POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 26 octobre 2009

Clôture le weekend dernier du 10è Forum des entreprises de la grande Caraïbe

Le 10è Forum des entreprises de la grande Caraïbe qui a réuni des hommes d'affaires et des entrepreneurs de 25 pays a pris fin le weekend dernier à Port-au-Prince.
Les discussions et les échanges ont porté entre autres sur le secteur du textile, les technologies de l'information, le tourisme, l'agriculture et l'agro-business.
Le président de la chambre de commerce et d'industries d'Haïti qui intervenait à l'émission Métropolis croit que c'est une bonne chose que les hommes d'affaires haïtiens aient cette opportunité d'échanger avec leurs homologues de la région et d'établir des partenariats leur permettant d'exploiter certaines potentialités, .
Reginald Boulos reste convaincu que ce forum va favoriser la création d'emplois dans le pays tout en mettant l'accent sur la nécessité d'un partenariat de développement entre les entreprises caribéennes et celles d'Haïti. .
A la fin de ce forum les investisseurs ont plaidé en faveur d'un leadership collectif via l'application d'un plan de développement pour les années à venir.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15984



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Lespwa impose sa loi au grand corps

Les sénateurs de Lespwa, le parti au pouvoir, ont, au cours de la semaine écoulée, adopté des dispositions en vue d'imposer leur politique au sénat.
Des sénateurs de Lespwa ont récemment pris le contrôle des 7 commissions permanentes avant de formuler une demande d'interpellation de la Première Ministre Michèle Pierre Louis.
Les sénateurs Youri Latortue, Rudy Heriveaux et Evaliere Beauplan ont perdu le contrôle des commissions permanentes justice, sante et affaires étrangères lors des récentes élections. Ces commissions sont désormais placées sous le contrôle de sénateurs de Lespwa et alliés dont Jean Rodolf Joasil et Wenceslass lambert.
L'offensive de Lespwa est dénoncée par certains sénateurs dont Rudy Herriveaux et Evaliere Beauplan. Le sénateur Herriveaux craint que " la gloutonnerie de Lespwa ne cause sa perte".
Apres avoir pris le contrôle du bureau et de la totalité des présidences des commissions permanentes, les sénateurs de Lespwa se proposent de renvoyer le gouvernement.
L'un des sénateurs interpellateurs, Anacacis Jean Hector, estime qu'il faut changer l'équipe gouvernementale parce qu'il y a une nouvelle majorité au sénat. Les sénateurs de Lespwa entendent analyser l'action du gouvernement Pierre Louis au cours de la séance d'interpellation du 29 octobre 2009.
Les sénateurs Anacacis Jean Hector et Wenceslass Lambert se déclarent déjà insatisfaits des résultats du gouvernement Pierre Louis.
Même si les sénateurs minoritaires sont restés silencieux sur la demande d'interpellation, le sénateur Jean Hector ne cesse de faire valoir que les critiques de l'opposition ont motivé leur action.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15985

Commentaires :

Que pense la Communauté internationale qui s'appuie toujours sur la stabilité politique retrouvée qui a aussi financé les élections sénatoriales partielles dont les nouveaux venus sont sur le point de replonger Haïti dans une autre crise politique ?



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Rapatriement prochain des restes de 3 haïtiens décapités en République Dominicaine

