POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 10 juillet 2009

L’ex-directeur de l’AAN, Adler Edma, convoqué à la DCPJ pour corruption présumée

Il est soupçonné d’implication dans des détournements de fonds et la disparition de 100 lignes téléphoniques internationales destinées à l’Autorité aéroportuaire nationale
jeudi 9 juillet 2009, Radio Kiskeya
L’ancien directeur général de l’Autorité aéroportuaire nationale, Adler Edma, a été interrogé mercredi par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) dans le cadre d’une enquête ouverte sur plusieurs scandales de corruption qui auraient marqué son passage à la tête de l’AAN.
Selon des sources crédibles contactées par Radio Kiskeya, M. Edma a été invité à fournir des explications sur des fonds de l’institution qui se seraient volatilisés sous son administration. Il n’a pas pu non plus échapper aux questions des investigateurs sur l’utilisation de 100 lignes internationales attribuées à l’AAN, il y a quelques années, par la compagnie téléphonique nationale TELECO, mais jamais installées depuis.
En dépit des efforts de la rédaction de Radio Kiskeya, il n’était pas possible de savoir dans l’immédiat ce qui est advenu d’Adler Edma à l’issue de cet interrogatoire à la DCPJ.
L’ancien haut fonctionnaire avait dirigé pendant plusieurs années l’Autorité aéroportuaire nationale sous le régime Lavalas avant d’être remercié. spp/Radio Kiskeya
http://radiokiskeya.com/spip.php?article6005

Début ce vendredi des assises de la coopération décentralisée franco-haïtienne

Les assises de la coopération décentralisée entre la France et Haïti se tiendront à partir du 10 juillet au Club Indigo à Montrouis. D'importantes personnalités politiques des deux pays prendront part à cette réunion qui permettra d'évaluer la coopération Franco-haïtienne.
L'ambassadeur de France en Haïti, Christian Connan, explique que les élus des villes ayant des partenariats avec des régions haïtiennes, les représentants des organisations impliquées dans ces partenariats et tous les maires haïtiens prendront part à ces assises.
Des thèmes tels la décentralisation, les pouvoirs respectifs des collectivités et de l'Etat seront débattus au cours de cette rencontre qui doit servir également à faire un bilan de la coopération décentralisée.
Christian Connan qualifie de spectaculaire le développement de la coopération décentralisée franco-haïtienne. " Depuis 2006 ces partenariats ont connu une véritable renaissance", lance le diplomate français faisant remarquer que le nombre de la coopération décentralisé a doublé depuis 3 ans.
L'ambassadeur de France indique que 2 nouvelles coopérations entre des collectivités françaises et haïtiennes devront être rendu publiques au cours des assises de Montrouis. Toutefois il révèle que le processus de mise en place de ces partenariats peut être long puisqu'il faudra l'accord des conseils municipaux.
4 autres coopérations décentralisées sont en préparation et devront être conclues avant la fin 2009.
Des invités de la République Dominicaine, Cuba, Mali, Canada et Chili présenteront au cours de ces assises leurs expériences aux participants haïtiens et français.

LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15476

Football: Haïti gagne contre la Grenade reste en course pour les quarts de finale

La sélection haïtienne de football a remporté une importante victoire 2-0, aux dépens de la Grenade, lors de sa deuxième sortie à la Gold Cup. Les Grenadiers préservent ainsi leur chance de qualification pour les quarts de finale.
Le Onze national qui avait été battu par la sélection nationale du Honduras pour son premier match, se devait de gagner contre la Grenade pour rester dans la course.
Après un début de match hésitant, les Haïtiens ont pris les choses en main et ont ouvert le score par l'attaquant de Porto Rico Islanders, Fabrice Noel, à la 11ème minute de jeu.
L'équipe haïtienne qui est passée tout près de la catastrophe à deux reprises en deuxième période, s'est finalement mise à l'abri à la 78ème minute de jeu grâce à un but de James Marcelin, suite à une grosse erreur défensive de l'équipe adverse.
Dans l'autre match du groupe, les Etats-Unis ont assuré leur qualification pour les quarts de finale en battant le Honduras 2-0.
Haïti doit jouer son dernier match à Boston samedi prochain contre la sélection américaine. En cas de match nul, les Grenadiers obtiendront leur billet pour le second tour. Ils peuvent aussi se qualifier pour les quarts de finale en cas de défaite moyennant une contre performance du Honduras contre la Grenade. Dans le cas contraire, le Haïtiens devront attendre les résultats et le classement des autres groupes.
Guyto Rivière
guytoriviere@yahoo.fr
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15477
Haïti Recto Verso commente : Il faut être chroniqueur sportif et
haïtien pour croire au miracle d’une qualification pour la seconde phase des grenadiers dans cette Gold Cup. Après le piètre spectacle fourni par les haïtiens on ne peut que constater que la relève du football haïtien n’est pas pour demain.

