POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 23 octobre 2009

La Première ministre sur le gril : Elle sera interpellée par le Sénat le 29 octobre

Un an après son arrivée à la Primature, Michèle Duvivier Pierre-Louis court le risque d'être poussée vers la sortie par Lespwa qui, du haut de sa majorité relative au Grand Corps, réclame des explications sur les 197 millions de dollars du fonds d'urgence post-cyclonique qui se seraient volatilisés

Une lettre relative à la tenue de cette séance d'interpellation doit être acheminée incessamment à l'intéressée qui se trouve actuellement à Stockholm (Suède) où elle participe, jusqu'à samedi, aux Journées européennes du développement.

Parmi les motifs de l'interpellation, figure le dossier des 197 millions de dollars qui avaient été affectés à un fonds d'urgence pour des interventions diverses en faveur de la population au lendemain du passage dévastateur, en 2008, de quatre ouragans et tempêtes tropicales. Pris en tenaille par des parlementaires qui ont continuellement dénoncé le détournement de ces fonds provenant de l'accord énergétique Pétrocaribe conclu avec le Venezuela, Michèle Pierre-Louis et ses ministres ont toujours eu du mal à justifier les dépenses.

Seule une ébauche de rapport financier a été fournie, un an après l'utilisation des 197 millions de dollars.

Cependant, pour des raisons restées jusque là inexpliquées et autres que celles apparentes d'une volonté de mener la vie dure à la corruption, la nouvelle majorité présidentielle au Sénat, issue des élections controversées du 21 juin, serait, selon certaines informations, très remontée contre le gouvernement et surtout son chef.

spp/Radio Kiskeya

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6270



Nouveau Windows 7 : Trouvez le PC qui vous convient. En savoir plus.

Un nouveau président à la tête du Conseil électoral provisoire

Le conseiller Gaillot Dorsainvil a été désigné comme nouveau président du Conseil électoral provisoire.
Selon un communiqué de la direction de communication du CEP, M. Dorsainvil a été choisi par ses pairs pour assurer la présidence du bureau. .
Le poste de vice-président, a été confié à Jean Thélève Pierre Toussaint .Le pasteur Leonel Raphaël déjà secrétaire général du CEP sortant, conserve son poste.
Jacques Belzin du secteur syndical devient le nouveau trésorier de l'organisme électoral. .
On notera que la conseillère Laurette Croyance, représentante de l'Eglise épiscopale dans son discours a l'occasion de l'investiture des conseillers électoraux a fait savoir que l'unité et la solidarité sont indispensables à la bonne marche du conseil. .
Notre mission est ingrate et difficile, elle peut valoir aux conseillers des ennuis et des soucis mais, le courage, la fermeté, la conviction nous aideront à réussir, a assuré Laurette Croyance qui a été reconduit au sein du CEP.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15968



Nouveau Windows 7 : Trouvez le PC qui vous convient. En savoir plus.

Les pompes à essence dorénavant restent ouvertes toute la journée

Les pompes à essence vont recommencer à fonctionner comme à l'ordinaire ainsi en ont décidé les responsables de l'Association nationale des distributeurs de produits pétroliers (ANADIPP)
Les responsables avaient adopté, la semaine dernière, un horaire réduit, soit de 6 heures du matin à 2 heures de l'après-midi en vue d'appeler les autorités gouvernementales à ajuster la marge de profit des distributeurs.
Dans un communiqué de presse L'ANADIPP recommande à ses membres de consentir de nouveaux sacrifices en revenant à l'horaire habituel en attendant la concrétisation des engagements pris par le gouvernement.
Le président de l'ANADIPP, Randolph Rameau dans une interview à radio Métropole, précise qu'un pas a été franchi dans les négociations avec le gouvernement
Voilà pourquoi dans un acte de bonne foi et dans le souci de faciliter un retour à la normalité l'horaire d'ouverture des pompes à essence est de 14 heures maintenant
Les responsables de l'Association nationale des distributeurs de produits pétroliers souhaitent que l'Etat intervienne dans le secteur afin de sécuriser la marge des distributeurs de produits pétroliers
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15974

 



Nouveau Windows 7 : Trouvez le PC qui vous convient. En savoir plus.

La Commission épiscopale nationale dresse un bilan pour ces trois derniers mois.

La commission épiscopale justice et paix a présenté son 32ème rapport sur la violence en Haïti.
64 personnes ont été tuées par balles, 18 cas de lynchage, 28 décès dans des accidents de la circulation et des inondations et 66 autres dans les circonstances indéterminées, selon un décompte de la Commission épiscopale nationale Justice pour les mois de juillet, août et septembre 2009.
Dans ce rapport présenté à la presse, l'organisme révèle que, depuis plus de 4 ans, la quasi-totalité des victimes de la violence sont des victimes d'armes à feu.
« Cela signifie : la lutte pour la vie comprend inévitablement la lutte contre les armes légères dans la société. Nous comptons sur les autorités responsables pour qu'il y ait un meilleur contrôle des armes dans le pays », souhaite la commission Justice et Paix.
Son directeur, le père Jean Hansens, a plaidé en faveur de l'élaboration d'un cadre légal pour un meilleur contrôle des armes à feu dans le pays
Le père Hansens dit croire également que les citoyens doivent prendre conscience de la laideur du lynchage et qu'ils doivent laisser le soin à la justice de punir les coupables.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15970



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Quatre citoyens haïtiens criblés de balles et brûlés dans un four à charbon à Jimani, République Dominicaine.


La nouvelle a fait les grands titres et les manchettes de plusieurs journaux de diffusion nationale en République Dominicaine. En effet quatre citoyens haïtiens surpris en train de couper des arbres pour fabriquer du charbon de bois, auraient été criblés de balles, décapités  puis jetés dans un four à charbon de bois ou ils résultèrent carbonisés, mercredi dernier.

Ce fait abominable serait survenu dans la localité nommée Madre Fresca de la communauté de Jimani.

Sans préciser les détails, le procureur fiscal de la juridiction Monsieur Ruddy Perez Medrano aurait  informé que les données préliminaires ont fait état de quatre étrangers morts au cours  d'une tuerie dans des circonstances  jusqu'à maintenant confuses survenue entre Boca de Cachon y los Pines de Eden de la province Independencia.

Selon les déclarations du procureur, un survivant du massacre se serait enfui et aurait atteint Jimani ou il aurait raconté le récit des évènements. Selon Mésilus Désir, les haïtiens auraient été surpris entrain de fabriquer du charbon de bois quand ils ont été attaqués  par des citoyens identifiés comme des dominicains qui les auraient criblés de balles, décapités  puis jetés dans des fours de terre préparés pour la fabrication du charbon de bois.

Rien ne laisse supposer une appartenance quelconque de ces individus à une institution étatique.

Monsieur Mésilus Désir reçoit des soins dans un centre hospitalier de Barahona tandis que les autorités et les instances compétentes ont ouvert une enquête pour appréhender les assassins.

La Police Nationale Dominicaine pour sa part a fait savoir que les responsables du quadruple meurtre ont été localisés.

Cette nouvelle paraît à côté d'une vibrante déclaration du juriste dominicain Monsieur Marino Vincho Castillo Seman, dirigeant du parti politique Front National Progressiste, à travers laquelle ce dernier affirme qu'il n'y a pas de campagne anti-haïtienne en République Dominicaine.

Penser que l'on peut lui ôter impunément  la vie à un citoyen Haïtien résidant en République Dominicaine est en partie les conséquences de la campagne de diabolisation qui est constamment menée contre la présence haïtienne en République Dominicaine vue de nos jours comme le seul et unique problème que confronte le  pays.