Les cadavres des 3 haïtiens décapités dans la province d'Independencia en République Dominicaine devraient être prochainement rapatriés. Le ministère haïtien des affaires étrangères qui a confirmé la nouvelle a requis auprès du gouvernement dominicain l'ouverture d'une enquête.
Dans un communiqué la chancellerie haïtienne indique que les haïtiens auraient été tués par des gardes forestiers dans la localité de Madre Fresco près de Jimani. " La répétition de tels actes ne reflète nullement l'esprit de solidarité et de coexistence pacifique qui caractérise les deux peuples et en plus est de nature à nuire aux efforts conjoints des deux gouvernements pour maintenir via le dialogue et la concertation un climat de paix et d'harmonie entre les deux pays", précise la note du ministère des affaires étrangères.
Selon les premières informations, les haïtiens décapités puis brulés feraient partie d'un groupe d'une vingtaine de personnes ayant abattu des arbres pour la fabrication de charbon de bois.
Le correspondant de radio Métropole en République Dominicaine, Jean Michel Carroit, a souligné que le ministère dominicain des affaires étrangères a fermement condamné cet acte " abominable".
Le chancelier dominicain Carlos Morales Troncosso a demandé aux autorités judiciaires dominicaines de traduire les auteurs de ces crimes par devant les tribunaux.
Il soutient que cet acte est rejeté par la société et le gouvernement dominicains.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15986



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Boulos appelle les sénateurs à la prudence

Le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Haïti (CCIH), Reginald Boulos, lance un appel à la prudence aux sénateurs avant la séance d'interpellation de la Première Ministre Michèle Pierre Louis. Commentant la décision des sénateurs de Lespwa d'interpeller la cheffe du gouvernement, M. Boulos a attiré l'attention sur la nécessité d'éviter des actions qui pourraient compromettre la stabilité sociopolitique.
Tout en faisant remarquer qu'il s'agit d'une interpellation du gouvernement de Lespwa par des sénateurs de Lespwa, M. Boulos signale que les informations sur les points de désaccords au sein de ce parti n'ont pas été communiquées. " Les sénateurs doivent être vigilants pour ne pas empirer la situation", martèle le président de la CCIH qui s'étonne que les linges sales se lavent en public.
Intervenant à l'émission Metropolis de Nancy Roc, le président de la CCIH a estimé que les sénateurs devraient opter pour une solution qui permettrait de faire la lumière sur l'utilisation des 197 millions de dollars des fonds d'urgence. Il plaide pour la formation d'une commission d'enquête indépendante afin d'identifier les individus ayant joué des rôles importants dans la gestion des 197 millions de dollars. " On ne doit pas chercher un bouc émissaire et ensuite étouffer l'affaire", prévient M. Boulos pour qui cette option conduira à une instabilité politique.
M. Boulos fait remarquer que l'instabilité entrainera des pertes d'emploi rappelant que le peuple encore une fois sera le plus grand perdant.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15987



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.

Arrestation de 3 personnes dans l'enquête sur l'assassinat de 3 haïtiens en république Dominicaine

Les autorités dominicaines ont annoncé l'arrestation de 3 personnes dans l'enquête sur l'assassinat de 3 haïtiens le 21 octobre dernier dans la dans la localité Boca de Cachón (Jimaní) en République Dominicaine.
L'identité de ces trois personnes arrêtés n'ont pas été révélée .Ils devront être entendues cette semaine a indiqué la police Dominicaine citée par la presse voisine.
Un général dominicain dépêché sur les lieux par le gouvernement dominicain a donné la garantie que toutes les dispositions seront prises pour traduire les responsables en justice. .
Il a aussi rassuré qu'il s'agit d'un incident isolé qui ne saurait nuire les bonnes relations entre les peuples haïtiens et dominicains.
Une vaste opération menée par une unité spécialisée de l'armée dominicaine rendue sur les lieux du drame le 23 octobre, a permis de récupérer les 3 cadavres qui ont été rapatrié en Haïti . .
L'ambassade Dominicaine à Port au Prince avait condamné l'assassinat de ces ressortissants haïtiens dans la localité Boca de Cachón (Jimaní) et avait annoncé qu'une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles ces haïtiens ont été tués .
RD

Michèle Pierre Louis fait silence autour de son interpellation

Le premier ministre Michèle Pierre Louis est rentrée dimanche de Stockholm où elle a participé aux journées européennes de développement.
Michèle Pierre Louis est interpellée ce 29 octobre au Sénat de la République .L a lettre d'interpellation a déjà été acheminée au bureau du premier ministre par le président du sénat avons-nous appris.
On ne sait toujours pas si la première ministre compte répondre à l'interpellation du 29 octobre. Le chef du gouvernement n'a pipé mot jusqu'à présent sur cette décision des parlementaires de la majorité présidentielle (l'espwa).
Il est notamment reproché au gouvernement ce que les sénateurs interpellateurs appellent la mauvaise gestion de la chose publique, notamment des 197 millions de dollars décaissés dans le cadre du plan d'urgence post-cyclonique 2008.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15983



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.

