POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 20 octobre 2009

Préval constitue un nouveau Conseil Electoral Provisoire

Le chef de l'Etat haïtien, René Préval, a désigné le week end écoulé les membres du nouveau Conseil Electoral Provisoire (CEP). Plusieurs personnalités dont l'ex président Frantz Gérard Verret et l'ex vice président, Joseph Jasmin, ont été écartés du nouveau CEP chargé d'organiser les élections législatives de 2010.
L'arrêté présidentiel, publié dans le journal officiel Le moniteur, n'autorise pas le CEP à organiser les élections présidentielles.
4 membres du précèdent CEP ont été confirmés dans leurs fonctions par leurs secteurs respectifs. Ginette Cherubin, Gayo Dorsainvil, Leonel Raphael et Jacques Belzinc conservent leurs sièges.
Toutefois le CEP fait peau neuve puisque 5 des 9 conseillers viennent d'être désignés par des secteurs de la société civile. Laurette Croyance représente l'église Catholique qui n'a pas renouvelé sa confiance à Frantz Gerard Verret. Antenor Guerrier, Jean Telev Pierre, Jean Enel Desir et Ribel Pierre représentent des secteurs divers dont la Conférence des partis politiques et la Fédération des Casecs.
Deux nouveaux secteurs, les vodouisants et la Fédération des Asecs sont représentés au sein du CEP qui à l'instar de celui qui l'avait précédé ne respecte pas les prescrits constitutionnels. Le chef de l'Etat avait en 2008 opté pour un CEP de consensus.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15954

Journées européennes du développement : Le premier ministre haïtien confirme sa participation

La Première ministre Michèle Pierre-Louis est attendue ce mardi à Stockholm, la capitale suédoise, où elle doit participer aux Journées européennes du développement prévues du 22 au 24 octobre.
Les Journées européennes du développement sont organisées conjointement chaque année par la Commission européenne et par la présidence de l'Union européenne.
Elles rassemblent sur un pied d'égalité quelque 4 000 personnes et 1 500 organisations actives dans le domaine du développement. Sont représentés des délégués de 125 pays, y compris des chefs d'État et d'importantes personnalités, notamment des lauréats du prix Nobel.
L'événement vise à rendre l'aide au développement plus efficace, à bâtir une coalition internationale contre la pauvreté et à concrétiser les objectifs du millénaire pour le développement.
Avant de laisser le pays, le chef du gouvernement haïtien a indiqué qu'elle répond à une invitation conjointe du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso et du Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l'Union européenne.
Mme Pierre-Louis aura à prononcer un discours et en profitera pour avoir des entretiens bilatéraux avons-nous appris.
RD

La BID et le Gouvernement annonce la construction d'un pont sur les Trois Rivières

Le gouvernement haïtien et la Banque Interaméricaine de Développement (BID) ont signé hier un accord de 2.9 millions de dollars pour la construction d'un pont sur les Trois Rivières dans le Nord ouest. Cet ouvrage d'art qui sera réalisé par la firme dominicaine Cosimar, permettra de relier toutes les communes du Nord Ouest.
Dans son discours à l'occasion de la cérémonie de signature la Première Ministre Michèle Pierre Louis s'est félicité d'avoir tenu ses promesses à l'endroit des parlementaires de cette région.
Reprenant un dicton créole Mme Pierre Louis a souligné qu'elle est d'autant plus satisfaite parce qu'une promesse est une dette. " Les travaux peuvent commencer immédiatement", a-elle expliqué.
Le sénateur Evaliere Beauplan qui n'avait jamais cessé de réclamer la construction de ce pont, s'est réjoui que le gouvernement ait pu accéder à sa principale revendication.
Il soutient que la construction du pont permettra de lancer véritablement la région sur la voie du développement économique.
De son coté, le ministre des travaux publics, Jacques Gabriel, révèle que de nombreux efforts avaient été déployés afin de relier les communes du haut et du bas Nord ouest.
Il assure que l'ouvrage permettra d'établir la communication en tout temps entre Port de Paix, la métropole et les autres communes limitrophes de Jean Rabel.
" Le développement des activités touristiques et la réduction du coût du transport sont les principales conséquences de la construction du pont sur les " Trois Rivieres", insiste le ministre Gabriel.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15952

