POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 22 juin 2010

«La pire équipe nationale de tous les temps»

Publié le 22 juin 2010 à 20h55

Agence France-Presse, Paris
La presse européenne était mardi soir sans pitié après la débâcle des Bleus au Mondial, fustigeant une équipe de «morts-vivants» et d'«imbéciles», qui vient d'infliger à la France «la honte» et «une grave crise» d'image.
«La France repart plus qu'humiliée», titre Il Messaggero, soulignant que la sélection française «rentre à la maison après un Mondial désastreux tant pour le jeu que pour son image».
Les autres grands titres italiens s'en prennent également au massacre en règle de l'image de la France, au-delà de sa défaite 2-1 face à l'Afrique du Sud.
«Arrivée en Afrique du Sud grâce à une main», relève la Gazetta dello Sport, la France «s'en retourne à la maison après avoir fait bien piètre figure», ironise le principal quotidien sportif italien.
Le Corriere della Sera stigmatise une équipe «complètement à la dérive», et «un fiasco complet qui va peut-être au-delà des prévisions les plus pessimistes». Et le quotidien d'énumérer «l'éloignement d'Anelka, les larmes de Ribery à la télé, la mutinerie des joueurs, l'exclusion du rebelle Evra dans le dernier match, et surtout l'élimination prématurée».
«Une vague d'écoeurement a inondé la France» après sa défaite face à l'Afrique du Sud qui a «scellé sa disgrâce comme pire équipe nationale de tous les temps», affirme le quotidien britannique The Times.
«Sacrebleu (en français) la France vidée de la Coupe du monde», écrit The Sun. «La fin» titre, en français également, The Guardian qui fait allusion au «déshonneur» de l'équipe de France, à la «pagaille» qui a régné en son sein et à sa prestation «infiniment effroyable».
Dans un article intitulé «Adieu, les Blöd!», jouant sur les mots Bleus et «blöd», pour «imbéciles», le quotidien populaire allemand Bild stigmatise le sélectionneur français. Ce dernier a «fortement chamboulé son équipe» avec six nouveaux joueurs, «et qu'est ce que ça a apporté ? Rien».
«La fédération (française) a réservé le vol de retour - en classe économique» pour les Bleus, s'amuse le quotidien, faisant valoir que «les professionnels de la grève n'ont pas mérité la classe Affaire. Cela sent déjà le prochain scandale...», conclut le quotidien.
La site Kicker.de conclut pour sa part que «le rideau tombe sur l'ère Domenech. La performance (des Bleus) à la Coupe du monde 2010 appartient certainement aux chapitres les plus sombres de l'histoire du football français».
Dans une chronique intitulée «Les morts-vivants s'en vont», le quotidien espagnol El Mundorésume: «Ils sont arrivés en tant que vice-champions du monde et repartent d'Afrique du Sud sous forme de cadavre en putréfaction à l'intérieur duquel les légistes de CSI et Bones (séries télévisées, ndlr) ne pourraient rien trouver en raison de son état trop avancé de décomposition».
Toujours en Espagne, le quotidien sportif Marca, dans un article titré «Ridicule mondial», voit dans l'ultime match disputé par l'équipe de France la confirmation de «son état de décomposition évident.»
Évoquant «la mutinerie de la honte», le quotidien AS voit dans la prestation des Bleus «une grave crise qui a même éclaboussé la société française.»
S'est aussi joint au concert des blâmes aux Bleus le sélectionneur adjoint de l'Irlande, qui a vu ses espoirs de participer au Mondial 2010 réduits à néant à cause de la fameuse main de Thierry Henry.
«Je suis très heureux que cela se termine ainsi», s'est réjoui Liam Brady sur la radio RTE. «Je trouvais qu'ils étaient parvenus (au Mondial) pour de mauvaises raisons», a-t-il ajouté, évoquant l'épisode de la main de Henry.
«Ils ont non seulement mal joué, mais ils se sont mal comportés et ils rentrent chez eux avec un profond déshonneur».
La presse irlandaise n'était pas en reste, entre des «Français ridicules qui s'écrasent et se consument», dans les colonnes du Irish Times, et «un Domenech triste qui se lamente sur un rêve brisé», pour The Examiner.
http://www.cyberpresse.ca/sports/soccer/201006/22/01-4292514-la-pire-equipe-nationale-de-tous-les-temps.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_aujourdhui-sur-cyberpresse_267_accueil_ECRAN1POS2

