POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 17 septembre 2009

Le ministre français des Affaires étrangères sera dans nos murs

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, arrive, ce vendredi 18 septembre 2009, a Port au Prince pour une visite officielle.

Bernard Kouchner devrait participer à l'inauguration de projets soutenus par la France.

« je serai en Haïti en compagnie du ministre brésilien pour l'inauguration d' un projet commun : une banque de lait maternel », déclare Bernard Kouchner dans une interview publiée sur le site de Les Echos. .

Le ministre des Affaires étrangères de la France durant sa visite aura des entretiens avec le président de la république de même qu'avec le premier ministre Michelle Duvivier Pierre Louis a –t-on appris

La visite du chef de la diplomatie française coïncidera avec celle de son homologue brésilien, Celso Amorim. .

Le chef du Quai d'Orsay participera également à l'inauguration d'un pont nouvellement jeté sur la rivière de Montrouis, à environ 90 kilomètres au nord de la capitale Port-au-Prince. .

Prévue lors des assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne, cette inauguration avait du être reportée. .

La France a financé la reconstruction du pont de Montrouis effondré, en 2008, après le passage successif des ouragans l'année dernière sur le pays.

.. Bernard Kouchner laissera Port-au-Prince le 19 septembre, à destination des Etats-Unis d'Amérique pour participer à la 64e Assemblée générale des Nations unies. .

RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15818

Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Renforcement de la coopération tripartite Haïti-Brésil-France

 

Le ministre français des affaires Bernard Kouchner, et son homologue brésilien, Celso Amorim, effectueront une visite conjointe en Haïti ce vendredi 18 septembre. Au cours de leurs séjours Messieurs Amorim et Kouchner auront des entretiens avec le chef de l'Etat haïtien, René Préval, la Première Ministre Michèle Pierre Louis et des membres du gouvernement. Le renforcement de la coopération tripartite Haïti-Brésil-France sera à l'ordre du jour de ces rencontres.

Bernard Kouchner et Celso Amorim se rendront ensuite au centre Gheskio de lutte contre les maladies infectieuses, soutenu par la coopération française et donneront ensuite le coup d'envoi d'un projet de banque du lait maternel a révélé un communiqué du ministère français des affaires étrangères.

Les deux ministres visiteront ensuite les contingents brésiliens et français de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) sur leur principale base, où ils rencontreront Hedi Annabi, représentant spécial en Haïti du secrétaire général des Nations unies.

En outre Bernard Kouchner rencontrera la communauté française en Haïti, avant d'inaugurer le pont de Montrouis, qui avait été détruit suite aux violentes tempêtes de septembre 2008. L'ouvrage a été reconstruit grâce à un financement du gouvernement français.

LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15819



Vous cherchez l'intégrale des clips de Michael Jackson ? Bing ! Trouvez !

Le rapport d'utilisation des fonds d'urgence soumis au parlement

 

Le gouvernement a fait le dépôt au parlement du rapport d'utilisation des 197 560 000 USD, débloqués l'année dernière pour faire face aux dégâts causés par les intempéries.

Le document a été acheminé à la chambre basse alors que les députés sont entrés en vacances depuis lundi dernier

Le député Steven Benoît considère ce rapport comme étant un album photo dont les chiffres fournis sont loin d'être convaincant.

On se rappelle que Certains députés avaient publiquement accusé le Premier ministre et ses ministres d'avoir détourné cet argent destiné aux victimes des cyclones de l'année dernière.

Ce qui avait provoqué la colère Mme Pierre-Louis qui les avait invités à mesurer leurs propos.

Mme Pierre Louis avait toutefois promis de présenter un rapport détaillé sur l'utilisation des 197 millions de dollars avant la fin de deuxième session ordinaire de l'année législative.

RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15820

Vous cherchez l'intégrale des clips de Michael Jackson ? Bing ! Trouvez !

La crise persiste à l'université d'état d'Haïti

Les étudiants de plusieurs facultés de l'université d'état d'Haïti (UEH) annoncent une manifestation pour ce jeudi dans les rues de la capitale.

Les étudiants par ce mouvement entendent porter les responsables à prendre en considération leurs doléances. .

En effet, depuis quelque mois, plusieurs entités de l'Université d'État d'Haïti (UEH), vivent au rythme d'une crise dont aucune solution ne se dessine à l'horizon pour l'instant. .