L'ambassadeur dominicain condamne l'assassinat de 4 ressortissants haïtiens.

L'ambassade Dominicaine à Port au Prince condamne l'assassinat de 4 ressortissants haïtiens dans la localité Boca de Cachón (Jimaní)
Les victimes selon les premières informations font partie d'un groupe d'Haïtiens (environ une vingtaine) qui auraient abattu des arbres sur le territoire dominicain pour la fabrication du charbon de bois.
L'ambassadeur de la République dominicaine en Haïti, l'historien Ruben Silie, a condamné ce vendredi au micro de Radio Metropole l' assassinat de ces compatriotes
Le diplomate informe qu'une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles ces haïtiens ont été tués
Pour sa part le commissaire de police de Malpasse, Vanel Lacroix cité par le journal '''le Matin '' indique que le contact est maintenu avec les autorités dominicaines en vue de retrouver les cadavres de ces compatriotes pour les rapatrier en Haïti
Les premiers éléments de l'enquête, selon le commissaire de police portent à croire que ces actes sont l'œuvre de militaires dominicains.
Un projectile, extrait du corps de l'un des survivants lors d'une opération chirurgicale, permettra de déterminer l'arme du crime, a-t il souligné
On notera que les habitants de Malpasse avaient manifesté cette semaine leur mécontentement suite à ces actes odieux envers des haïtiens.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15980



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Des bidonvilles de Carrefour sous la menace d'une nouvelle inondation

Des résidents du quartier de Bizoton à Carrefour ont organisé une manifestation de protestation hier afin de réclamer le curage des lits de quelques ravines de la région. Les citoyens estiment qu'une intervention urgente des autorités gouvernementales et municipales est indispensable afin d'éviter de nouvelles pertes en vie humaine dans le quartier.
Un résident explique que leur quartier est encerclé par 4 ravines dont les lits non pas été curés. Les fortes averses de mardi soir avaient provoqué l'inondation d'une centaine de maisonnettes dans ce bidonville situé non loin de la garde côtière.
Dans ce quartier deux personnes ont été emportées par les ravines en crues. 8 maisonnettes ont été détruites en raison de glissement de terrain signalent des résidents avouant qu'ils ont pu trouver refuge sur les toits de certaines maisons.
La manifestation a permis aux résidents de dénoncer la négligence de l'Etat haïtien. Les manifestants réclament des loaders et d'autres engins pouvant permettre de nettoyer les lits des ravins dans le meilleur délai.
Dans le collimateur des manifestants, le maire de Carrefour Yvon Jérôme et le ministre des Travaux Publics, Jacques Gabriel. Les résidents de Bizoton font remarquer que le député et les autres autorités locales ne se soucient guère de leur situation puisqu'elles n'ont effectué aucune visite sur le site.
Outre Bizoton, d'autres bidonvilles de Carrefour à Thor et Bois Dioute notamment craignent de nouvelles inondations. 5 personnes avaient été tuées lors des inondations du mardi 20 octobre.
Certaines informations avaient fait état de plusieurs personnes disparues après les fortes averses qui s'étaient abattues sur la région métropolitaine.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15979



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.

