POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 14 février 2010

Une patrouille tue deux citoyens haïtiens qui auraient essayé de traverser la frontière à bord d’une moto volée.

Auteur: William Estevez
Traduction: Jonas Jolivert pour Haiti Recto Verso
Dajabon- Une patrouille mixte de l’Armée et du Corps spécialisé de la Sécurité Frontalière Terrestre (CESFRONT), a tué  de plusieurs balles au petit matin de hier deux présumés voleurs au moment ou ils ont essayé de passer la frontière avec une motocyclette volée.
L’incident aucours duquel  les citoyens haïtiens perdirent la vie est survenu vers quatre heures du matin du samedi sur le côté gauche du détachement militaire  de la communauté de la Vigia, municipalité de Dajabon.
Selon les informations obtenues sur le lieu de l’incident, les étrangers circulaient à bord de la motocyclette marque TS 125 de couleur bleue et blanc, par un corridor qui conduit à la rivière massacre qui sépare la Républiqe Dominiciane et Haïti située entre Dajabon et Ouanaminthe.
Il a été rapporté que la patrouille a essayé d’arrêter les présumés délinquents, mais ceux-ci ont essayé de s’échapper des militaires qui les ont agressés.
Les cadavres ont été envoyés immédiatement à l’institut de médecine légale pour les études  nécéssaires

SOLIDARITE : LE SOMMET SUR HAITI REPORTE AU MOIS DE JUIN

Auteur : Nestor Medrano
Traduction Jonas Jolivert pour Haïti Recto Verso
Le 14/02/2010
La décisiona été retenue au décours d’une réunion tenue entre Leonel Fernandez, Jean Max Bellerive et Temistocles Montas
Santo Domingo.- Le présient Leonel Fernandez, le premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive et le ministre de l’économie et de la Planification, Temistocles Montas se sont mis d’accord pour ajourner la Conférence Mondiale sur le futur d’Haïti, qui au départ a été programmée pour le mois d’avril prochain, au 2 juin de cette année et de donner la priorité à la reconstruction de logements, à la sécurité alimentaire , aussi à l’agriculture, des secteurs sévèrement affectés par le tremblement de terre devastateur du 12 janvier dernier.
Au cours d’une réunion technique entre des équipes des deux pays à laquelle le premier ministre haitien prit part en qualité de ministre de plannification et de coopération externe de son pays à laquelle s’est intégrée après le président Leonel fernandez, Monats a indiqué que le 17 et 18 mars aura lieu en République Dominicaine, une réunion avec les pays riches bailleurs de fonds d’Haïti, pour discuter de la documentation stratégique qui sera portée à une autre grande réunion programmée pour le 31 mars dans la ville de New York sous les auspices de l’organisation des Nations Unies (ONU).
La motivation au changement de date du sommet prévu pour le 17 avril est la proximité de la rencontre du mois de mars avec la communauté internationale au si-ège de l’ONU, selon les déclarations de Montas.
La réunion de hier débuta après deux heures de l’après midi et le président Leonel Fernandez s’y est insorporé après 18 heures, comme une façon d’animer aux travaux techniques. Montas a expliqué qu’il existe aujourd’hui au sein des autorités haïtiennes les préocupations au sujet des logements, l’alimentation, la santé et l’éducation. Ainsi que la sécurioté alimentaire et l’agriculture.
Cependant, le président leonel fernandez a dit que c’était un motif de grande satisfaction pour le gouvernement dominicain de continuer avec le labeur de solidarité vers le pays voisin, « à court terme en réponse aux beoins survenus avec les urgences du tremblement de terre et à long terme avec ce qui se doit d’être un programme de développement  économqieu soutenu pour aider la République d’Haïti.
Le chef de l’état a déclaré que l’acteur central reste le peuple haïtien et que la République Dominiciane apporte sa coopération pour rechercher les meilleurs résultats pour le bénéfice du peuple haïtien.
Fernandez a signifié que la discussion de hier a permis d’aborder les sujets très concrets, très significatifs, dans les initiatives dans les programmes et dans les actions et aussi dans l’identification des coûts et des sources de financement en faisant appel à l’engagement de la communauté internationale pour son entière exécution.
« Je crois que cette tragédie qui a eu lieu en Haiti, avec intelligence, avec créativité e t imagination peut être convertie en une grande plateforme pour que Haïti sorte enfin de la pauvreté », a-t-il manifesté.
Bellerive de son côté a expliqué que les dates du 17 et 18mars ont été retenues pour la rencontre parce que certains amis d’Haïti ont compris qu’il fallait agir le plus rapidement possible  et ne pas attendre le 14 avril comme il a été au début selon le positionnement de la République Dominicaine. 