Face à l'ampleur que prend cette crise, des candidats souhaitant être admis à L'UEH s'inquiètent. Entretemps Les examens d'admission ont été annoncés pour cette semaine par le rectorat. .

Des étudiants de plusieurs facultés en crise, comme l'Ethnologie, la Médecine et les Sciences humaines, se sont déclarés opposés à la tenue des examens d'entrée. .

Selon les protestataires, les conditions ne sont pas réunies pour accueillir de nouveaux étudiants. .

RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15821



Vous cherchez l'intégrale des clips de Michael Jackson ? Bing ! Trouvez !

Des députés sont insatisfaits du rapport sur les fonds d'urgence

 

Des députés ont exprimé leur mécontentement en raison de la présentation tardive du rapport sur l'utilisation des 197 millions de dollars alloués au programme d'urgence. Le rapport a été soumis le dimanche 13 septembre au bureau de la chambre basse soit 24 heures avant la fin de la dernière session ordinaire de la 48 eme législature. Les membres des commissions pourront réaliser des séances de travail avec les ministres mais ne pourront pas exercer certaines attributions telles interpellation et renvoi.

Certains parlementaires assimilent le dépôt tardif du rapport à une stratégie de la Première Ministre qui a pu ainsi échapper aux séances de questionnement des députés.

Steven Benoit, député de Pétion ville, indique qu'il avait déjà prévu que ce scenario sera utilisé par Michèle Pierre Louis qui selon lui n'est pas en mesure de fournir un rapport sur l'utilisation des fonds d'urgence.

Le député Benoit estime que le document, présentant des informations en vrac, ne fournit pas des détails sur les fonds alloués à chaque ministère. Il fait remarquer entre autres que la liste des matériels achetés pour le Centre National des Equipements (CNE) ne comporte aucun prix. " Je ne puis rien faire parce que je ne suis plus député", a lancé Steven Benoit qui dénonce des incohérences dans le rapport.

Il attire l'attention sur des projets lancés en juillet et aout 2009 dans le cadre du programme d'urgence. Qualifiant le document de plus de 90 pages d'album Photo, le député Benoit critique l'absence de statistiques dans ce document.

Les députés qui sont partis en vacances, le 14 septembre dernier, ne pourront tenir des séances qu'en cas de convocation à l'extraordinaire par le chef de l'Etat.

En raison de leur incapacité à interpeller des membres du gouvernement, certains députés s'en remettent à la détermination de leurs collègues sénateurs. Ils espèrent que les pères conscrits exigeront un rapport détaillé sur l'utilisation des 197 millions de dollars du programme d'urgence.

LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15822



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

La BID accorde 30 millions de dollars pour limiter l'érosion dans les bassins versants

Le gouvernement haïtien obtiendra prochainement un don de 30 millions de dollars de la Banque interaméricaine de développement (BID) pour financer des ouvrages destinés à prévenir les inondations dans trois bassins versants essentiels et promouvoir un développement agricole durable.

Dans un communiqué publié hier les responsables de la BID ont indiqué que ce contribuera à la réalisation de travaux publics sur un espace couvrant une superficie équivalente à 6 % du territoire haïtien. Les ouvrages permettront de limiter les flux torrentiels et de protéger les infrastructures et les biens immobiliers exposés aux inondations ou aux glissements de terrain.

Haïti fournira des dons à des groupements de producteurs légalement reconnus et remplissant les critères exigés ou des agriculteurs indépendants dans les parties les plus vulnérables des bassins versants qui acceptent d'adopter des pratiques agricoles de lutte contre l'érosion. En outre, le don financera également l'assistance technique, la formation et des matériels destinés à huit municipalités et entités chargées de planifier l'aménagement des bassins versants, l'objectif étant de réduire l'impact des catastrophes naturelles dans le pays.

Plus de 360 000 résidents des bassins versants de la Grande Rivière du Nord, de Ravine du Sud et de Cavaillon seront les principaux bénéficiaires du programme.

Selon la BID le don s'inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement haïtien visant à réduire l'impact des menaces récurrentes de catastrophes naturelles qui pèsent sur la population et les infrastructures essentielles dans les bassins hautement vulnérables.

LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15817



Gratuit : Hotmail plus rapide avec Internet Explorer 8 ! Cliquez ici !