Bill Clinton boucle une visite d'évaluation en Haïti

Bill Clinton a bouclé, hier sa première visite en Haïti en tant qu'envoyé spécial des Nations Unies.
Au cours de cette visite de 72 heures, l'ex président américain a fait part de son optimisme en visitant plusieurs projets de développement à travers le pays. " J'ai vu que tout le monde était enthousiaste, donc je suis positif ", a déclaré Bill Clinton à l'issue d'une série de rencontres avec des représentants du secteur privé, des organisations de femmes et d'organisations non gouvernementales (ONG).
" Je vais rencontrer des donateurs, c'est important, et je vais essayer d'accélérer l'aide et de m'assurer qu'elle est dirigée vers les projets prioritaires pour Haïti", a expliqué Bill Clinton au terme de sa visite.
L'ex président américain a notamment visité plusieurs sites dont celui de la CNE qui réalise les travaux de curage du lit de la rivière La Quinte. «Ce qu'il faut faire, c'est reconstruire de manière sûre afin non seulement de créer de nombreux emplois, mais aussi de minimiser les dommages», a-t-il déclaré, après avoir visité les travaux de curage de la rivière La Quinte, dont les eaux en crue s'étaient déversées sur la ville.
Apres Gonaïves, l'Envoyé spécial de l'ONU a visité JMB SA, une usine de traitement de mangues destinées à l'exportation aux Etats-Unis et une entreprise évoluant dans l'une des filières d'exportations les plus rentables pour le pays depuis 1983. Cette filière favorise l'exportation d'environ 2 millions de mangues chaque année, ce secteur emploie des milliers de personnes.

LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15479

Haïti salaire minimum : certains députés semblent avoir du mal à afficher leur position

Les députés paraissaient divisés quant à l'attitude à adopter lors de la présentation du rapport de la commission des affaires sociales chargée d'analyser les objections du chef de l'état par rapport à la nouvelle loi sur le salaire minimum.
Même si le rapport de la commission n'est pas encore prêt, aucun des blocs politiques à la Chambre basse n'est en mesure d'afficher une position claire.
« Nous n'avons pas encore une position arrêtée sur le dossier du salaire minimum » a déclaré le député de Torbeck –Chantal GUY Gerard Georges membre de la concertation des parlementaires progressistes (CPP) alors que son collègue Jean Marcel Lumerant également membre du CPP plaide en faveur de la poursuite des discussions afin d'arriver à un compromis.
Le député du Cap Haïtien Eddy Jean PIERRE menace de démissionner au cas où les objections du président ont été approuvées par la chambre basse.
Du coté de la Fusion des Sociaux-démocrates l'un des responsables, le député Jean Berthol Bastien a déclaré qu'aucune position commune n'est encore dégagée sur ce dossier.
Les députés de l'OPL n'ont pas encore reçu non plus de consignes pour la séance sur la loi sur le salaire minimum. Le député de Dame-Marie, Acklush Louis-Jeune, annonce, toutefois, qu'il est prêt à voter contre les objections de la présidence.
La présidente de la commission des affaires sociales de la chambre des députés, Geranlda Telusma avait promis de présenter à l'assemblée un rapport qui tient compte des différentes propositions faites par divers secteurs à la commission.
A signaler que Le chef de l'Etat haïtien propose, un salaire minimum de 200 gourdes dans les entreprises industrielles et commerciales.
René Préval recommande une augmentation graduelle du salaire minimum dans le secteur de la sous-traitance, soit de 125 gourdes à partir du 1er octobre 2009. .

RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15482

La cour de cassation ordonne la libération de Franck Ciné

La cour de cassation a rendu hier mercredi un arrêt en faveur de Franck Ciné, 2 eme vice président de la Socabank et président directeur général de la Haitel.

Les juges de la cour de cassation ont estimé que M. Ciné n'a commis aucune infraction dans la faillite de la Société Caribéenne de Bank (Socabank). La décision de la Cour de cassation annule l'arrêt de la cour d'appel exigeant que M. Ciné soit jugé au correctionnel et au tribunal Criminel pour faux en écriture de banque.

Les principaux avocats de M. Ciné, Camille Leblanc, Samuel Madistin et Jean Joël Petit Homme avaient bénéficié de la contribution de l'éminent juriste Gérard Gourgues lors de l'exposé des motifs devant la Cour de cassation

Les avocats espèrent obtenir l'exequatur du parquet dans les 48 heures afin que M. Ciné puisse enfin sortir du Pénitencier National.

Incarcéré depuis 25 mois M. Ciné, ainsi que 4 autres membres du conseil d'administration de la Socabank, Claudel Gehi, Patrick Vieu, Patrick Poitevien et Joseph saint Louis avaient été tenu pour responsables de la faillite de la Socabank. L'arrêt de la cour de cassation innocente ces hauts cadres de la Socabank et ordonne l'arrestation de Charles Beaulieu, président directeur général de cette entreprise.

Les avocats sont préoccupés par l'état de santé de M. Ciné diabétique et hypertendu. Sous surveillance médicale, le pdg de la Haitel était maintenu en détention sur plainte de l'Etat haïtien par le biais de la DGI.

Maître Jean Joël Petit Homme soutient que M. Ciné a été gardé en prison pour des raisons politiques.

LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15478