L'insécurité fait une nouvelle victime à Port au Prince


Les bandits armés ont encore frappé, ils ont tué devant sa résidence Marie Dinette Fanfan, une employée de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA) .
La victime a reçu quatre balles au thorax lundi après-midi près du Collège Catts Pressoir à l'avenue Martin Luther King (centre-est de Port-au-Prince). .
Elle est décédée au moment où l'on tentait de la conduire d'urgence au Centre de diagnostic et de traitement intégral (CDTI), un hôpital privé. .
La police arrivée sur les lieux du crime à procéder à l'interpellation de plusieurs personnes et annonce qu'une enquête est en cours pour retrouver les assassins.
Après une longue période d'accalmie, Port-au-Prince semble redevenir le théâtre d'attaques d'individus armés. .
La plupart de ces attaques ont été menées ces dernières semaines par des individus circulant à moto. La police annonce des mesures visant à mettre hors d'état de nuire ces bandits.
RD
 

Interpellation prochaine du ministre des finances

Plusieurs sénateurs envisagent de formuler une demande d'interpellation de plusieurs membres du gouvernement. Le sénateur Anacacis Jean Hector (Lespwa) argue que cette démarche s'avère indispensable en raison du laxisme des autorités gouvernementales.
Le ministre des finances, Daniel Dorsainvil, est toujours dans le collimateur des sénateurs de Lespwa, jusqu'à présent insatisfaits de la politique économique du gouvernement. Anacacis Jean Hector veut réactiver la demande d'interpellation mise en veilleuse par l'ancien bureau.
Il déplore la propension du grand argentier à thésauriser au maximum alors que les ressources devraient être utilisées pour améliorer les conditions de vies de la population. " Le ministre se comporte comme un comptable parce qu'il veut avoir des montants énormes dans les caisses ", se plaint le sénateur Jean Hector faisant référence au maintien de 300 000 dollars dans les réserves de la BRH.
Le sénateur de Lespwa croit que la censure de certains ministres permettra au chef de l'Etat de réaliser les changements nécessaires dans l'administration publique. Même si Lespwa est en première ligne de ce mouvement, le sénateur Anacacis assure que les parlementaires du parti au pouvoir veulent tenir compte des revendications de l'opposition. " Les dirigeants des partis de l'opposition ont affiché leur désapprobation vis-à-vis de l'action de Michèle Pierre Louis", martèle le sénateur Jean Hector qui n'écarte pas la possibilité d'interpeller la Première Ministre.
LL
M

Ecoworks accorde un don 20 000 poules à la région frontalière

Le gouvernement haïtien et l'organisation EcoWorks Inernational ont signé un contrat pour la distribution de 20 000 poules pondeuses à une centaine de famille dans la région frontalière. Le contrat a été paraphé vendredi dernier par le directeur exécutif du Fonds de Développement Frontalier (FDF), Max Antoine, et Ben Butler, représentant de Ecoworks International.
M. Antoine soutient que le projet qui sera réalisé dans la ville de Ganthier permettra d'améliorer la production avicole dans le pays. Il explique que l'accord s'inscrit dans le cadre de l'agenda de la FDF pour la région frontalière considérée comme l'une des plus vulnérables du pays. Nous devons aider les résidents de la zone frontalière à augmenter leur capacité de production et leur revenu insiste t-il faisant remarquer que les femmes bénéficieront en priorité du programme.
Le directeur du FDF explique qu'une centaine de femmes seront impliquées dans la première partie du projet. L'organisation Ecoworks entend créer une ferme pilote, axée sur la protection de l'environnement dans cette région proche du lac Azueï.
M. Antoine croit que le projet permettra de générer des revenus pour les jeunes et qui ne seront plus contraints de se rendre en République Dominicaine pour chercher un emploi.
De son coté, Mme Henryka Manès directrice exécutif de Ecoworks International a soutenu que le programme s'inscrit dans le cadre de la priorité du gouvernement haïtien visant à améliorer la production agricole.
Elle indique que cette région a été choisie parce que les besoins des résidents de Ganthier sont nombreux. " Nous avons trouvé un partenaire idéal en FDF", martèle Mme Manès faisant remarquer qu'un projet dans le domaine de l'entreprenariat est également envisagé.
L'organisation entend également financer une coopérative et un projet de reboisement de la région. Par ailleurs Ecoworks annonce également des projets dans le secteur de l'éducation.
LLM

