POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 16 août 2010

L'OSM ouvrira sa saison avec un concert gratuit

La Presse Canadienne, Montréal
L'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) amorcera sa saison 2010-2011 avec un concert extérieur gratuit en hommage au courage du peuple haïtien, le 2 septembre. Denis Bouchard assurera la mise en scène du spectacle, qui sera animé par Luck Mervil.
Le programme se partagera entre musiques du grand répertoire symphonique et oeuvres contemporaines d'inspiration plus populaire. Don Juan de Richard Strauss et L'oiseau de feu de Stravinski côtoieront ainsi une pièce de Gershwin, Summertime, chantée par Marie-Josée Lord, ainsi que Lollapalooza de John Adams et Mézanmi de Luck Mervil.
L'Adagio de Barber est aussi au programme, avec une lecture d'un texte rédigé par Dany Laferrière. Le Cirque Éloize ajoutera pour sa part une dimension visuelle à l'interprétation de L'oiseau de feu.
Le maestro Kent Nagano a précisé, par communiqué, que le concert rendra hommage «au courage et à la détermination du peuple haïtien, qui traverse une tragédie qui l'a profondément bouleversé».
Le spectacle sera présenté à 19 h, au Parterre du Quartier des spectacles, devant le site de la future salle de l'OSM.
Durant le concert, le public pourra se procurer des bracelets souvenirs, dont le profit de la vente sera versé à Vilaj Vilaj des villages pour le monde, un organisme qui oeuvre en Haïti.

Festival de l'Assomption: virage réussi

Plusieurs pèlerins d'origine haïtienne ont assisté
à la messe en créole qui a été célébrée, hier,
dans le cadre du Festival de l'Assomption.

Photo: Ève Guillemette
Publié le 16 août 2010 à 07h25
Mathieu Lamothe, Le Nouvelliste
(Trois-Rivières) Le premier Festival de l'Assomption, qui a remplacé cette année la neuvaine de l'Assomption, a été un franc succès selon les organisateurs, et ce, malgré le changement d'orientation de l'événement.
Même s'il était un peu fatigué après avoir travaillé sans relâche pendant les neuf jours de l'événement, le vice-recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, le père Yoland Ouellet, était tout de même tout sourire lorsque Le Nouvelliste l'a rencontré hier après-midi.
Il a notamment mentionné que la réponse ainsi que les nombreux commentaires positifs des pèlerins l'ont convaincu que la direction du Sanctuaire devait effectuer ce virage festif afin d'attirer une nouvelle clientèle.
Parmi les moments forts de la neuvaine, il cite les messes en créole qui ont été célébrées au cours du week-end ainsi que les célébrations présidées par l'abbé François Doucet, un jeune prêtre dynamique bien connu de la communauté trifluvienne.
La messe en créole d'hier a notamment été très populaire et revêtait un caractère spécial en raison du violent séisme qui a frappé Haïti au début de l'année. Un grand nombre de pèlerins d'origine haïtienne étaient présents.
Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs dû aller chercher des chaises qui se trouvaient à l'extérieur pour pouvoir s'asseoir dans la basilique.
«Il faut dire que nous avions de bons prédicateurs. Ça a notamment paru le mardi, avec François Doucet, une personnalité connue qui attire les foules. Il y avait 1450 personnes, ce que l'on n'avait jamais vu en après-midi un mardi. Ce fut la même chose vendredi soir. C'était de toute beauté. La procession aux flambeaux de samedi était également avec le style créole et c'était fantastique. J'ai fait venir un animateur de Montréal très charismatique pour la messe en créole de samedi. Il partait les chants et les pèlerins présents continuaient. C'était la fête. C'était également vraiment beau devant la basilique car on a beaucoup joué avec les effets de couleurs», a raconté le père Ouellet.
Malgré le sentiment de satisfaction qui l'habite présentement, le père Ouellet a confié qu'il aimerait bien apporter quelques changements à la programmation l'an prochain.
«Nous avons expérimenté cette année. J'aimerais que les célébrations extérieures soient plus longues l'an prochain. Je voudrais qu'on fasse venir plus de groupes, notamment des groupes gospels.
Il y en a qui nous ont dit qu'ils ne pouvaient pas cette année mais qu'ils pourraient l'an prochain.
Mais ça pourrait prendre un plus grand investissement du Sanctuaire. Chaque soirée était unique cette année, et c'est ce que l'on veut refaire», a-t-il indiqué.