Les activités du 10ème forum de la Grande Caraïbe se poursuivent en Haïti

Plus d'une centaine d'investisseurs assistent depuis mercredi à Port au Prince au 10ème forum de la grande Caraïbe.
Organisé par le ministère du Commerce et l'Association des États de la Caraïbe, le 10e forum des entreprises de la Grande Caraïbe se déroule autour du thème « Construisons des partenariats dans la Grande Caraïbe ».
A l'ouverture de la conférence, le ministre haïtien des affaires étrangères, Dr Alrich Nicolas, s'est dit très reconnaissant de la tenue du 10ème forum des entreprises de la Caraïbe en Haïti.
Le pays vient de confirmer son retour sur l'échiquier politique et diplomatique régional et international avec l'organisation de différentes conférences internationales au cours des deux dernières années a précisé le chancelier haïtien.
Pour sa part le président de la chambre de commerce et d'industrie d'Haïti Dr Réginald Boulos, dit espérer que ce forum va favoriser La création d'emplois dans le pays tout en mettant l'accent sur la nécessité d'un partenariat de développement entre les entreprises caribéennes et celles d'Haïti.
RD .

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15978



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Football : Haïti fait un bon dans le dernier classement de la FIFA

Haïti a gagné vingt-trois places dans le dernier classement de la Fédération Internationale de Football FIFA, publié en fin de semaine dernière. Les Grenadiers occupent désormais la 86ème place avec un total de 377 points.
C'est le meilleur classement d'Haïti depuis 2007 au cours de laquelle elle avait occupé la 66ème place mondial ; classement dû en particulier au titre de champion de la Caraïbe gagné à Trinidad et des succès contre des formations huppées de la Concacaf comme le Honduras et le Salvador, au cours de la même année.
L'équipe haïtienne qui n'a pas joué de match international depuis son élimination en quart de finale de la Gold Cup contre le Mexique, profite encore du bonus de son match nul face aux Etats-Unis de l'été dernier et des contre- performances d'autres équipes préalablement mieux classées qu'elle.
A noter qu'aucun calendrier international n'est disponible quant à l'agenda de léquipe national qui n'a pas été choisie par le ministère à la jeunesse et aux sports pour participer aux jeux de la Francophonie qui se sont déroulés au Liban.
GR

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15977



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Haïti : Les mouvements sociaux se préparent à intégrer l’ALBA

lundi 26 octobre 2009

P-au-P, 26 oct 09 [ AlterPresse] --- Des organisations de divers secteurs sociaux haïtiens réunis au sein du Réseau du mouvement social haïtien (Remosa) se préparent à demander leur intégration à l'Alliance bolivarienne pour les Amériques (Alba).

Le réseau intègre des organisations des 10 départements géographiques du pays, indique le coordonnateur du Remosa, Lafond Max-Dialy, au cours d'une conférence de presse à laquelle a assisté AlterPresse.
Le Remosa, ayant à sa tête un comité de 9 membres, entend souder toutes les forces du pays autour de l'idée d'aller vers l'Alba.
Le coordonnateur du mouvement annonce que le comité compte, dans les jours qui viennent, soumettre formellement sa demande d'adhésion à l'Alba.
Parmi les organes de l'Alba, figure le conseil des mouvements sociaux, qui bénéficie d'un statut égal à celui du conseil des ministres.
Même sans une adhésion du gouvernement haïtien, les organisations qui le souhaitent peuvent établir une coopération avec l'Alba.
Une quarantaine de pays et territoires ont pris part au dernier conseil des mouvements sociaux de l'Alba, alors que seulement 10 pays de la région sont membres de cette alliance.
Lors du dernier sommet des pays membres les 16 et 17 octobre à Cochabamba (Bolivie), l'Alliance a défini un ensemble de dispositions, notamment l'adoption à venir d'une monnaie commune, le SUCRE (système unique de compensation régional). Cette monnaie devra remplacer le dollar dans les transactions commerciales entre les pays de l'Amérique Latine.
Les membres de l'Alba se sont également entendus sur la position à adopter lors du sommet de Copenhague en décembre prochain. Ils prévoient de réclamer la responsabilisation des pays riches dans la dégradation de l'environnement planétaire.
Outre l'idée de créer une compagnie pétrolière commune, les chefs d'États ont décidé à l'issue du 7e sommet d'élaborer une stratégie de défense militaire conjointe.
Se voulant un espace de coopération, l'Alliance a déjà créé une chaine de télévision, Telesur, pour contrer les grands réseaux de télédiffusion américaine et mondiaux. [kft gp apr 26/10/2009 00:30]

http://www.alterpresse.org/spip.php?article8922#



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.