Décès du maire des Gonaïves Stephen Moise

Le maire des Gonaïves Stephen Moise a rendu l'âme hier après midi à l'hôpital de l'HUEH à Port-au-Prince. Les membres de la famille de M. Moise encore sous le choc n'ont pas fourni des précisions sur les causes du décès. L'annonce a provoqué la consternation des autres maires de l'Artibonite regroupés au sein de l'AMA. La présidente de cette association Michelle Lucette Casimir est d'autant plus surprise qu'elle avait eu des entretiens avec le maire " Topa " Moise jeudi dernier. Elle déplore la disparition d'un homme sage et dévoué au service de sa ville et de l'Association des Maires de l'Artibonite.
La plus grande crise à laquelle le maire Topa été confronté fut l'inondation de sa ville par l'ouragan Hanna en été 2008. A l'époque le maire Topa s'était battu pour donner une inhumation dans la dignité aux victimes de la catastrophe.
Les dirigeants de l'AMA entendent organiser des cérémonies spéciales afin de rendre un dernier hommage à Stephen Moise qui a servi son pays avec détermination. Mme Casimir affirme que M. Moise était un conseiller pour les dirigeants de l'AMA. Son départ laissera un vide qu'il sera difficile à combler, insiste la mairesse de Saint Michel de l'Atalaye.
LLM / Radio Métropole Haïti.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17872

Des fonds d'un festival de théâtre français seront destinés à la construction d'une salle de spectacle en Haïti

Le printemps des comédiens initie actuellement une opération de solidarité visant à reconstruire un nouveau théâtre à Port-au-Prince. Depuis 2006, une partie des recettes générées par le festival théâtrale « Printemps des comédiens » est utilisée dans un projet culturel notamment dans le domaine du théâtre. Ces fonds sont destinés à un pays en voie de développement.
Notons que ce festival se tien chaque année à Montpellier dans le sud de la France.
Selon le directeur de ce festival, Daniel Bedos, ce projet est le plus ambitieux initié jusqu'à maintenant, car il faudra réunir 100 mille euro afin de reconstruire un lieu qui permettra à quinze compagnies de travailler.
Soulignons que de nombreux théâtres français se sont associés à cette action qui devrait se poursuivre durant une année
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17874

Nouvel accrochage entre paysans et spoliateurs de terrains à Ganthier

3 semaines après le mouvement de protestation des paysans de Ganthier, les autorités haïtiennes n'ont visiblement pas adopté de dispositions pour contrecarrer les spoliateurs de terrains. Un nouvel accrochage a été enregistré dimanche entre des individus armés et des citoyens. Le maire de Ganthier, Ralph Lapointe, révèle avoir été agressé par une dizaine d'individus lourdement armés qui continuent à s'sproprier des terrains du domaine public.
Dans une interview exclusive à radio Métropole, M. Lapointe a fait état de son intention de porter plainte contre ses agresseurs dont Gerald Brutus et Guy Milfort. Il dénonce la complicité des officiels du Parquet de la Croix-des-Bouquets et des policiers avec les spoliateurs qui ont menacé de le tuer. Dénonçant l'inaction des agents de l'ordre face aux individus armés, le maire Ganthier affirme avoir eu la vie sauve grâce à l'intervention de la population.
Visiblement les spoliateurs ne font aucun cas de la mise en garde du directeur du Fonds de Développement Frontalier (FDF), Max Antoine II, lequel avait apporté son appui au maire Lapointe et aux paysans de Ganthier. M. Lapointe dénonce le laxisme des autorités étatiques qui avaient été informées du non respect de l'avis de la DGI interdisant la vente des terrains de l'état.
L'agression contre le maire Lapointe est survenue alors qu'il venait d'octroyer un terrain à une organisation en vue de la construction d'une école professionnelle. Il révèle que les responsables de Yélé Haïti sont sur le point d'acheter une portion de ces terrains appartenant à l'Etat haïtien.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17871