Abandon du concept de la neuvaine?
Bien qu'il ne veuille pas trop en parler pour l'instant, le vicerecteur du Sanctuaire a laissé entendre que les organisateurs allaient se pencher sur la possibilité que le Festival se déroule
sur une période moins longue que neuf jours au cours des prochaines années. Il a cependant tenu de préciser qu'il ne s'agissait que d'une possibilité.
«C'est fatiguant pour le personnel et les bénévoles. J'ai trouvé que les pères oblats étaient fatigués et avaient de la misère à suivre l'horaire. C'est exigeant leur ministère. Ce que l'on veut fêter, c'est l'Assomption. On peut le faire trois ou quatre jours avant et faire une grosse fête le 15 août», a-t-il laissé tomber.
http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201008/16/01-4306796-festival-de-lassomption-virage-reussi.php

Rouge et Or: Pascal Lochard épaulé depuis l'au-delà

Après une brillante carrière dans les rangs collégiaux
à Montréal Pascal Lochard (4) a choisi le Rouge
 et Or pour s'aligner avec la meilleure équipe universitaire.

LE SOLEIL, MARTIN MARTEL
Publié le 16 août 2010 à 05h00

Olivier Bossé, Le Soleil
(Québec) Sur le terrain, Pascal Lochard compte sur ses coéquipiers pour l'épauler dans ses courses effrénées. Mais à l'extérieur des lignes blanches, le nouveau porteur de ballon du Rouge et Or n'a pas besoin de 11 athlètes d'élite pour veiller sur lui. Il a sa grand-mère.
À sa sortie du bain de glace, Lochard impressionne par sa carrure. L'assemblage muscles, moustache et tatouages lui donne en plus des airs de mauvais garçon. Mais quand on y regarde de plus près, avec son consentement, les perceptions se transforment. Sur son biceps gauche, un personnage féminin aux allures d'ange accompagne le mot Ismeda. «C'est le nom de ma grand-mère, elle est morte dans le tremblement de terre [du 12 janvier], en Haïti», laisse-t-il tomber, en suivant délicatement du bout du doigt les six lettres, de haut en bas.
Le haut de son bras droit, lui, est couvert d'une fine écriture. «C'est le psaume 23 de la Bible, ma grand-mère me le lisait souvent. Je ne suis pas vraiment religieux, je trouve que les églises, les évêques, c'est de l'abus. Mais je crois en quelque chose de supérieur et il y a des passages de la Bible qui sont très beaux», explique Lochard, récitant le verset de mémoire - «Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi.»
Né au Québec, Lochard a ensuite passé neuf ans en Haïti, où son père habite toujours, avant de revenir s'établir à Montréal avec sa mère. C'est là qu'il est devenu, une décennie plus tard, un des meilleurs demis offensifs du circuit collégial AAA, membre de l'équipe d'étoiles et champion en titre du Bol d'Or avec les Spartiates du Vieux-Montréal. Le choix de s'enrôler chez le Rouge et Or, à Québec, pour sa carrière universitaire peut donc paraître étonnant.

Avec les meilleurs
«Mon premier objectif n'est pas tant de jouer le plus vite possible que de m'améliorer le plus vite possible. Pour moi, la meilleure façon d'y parvenir était de m'aligner avec la meilleure équipe. C'est sûr que j'aurais pu aller à Sherbrooke, alors que Pascal Fils est parti» et donc le poste de principal porteur de ballon est ouvert, «mais j'ai préféré venir ici, où on va être six!» lance le sportif de 6' 1'' et 215 lb, en riant. Les vétérans de troisième année Sébastien Lévesque et Maxime Béland auront beaucoup de compétition avec l'arrivée des Lochard, Guillaume Bourassa et Francis Claude.
L'attrait du Championnat canadien disputé à la maison, peut-être? «Je ne savais même pas que [le match de] la Coupe Vanier se tenait ici deux années de suite», avoue-t-il candidement. «De toute façon, c'est encore loin et il y a encore beaucoup de matchs d'ici là. Et je suis tellement préoccupé avec mon cahier de jeux que je me concentre sur une journée à la fois.»
Cette semaine, Lochard et ses coéquipiers ont droit à trois heures d'entraînement chaque matin, de 8h30 à 11h30, en plus des après-midi de mardi, mercredi et vendredi, de 15h à 17h30.
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/sports/football/201008/15/01-4306755-rouge-et-or-pascal-lochard-epaule-depuis-lau-dela.php