Washington réitère son soutien à Haïti confrontée à une "situation terrible"

Un message de solidarité de l’administration Obama à l’occasion du premier mois de la tragédie qui reflète l’approche stratégique américaine des problèmes structurels et de l’avenir du pays

La situation en Haïti demeure "terrible", un mois après le tremblement de terre qui a dévasté Port-au-Prince et sa région, a averti vendredi dans un communiqué la Maison Blanche en réitérant la volonté des Etats-Unis de continuer à soutenir à long terme le pays aujourd’hui sinistré.
"La situation reste terrible. Même avant le séisme, Haïti était le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental", relève le porte-parole du Président Barack Obama, Robert Gibbs, dans le communiqué rendu public à l’occasion de la commémoration du premier mois de la catastrophe qui a rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes en Haïti.
"Les besoins en nourriture, en abris, en produits médicaux et en sécurité de base sont énormes, et la saison des pluies qui arrive va créer de nouvelles difficultés. Les infrastructures détruites en quelques minutes vont mettre des années à être reconstruites", a poursuivi le porte-parole.
"Les Etats-Unis vont soutenir nos partenaires haïtiens lors de la transition entre secours d’urgence et reconstruction à long terme", a enfin indiqué la Maison Blanche.
Washington, qui a déployé en Haïti plusieurs milliers de soldats dans le cadre d’une vaste opération humanitaire au lendemain de la tragédie, a aussi dépêché des centaines de secouristes spécialisés et un navire-hôpital sur lequel sont soignés des centaines de blessés graves.
Samedi, une délégation bipartisane du Congrès américain ayant à sa tête Nancy Pelosi, speaker de la Chambre des représentants, a effectué une visite à Port-au-Prince destinée à évaluer l’aide à long terme que les Etats-Unis entendent fournir en vue de la reconstruction du pays.
Selon un dernier bilan provisoire du gouvernement haïtien, le terrible séisme du 12 janvier a fait au moins 217.000 morts, 200.000 blessés et plus d’un million de sinistrés. spp/Radio Kiskeya

In memoriam : Ceux qui nous ont quittés le 12 janvier


"Il serait presque indécent de vouloir citer quelques dizaines de noms sur une liste triée parmi plus de 270.000 morts. Là il s’agit des « gens importants », des noms revêtant une résonnance particulière. Cependant on se prend au jeu et on on parcourt la liste de ces quelques noms importants à la recherche de nos chers amis et parents dont nous sommes sans nouvelles. Je cherche encore des gens simples, des noms communs, des haïtiens qui sans doute auront encore une fois abreuvé cette terre de leurs sang soufle et vie pour que revive de ces décombres une nouvelle terre pour nous autres les haïtiens. Docteur Kerby Alcindor, Docteur Joseph Agabus, vous n’êtes pas sur cette liste. Mais je ne sais pas ou vous retrouver…."...Mais nous pleurons et déplorons les 270.000 disparus ....