L'OEA veut moderniser le système cadastral haïtien

L'Organisation des Etats Américains s'engage à lancer dans les prochaines semaines le processus de modernisation du cadastre, des droits fonciers et des infrastructure en Haïti. Au cours d'une importante rencontre la semaine dernière au siège de l'Organisation hémisphérique, le secrétaire général adjoint Albert Ramdin, a soutenu que le leadership des autorités haïtiennes est reconnu dans le cadre de ce projet. Le gouvernement haïtien devra faire état de ses besoins de formation et dans le domaine de la gestion opérationnelle.
Plusieurs hauts fonctionnaires de l'OEA et des représentants de plusieurs pays dont Etats-Unis, Canada, France, Brésil, République Dominicaine et Espagne, avaient pris part à cette rencontre qui a permis d'analyser l'assistance que les Etats et les institutions financières internationales peuvent apporter dans ce processus de modernisation.
Le ministre des Travaux Publics Transport et Communications (TPTC), Jacques Gabriel, accompagné d'un responsable de l'Office Nationale du Cadastre (ONACA), a exprimé l'intérêt d'Haïti dans le projet de cadastre de l'OEA. Il a souhaité la formation dans le meilleur délai d'un comité de pilotage pour diriger le projet.
Dans son intervention le secrétaire général de l'OEA a mis l'accent sur l'importance du partenariat et de la coordination avec les institutions impliquées dans le processus. La diaspora et le secteur privé devront également jouer leur partition a insisté M. Ramdin.
La modernisation du système cadastral représente une priorité pour les autorités haïtiennes et un préalable à l'arrivée des investisseurs étrangers.
Après avoir mis en place le processus d'identification des électeurs, l'organisation hémisphérique s'est vu confier la tache de moderniser le système cadastral après le violent séisme du 12 janvier 2010.
LLM / Radio Métropole Haïti.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17870

Angelina Jolie préoccupée par la situation des enfants après le seisme

L'actrice américaine Angelina Jolie a effectué hier une visite secrète en Haïti. Angelina Jolie, qui est ambassadeur de bonne volonté du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés a eu des entretiens avec les officiels de la Mission onusienne à Port-au-Prince. La visite de Mme Jolie n'avait pas été rendu public afin qu'elle puisse garder un profile bas. Mme Jolie qui a effectué plusieurs visites en Haïti depuis le violent séisme du 12 janvier envisagerait d'adopter un enfant haïtien. Plusieurs centaines d'enfants sont orphelins ou handicapés depuis la catastrophe.
Au cours de sa visite Mme Jolie a exprimé sa préoccupation concernant la situation des enfants haïtiens.
Avant le séisme Angelina Jolie et Brad Pitt avaient sur l'initiative de Wyclef Jean été impliqués dans des action caritatives en Haïti.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17869

Adoption : une organisation française monte au créneau

Des membres de l'organisation dénommée Le collectif «SOS Haïti enfants adoptés» veulent se rendre en Haïti pour accélérer les procédures d'adoptions d'enfants haïtiens qui ont été initiées avant le séisme du 12 janvier. Le ministère des Affaire étrangères a demandé ce lundi à l'association «SOS Haïti enfants adoptés» d'être prudente car son action pourrait entraver le processus en cours.
Le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valéro, a rappelé lors d'un point presse que «l'accélération des procédures dépend de négociations intergouvernementales franco-haïtien». L'obtention du passeport est une étape obligatoire pour que ces orphelins, de nationalité haïtienne, puissent venir en France.
Dans un communiqué publié sur le site web de l'organisation le 18 juin David Koubbi, l'avocat du collectif, a annoncé que Bernard Kouchner n'était plus considéré comme l'interlocuteur de l'association dans cette affaire.
L'association déplore le fait de ne pas avoir été reçue au ministère ainsi que son «incapacité manifeste à obtenir un règlement rapide, efficace et respectant le droit des enfants concernés qui tous (...) sont d'ores et déjà apparentés à des familles françaises».
Depuis le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier, ce ne sont pas moins de 591 enfants haïtiens qui ont été adoptés en France et 445 qui font l'objet d'une demande en cours.
50 d'entres eux ont déjà obtenu un jugement favorable à l'adoption, mais les orphelins sont en attente de leur passeport. Ce sont ces enfants qui pourraient faire l'objet d'une intervention en Haïti de l'association.
Rappelons que des missionnaires américains ont été arrêtés au lendemain du séisme, alors qu'ils tentaient de passer la frontière haitiano-dominicaine avec un groupe d'enfants haïtiens. Les américains devaient être libérés quelques jours après, par la justice haïtienne.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17868

