POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 7 juin 2010

Une délégation du Miami Heat en mission humanitaire en Haïti

Alonzo Mourning, Tim Hardaway et d’autres vedettes actuelles et passées de la NBA étaient venus apporter de l’aide aux victimes du séisme samedi 5 juin 2010, Radio Kiskeya
Une délégation du Miami Heat ayant à sa tête Alonzo Mourning, l’une des anciennes légendes de la franchise de Floride, a visité Port-au-Prince samedi dans le cadre d’un nouvel effort humanitaire en faveur des sinistrés du séisme dévastateur du 12 janvier.
Accompagné notamment de Tim Hardaway, une autre ex-star de la ligue professionnelle américaine de basket-ball (NBA), de Rudy Gay, actuel ailier des Memphis Grizzlies et de l’entraîneur des Heat, Erik Spoelstra, "Zo" Mourning s’est rendu dès son arrivée dans des hôpitaux de campagne situés dans l’aire de l’aéroport international Toussaint Louverture.
"Vous ne pouvez pas imaginer combien tout est devenu maintenant bien meilleur pour ces gens", a déclaré à AP l’ancien champion en référence aux sans-abri ajoutant "ils ont encore besoin d’autres choses".
Aux côtés des représentants de l’équipe du Miami Heat, se trouvaient également des travailleurs humanitaires de Project Medishare, une organisation à but non lucratif de l’université de Miami.
Engagées dans un partenariat en Haïti, particulièrement depuis le tremblement de terre, les deux entités se montrent très préoccupées par l’arrivée de la saison cyclonique qui menace des dizaines de milliers de personnes installées dans des abris provisoires.
Samedi, la délégation a notamment apporté un chèque de 25.000 dollars et distribué une vingtaine de tentes géantes et des matériels essentiels destinés aux familles.

Certains des voyageurs en étaient à leur 16e visite en Haïti depuis la catastrophe. Déjà venu à plusieurs reprises, Alonzo Mourning a promis de multiplier ses apparitions à Port-au-Prince au cours de l’été.

L’ancien pivot, qui a aussi porté les couleurs des Charlotte Hornets et des New Jersey Nets, est co-fondateur avec la superstar du Miami Heat, Dwyane Wade, du "Fonds humanitaire des athlètes pour Haïti" qui avait pu récolter, en trois jours, plus de 800.000 dollars au profit des victimes au lendemain du 12 janvier.
De nombreuses vedettes de la NBA, mais aussi d’autres disciplines sportives et du monde du show-biz se sont impliquées dans une campagne sans précédent pour tenter de soulager les souffrances du peuple haïtien.
D’une magnitude de 7 degrés, le séisme a officiellement fait entre 250.000 et 300.000 morts, 300.000 blessés, 1,3 million de sinistrés et emporté 120 % du PIB. spp/Radio Kiskeya.
http://radiokiskeya.com/spip.php?article6824

La Justice américaine félicite et remercie l'Etat haïtien pour sa collaboration dans la lutte contre la corruption

Un ancien haut cadre de la Téléco, Robert Antoine, a été condamné à 4 ans de prison pour son implication dans un réseau de blanchiment de fonds détournés. Le verdict, rendu par un juge du tribunal fédéral du district de Miami, ordonne à M. Antoine de restituer plus de 1 800 000 dollars et de verser 1 500 000 dollars d'amende. Robert Antoine, 62 ans, qui avait occupé le poste de responsable des affaires internationales entre mai 2001 et avril 2003, avait plaidé coupable de tentative de blanchiment d'argent le 12 mars dernier. Chargé de réaliser les négociations avec les compagnies américaines, M. Antoine avait admis qu'il avait accepté des pots-de-vin de trois compagnies de télécommunications américaines et ainsi fraudé les Télécommunications d'Haïti.
Au cours du procès Robert Antoine avait également admis avoir blanchi une partie des fonds détournés par le truchement d'entreprises intermédiaires, y compris J.D. Locator Services et Entreprises Fourcand.
Deux autres ressortissants haïtiens Jean René Duperval, qui fut directeur des relations internationales des Télécommunications d'Haïti de juin 2003 à avril 2004, et la sœur de Duperval, Marguerite Grandison, comparaîtront le 19 juillet 2010 par devant un juge d'un tribunal de district fédéral de Miami.
Le Département de la Justice du gouvernement américain se réjoui de la collaboration du gouvernement Préval qui a fourni des preuves au cours de cette enquête. Les autorités américaines saluent la collaboration de l'Unité centrale de renseignements financiers, le Bureau des affaires financières et économiques, qui est un corps spécialisé de la Police nationale d'Haïti, et le Ministère de la Justice et de la sécurité publique.
LLM / Radio Métropole Haïti
Commentaires....Et Titid dans tout ça?