Emportés tous par un séisme d’une rare cruauté

Liste des disparus du 12 janvier 2010
Parlement
. Jacques Jean Wilbert, Sénateur sortant du Plateau Central (centre), Elu en 2006 sous la bannière de la plateforme d’alors du Président Préval "Lespwa", le parlementaire figurait sur la liste des candidats de la nouvelle coalition présidentielle "Inite" aux sénatoriales partielles de février-mars, reportées sine die.
. Louis Michelet, Sénateur sortant de l’Artibonite (nord). Il avait été élu pour seulement quelques mois sous le label "indépendant" lors des législatives controversées du 21 juin 2009.
Les deux élus sont morts sous les décombres du Palais Législatif désormais totalement en ruine.
Justice
. Me Roc Cadet, 46 ans, doyen du tribunal civil de Port-au-Prince,  Jean-Claude Rigueur, juge d’instruction, natif de Fond des Nègres (sud).
Les deux magistrats se trouvaient parmi la trentaine de victimes de l’effondrement du Palais de justice de la capitale.
Agronomie/Ministère de l’agriculture
. Jean Fritz Boutin, ingénieur-agronome, . Arsène Constant, ingénieur-agronome, . Kernisan Chéry, ingénieur-agronome, . Manès Lainé, ingénieur-agronome, . Jackson Robert, ingénieur-agronome, . Antonio Pierre-Lys, ingénieur-agronome, . Christèle Destin, ingénieur-agronome, . Jude Zéphyr, ingénieur-agronome; . Julien Romain, ingénieur-agronome; . Fruck Dorsainvil, ingénieur-agronome; . Gina Porcena, géographe, ex-journaliste, directrice de l’institut de géographie spatiale; . Marcienne Petit-Frère, comptable
. Suzie Joseph, dactylographe; . Iverta Vital, ménagère; . Mme Augustamar Sedene, secrétaire.
Chancellerie
. Nicole Grégoire, responsable des affaires dominicaines à la chancellerie; . Patrick Isidor, beau-frère de Nicole, chef du cabinet particulier de la ministre des affaires étrangères, Marie-Michèle Rey.
Santé/Médecine
. Dr Willy Verrier; . Dr Maryse Saget, membre du conseil de direction de la Faculté de médecine et de pharmacie de l’Université d’Etat d’Haïti; . Dr Serge Cinéas; . Dr Maude Raphaël Archange; . Dr Geneviève Archange (épouse et fille du Dr Camille Archange); . Dr Jacqueline Benoît Barthélemy; . Dr Chantale Boisson; . Dr Vladimir Dossous; . Dr Chéro Germeil, professeur à l’université; . Dr Ghislaine Heurtelou Graham; . Dr Emmanuela Laguerre; . Dr Pierre Alix Laroche; . Dr Buissereth Lascaze; . Dr Maryse Pagenel; . Dr Jacqueline Pierre Pierre; . Dr Jacques Célestin
Eglises catholique et protestante
. Mgr Joseph Serge Miot, 63 ans, Archevêque coadjuteur de Port-au-Prince; . Mgr Benoît, vicaire de la cathédrale de Port-au-Prince; . Père Chéry (Eglise Sainte-Anne); . Père Nicolas;. Pasteur Joseph Germain, Eglise adventiste du septième jour;
Secteur culturel/monde intellectuel
Littérature
Georges Anglade, écrivain, géographe prolifique et universitaire de grande renommée. Après une brillante carrière de chercheur et professeur au Canada; . Pierre-Richard Jean-Pierre, chef de cabinet de la ministre de la culture et de la communication et présentateur à la télévision de l’émission littéraire hebdomadaire "Absolument Livre".
Peinture
. Alix Roy, plasticien de renommée internationale et un des derniers « maîtres » de la peinture haïtienne
. Raoul Mathieu, jeune artiste-peintre
Musique
. Joubert Charles, producteur de musique et l’un des promoteurs les plus en vue du Compas Direct. PDG de la compagnie Nouvèl Jenerasyon Records et manager du groupe compas "Kreyòl La", il était sur tous les fronts et avait pris, depuis deux ans, l’initiative d’organiser un festival d’été à succès dénommé « Haïti Men Konpa ».
. Ronald Rodrigue, ancien chanteur de charme reconverti en maestro de chorale religieuse. Egalement fonctionnaire de la Banque de la République d’Haïti (BRH).
. Young Cliff, le plus jeune des rappeurs du très populaire groupe Barikad Crew déjà décimé par la mort, en juin 2008, de quatre de ses membres dans un terrible accident de la circulation; . Jimmy O, un des talents les plus prometteurs de la tendance rap créole;  Peterson Louis, batteur; . Smith St-Félix, bassiste;  Full Basse
