POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 17 mai 2011

Assises Internationales du Roman : l'haïtienne Yanick Lahens à la MLIS le 27 mai

Maison du livre de l'image et du son Communiqué le 17/05/2011
Dans le cadre du cycle de rencontres littéraires "Ecrivain : livrez-vous !" et des Assises internationales du Roman (23-29 mai 2011), conçues et organisées par la Villa Gillet et Le Monde.

Ecrivain, livrez-vous !
Rencontre avec Yanick Lahens (Haïti)
vendredi 27 mai à 15h

Maison du livre de l'image et du son
247 Cours Emile Zola - 69100 Villeurbanne
Renseignements : 04 78 68 04 04
Entrée libre - (Métro Flachet)

La rencontre sera animée par les étudiantes Chloé Garcia et Clotilde Pichegru.
L'auteur
Née en 1953 en Haïti, Yanick Lahens fait des études en France mais n'en demeure pas moins proche de son pays natal. Elle défend la culture haïtienne à travers ses écrits, l'Association des Ecrivains haïtiens et le Conseil International d'Études Francophones (CIEF). Elle anime une émission culturelle à Radio Haïti Inter. Témoin du tremblement de terre de janvier 2010, elle partage à présent son temps à Port-au-Prince entre l'écriture, l'enseignement et ses activités de conférencière.

Ses oeuvres
Failles (Sabine Wespieser, 2010) : Récit du 12 Janvier 2010, lorsque la terre se mit à trembler en Haïti. Elle raconte d'abord le chaos engendré, la souffrance de la ville détruite. Puis, petit à petit, elle parle des survivants de la catastrophe, de leur volonté de vivre et de la reconstruction .
La Couleur de l'aube (Sabine Wespieser- Presses Nationales d'Haïti, 2008) : La sage et soumise Angélique et Joyeuse, la rebelle, tentent de retrouver la trace de leur frère Fignolé, militant fourvoyé du parti des Démunis, dessinant dans Port-au-Prince une géographie apocalyptique.
Sur cet auteur, découvrez également les avis des lycéens de Brossolette (Villeurbanne) et Récamier (Lyon) qui paraîtront en mai dans Lyon + : http://www.lyonplus.com/fr/index.html?iCategorieRedactionnelle=17622
Yanick Lahens participera également à une table ronde sur le thème de "La catastrophe" le samedi 28 Mai à 20h30 en compagnie de Rodrigo Fresan et Indra Sinha. Pour en savoir plus : http://air.villagillet.net/
http://www.lyon-communiques.com/communiques/assises-internationales-du-roman-l-haitienne-yanick-lahens-a-la-mlis-le-27-mai-c66835.htm

Haïti -18 mai 2011 : Martelly à l’Arcahaie pour la fête du drapeau, dans un contexte de réflexion sur la souveraineté nationale

P-au-P, 17 mai 2011 [AlterPresse] --- Le nouveau président haïtien, Joseph Michel Martelly, se rendra, le mercredi 18 mai 2011, à la ville de l’Arcahaie (Ouest d’Haïti, à une trentaine de km au nord de la capitale), - lieu de création du bicolore bleu et rouge cousu en 1803 par Catherine Flon -, pour la célébration des 208 années d’existence du drapeau national, apprend l’agence en ligne AlterPresse. À l’occasion, Martelly, fera « des offrandes florales et posera la première pierre pour la construction du marché public de l’Arcahaie », indique Fritz Jean-Louis, membre du cabinet particulier du président du 20 mars 2011.
Le nouveau chef d’Etat haïtien assistera, ainsi, à la première célébration de fête nationale, depuis son investiture le samedi 14 mai 2011.
Des parades sont également prévues pour la circonstance (du 18 mai 2011) qui marque autant la fête de l’Université.
À cet effet, le recteur de l’Université d’État Haïtien (Ueh), Vernet Henry, est invité par la nouvelle présidence d’Haïti à participer à la cérémonie, informe un membre du rectorat de l’Université.
18 mai 2011, moment fort de réflexion sur la souveraineté nationale
Interrogés sur le sens de la fête du drapeau en Haïti aujourd’hui, des professeurs de l’Ueh l’assimilent à un moment fort, mais surtout de quête de l’autorité nationale haïtienne.
« C’est un moment très fort et très significatif », déclare Ansy Pierre, coordonnateur à la faculté des sciences humaines (Fash) de l’Ueh.
C’est particulièrement l’instant « d’une très profonde réflexion sur la quête de la souveraineté, de recouvrement de la souveraineté. Nous sommes, comme à une phase de l’officialisation de la tutelle, avec notamment la présence de la mission des Nations-Unies pour la Stabilisation d’Haïti (Minustah) », souligne, pour sa part, Fritz Deshommes, vice recteur à la recherche à l’Ueh.
Une force, dont « la présence doit servir de stimulus » aux Haïtiens, afin qu’ils puissent se ressaisir et voir comment garantir la sauvegarde des acquis de l’indépendance.
Ce 17 mai, veille de la fête du drapeau et de l’université, les responsables de la recherche au sein de l’université d’Etat d’Haïti lancent le bulletin de la recherche de l’Ueh, lequel rend compte des activités de recherches entreprises à l’intérieur de l’institution.
Ils présenteront les dernières nouveautés des éditions de l’Ueh, y compris les mémoires des réflexions faites sur la reconstruction du pays, suite aux désastres occasionnés par le séisme dévastateur du 12 janvier 2010. [rh rc apr 17/05/2011 12:05]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article11049

Les USA prolongent l'asile temporaire pour les Haïtiens sans papiers

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont décidé de prolonger de 18 mois l'asile temporaire accordé après le séisme de janvier 2010 aux Haïtiens se trouvant de manière illégale dans le pays, a annoncé mardi le ministère de la Sécurité intérieure. Par ailleurs, alors que jusqu'à présent seuls les Haïtiens qui se trouvaient sur le sol américain avant le séisme pouvaient solliciter cet asile, désormais ceux arrivés jusqu'à un an après la catastrophe pourront aussi en bénéficier, a ajouté le ministère dans un communiqué.
Actuellement, plus de 48.000 Haïtiens bénéficient du statut de protection temporaire (temporary protected status, TPS), accordé par les Etats-Unis au lendemain du séisme, souligne le ministère.
L'extension accordée par les Etats-Unis prend effet le 23 juillet et s'achèvera donc le 22 janvier 2013, précise-t-il.
A la suite du séisme dévastateur en Haïti, les Etats-Unis se sont engagés à respecter nos engagements en vue de venir en aide aux individus touchés par cette tragédie, indique la ministre de la Sécurité intérieure Janet Napolitano, citée dans le communiqué.
Fournir un refuge aux Haïtiens qui se trouvent actuellement aux Etats-Unis et dont la sécurité pourrait être mise en danger par un retour en Haïti fait partie des efforts continus de cette administration, ajoute-t-elle.
Près de 1,5 million de personnes ont été affectées par le séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé le pays le plus pauvre des Amériques et fait plus de 220.000 victimes. La plupart des personnes affectées vivent toujours sous des tentes.
http://www.romandie.com/news/n/_Les_USA_prolongent_l_asile_temporaire_pour_les_Haitiens_sans_papiers170520111805.asp