Ultimes hommages émouvants à Emilie Damier, figure engagée du monde médical

Des personnalités et représentants de plusieurs secteurs ont assisté aux funérailles

Les émouvantes funérailles de la militante sociale et infirmière de carrière Emilie Damier ont été chantées samedi en l'église Sainte-Thérèse de Pétion-Ville (banlieue est de Port-au-Prince) devant une assistance nombreuse composée de la famille éplorée, d'amis proches, de professionnels de la santé et de représentants de la classe politique.

Etaient notamment présents l'ancien Premier ministre Jacques-Edouard Alexis, les membres de l'association nationale des infirmières licenciées d'Haïti (ANILH) et de l'association médicale haïtienne (AMH), les leaders de l'Alyans Demokratik, Evans Paul, de la Fusion des sociaux-démocrates, Victor Benoît ainsi que l'ex-candidat à la présidence de ce parti, Serge Gilles. Ce dernier, qui a porté avec d'autres le cercueil, a souligné qu'il fut le prof d'Emilie et de son frère Dr Débussy Damier en classes secondaires avant de s'exiler en France dans les années 60, sous la dictature de François Duvalier.

Il a décrit la disparue comme une femme très engagée professionnellement et socialement.

S'exprimant en des termes similaires, Evans Paul a estimé que le départ prématuré de Mme Damier représentait une perte colossale pour Haïti.

Lors de la cérémonie funèbre, le célébrant principal, le père Norvéla Garçon, a rappelé, sur fond de considérations philosohiques relatives à la mort, que la défunte était profondément attachée à la vie et avait beaucoup contribué à la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles en Haïti (MST).

Très impliquée dans la vie associative et les initiatives citoyennes après le départ des Duvalier, en 1986, Emilie Damier, diplômée d'études supérieures en sciences infirmières, fut la présidente-fondatrice de l'ANILH.

Agée de 61 ans et célibataire, Mme Damier est décédée le 11 octobre dernier à Montréal d'un cancer dont elle a été opérée sans succès.

Elle était l'unique sœur du Dr Débussy Damier, médecin de carrière, ancien vice-président du Conseil électoral provisoire et ami indéfectible de Radio Kiskeya. spp/Radio Kiskeya

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6277



Nouveau Windows 7 : Trouvez le PC qui vous convient. En savoir plus.

Narcotrafic : Haïti parmi 16 pays ayant participé à un sommet régional sur la drogue

Le renforcement de la coopération entre les pays concernés et la consolidation de la sécurité et de la justice, points de focalisation de la troisième réunion ministérielle consacrée à la drogue, la sécurité et la coopération

Une délégation haïtienne a pris part à la IIIe réunion ministérielle sur le problème mondial des drogues, la sécurité et la coopération qui s'est achevée samedi à Mexico en présence de représentants de 16 pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Selon une dépêche de l'agence mexicaine Notimex, dans la déclaration finale de ce sommet régional adoptée à l'issue de deux journées de travail, tous les ministres et chefs de délégation ont estimé que la guerre contre le narcotrafic ne pourra être gagnée sans des forces de sécurité et des institutions judiciaires d'une grande solidité.

Tablant sur une coopération étroite entre les pays de la région touchés par le fléau, les participants ont également convenu d'explorer la possibilité de consacrer au renforcement des institutions engagées dans la lutte contre le trafic de stupéfiants les ressources des réseaux de narcotrafiquants confisquées.