Mouvance féministe
. Magalie Marcelin, une des responsables de Kay Fanm et ancienne actrice de cinéma révélée par "Anita", un film de Rassoul Labuchin; . Myriam Merlet, 53 ans, économiste, intellectuelle et dirigeante de ENFOFANM;  Anne-Marie Coriolan, linguiste et membre fondatrice de Solidarité Fanm Ayisyen (SOFA); . Mireille Neptune Anglade, épouse de Georges Anglade et intellectuelle confirmée. Auteure de "L’autre moitié du développement", un classique sur la problématique de l’intégration sociale des femmes, elle dirigeait au moment de mourir l’organisation Lig Pouvwa Fanm (LIPOUFANM); . Mirna Narcisse Théodore, directrice générale du ministère à la condition féminine et aux droits de la femme et chanteuse d’opéra.
Secteur politique
. Professeur Hubert Deronceray, leader du Grand front centre-droit (GFCD), ancien candidat à la Présidence (1987, 1988, 1990, 2006). Docteur en sociologie; . Micha Gaillard, dirigeant de la Fusion des sociaux-démocrates; . Alix Auguste, coordonnateur général de l’UCCADDE
Secteur privé
. Arthur De Mattéis, entrepreneur et intellectuel. Il a longtemps tenu une chronique dans les colonnes du quotidien Le Nouvelliste sur Haïti et les relations internationales dans un contexte géopolitique dynamique.
. Pierre-Richard Perraut, directeur de vente à la Auto Plaza, concessionnaire de véhicules japonaises.
Université/Education
. Pierre Vernet, doyen de la Faculté de linguistique appliquée, membre du conseil de l’Université et chercheur au CNRS (France). Au moins 175 personnes, dans leur grande majorité des étudiants, ont péri dans l’effondrement de la FLA, la plus dévastée des 11 facultés de l’Université d’Etat d’Haïti.
. Wesner Mérant, vice-doyen aux affaires académiques de la FLA; . Yves Alvarez, professeur à la FLA
. Guercy Antoine, professeur à l’université et spécialiste des relations haïtiano-dominicaines;  Professeur Serge Petit-Frère, universitaire et pédagogue très respecté; . Yolène Lhérisson, professeur à la Faculté des sciences de l’UEH;  M. et Mme Jacques Valbrun, responsable de l’institut de langues vivantes ASCUHADO;  Louis Lucrèce Larosilière, propriétaire et directeur du Centre technique de St-Gérard;
Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH);
. M. Hédi Annabi Représentant spécial du Secrétaire général en Haïti et diplomate de carrière de nationalité tunisienne; . M. Luiz Carlos da Costa Représentant spécial adjoint du Secrétaire général en Haïti (Brésil); .Caporal Raed Faraj Alkhawaldeh (Jordanie); Commandant Ata Issa Almanasir (Jordanie); M. Lionel Amar Police des Nations Unies (France); Soldat Antonio José Anacleto (Brésil); Mme Pierrena Annilus Assistante adminsitrative (Haïti); M. Mesonne Antoine Garde de sécurité (Haïti); Sergent Janice Dorado Arocena (Philippines); M. Mamadou Bah Fonctionnaire de l’information (France); Mme Ann Barnes Assistante personnelle du Chef de la Police (Royaume-Uni); Adjudant Raniel Batista de Camargos (Brésil); M. Jerry Bazile Interprète (Haïti); M. Mario Bazile Assistant d’information (Haïti); M. Parnel Beauvoir Spécialiste de l’information (Haïti); Sergent Eustacio Cajucom Bermudez Jr. (Philippines); Mme Farah Boereau Interprète (Haïti); M. Kai Buchholz Assistant spécial du Représentant spécial adjoint principal du Secrétaire général (Allemagne); M. Cheick Boundou Camara Police des Nations Unies (Guinée); Mme Renée Carrier Assistante personnelle du Représentant spécial (Canada); Mme Cecilia Corneo Administratrice de programmes (Italie)
