POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 25 novembre 2011

Véronique Debouzy soutient l'orphelinat d'Ede Timoun Yo à Haïti

Depuis quelques années, quelques semaines avant Noël à Anor, les amoureux d'artisanat original ...

et coloré trouvent leur bonheur à la vente organisée par l'association Ede Timoun Yo. Samedi, Véronique Debouzy, représentante de l'association dans la commune, ne dérogera pas à la règle.
 « Des membres de l'association vont trois fois par an à Haïti et en profitent pour ramener tableaux et objets que nous vendons à Anor,explique-t-elle. J'avoue que pour le moment je n'y suis allée qu'une seule fois, pour chercher mon petit Louis. Mais quand il sera plus grand nous y retournerons. »
En attendant, comme ses collègues des autres régions, Véronique Debouzy crée un événement par an pour récolter des fonds, et elle s'implique même dans le bureau de cette association nationale. « J'étais là à l'origine de l'association, raconte Véronique Debouzy. Au départ, on était quelques parents qui s'étaient rencontrés sur des forums en attendant nos enfants de là-bas. On s'est rendu compte qu'il y avait de gros besoins. Au départ, on aidait la crèche de nos enfants. »
Exposition
Une crèche puis deux, des dons de matériels, des parrainages... Puis le séisme de janvier 2010 change tout. D'une vingtaine, les membres de l'association passent à presque 200. Les dons aussi affluent. « L'adoption a été fermée là-bas, ajoute Véronique Debouzy.
Nos crèches détruites. Et il y avait toujours des enfants à aider. » L'association est donc naturellement passée au stade supérieur avec l'achat d'un terrain pour construire un orphelinat. « On y travaille depuis deux ans, c'est long, indique Véronique Debouzy.
On en est actuellement au stade des fondations. » En parallèle, elle suit toujours la vie de ses crèches et une fois par an leur directrice vient en France pour le grand rassemblement des enfants d'Ede Timoun Yo. « Elle aime bien les revoir, assure Véronique Debouzy. Cette année, il y avait pas loin de 70 petits Haïtiens. Louis a cinq ans, il ne se souvient pas trop des autres. Mais certains sont arrivés à 3 ans ou 4 ans et sont très contents de retrouver leurs anciens copains. Un jour peut-être ce seront eux qui reprendront le flambeau de l'association. » • AM. M.
Exposition vente d'artisanat haïtien, samedi 26 novembre salle des Frères Lobet à Anor de 10 heures à 18 heures.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Avesnes_sur_Helpe/actualite/Autour_de_Avesnes_sur_Helpe/Fourmies/2011/11/25/article_veronique-debouzy-soutient-l-orphelinat.shtml