Un appel pour que la France rembourse à Haïti la dette de son indépendance

LEMONDE.FR avec AFP
16.08.10
13h40 • Mis à jour le 16.08.10
14h12Dans une lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy, publiée lundi 16 août dans le quotidien Libération, un groupe d'intellectuels et de responsables politiques appelle la France à rembourser à Haïti 17 milliards d'euros, une estimation des sommes qui furent exigées par Paris en échange de l'indépendance, obtenue en 1804, de son ancienne colonie. Cet appel est notamment signé par le linguiste américain Noam Chomsky, le philosophe français Etienne Balibar, ou encore les eurodéputés écologistes Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly.

"Considérant les besoins financiers criants de ce pays dévasté par le terrible séisme du 12 janvier, nous vous pressons donc, monsieur le président, de restituer à Haïti, la première république noire de l'histoire, la dette historique de son indépendance", écrivent les signataires.
"UNE DETTE ILLÉGITIME"
Ils rappellent qu'après l'indépendance d'Haïti, le roi Charles X (1824-1830) imposa aux Haïtiens de payer à la France 90 millions de francs or, sous la menace d'une invasion militaire et d'une restauration de l'esclavage. "Cette indemnité a fait ployer des générations de Haïtiens sous le poids d'une dette illégitime, dette que la nation haïtienne n'a fini de payer qu'en 1947", ajoutent-ils.
Les signataires se présentent comme un "groupe de soutien au comité pour le remboursement immédiat des milliards envolés" d'Haïti. Ce comité est à l'origine de la mise en ligne, le 14 juillet dernier, d'une parodie du site Internet du ministère des affaires étrangères français, sur laquelle était faussement annoncé un remboursement de ces sommes. Le site a également mis en ligne lundi le texte de la pétition ainsi que la liste de la centaine de signataires.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/08/16/un-appel-pour-que-la-france-rembourse-a-haiti-la-dette-de-son-independance_1399330_3222.html
Commentaires:
Il faudra reconnaître que l'action du groupe "CRIME" qui consista à pirater le site du ministère des affaires étrangères françaises, dans un premier temps vu et accepter comme boutade porte aujourd'hui ses fruits. Personne ne saurait prevoir ou prédire ce qui adviendra de ce débat autour de la restitution de la dette de l'indépendance haïtienne payée à la France. Mais on en parle. C'est déjà pas mal. Et ce sera encore mieux si on continue à en parler...

Enel Désir démissionne du CEP

Le conseiller Enel Désir, en conflit ouvert depuis plusieurs mois avec ses collègues, a indiqué avoir remis sa démission au chef de l'Etat René Préval ce lundi. Même s'il ne participait plus aux rencontres du conseil depuis sa mise à l'écart, M. Désir ne demeurait pas moins un conseiller à part entière. Les 8 autres conseillers sous la direction de Gaillot Dorsainvil avaient à plusieurs reprises réclamé son remplacement. Le représentant de l'église catholique soutient qu'il a démissionné notamment en raison de problèmes de santé. M. Désir s'est entretenu ce midi avec des dirigeants de l'église catholique pour leur faire part de sa décision et attirer l'attention sur la nécessité de designer un nouveau membre.
Dans des déclarations à la presse, M. Désir a assuré qu'il n'avait pas été influencé par l'exécutif dans sa décision.
LLM / Radio Métropole Haïti