Coup d'envoi du programme New Horizons de l'armée américaine

Les militaires américains donneront le coup d'envoi ce 21 juin des actions humanitaires en Haïti dans le cadre de l'exercice humanitaire dénommé New Horizons Haïti 2010. L'ambassade américaine à Port-au-Prince indique que le programme " Nouvelles horizons -Task Force Kout Men" sera ce lundi dans la ville de Poteau, Gonaïves pour fournir des soins médicaux à la population jusqu'au 30 juin. Au cours de la cérémonie inaugurale du Programme d'exercice humanitaire le mardi 15 juin 2010, le chargé d'affaires a.i de l'ambassade des Etats-Unis, David E. Lindwall avait affirmé que les militaires fourniront des soins médicaux et construiront des écoles dans le département de l'Artibonite.
Des spécialistes des ministères haïtiens de l'éducation et de la santé d'apporteront leur appui au programme des militaires américains qui durera 4 mois.
Selon l'ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince les sites sur lesquels la mission Nouveaux Horizons exécutera ses projets et l'assistance médicale ont été sélectionnés en coordination avec le gouvernement haïtien et l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) en vue de répondre aux exigences post-sismiques.
Les projets d'ingénierie incluent: La restauration de la toiture d'une école; de nouvelles constructions dans trois écoles; des travaux d'amélioration de puits; et une cour de recréation sportive. Des soins médicaux seront dispensés gratuitement dans cinq zones différentes précisent les responsables de l'ambassade américaine.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17867

Les forces de l'ordre traquent les bandits dans les camps

Les autorités policières ont réalisé vendredi dernier la plus importante opération dans un camp
d'hébergement. Une trentaine de présumés criminels dont un évadé du Pénitencier National ont été appréhendés au cours de cette opération au centre d'hébergement du Parc Jean Marie Vincent à Delmas.
290 militaires, UNPol et FPU de la Minustah et 80 policiers haïtiens étaient impliqués dans ce vaste opération lancée à l'aube. L'opération, qui a duré plus de 2 heures, a permis de capturer des individus, accusés de perpétrer des actes de violences contre les sans abris. En plus de la vulnérabilité, les 50 000 sans abris de ce camp vivaient dans l'angoisse en raison des exactions de bandits.
Le commissaire de Delmas, Carl Henry Boucher, affirme avoir sollicité l'appui des casques bleus pour réaliser l'opération. Il indique que l'analyse de la base de données de la PNH permettra d'identifier si d'autres évadés font partie des bandits interpellés au cours de l'intervention.
Cette opération a permis aux forces de l'ordre de porter secours aux sans abris de ce camp qui avaient fait état d'une augmentation de cas de violence. L'opération dénommée " Balayage " a prouve la détermination des autorités policières à traquer les criminels ayant trouvé refuge dans des camps d'hébergement de la région métropolitaine. De plus les autorités policières veulent envoyer un signal pour prouver que les camps ne représentent nullement un abri sûr pour les évadés. C'est probablement en ce sens que le commissaire Boucher s'est dit satisfait à 100 de cette opération.
De son coté le sergent Jean François Vézina, porte-parole de la Police des Nations Unies (UNPol), a expliqué que l'objectif de l'opération était de « démontrer la capacité opérationnelle des forces de la MINUSTAH combinées à celles de la PNH ».
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17866

Les ambassadeurs de Chine, Guatemala, Hollande et d'Angleterre s'engagent dans l'effort de reconstruction