Les gangs refont surface à Martissant

Des affrontements entre des gangs rivaux, survenus hier dimanche, dans le quartier de Martissant, auraient fait plusieurs morts et des blessés graves, selon le témoignage de certains résidents. Ces heurts auraient eu lieu, dans la zone de Cité Macoute où des hommes armés venant de Grand Ravine ont ouvert le feu dans une boite de nuit. L'information a été confirmée par la police qui n'est toute fois pas en mesure d'affirmer si ces incidents ont fait des victimes.
Un résident, joint au téléphone par Radio Métropole, a confirmé les informations selon lesquelles des individus auraient trouvé la mort lors de ces affrontements.
Selon ce témoin, l'activité des gangs serait en nette recrudescence dans cette zone réputée dangereuse mais considérée comme pacifiée ces dernières années.
Rappelons que la semaine dernière des affrontements entre gangs rivaux avaient déjà fait un blessé, non loin de l'église Saint Jean Bosco dans le centre ville de Port-au-Prince.
EJ/Radio Métropole Haïti

Judnel Jean et Rudy Heriveaux sont mis en quarantaine au sein de leurs partis

Le sénateur Judnel Jean et l'ex sénateur Rudy Heriveaux ont été exclus de leurs partis respectifs AAA et Ansanm Nou Fò. Il est reproché au sénateur Jean et au docteur Heriveaux d'avoir apporté leur appui au vote de la loi d'urgence. La formation politique de Youri Latortue, Ayiti an Aksyon (AAA) a déploré l'attitude du sénateur Jean qui n'avait pas respecté les consignes du parti lors de la séance consacrée au vote de la loi d'urgence. Le sénateur Jean, élu sous la bannière de la Fusion des Sociaux-démocrates, était devenu membre de AAA mais avait préféré rejoindre le groupe majoritaire de l'INITE au grand corps.
Le comportement de Rudy Heriveaux est également désapprouvé par le directoire de Ansanm Nou Fò. Le docteur Heriveaux s'était inscrit sous la bannière de Ansanm Nou fò afin de participer aux sénatoriales. Après le rejet du dossier de Fanmi Lavalas par le CEP, des candidats de ce parti s'étaient inscrit sous la bannière d'autres regroupements politiques dont Ansanm Nou Fò et OLA.
L'ex président de la chambre basse, Pierre Eric Jean Jacques, coordonnateur général de Ansanm Nou fò, a pris ses distances vis-à-vis du président René Préval. Ancien cacique de Lespwa, Eric Jean Jacques appelle aujourd'hui à la poursuite de la mobilisation anti-gouvernementale. Il dénonce l'adoption de lois inconstitutionnelles et l'incapacité du gouvernement à satisfaire les besoins urgents de la population.
Ansanm Nou Fò estime que le chef de l'Etat encourage la corruption au sein de l'administration publique et la violation de la souveraineté nationale. D'anciens hauts cadres du gouvernement lavalas, dont Mario Dupuy, ancien secrétaire d'état à la communication, Joses Ulysse et Dismy Cesar, figurent parmi les membres du directoire de Ansanm Nou Fò.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17813

