POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 7 janvier 2010

Environ 5 kilos de cocaïnes découverts à l'aéroport international de Port au Prince

La police nationale confirme l'arrestation de quatre présumés trafiquants de drogues fin décembre 2009 à l'aéroport international de Port-au-Prince. Au total environ 5 kilos de cocaïnes ont été découverts sur deux passagers en partance pour les Etats Unis et le Canada.
Selon la porte parole de la PNH, lors d'une fouille au corps, 2,25 kilos de cocaïne dissimulés entre les cuisses de Barbarita Arestis ont été saisis.

Trois 3 jours après, lors d'une fouille corporelle, 2,35 kilos de la même substance seront extraits des sous-vêtements d'Abel Victor.

La drogue a été remise au bureau de lutte contre le trafic des stupéfiants selon Frantz Lerebours qui annonce que les personnes appréhendés ainsi que leurs complices seront déférés par devant leurs juges naturels.

RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16251

Andrice Riché s'oppose à une prorogation du mandat des députés

Le sénateur Andrice Riché (OPL) estime que l'assemblée nationale ne peut se réunir le lundi 11 janvier 2010. Il soutient que cette séance en assemblée devrait être consacrée à l'entrée en fonction des membres de la 49 eme législature. Déplorant le retard dans la tenue des législatives, le sénateur Riché, accuse le chef de l'Etat d'avoir délibérément empêché le respect des échéances constitutionnelles.
Le sénateur, elu dans la Grand Anse, met en garde contre toute tentative d'organiser une séance en assemblée nationale faisant valoir que les députés de la 48 eme législature ont bouclé les 8 sessions ordinaires prévues par la constitution.
Le sénateur Riché et plusieurs autres élus dont le député Steven Benoît, critiquent la loi électorale qui autorise une prorogation du mandat des députés. Ces élus pourront conserver leurs sièges jusqu'en mai 2010 si les élections ne sont pas organisées dans les délais constitutionnels.
De plus l'arrêté présidentiel convoquant les députés en session extraordinaire précise que la session durera jusqu'à l'épuisement des points dans le menu.
Andrice Riché conteste aux autorités législatives le droit d'ouvrir une nouvelle session le 11 janvier. Il assure que les députés de la 48 eme législature n'existent plus.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16252

Turneb Delpé soutient que les fonds alloués aux partis politiques représentent un remboursement

Des dirigeants de partis politiques attirent l'attention sur le caractère symbolique des fonds alloués par le gouvernement dans le cadre de la campagne électorale. Le Premier Ministre haïtien, Jean Max Bellerive, avait annoncé récemment que 55 millions de gourdes seront distribués aux partis et regroupements participant aux législatives de février 2010. Les montants qui seront distribués au prorata du nombre de candidats devraient permettre de couvrir une partie des frais de campagne.
Cet avis n'est pas partagé par plusieurs leaders politiques dont Turneb Delpé ( Rassemblé) et Evans Paul (Alternative). Ils soutiennent que la modique somme accordée à chaque candidat ne pourra pas servir a grand-chose.

L'ex sénateur Delpé assure que la subvention aux partis n'est autre qu'un remboursement des frais d'inscription des candidats.

Les montants collectés par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour l'inscription de 923 candidats avoisinent les 50 millions de gourdes. Chaque candidat au sénat a versé 100 000 gourdes et chaque candidat à la députation 50 000 gourdes.

De plus les dirigeants politiques font valoir que ce remboursement sous forme de subvention pourrait être décaissé tardivement.

LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16248

Une rencontre entre des hommes d'affaires haïtiens et dominicains prévue pour la fin de ce mois

Des hommes d'affaires haïtiens et dominicains vont se réunir à la fin du mois de Janvier 2010 en vue d'identifier les obstacles à l'investissement en République Dominicaine et en Haïti. Cette réunion, prévue pour les 28, 29 et 30 janvier 2010, vise également à stimuler la compétitivité et le développement économique bilatéral selon la presse Dominicaine. .
Les hommes d'affaires des deux pays ont convenu de se réunir à la fin du mois de janvier pour discuter, indépendamment des questions diplomatiques, du commerce et du développement économique sans la présence de représentants des deux gouvernements partageant l'île, informe un communiqué émanant de la Fédération des Chambres de commerce (Fedocamara).
Par ailleurs, la Fédération des Chambres de Commerce (Fedocamara) a plaidé en faveur de la réactivation de la commission mixte haïtiano Dominicaine.
La Fedocamara exhorte en ce sens les deux pays à travailler ensemble pour favoriser le développement harmonieux d'Haïti et de la république Dominicaine.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16244