La cérémonie de remise des lettres de créance des ambassadeurs de Chine, Ban Zi liou République; de Hollande, Rita Raman; d'Angleterre, Steven Fischer et du Guatemala, Giovani René Castillo Polanco a été éclipsée par l'envergure de l'inauguration de la commission intérimaire. Toutefois cette cérémonie déroulée au Palais National le vendredi 18 juin 2010 témoigne de la poursuite des relations bilatérales entre Haïti et des partenaires d'Europe, d'Amérique et d'Asie. Les 4 nouveaux membres du corps diplomatique ont promis d'œuvrer afin d'améliorer les relations entre leurs gouvernements respectifs et Haïti.
L'ambassadeur chinois Ban Zi Liou promet de réaliser des efforts afin de renforcer les relations déjà excellentes entre son pays et Haïti. Dans le même temps, la représentante de la reine d'Hollande a rappelé qu'une soixantaine d'expert néerlandais sont déjà présents en Haïti et apportent leur contribution dans les secteurs de l'eau, de la construction d'abri et de l'éducation. Elle assure que les néerlandais continueront à apporter leur appui au peuple haïtien dans le programme de reconstruction du pays.
De son coté, le nouvel ambassadeur d'Angleterre, Steven Fischer, a rappelé qu'un groupe d'experts du ministère anglais du développement sont déjà à pied d'œuvre dans le cadre du processus de reconstruction. Il a exprimé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple haïtien confronté à une conjoncture difficile depuis le violent séisme.
Le nouvel ambassadeur du Guatemala a également assuré le gouvernement haïtien de l'appui de son pays pendant la période de reconstruction.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17865

Le gouvernement et la classe politique saluent la mémoire de Marc Bazin

Le Premier Ministre haïtien Jean Max Bellerive indique que M. Bazin était un citoyen passionné du bien public et soucieux de participer aux débats sur les questions d'intérêt national. Saluant la compétence et la rigueur dont a fait montre M. Bazin au cours de sa carrière, le Premier Ministre a mis en évidence l'une des dernières initiatives de M. Bazin (en compagnie d'autres personnalités), le Forum des anciens Premiers Ministres. M. Bellerive estime que cette initiative contribue à dépasser les clivages politiques du passé et à construire un futur marqué par la tolérance. Des leaders politiques de toutes tendances ont également rendu hommage à la mémoire du Premier Ministre de consensus entre 1992 et 1993.
Le président du Conaced, Osner Févry, attire l'attention sur le courage, la ténacité et la foi dans l'avenir du pays de M. Bazin. Il est un model pour les militants du centre démocratique, c'était un citoyen respectable, insiste M. Févry.
Le chef de file de Rasanblé, Turneb Delpé, affirme avoir appris la nouvelle avec tristesse. Il salue la compétence de M. Bazin qui est un homme de conviction. C'est une énorme perte pour le pays assure M. Delpé espérant que le MIDH persévèrera dans la vision de Bazin.
Ex sénatrice du MIDH, Evelyne Chéron, regrette que Marc Bazin n'a pas toujours été compris. C'était un malade pour le développement de son pays, dit-elle soulignant qu'Haïti a perdu un homme honnête, tolérant et crédible.
L'un des dirigeants de l'Alternative, Rosny Smarth, qualifie cette disparition de perte énorme pour la nation. En raison de sa convalescence M. Bazin n'avait pas pu participer aux deux dernières rencontres du Forum des anciens Premiers Ministres. Rosny Smarth révèle que le dirigeant du MIDH était un pilier du Forum.
Pour sa part, Maryse Narcisse, coordonnatrice nationale de Fanmi Lavalas estime que le pays a perdu un cerveau. Elle croit que les conseils de Bazin manqueront pendant la période de reconstruction.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17864

Michaëlle Jean deviendra l'envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti

Joël-Denis Bellavance.- La Presse.-
(Ottawa) La gouverneure générale Michaëlle Jean se verra confier une nouvelle mission importante dès que son mandat de représentante de la reine Élisabeth II prendra fin en septembre.
En effet, Mme Jean deviendra l'envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti, son pays natal dévasté par un terrible tremblement de terre en janvier, a appris lundi soir La Presse.
Cette nomination, qui doit être confirmée aujourd'hui par les dirigeants de l'UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), mettra donc fin à des mois de spéculations au sujet de l'avenir de Mme Jean.
Le premier ministre Stephen Harper, qui a mené une campagne discrète en faveur de la candidature de Mme Jean auprès des dirigeants de l'UNESCO au cours des derniers mois, compte nommer un nouveau gouverneur général à l'automne.
L'éducation: priorité absolue
Selon nos informations, Mme Jean compte faire de l'éducation pour le peuple haïtien sa priorité absolue dans le cadre de ses nouvelles fonctions. Le tremblement de terre, qui a fait quelque 230 000 morts et 1,2 million de sans-abris, a aussi détruit la grande majorité des écoles dans la capitale de Port-au-Prince et dans d'autres régions du pays. Elle exercera ses nouvelles fonctions à partir d'Ottawa, mais elle sera appelée à voyager pour mener à bien sa mission.
«Elle va faire de l'éducation sa priorité parce que c'est avec une population éduquée que l'on peut surmonter des obstacles. Tout passe par l'éducation», a-t-on expliqué lundi soir.
Le siège social de l'UNESCO est situé à Paris, mais l'organisation compte aussi plus de 50 bureaux dans le monde. La mission fondamentale de l'UNESCO «est de contribuer à l'édification de la paix, à l'élimination de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par l'éducation, les sciences, la culture, la communication et l'information», peut-on lire sur le site internet de l'organisation.
Mme Jean avait fait une visite officielle de deux jours en Haïti en mars afin de constater l'ampleur des dégâts et soutenir le peuple haïtien frappé par une autre catastrophe humaine. Elle avait notamment visité les ruines de l'église Sainte-Trinité, où elle a été baptisée lorsqu'elle était enfant. «Je veux que le peuple haïtien sache : " Vous n'êtes pas seuls. " Je veux que vous sachiez que partout au Canada, les gens sont prêts à vous appuyer pendant la reconstruction», avait-elle notamment déclaré.
La nomination de Mme Jean devrait réjouir le président des États-Unis, Barack Obama, qui, à l'instar du premier ministre Stephen Harper, a fait de la reconstruction d'Haïti l'une des priorités de sa politique étrangère. Durant sa visite officielle au Canada, en février 2009, M. Obama avait rencontré Mme Jean à l'aéroport international d'Ottawa et les deux avaient eu des échanges chaleureux. Le président américain avait d'ailleurs invité la gouverneure générale à lui rendre visite à Washington.
De fait, l'ancien président des États-Unis, Bill Clinton, copréside avec le premier ministre haïtien Jean-Max Bellerive le comité intérimaire pour la reconstruction d'Haïti, qui est l'un des pays les plus pauvres du monde.
«Mme Jean a très bien servi le Canada durant son mandat comme gouverneure générale. (...) À l'étranger, elle a fait preuve de grâce durant son voyage en Haïti après le tremblement de terre. Cette cause lui tient d'ailleurs à coeur et les Canadiens d'un bout à l'autre du pays ont été très touchés par sa grande compassion et sa force», a affirmé une source.
Fin de règne
Michaëlle Jean a été nommée au poste de gouverneure générale par l'ancien premier ministre libéral Paul Martin. Elle a prêté serment le 27 septembre 2005.
Bien que les médias aient fait état de frictions entre le bureau du premier ministre et elle, M. Harper n'a pas hésité à lui demander de faire des visites officielles dans certains pays, notamment au Sénégal, au Congo et au Rwanda. Récemment, M. Harper lui a demandé de se rendre en Chine du 30 juin au 5 juillet afin de continuer de construire des relations fructueuses avec les autorités chinoises et de marquer le 40e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Elle ira aussi faire la promotion du pavillon du Canada à l'Exposition universelle de Shanghai.
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/seisme-en-haiti/201006/21/01-4292196-michaelle-jean-deviendra-lenvoyee-speciale-de-lunesco-pour-haiti.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1