Mme Maria Antonieta Castillo Santa Maria Assistante administrative (Mexique); Mme Ericka Chambers Norman Fonctionnaire du Groupe de la Commission d’enquête (États-Unis d’Amérique); Sergent-chef Leonardo de Castro Carvalho (Brésil); M. Doug Coates Chef par intérim de la Police (Canada); M. James Coates Assistant administratif (Canada); Mme Rosa Crespo-Biel Police des Nations Unies (Espagne); Lieutenant-colonel Marcus Vinicius Macedo Cysneiros (Brésil); M. Junior Delinois Professeur de langue (Haïti); Soldat Tiago Anaya Detimermani (Brésil); M. Philippe Dewez Conseiller spécial (Belgique); M. Varnel Dimanche Assistant linguistique (Haïti); Mme Alexandra Duguay Assistante d’information (Canada); Mme Dede Yebovi Fadairo Chargée de rédaction (Nigéria); Caporal Ari Dirceu Fernandes Junior (Brésil);Commandant Francisco Adolfo Vianna Martins Filho (Brésil); M. Mark Gallagher Police des Nations Unies (Canada); M. Guido Galli Spécialiste des questions politiques hors classe (Italie); M. Gerthy Germain Agent d’entretien (Haïti): M. Gustavo Ariel Gomez Police des Nations Unies (Argentine); Soldat Felipe Goncalves Julio (Brésil); M. Andrew Grene Assistant spécial au Représentant spécial en Haïti (États-Unis d’Amérique);M. Jan Olaf Hausotter Spécialiste des questions politiques (Allemagne); M. Zhao Huayu Police des Nations Unies (Chine); M. Karimou Ide Garde de sécurité (Niger); M. Salifou Imorou Police des Nations Unies (Bénin); Commandant Ashraf Ali Mohammad Jayousi (Jordanie); M. Stevenson Jean-Louis Chauffeur (Haïti); M. Zhong Jianqin Police des Nations Unies (Chine); Mme Batipa Agnes Koura Police des Nations Unies (Bénin); Mme Marie Renée Joseph Garde de sécurité (Haïti); M. Frantoumani Korouma Police des Nations Unies (Guinée); M. Jean-Philippe Laberge Section de la coordination civilo-militaire (Canada); Mme Rachelle Laime Garde de sécurité (Haïti); M. Laurent Le Briero Police des Nations Unies (France); M. Gerard Le Chevallier Chef, Affaires politiques et Section de la planification (Salvador); M. Watanga Lwango Assistant à la vérification des comptes (République démocratique du Congo); M. Issa Mairigia Police des Nations Unies (Niger); Lieutenant Bruno Ribeiro Mário (Brésil)
Commandant Marcio Guimarães Martins (Brésil); Mme Lisa Mbele-Mbong Spécialiste des droits de l’homme (États-Unis d’Amérique); M. Riquet Michel Réalisateur d’émissions radiophoniques (Haïti); M. Hebert Moise Chauffeur (Haïti); M. Cleiton Neiva Garde de sécurité associé (Brésil); Mme. Josseline Nguekeu Assistante administrative (Cameroon); Mme Nivah Odwori Volontaire des Nations Unies/ Conseil électorale de district (Kenya); M. Affis Okoro Police des Nations Unies (Bénin); M. Tadia Roger Onadja Police des Nations Unies (Burkina Faso); Sergent Pearlie Taub Panangui (Philippines); Caporal Douglas Pedrotti Neckel (Brésil)
M. Frednel Pierre Maçon (Haïti); M. Ronald Pierre Chauffeur pour le personnel de la Section des affaires politiques (Haïti); M. Marc Plum Chef de la Section de l’assistance électorale (France); M. Li Qin Police des Nations Unies (Chine):; Sergent-chef Davi Ramos de Lima (Brésil); Mme Mirna Patricia Rodas Arreola Assistante administrative (Guatemala); M. Philippe Charles Claude Rouzier Bureau des affaires civiles (Haïti)
Lieutenant-colonel Gonzalo Daniel Martirene Ruibal (Uruguay); M. Stanley Sainte Rose Chauffeur pour le personnel de la Section des affaires politiques (Haïti); Soldat Kleber da Silva Santos (Brésil); M. Guillaume Siemienski Spécialiste des questions politiques (Canada); Soldat Rodrigo Augusto da Silva (Brésil)
M. Satnam Singh Consultant international responsable des technologies de l’information (Trigyn Technologies Inc.) (Inde); M. Adamou Biga Souley Police des Nations Unies (Niger); Sergent Rodrigo de Souza Lima (Brésil)
Caporal Washington Luiz de Souza Seraphim (Brésil); Colonel Emilio Carlos Torres dos Santos (Brésil)
.Mme Simone Rita Trudo Assistante personnelle du Représentant spécial adjoint principal du Secrétaire général (France); .Mme Nicole Valenta Spécialiste des meilleures pratiques (Allemagne); Mme Andrea Loi Valenzuela Spécialiste des droits de l’homme (Chili); M. Frederick Wooldridge Spécialiste des questions politiques (Royaume-Uni); M. Jerome Yap Assistant personnel du Représentant spécial adjoint principal du Secrétaire général (Philippines); Mme He Zhihong Police des Nations Unies (Chine);N.B Cette liste peut être actualisée à n’importe quel moment en fonction de la disponibilité de nouvelles données fiables sur le sort d’autres personnes présumées disparues. spp/Radio Kiskeya