D'autre part, l'accent a été mis sur la nécessité de réduire le pouvoir économique des réseaux de trafiquants à travers la lutte contre le blanchiment d'argent.

Dans le dernier rapport annuel du gouvernement américain sur le narcotrafic au niveau planétaire, Haïti et la République Dominicaine (les deux républiques de l'île d'Haïti ou Hispaniola) figuraient parmi les 20 principaux pays producteurs ou de transit. spp/Radio Kiskeya

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6276



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.

"Si l’Argentine ne s’était pas qualifiée, j’irais vivre en Haïti", a lancé Maradona

Même menacé de sanctions par la FIFA, le bouillant sélectionneur continue d'invoquer la légitime défense pour justifier ses propos outranciers contre la presse argentine

L'ancienne idole du football mondial et actuel sélectionneur de l'équipe d'Argentine, Diego Armando Maradona, a déclaré jeudi à Buenos Aires qu'il n'aurait d'autre choix que de s'installer en Haïti si la sélection "albiceleste" ne s'était pas qualifiée pour le Mondial 2010.

"Si nous autres, nous étions restés en dehors du Mondial, il ne me resterait plus qu'à aller vivre en Haïti", a affirmé de façon surprenante le champion du monde de 1986 dans une interview fleuve à la télévision publique argentine Canal 7 relayée par la presse locale.

Maradona, qui ne s'est pas expliqué sur le sens de son éventuel exil sportif en Haïti, a tenté, une nouvelle fois, de justifier ses grossièretés au caractère sexuel explicite qui avaient fait le tour de la planète après la qualification in extremis de son pays pour la Coupe du monde 2010.

L'ancien "Pibe de oro" souligne qu'il en avait assez des critiques de la presse contre la sélection argentine de football qui ne visaient qu'à le détruire personnellement.

La FIFA a ouvert une procédure disciplinaire contre le très agité entraîneur qui pourrait lui coûter au moins cinq matches de suspension et une amende de 20.000 dollars.

Agonisante depuis le début de l'ère Maradona, il y a quelques mois, l'Argentine avait finalement, au bout du suspense, validé son billet pour le Mondial en battant l'Uruguay (1-0) à Montevideo le 14 octobre, lors de l'ultime journée des éliminatoires en Amérique du Sud. spp/Radio Kiskeya

http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6273



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Des centaines de sacs de charbons de bois attendent à la frontière :Le commerce illégal du charbon de bois rivalise avec celui de la drogue.

Auteur Ramon Perez Reyes 26/10/09

Traduction: Haïti Recto Verso

Le produit de la vente de trois sacs de charbon est supérieur au salaire mensuel d'un garde forestier

Jimani.- Le charbon de bois s'est converti en un commerce lucratif pour des bandes organisées d'haïtiens et de dominicains qui rivalisent catégoriquement pour sa distribution et son commerce.

Cette situation explique l'incident sanglant survenu la semaine dernière qui aurait coûté la vie à trois citoyens haïtiens tués par balles, selon le témoignage des habitants de cette commune interrogés sur les causes  de cette action violente.

Selon leurs explications, le trafic de charbon vers Haïti ou destiné à la consommation locale rivalise à cause du volume de bénéfices, avec le trafic de drogues, le trafic des armes a feu, d'électrodomestiques, de boissons et denrées alimentaires comme le riz et avec d'autres formes de commerce illégal qui se tiennent au niveau de cette région.

A Jimani tien lieu le plus grand Marché frontalier après celui de Dajabon, et la contrebande reste l'option utilisée par certains groupes qui agissent en dehors du cadre légal. La rivalité pour la territorialité  ou la répartition des endroits ou sont construits les fours  à charbon souvent génère de la violence, quoique jamais de l'envergure de ce qui s'est passé cette fois-ci.

Dans le commerce du charbon participe plusieurs intermédiaires, depuis les citoyens dominicains qui embauchent des citoyens haïtiens pour la construction des fours  jusqu'aux haïtiens qui achètent et qui revendent le produit dans leur pays.

