POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 25 août 2009

Le nouvel ambassadeur américain s'engage à poursuivre la coopération avec Haïti dans le respect

Les gouvernements américain et haïtien vont continuer de travailler en partenariat pour aider les haïtiens à réaliser leur rêve de liberté et de prospérité déclare l'ambassadeur des Etats-Unis à Port-au-Prince .
Kenneth Merten, a remis hier lundi 24 aout ses lettres de créances au président de la république.
"Je suis fier de revenir en Haïti comme ambassadeur", a dit le diplomate qui donne l'assurance que les relations entre les deux pays vont continuer de s'articuler sur le partenariat, le respect et les responsabilités. .
Une Haïti prospère et démocratique est dans l'intérêt du gouvernement et du peuple américains, a encore déclaré M. Merten ajoutant que pour aboutir à cet objectif, il est indispensable que les deux gouvernements respectent leurs engagements. .
La carrière diplomatique à l'étranger de l'Ambassadeur Merten inclut l'Ambassade Américaine à Paris, l'Ambassade Américaine à Port-au-Prince, la Mission américaine à l'Union Européenne à Bruxelles et l'Ambassade Américaine à Bonn. .
L'Ambassadeur Merten détient une licence en Administration de l'Université Miami à Ohio, et une maitrise en Administration publique de l'Université Américaine. Il a effectué des études à l'Université d'Aix-Marseille en France et à Karl Franzens Universität en Autriche. .
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15717

Le ministre annonce la poursuite des examens officiels

Le ministre de l'éducation nationale, Joël Desrosiers Jean Pierre, déplore les incidents enregistrés lors de la première journée des examens officiels extraordinaires. Tout en présentant ses sympathies aux parents de l'élève tué, le ministre a fait remarquer que des individus avaient infiltré la manifestation des élèves.
Il nie qu'un communiqué du ministère aurait autorisé les élèves n'ayant pas obtenu 40% des notes à prendre part à la session extraordinaire. Il assure que depuis 25 ans seuls les élèves ayant obtenu au moins 40 % des notes lors de la session ordinaire sont habilités à participer à la session extraordinaire.
Le mouvement de protestation des élèves non admis avait entraîné une panique dans une dizaine de centres d'examens à Lalue, rue Capois et avenue Chistophe.
Le ministre de l'éducation annonce que les examens d'hier seront repris dans ces centres jeudi et vendredi. Il confirme que des dispositions ont été adoptées pour faciliter le bon déroulement des examens.
Par ailleurs, Joël Desrosiers Jean Pierre, affirme que son ministère entend diligenter une enquête afin de faire la lumière sur les incidents du lundi 24 août.
Le ministre de l'éducation espère également obtenir plus d'informations sur les circonstances ayant causé le décès de l'élève Edmond Dalus.
De son coté, le président de la commission éducation du sénat, Yvon Buissereth estime qu'un secteur veut se servir du mouvement des élèves afin de déstabiliser le gouvernement de René Préval. Il soutient que des individus n'ayant rien à voir avec les examens avaient pris part aux violences contre l'école Roussan Camille et le lycée Jean Jacques.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15719

Plusieurs secteurs sont préoccupés par la rentrée scolaire

A deux semaines de la rentrée scolaire de nombreux parents dénoncent la hausse des frais scolaires dans les établissements privés. Une résidente de la capitale interrogée par radio Métropole a critiqué le laxisme des autorités qui pratiquent la politique du laisser-faire dans le secteur éducatif.
Très peu d'activités sont remarquées au centre commercial de Port-au-Prince, principal site de vente de livres et de fournitures scolaires.
Le gouvernement a accordé une subvention sur certains ouvrages utilisés au niveau fondamental et envisage également d'accorder une subvention sur plusieurs milliers d'uniformes.
En raison de la crise économique, de nombreux enfants ne pourront se rendre dans les établissements scolaires le 7 septembre, date de réouverture des classes.
Par ailleurs, l'OIM intensifie son travail de réhabilitation des écoles dans les villes de province grâce à un financement de 4 millions de dollars de l'Agence américaine pour le Développement International (USAID).
L'Organisation Mondiale pour la Migration (OIM) espère réhabiliter 37 écoles dans six régions , Port-au-Prince, Gonaïves, Les Cayes, Petit Goâve et Saint-Marc.
Cette année l'OIM a été impliquée dans la réhabilitation de 74 établissements scolaires dont 40 % sont situés dans la ville des Gonaïves.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15720