Commémoration du jour de l'environnement dans plusieurs régions d'Haïti

Des ONG et des organisations de la société civile ont réalisé plusieurs activités afin de commémorer, le 5 juin dernier, la 37 eme journée mondiale de l'environnement. En cette occasion le ministère de l'environnement a présenté un document traitant des problèmes cruciaux de l'environnement haïtien. Intitulé Géo Haïti 2010, le document présente l'impact des catastrophes naturelles sur l'environnement.
Autour du thème " Plusieurs milliers d'espèces, une planète et un avenir commun", des responsables d'organisations locales et des élus locaux ont participé aux activités du 5 juin.
Dans le quartier Dumulseaux à la Croix des Bouquets plus de 1 000 plantules ont été mises en terre. Le maire Guy Jean Paul s'est réjoui de ce programme de reboisement qui permettra de contenir les débordements de la rivière blanche. Plus d'une centaine de résidents de la région, enrôlés dans le programme Cash for Work de Plan Haïti, ont contribué au programme de reboisement et de curage du canal de la rivière blanche.
Dans le sud, des chercheurs du Groupe d'Appui de Recherche et de Développement d'Haïti ont publié les résultats d'une étude sur les mangroves. Ils donnent l'assurance que les mangroves peuvent réduire considérablement l'impact des tsunamis. Ces plantes appelés " mangues " par les haïtiens doivent être plantées en grand nombre recommandent les spécialistes.
Par ailleurs à Cité Soleil, l'Organisation Internationale pour la Migration (OIM) a distribué des matériels pour la réalisation d'un projet d'assainissement. Les outils ont été distribués aux sans abris du camp fierté.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17812

Le PNUD appuie le système de la protection civile haïtienne

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) apporte un appui technique et financier au Secrétariat Permanent pour la Gestion des Risques et Désastres (SPGRD) à l'approche de la saison cyclonique. Un montant de 100 000 dollars est alloué en vue de la réalisation des activités de sensibilisation et de formation. Ces dernières semaines plus de 500 jeunes ont participé à des séances de formation leur habilitant à surveiller le niveau des rivières afin d'alerter temps les responsables du SPGRD lors des crues. Le comité thématique éducation de sensibilisation bénéficiera d'un appui directe afin de réaliser des campagnes de sensibilisation à travers le pays. La campagne de sensibilisation a été officiellement lancée le vendredi 4 juin dernier.
Les responsables du SPGRD annoncent que des émissions de radio, des concerts et des programmes de sensibilisation dans les bus sont prévus dans le cadre de cette campagne. Outre le PNUD, plus de 15 autres bailleurs de fonds apportent leur appui à la réalisation de la campagne de sensibilisation qui s'étendra sur une période de 9 mois.
Dans le même temps le PNUD fait état de l'acquisition de nouveaux matériels estimés à 40 000 dollars pour le Centre National de Météorologie d'Haïti. Le Centre National de Météorologie, le Secrétariat Permanent pour la Gestion des Risques et Désastres et la Direction de la Protection Civile sont impliqués dans le système de protection civile d'Haïti.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17811

Haïti-Reconstruction: La BID investit 200 millions de dollars dans l'agriculture

La Banque interaméricaine de développement (BID) annonce des subventions de l'ordre de 200 millions de dollars pour affermir les droits de titularisation des terrains, stimuler la production agricole, augmenter l'accès aux marchés pour les fermiers, et renforcer la sécurité alimentaire en Haïti.
Les subventions, qui s'échelonneront sur 5 ans, couvriront un quart des coûts totaux d'un plan gouvernemental pour renforcer l'industrie agricole après le séisme du 12 Janvier.
Il s'agit d'une augmentation significative des contributions de la BID pour le développement en Haïti. Au cours des 6 dernières années la BID avait approuvé 129 millions de dollars pour des projets dans ce secteur stratégique.
Le chef de la Division d'environnement et développement rural de la BID, Hector Malarin, a soutenu qu'il faut " aider Haïti à améliorer sa sécurité alimentaire avec des projets qui stimulent la productivité et contribuent à attirer les investissements dans les régions rurales."
Les responsables de la BID indiquent que ces investissements contribueront à des projets antérieurement mis en place pour la gestion de l'irrigation et de la canalisation des eaux, ainsi qu'aux efforts pour combattre les éléments nuisibles et les maladies affectant les cultures clés. Par biais de ce programme la BID cherchera à augmenter le nombre de propriétés titularisées, et à améliorer la qualité et l'accès aux services de registre dans certaines communautés rurales, en particulier dans des régions où la BID finance des projets.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17810