Haiti: "We Are The World 25 For Haïti"


Hier, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Vancouver au Canada, la vidéo de "We Are The World 25 For Haïti" a été diffusée pour la première fois.
"We Are The World 25 For Haïti" est une reprise de la chanson caritative "We Are the World" datant de 1985 écrite par Michael Jackson et Lionel Richie, produite par Quincy Jones et enregistrée par le groupe de musiciens USA for Africa, réunissant les plus grands artistes de l'époque, Cyndi Lauper, Tina Turner, Bruce Springsteen, Stevie Wonder ou encore Billy Joel. Ce titre a eu pour objectif caritatif de collecter des fonds pour lutter contre la famine en Éthiopie.
Aujourd'hui, 25 ans après avoir enregistré la version originale, "We Are The World 25 For Haïti" a le même objectif, récolter des fonds pour les sinistrés du 12 Janvier 2010. 80 artistes se sont réunis, à la demande de Lionel Richie et Quincy Jones. Wyclef Jean, Pink, Céline Dion, les Black Eyed Peas, Miley Cyrus... et tant d'autres se sont ainsi retrouvés dans le même studio d'enregistrement qui a servit il y a 25 ans à l'enregistrement de "We Are the World". La nouvelle version the "We Are the World" intégre la voix de Michael Jackson, seul artiste présent dans les deux versions.

Les ventes du single iront au profit de l'association "The We Are The World Foundation", pour venir en aide aux victimes du séisme en Haïti.
"We Are The World 25 For Haïti" c'est 7 minutes de chansons au profit d'Haïti.