Des victimes du séisme passent le bacc

Les élèves des régions affectées par le tremblement de terre du 12 janvier ont rendez vous ce lundi pour subir les épreuves du baccalauréat, première partie. Dans un communiqué de presse, les responsables du ministère de l'éducation Nationale et de la Formation professionnelle, ont indiqué que plus de 60 mille candidats prendront part à ces examens qui, dureront deux jours.
Ils sont repartis comme suit : 65956 pour le département de l'Ouest ,2158 pour le Sud-est et 793 pour les Nippes, conclut le communiqué émanant du ministère.
Les activités scolaires avaient été interrompues brusquement dans plusieurs départements géographiques suite au séisme 12 janvier. Le Ministère de l'Education Nationale, avait élaboré un nouveau calendrier scolaire prévoyant, la fermeture des classes à la fin de ce mois d'août
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18134

La CIRH tiendra sa deuxième réunion ce mardi à Port-au-Prince

La Commission Intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH), organisera ce mardi sa deuxième réunion de travail en Haïti, deux mois après son installation. Lors de cette rencontre, un nombre de priorités sectorielles seront présentés à la CIRH qui aura à se prononcer sur des projets qui sont déjà soumis à l'appréciation de cette commission chargée de reconstruire Haïti.
Notons le co-président de cette entité, Bill Clinton ainsi que le premier ministre haïtien, Jean Max Bellerive prendront part à cette deuxième rencontre.
Rappelons que cette deuxième réunion de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH) préalablement prévue le 23 juillet dernier a été reportée par les autorités. Les motifs de ce report n'ont pas été rendus publics.
Parallèlement, les deux co-présidents de la Commission, le Premier Ministre haïtien Jean-Max Bellerive et l'ex-président Bill Clinton, s'étaient entretenus à New York avec les donateurs.
Créée par décret présidentiel le 21 avril dernier, la CIRH a pour mission de planifier et des coordonner, les projets relatifs à la reconstruction du pays.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18132

Des intellectuels français sont favorables au remboursement de la dette de l'indépendance

Plusieurs intellectuels et responsables politiques français ont appelé le gouvernement de Sarkozy à rembourser à Haïti 17 milliards d'euros, une estimation des sommes qui furent exigées par Paris en échange de la reconnaissance l'indépendance. Parmi les signataires de la lettre ouverte au chef de l'Etat on note le linguiste américain Noam Chomsky, le philosophe français Etienne Balibar, ou les eurodéputés français Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly. Les signataires de cette pétition se présentent comme un "groupe de soutien au comité pour le remboursement immédiat des milliards envolés" d'Haïti (Crime).
"Considérant les besoins financiers criants de ce pays dévasté par le terrible séisme du 12 janvier, nous vous pressons donc, monsieur le président, de restituer à Haïti, la première république noire de l'histoire, la dette historique de son indépendance", indiquent les signataires de la requête publiée dans le journal Libération.
Ils rappellent qu'après l'indépendance d'Haïti, le roi Charles X (1824-1830) imposa aux Haïtiens de payer à la France 90 millions de francs or, sous la menace d'une invasion militaire et d'une restauration de l'esclavage. Cette "dette de l'indépendance" est aujourd'hui estimée à "bien plus" que 17 milliards d'euros, selon eux. Les intellectuels et personnalités politiques font valoir que cette "indemnité a fait ployer des générations d'Haïtiens sous le poids d'une dette illégitime, dette que la nation haïtienne n'a fini de payer qu'en 1947".
Ce comité avait le 14 juillet dernier suscité un tollé en mettant en ligne un faux site du ministère français des affaires étrangères dans lequel était annoncé un remboursement de la dette.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18131

