POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 2 octobre 2010

Combien de victimes le père Bergeron a-t-il fait? (EN HAITI????)

Mis à jour le 01 octobre 2010.-
Baptiste Ricard-Châtelain, Le Soleil
Le père Jean-Claude Bergeron, 69 ans, a comparu hier matin
 au palais de justice de Québec pour répondre de trois chefs
d'accusation d'attentat à la pudeur commis sur des jeunes
de 12 et 13 ans en 1979 et 1980.
LE SOLEIL, YAN DOUBLET
(Québec) Le père Jean-Claude Bergeron a comparu jeudi pour répondre à trois chefs d'accusation d'attentat à la pudeur. Il s'agit du deuxième rédemptoriste et du troisième enseignant à faire face à la justice pour des gestes à caractère sexuel posés sur des garçons pensionnaires du séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré.
L'Association des victimes de prêtres craint que le père Jean-Claude Bergeron ait fait bien des victimes sur sa route, depuis Sainte-Anne-de-Beaupré jusqu'aux Antilles.
«Il faut se poser la question maintenant, s'il a été arrêté à Montréal: Qu'est-ce qu'il faisait à Montréal?» demande la présidente et fondatrice, France Bédard. Elle rappelle qu'il était courant que des religieux pédophiles étaient simplement postés dans une nouvelle région lorsque la pression montait. «Il est même allé en Haïti, il a pu faire plein de victimes.»
Quoique la culpabilité du prêtre reste à démontrer devant la cour, Mme Bédard espère que les deux rédemptoristes arrêtés depuis un an éviteront la torture du procès aux présumées victimes.
Plutôt que de servir à acquitter les honoraires des avocats, les fonds de la communauté doivent être versés aux enfants qui auraient été agressés, réclame-t-elle. «Qui va payer la défense de ce prêtre? L'argent de la quête du dimanche? Les communautés religieuses recueillent les dons du public pour les bonnes oeuvres et elles s'en servent pour payer les avocats...»
«Une fois pour toutes, il faut que les victimes soient indemnisées, insiste Mme Bédard. Il faut que les victimes sentent que la justice est de leur bord. [...] L'aveuglement volontaire des autorités religieuses est inacceptable. Il y a eu complot, elles ont été complices, maintenant il faut indemniser.»
France Bédard prédit déjà que d'autres religieux québécois seront appréhendés au cours des prochaines années. «Les victimes sont nombreuses. Je les invite à dénoncer si elles se sentent prêtes.»
Mme Bédard recueille les témoignages dans son site Internet : http://victimesdepretres.org/
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201010/01/01-4328664-combien-de-victimes-le-pere-bergeron-a-t-il-fait.php

Les intempéries font 14 victimes en Haïti

Agence France-Presse, Port-au-Prince
Au moins 8 personnes ont été tuées cette semaine dans le sud d'Haïti en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur cette région du pays, a annoncé vendredi la protection civile.
Les autorités haïtiennes ont décrété l'alerte jaune pour tout
 le pays en raison des intempéries qui menacent encore le pays.

PHOTO: RAMON ESPINOSA, AP
Ces nouvelles victimes portent à 14 le nombre de personnes tuées dans tout le pays au cours de cette semaine d'intempéries.
«Trois personnes ont été emportées par des rivières en crue dans le sud», a indiqué à l'AFP par téléphone Jean Renel, un responsable de la protection civile.
Deux adultes et une jeune fille ont par ailleurs été ensevelis dans un éboulement de terre dans d'autres localités du sud, a ajouté cette source.
Deux hommes sont également morts dans le département inondé des Nippes.
Des dizaines de maisons sont détruites et des champs agricoles sont inondés par les eaux, ont aussi rapporté des responsables locaux de la protection civile d'Haïti.
De forts vents qui ont balayé la capitale vendredi dernier avaient déjà fait six morts dans les camps qui hébergent des dizaines de milliers de personnes déplacées depuis le séisme de janvier.
Les difficultés de communication liées aux routes coupées n'ont pas permis de dénombrer toutes les victimes enregistrées dans le sud, ont expliqué les responsables de la protection civile d'Haïti.
«Un hélicoptère des Nations-Unies qui transportait des fonctionnaires onusiens et haïtiens dans les régions sinistrées n'a pas pu se poser», a témoigné la directrice de la protection civile Alta Jean-Baptiste.
Les autorités haïtiennes ont décrété l'alerte jaune pour tout le pays en raison des intempéries qui menacent encore le pays.

 01 octobre 2010 à 21h40
http://www.cyberpresse.ca/international/amerique-latine/201010/01/01-4328818-les-intemperies-font-14-victimes-en-haiti.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_amerique-latine_288_section_POS4