On estime qu'un sac de charbon s'achète à 250 gourdes, près de 1.000 pesos dominicains, mais son prix peut atteindre jusqu'à 2.500 pesos en territoire haïtien.

DES CENTAINES DE SACS DE CHARBON EN « TERRE DE PERSONNE »

Sur la frontière, spécifiquement sur la frange de terre appelée « terre de personne », pour être située entre les locaux des services douaniers des deux pays, on peut observer des centaines de sacs de charbon emmagasinés, en attendant d'être transportés vers Haïti.

Une des principales composantes qui explique cette situation est le facteur économique, la majorité des haïtiens ne possèdent pas des fours à gaz et le charbon de bois demeure l'unique combustible pour faire cuire leurs aliments.

Une grande partie des haïtiens vivent avec moins de 2 dollars par jour et le taux de chômage est au-dessus des 60%, selon des études répétées de la Banque Mondiale qui situe Haïti comme le pays le plus pauvre de l'Amérique.

Haïti est située en tête de la liste des pays avec l'indice majeur de  déforestation en Amérique Latine et dans la Caraïbe ; selon une étude du programme des Nations Unies pour le l'environnement (PNUMA), réalisée en 2002. Cette étude affirme que durant ces 50 dernières années, 18% des forêts de l'île Hispaniola ha été éliminé par ses habitants qui coupent les arbres pour  produire de l'énergie et pour urbaniser des zones champêtres.

Le produit de la vente de trois sacs de charbon est supérieur au salaire mensuel d'un garde champêtre forestier, la personne qui en ces lieux détient la responsabilité de surveiller les bois.

Charbon et contrebande

Le charbon végétal est utilisé pour couvrir la majeure partie des besoins énergétiques en Haïti. Et aussi de beaucoup de communautés frontalières en République Dominicaine. A cause de son utilité vitale pour des milliers de personnes, le transport du charbon s'est converti en une affaire avec d'énormes bénéfices économiques.

Chaque jour, les sacs de charbon sont transportés des communes dominicaines comme Las Treinta y Nueve, Las Cuarenta, Boca de Cachón et  Tierra Nueva vers des villes haïtiennes comme  Port-au-Prince et Fond Parisien, les grands centres de distribution.

L'étang Saumâtre ou lac Azueï, qui court depuis Jimani et rentre en terre haïtienne, est utilisé pour ce trafic de charbon par des voiliers  ou par de petites embarcations qui se déplacent à coups de rames.

Quoique situées en territoire dominicain les localités  "Las Treinta y Nueve" et  Las Cuarenta sont peuplées par des citoyens haïtiens qui vivent de la vente du charbon. Ces lieux ont été transformés en de grands centres de dépôt de charbon. Selon l'étude « Atlas de la pauvreté » publié par ONAPLAN en 2005, 70% des habitants de la zone frontalière est pauvre et 20% est indigent à un point tel que un habitant sur 10 n'assure ses besoins vitaux.

«  Ici, les gens n'ont pas de quoi manger, alors ils se trouvent dans le besoin de construire un four pour fabriquer du charbon de bois, mais ils ne sont pas conscients des dégâts qu'ils sont entrain de causer à l'environnement », explique Santos Novas Matos la Cruz, un agriculteur de la zone,  s'exprimant pour le documentaire « Forêts de fumées » «  Bosques de Humos", qui sera diffusé prochainement  ou il sera question du commerce du charbon dans la région de la frontière.

A travers le documentaire, Luis Manuel Ferreras et  Ramón Pérez Reyes ont filmé et photographié  les routes utilisées pour transporter le charbon de bois de la République Dominicaine vers Haïti.

http://www.listin.com.do/app/article.aspx?id=119360



Nouveau Windows 7 : Simplifiez votre PC ! Trouvez le PC qui vous convient.