There comes a time
When we head a certain call
When the world must come together as one
There are people dying
And it's time to lend a hand to life
The greatest gift of all

We can't go on
Pretneding day by day
That someone, somewhere will soon make a change
We are all a part of
God's great big family
And the truth, you know love is all we need

[Chorus]
We are the world
We are the children
We are the ones who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
It's true we'll make a better day
Just you and me

Send them your heart
So they'll know that someone cares
And their lives will be stronger and free
As God has shown us by turning stone to bread
So we all must lend a helping hand

[Chorus]
We are the world
We are the children
We are the ones who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
It's true we'll make a better day
Just you and me

When you're down and out
There seems no hope at all
But if you just believe
There's no way we can fall
Well, well, well, well, let us realize
That a change will only come
When we stand together as one

[Chorus]
We are the world
We are the children
We are the ones who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
It's true we'll make a better day
Just you and me
http://wearetheworldfoundation.org/

N/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16954

Haiti : Quelques nouvelles d’Haïti en bref

Les États-Unis ont évacué plus de 15.000 citoyens américains d'Haïti depuis le séisme du 12 janvier a indiqué hier vendredi, Kenneth Merten l'ambassadeur américain à Port-au-Prince. Cela dépasse en nombre les évacuations du Liban en 2006 a t-il indiqué, faisant référence à la guerre entre Israël et le Hezbollah qui a touchée les faubourgs de Beyrouth. Cependant, les demandes d'évacuation ont diminuées a noté Mr. Merten, une grande partie des personnes évacuées ont la double nationalité, haïtienne et américaine.
--------------------------
Les responsables du Ministère du Commerce ont annoncés la reprise des activités au niveau de cette administration paralysé depuis le séisme du 12 janvier. Selon le directeur générale du ministère, Pierre André Dunbar, le Ministère est prêt à offrir la majorité des services généralement offert au grand public.
--------------------------
Le secrétaire d'État à la production animal chargé de la coordination de l'aide internationale en Haïti, le docteur Michel Chancy, a présenté un bilan partiel des activités réalisées dans le cadre de la distribution de l'aide dans le pays. Selon le responsable, plus de 700 tonnes de riz ont été livré à la population au travers de 16 points identifiés par les différents partenaires.
Par ailleurs, le Ministère de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural (MARNDR), travaille sur le plan de relance de l'agriculture, à fait savoir le Dr. Chancy, il s'agit de négocier avec les ONG impliquées dans la distribution de l'aide humanitaire, d'acheter des produits aux paysans haïtiens, selon l'agronome Chancy, une telle initiative devra permettre de promouvoir les activités agricole dans certaines filières.
N/Radio Métropole Haïti

Haiti : Enquête sur l'avocat des 10 Américains

La police salvadorienne mène une enquête sur l'avocat des 10 Américains pour voir s'il n'est pas recherché sous une autre identité pour proxénétisme au Salvador.
Jorge Puello, Jorge Anibal Torres Puello de son nom complet a été présenté comme un avocat Dominicain dans l'affaire des dix Américains inculpés d'enlèvement de mineurs et association de malfaiteurs.
Après avoir vu des photos de Me. Puello, dans la presse, la police salvadorienne se demande s'il ne s'agit pas de "Jorge Torres Orellana", un homme âgé de 32 ans, qui est soupçonné de diriger un vaste réseau de prostitution, il recrutait des adolescentes et des jeunes femmes caribéennes et centraméricaines en leur faisant croire qu'elles travailleraient comme mannequins.
Dans un communiqué de presse la police à précisée que : "Nous ne pouvons pas confirmer qu'il s'agit de la même personne tant que nous n'aurons pas fini d'analyser les empreintes digitales"
L'Interpol (International Criminal Police Organization) travail aussi sur cette affaire et ce, en collaboration avec la police salvadorienne, Interpol indique avoir émis mandat de recherche contre Jorge Torres Orellana.
De son côté Me. Puello a déclaré au New York Times "Je n'ai rien à voir avec le Salvador", en ajoutant que son nom était courant en Amérique latine.
N/Radio Métropole Haïti