Jean Bertin et Lesly Voltaire écartés de la course électorale

Les juges électoraux ont écartés les candidats Jean Bertin et Lesly Voltaire de la course à la présidence. Les membres du Bureau Contentieux Electoral Départemental (BCED) ayant siégé le vendredi 13 août ont accepté les contestations formulées à l'encontre des deux candidats. Les dirigeants du Parti Socialiste Haïtien avaient contesté la candidature de M. Bertin, arguant que le PSH en tant que membre du regroupement Forces 2010 supporte la candidature de Wilson Jeudi.
En ce qui a trait à la candidature de Lesly Voltaire (Ansanm Nou Fò), plusieurs fois ministre sous la présidence d'Aristide, il n'aurait pas obtenu les documents requis de la Cour des Comptes.
Les candidats pourront faire appel de la décision du BCED auprès du Bureau du Contentieux Electoral National (BCEN). Le processus devra être réalisé de manière célère puisque les autorités électorales envisagent de communiquer la listes des candidats retenus le mardi 17 août 2010.
Les avocats du contestataire peuvent faire appel de la décision du BCED en ce qui a trait aux candidats Wyclef Jean (Viv Ansanm), Yvon Neptune (Ayisyen pou Ayiti), Kesler Dalmacy (Indépendant), Lavarice Gaudin (Veyo Yo), Michel Martelly (Repons Peyizan) et Jacques Edouard Alexis (MPH).
Maître Newton Saint Juste avait précisé qu'il envisage de faire appel de la décision du BCED. Il soutient que des DVD montrant le candidats Martelly dans des postures malsaines, indignes d'un candidat a la présidence, ont été remis aux juges électoraux.
Le premier candidat à avoir eu gain de cause au cours des auditions a été Jude Célestin(Unité). En réalité, l'avocat du contestataire a accepté de retirer sa plainte en raison de l'évidence des articles de la constitution. Nulle part il n'est fait obligation à un directeur général de l'administration publique d'obtenir un certificat de décharge du Parlement.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18130

Libération de 3 personnes enlevées par des bandits

Les forces de l'ordre ont au cours d'une opération le week end écoulé libéré une femme et deux enfants séquestrés par des bandits. Les autorités policières indiquent que 3 auteurs du rapt ont été appréhendés au cours de l'intervention réalisée dans le quartier de Santo ( Nord de Port-au-Prince). Le porte parole de la Police, Frantz Lerebours, soutient qu'un policier et un bandit ont été blessés lors d'échanges de tirs. Les autorités policières sont relativement satisfaits des résultats de cette opération qui a permis de démanteler un gang impliqué dans de nombreux enlèvement dont celui d'un substitut du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Mazard Fortyle.
Le chef du gang Frantz Audate, un évadé responsable de nombreuses exactions, recherché par les forces de l'ordre depuis plusieurs mois, a été appréhendé au lendemain de l'intervention.
Les 4 criminels sont tous des évadés du Pénitencier National, insiste M. Lerebours rappelant qu'ils avaient été condamnés pour des cas d'enlèvement.
4 personnes enlevées la semaine dernière à Delmas 95 sont toujours aux mains de leurs ravisseurs. Le porte parole de la Police assure que la cellule contre enlèvement a été saisi du dossier.
Les forces de l'ordre sont vigilantes, affirme le porte parole de la PNH qui réitère la détermination des agents de l'ordre à maintenir un climat sécuritaire.
Les 4 000 évadés du Pénitencier National représentent une source de préoccupation pour les autorités policières et judiciaires qui s'évertuent à capturer les criminels en cavale. Plus de 600 évadés ont été capturés ces derniers mois par les policiers.
LLM / Radio Métropole
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18129

RIZ KHAN: Wyclef Jean the next president of Haiti?

Years after Wyclef Jean released If I Was President, the hip-hop megastar may soon discover just how difficult it can be to lead a nation.

As a candidate for Haiti's presidency, Jean has pledged to expand education and employment while rebuilding the country's infrastructure.
So far his campaign has met with more criticism than praise.
Some feel his celebrity status would keep international attention on the nation's development needs.
Critics say he lacks the experience and political vision necessary to be president.
They also argue that, as a long-time resident of New Jersey, he does not meet the constitutional residency requirements.
On Wednesday's Riz Khan we speak with Haiti's ambassador-at-large Wyclef Jean and ask: Can a pop star really lead Haiti forward? Harry Fouche, former Consul General of Haiti in New York also joins us.
You can join the conversation. Call in with your questions and comments on Wednesday, August 11, at our live time of 1630GMT. Repeats air at 2130GMT, and the next day at 0230GMT and 1130GMT.
http://english.aljazeera.net/programmes/rizkhan/2010/08/2010811710253267.html