Colloque sur la gestion des parcs nationaux

Ouverture ce lundi un colloque de 2 jours sur les efforts à entreprendre en vue d'une bonne gestion des parcs nationaux historique une initiative du ministère de la culture et de la communication.
En cette occasion Le ministre de la culture, Olsen Jean Julien, a fait savoir qu'une commission interministérielle issue de 7 ministères travaille sur ce dossier. .
Nous proposons de sensibiliser les haïtiens et les haïtiennes sur leurs responsabilités collectives en terme de protection des parcs qui permettent à tous de plonger leur regard dans notre culture, a fait savoir M. Jean Julien, promettant que la commission va travailler également sur l'élaboration d'un cadre légal et institutionnel avec la collaboration d'experts internationaux. .
Pour sa part Le ministre de l'Environnement, Jean Marie Claude Germain, a estimé urgent que des mesures soient adoptées en vue d'une bonne gestion de nos parcs qu'il s'agisse de parcs naturels ou historiques. .
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15721

Un élève a été tué lors d'affrontement avec les forces de l'ordre

La première journée des examens officiels extraordinaire a été marquée par des heurts entre policiers et élèves non admis à cette session.
Plusieurs centaines d'élèves n'ayant pas obtenu 40 % de moyenne s'étaient présentés dans des centres d'examens afin de participer à la session extraordinaire. Face au refus des responsables du Bureau des Examens de les admettre dans les centres les élèves ont tenté de forcer la barrière principale du College Roussan Camille.
Un élève, Edmond Dallus, a été tué et plusieurs autres ont été blessé au cours de l'intervention des policiers pour rétablir l'ordre. L'élève aurait été abattu de sang froid par le policier Jean Eric Jean Baptiste, agent 1 affecté au sous-commissariat du marché Salomon selon des témoins.
En représailles, les élèves ont incendié partiellement les locaux du college Rousan Camille et saccagé plusieurs autres écoles dont le lycée Jean Jacques.
Le directeur du collège Roussan Camille, Leonce Francius, a indiqué que 35 ordinateurs et plus de 20 000 livres se trouvant dans la bibliothèque ont été incendiés. Faisant remarquer que le ministère de l'éducation est responsable des incidents, M. Francius espère que les autorités verseront des frais de dédommagement à son institution.
Les élèves en colère ont également attaqué une dizaine de centres d'examens à la rue Capois et à l'avenue Christophe. Ils promettent de poursuivre leur mouvement ce mardi afin d'être admis dans les centres d'examen.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15718

HAITI: PATRIMOINE DE L'HUMANITE

Le sous-directeur général de l'UNESCO, Pierre Sané, a préconise qu'Haïti, symbole de la résistance contre l'oppression, soit déclarée "patrimoine de l'humanité".
Intervenant à l'ouverture d'un colloque international sur l'apport de la révolution haïtienne à l'universalité des droits de l'homme, M. Sané a présenté Haïti comme le berceau des droits humains universels.
" L'universalité des droits humains a peut-être été conçue à Paris en 1789, mais l'accouchement a bien eu lieu en Haïti quelques années plus tard", a-t-il soutenu, faisant référence à la révolte des Noirs sous la direction de Toussaint Louverture et à la libération des esclaves proclamée en Haïti en 1793.
Le sous-directeur général de l'UNESCO estime qu'Haïti doit être reconnu comme patrimoine de l'humanité, incarnant ainsi la résistance triomphante de ceux qui avaient refusé l'esclavage après en avoir été victimes.
De plus, M. Sané a plaidé en faveur de l'adhésion d'Haïti à l'Union africaine. "Malgré son éloignement géographique, Haïti est bien une île peuplée d'Africains", a-t-il déclaré. http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15709