POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 5 octobre 2010

Les Haïtiens se passionnent peu pour les élections à venir

Publié le 04 octobre 2010 Agence France-Presse, Port-au-Prince
Les Haïtiens sont peu motivés par les élections présidentielle et législatives prévues le 28 novembre dans le pays, ravagé en janvier par un violent séisme, selon un sondage publié lundi à Port-au-Prince.
D'après cette enquête réalisée en septembre auprès de 6000 personnes, plus de 20% des Haïtiens interrogés disent ne pas connaître les candidats ou ne pas avoir encore fait un choix.
Quelque 19 candidats se présentent à l'élection présidentielle pour remplacer René Préval, dont le mandat arrive à terme le 7 février 2011.
Quelque 19 candidats se présentent à l'élection présidentielle
pour remplacer René Préval, dont le mandat arrive à terme le
 7 février 2011. PHOTO: REUTERS
L'enquête, commanditée par des organisations patronales haïtiennes, montre que l'ancienne première dame d'Haïti Myrlande Manigat, dont le mari avait été renversé en 1988 par un coup d'Etat après 120 jours au pouvoir, arrive en première position avec 16% des intentions de vote.
Le candidat du parti au pouvoir Jude Célestin figure en deuxième position avec 13%, suivi par le chanteur Michel Martelly (12,5%).
Quelque 4,5 millions d'électeurs, dont de nombreux sinistrés vivant dans des camps de personnes déplacées par le séisme, sont appelés à élire les nouveaux dirigeants d'Haïti.
Récemment, M. Préval s'est montré préoccupé par l'éventualité d'une faible participation aux élections, évoquant «la désaffection de l'électorat vis-à-vis du monde politique, le déplacement des personnes après le séisme» et le fait que «beaucoup de gens qui souffrent n'ont peut-être pas comme premier souci d'aller voter».
Le séisme du 12 janvier en Haïti a fait 1,5 millions de sans-abri et plus de 250 000 morts.
http://www.cyberpresse.ca/international/amerique-latine/201010/04/01-4329464-les-haitiens-se-passionnent-peu-pour-les-elections-a-venir.php