une durée de 20 minutes, raconte l’existence de Vladimir, qui, après avoir été forcé d’abandonner l’école, est encouragé à se rendre à New York jusqu’à ce qu’il puisse se réinscrire par sa mère vivant en Haïti.
Dans la matinée du 12 janvier 2010, il est réveillé par un appel téléphonique de la part de sa mère. Et, dans l’après-midi, la nouvelle du séisme en Haïti est sur tous les écrans, rapporte le synopsis du film.
Principalement en Anglais, avec des sous-titres en Français, le film a été choisi dans plusieurs festivals de films à travers le monde.
La vidéo fait partie de l’émission télévisée "African American Short Films" pour une diffusion étasunienne sur des chaînes, comme NBC et KLMN.
Produit et réalisé́ par Perri Pierre, le film met en vedette l’acteur d’origine haïtienne, Perri Pierre, et Catherine Pena.
Viméo est un site web communautaire, sur lequel peuvent être partagées et visionnées des vidéos faites par les utilisatrices et utilisateurs.
Ce site web a été lancé, en novembre 2004, par des cinéastes, vidéastes et concepteurs de vidéos avides de partager leur travail.
Très connu dans le secteur e-vidéo et nominé plusieurs fois, Viméo compte des milliers d’utilisatrices et d’utilisateurs, ainsi que de vidéos postées chaque jour.
Le séisme dévastateur, qui a frappé Haïti, le 12 janvier 2010, se trouve au cœur de plusieurs réalisations musicales, littéraires et cinématographiques. [mm kft rc apr 11/12/2013 12:30]

PORT-LOUIS.- Deux voiliers chargés de dons font route vers Haïti

Dans quelques jours, un voilier chargé de dons appareillera à l'Île à Vache, au sud d'Haïti, pour venir en aide aux enfants de l'orphelinat de soeur Flora. Une initiative d'une dizaine de Port-Louisiens qui ont créé l'antenne guadeloupéenne de l'association Voiles sans frontières Caraïbe.
Un groupe de Port-Louisiens a quitté la Guadeloupe aujourd'hui en voilier, pour appareiller à l'Île à Vache, au Sud d'Haïti. Il s'agit de la première mission humanitaire de l'antenne guadeloupéenne de l'association Voiles sans frontières Caraïbe (VSFC), présidée par Émilie Jonquart. En octobre, Brigitte Lincertin, vice-présidente de l'association, et Fabien Thomas avaient lancé une collecte de jouets pour offrir un Noël à l'orphelinat Saint-François, de l'Île à Vache. Un succès. Ainsi, The Bigor, le voilier de 34 pieds gréé en jonque de Fabien Thomas, est parti chargé de dons.
Un autre voilier qui l'accompagne est également rempli. « Les résultats sont là, il n'y a pas photo. La population guadeloupéenne dans son ensemble s'est montrée, une fois de plus, vraiment généreuse.
Grandes enseignes, professionnels de santé, écoles et particuliers nous ont permis de collecter un grand nombre de jouets, de fournitures scolaires, de médicaments, etc. » , a affirmé Brigitte Lincertin. Face à la montagne de cartons, sacs, cabas et autres contenants soigneusement triés et étiquetés, elle a le sourire. Les deux équipages devraient arriver à bon port après 4 à 5 jours de navigation.
UN TROISIÈME BATEAU PART DE SAINT-MARTIN
Si la première partie de la mission est un succès, reste à pérenniser ses actions. Les membres de VSFC ne perdent pas de vue l'objectif premier de l'association, qui est de rassembler un maximum de propriétaires de bateaux et de s'appuyer sur ce réseau pour mener des actions régulières. « Cette première fois va nous permettre de mieux cibler les besoins réels de l'orphelinat, explique Amélie Schmitter. La collecte de dons a si bien marché que nous avons même un stock d'avance pour un bateau qui voudrait partir. Et dans l'idéal, c'est cela qu'il faudrait : avoir toujours un convoi d'avance. Là, un troisième bateau part de Saint-Martin. Nous n'en sommes qu'à l'amorce du projet, mais c'est le début de quelque chose qui devrait grandir. » Gageons que la fête sera belle à l'arrivée des bateaux pour faire oublier l'espace d'un moment un quotidien difficile à ces enfants orphelins.
Suivez la traversée en temps réel sur Google earth en envoyant un mail à Blog de Voiles Sans Frontieres Caraibes - Antenne Guadeloupe
Orphelinat de soeur Flora :
L'ile aux enfants d'Haiti REPÈRES
But de l'antenne Leur but ? Participer à la mise en oeuvre d'actions dans des régions isolées, accessibles uniquement par voie maritime ou fluviale, en s'appuyant sur un réseau de propriétaires de voiliers. Orphelinat de soeur Flora
Fondé par soeur Flora en 1981, l'établissement accueille aujourd'hui 71 enfants, dont environ un tiers lourdement handicapé. Parmi les pensionnaires dépendants, il y en a même qui, devenus adultes, ne peuvent pas partir et restent à la charge de l'orphelinat. Située à 200 km au Sud-Est de Port au Prince, l'Île à Vache est loin des routes fréquentées et manque de tout.
http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/societe/deux-voiliers-charges-de-dons-font-route-vers-haiti-246541.php