Crise à L'université d'état d Haïti ; rien n'est encore réglé

Le « Comité de facilitation » mandaté par le président René Préval pour normaliser la situation à l'université d'état d Haïti devrait rencontrer à nouveau les 46 étudiants sanctionnés par le décanat de la faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP).
Aucune date n'est encore retenue pour cette nouvelle rencontre avons-nous appris. Une quinzaine des étudiants sanctionnés ont eu la semaine dernière des discussions avec les membres du comité de facilitation nommé par le président de la république.
Les étudiants contestataires continuent de réclamer la démission du décanat en fonction, rejetant d'un revers de main les sanctions prises à leur encontre.
La rencontre décidée par le Comité de facilitation avait pour but de recueillir le point de vue de ces étudiants directement impliqués dans la crise.
Les membres du comité de facilitation n'ont pas fait de déclaration à la presse à l'issue de cette rencontre.
Rappelons que Plusieurs entités de l'UEH dont la Faculté d'Ethnologie, l'Ecole Normale Supérieure et l'Institut National d'Administration, de Gestion et des Hautes Etudes Internationales (INAGHEI) ont connu une période d'inactivité dans le cadre du mouvement de protestation des étudiants.
Mais c'est la Faculté de Médecine et de Pharmacie qui est la plus touchée. Dysfonctionnelle depuis le 27 avril, la FMP est gardée depuis plusieurs semaines par des agents de la police.
Le Pouvoir Exécutif de son coté avait mis en place le 23 septembre dernier, un comité devant faciliter la résolution de la crise.
RD


Préval justifie la présence des troupes onusiennes

Dans son discours à l'occasion des cérémonies marquant le 203 eme anniversaire de la mort du père fondateur de la patrie, le chef de l'Etat haïtien, René Préval a tenu à justifier la présence des troupes étrangères sur le territoire. Il a attiré l'attention sur l'incapacité de la PNH à assurer la sécurité publique soulignant que la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah) demeurera dans le pays aussi longtemps que cette situation perdurera.
Rappelant que la présence des troupes onusiennes est la conséquence des troubles politiques de ces dernières décennies, M. Préval souligne que l'Etat ne peut assurer la sécurité des citoyens.
Il a également critiqué l'attitude de certains dirigeants politiques qui réclament le départ de la Minustah. Qualifiant leur comportement d'irresponsable le président Préval fait remarquer que la mission onusienne n'est pas une force d'occupation.
Toutefois le président Préval croit qu'il faut œuvrer en vue de changer la situation. Il préconise une unité entre tous les secteurs de la vie nationale afin de créer un climat de stabilité. Nous devons par le dialogue renforcer le climat de stabilité politique que nous avons initié en 2006 insiste M. Préval.
Il assure que le climat de stabilité politique est une condition essentielle au progrès économique. Dans son discours le chef de l'Etat a révélé que 36 kilomètres de route, reliant Marchand à Port-au-Prince, est en chantier grâce à la stabilité politique lancée par son gouvernement.
LLM