POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 7 septembre 2011

Haïti/Jean Tholbert Alexis tente de justifier son vote

mardi 06 septembre 2011 à 12:53 Le président du bloc majoritaire à la chambre basse, Jean Tholbert Alexis, dit être prêt à accorder un vote favorable au premier ministre désigné.Se référant aux principes du Droit international public, le parlementaire a précisé que Monsieur Conille peut demeurer au Niger, (Afrique), tout en résidant en Haiti en sa qualité de haut fonctionnaire des Nations Unies, explique-t-il.
L’élu de la Croix –des-Bouquets qui croit que cette nomination apportera de nombreux avantages pour le pays sur le plan international, dit miser sur l’expertise et la grande connaissance des dossiers internationaux du docteur Conille.
Me. Alexis a énuméré un ensemble de conventions et de résolutions des Nations Unies justifiant la désignation du médecin Conille, a-t-il prétexté.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=9124

Haïti, victorieuse à l’arraché des Antilles néerlandaises 4 à 2

Co-leaders du groupe F avec Antigua et Barbuda, nos compatriotes doivent se méfier de cette équipe qui, grâce à un score fleuve contre les Iles Vierges américaines (8-1), compte une différence de buts supérieure Publié le mardi 6 septembre 2011
La sélection haïtienne de football, qui a eu chaud, a pu finalement s’imposer aux dépens de Curaçao 4 à 2 (mi-temps : 1-2) mardi soir à Willemstad, lors de la deuxième journée du groupe F de la zone CONCACAF dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014.
Les « grenadiers » ont mis du temps à dompter une équipe receveuse volontariste qui a su tromper la défense haïtienne pour prendre l’avantage, à la surprise générale et par deux fois, avec des buts inscrits aux 12e et 43e minutes de jeu.
Après avoir remis les pendules à l’heure par Kevin Lafrance (37’) et James Marcelin (62’), la bande à Edson Tavares devait confirmer sa suprématie grâce à deux nouvelles réalisations de Donald Guerrier (68’) et de l’attaquant vedette Kervin Belfort Fils (80’), transfuge du Tempête de St-Marc et actuel joueur de Le Mans (deuxième division française).
Si Haïti l’a emporté, elle a, en revanche, perdu, à la différence de buts (+ 8 contre + 10), la tête du classement au profit de son rival le plus dangereux du groupe, Antigua et Barbuda qui a atomisé (8-1), sur leur propre terrain, les Iles Vierges américaines, lanterne rouge.
Les deux leaders comptent chacun six points, loin devant les vaincues du jour à la traîne avec zéro point au compteur.
Cette deuxième phase des qualifications à la Coupe du monde 2014 qu’accueillera le Brésil se poursuivra pour notre onze national le 7 octobre prochain avec un déplacement a priori facile aux Iles Vierges, largement battues à l’aller (6-0). spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article8045

Haiti/Des voix s’élèvent contre l’éventuelle désignation de Conille

lundi 05 septembre 2011 à 07:14 Le spécialiste en éducation, Josué Déleon s’oppose également à la probable nomination de Gary Conille entant que premier ministre.Les prescrits constitutionnels doivent être respectés dans le processus du choix du futur locataire de la Villa d’accueil, défend-il.
Le professeur Deleon, contre tout acte de voter en faveur du potentiel candidat à la primature, pense qu’il s’agirait d’une décision n’allant pas dans le sens des intérêts de la population haïtienne.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=9105

Haïti/ Nomination gênante, Constitution en veilleuse, est-il trop tard pour bien faire ?

mardi 06 septembre 2011 à 20:06 Le professeur Mozart Desroneth juge également la désignation de Gary Conille au poste de premier ministre embarrassante non seulement pour le Parlement mais aussi pour la Communauté Internationale. Il croit que les parlementaires se trouvent dans une situation délicate, car, ils seront obligés de faire fi des prescrits constitutionnels s’ils doivent ratifier le choix du fonctionnaire onusien. Ce, en raison du fait que le Dr. Conille n’a pas résidé durant les 5 dernières années dans le pays, soutient le politologue.
Monsieur Desroneth explique que cette nomination est également gênante pour l’internationale qui, fait-il remarquer, sera doublement représentée à la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haiti (CIRH) si elle est approuvée par le Corps législatif.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=9134

En Haïti,le foot fleurit sur les ruines

«C’est incroyable, les jeunes veulent jouer. Nous avons distribué ce qui nous restait de ballons dans les camps.» Un mois seulement après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 (quelque 250 000 victimes), le président de la Fédération haïtienne de football n’en revenait pas de voir la balle rebondir sur les ruines. Le foot pour se consoler du malheur. André Vouillamoz
06.09.2011
23:59
«C’est incroyable, les jeunes veulent jouer. Nous avons distribué ce qui nous restait de ballons dans les camps.» Un mois seulement après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 (quelque 250 000 victimes), le président de la Fédération haïtienne de football n’en revenait pas de voir la balle rebondir sur les ruines. Le foot pour se consoler du malheur. Pour le raviver aussi, parfois: en février dernier, des milliers d’Haïtiens défilaient entre les décombres persistants de Port-au-Prince pour protester contre l’exclusion de leur sélection d’un tournoi qualificatif pour le Mondial M17, deux joueurs étant suspectés d’avoir contracté la malaria (crainte vérifiée par la suite). Le week-end passé, c’est une cause bien plus réjouissante qui les fit prendre d’assaut le stade national: contrainte à l’exil à Miami depuis plus d’un an, la sélection y disputait sa première rencontre officielle depuis le séisme. Devant 17 000 spectateurs et sur un terrain qu’occupaient encore, six semaines plus tôt, 560 familles sinistrées, les «rouge et bleu» du coach Edson Tavares (le Brésilien entraîna Fribourg au début des années 80) humilièrent les Iles Vierges américaines 6 à 0 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.
Les Grenadiers, dont la seule apparition dans une phase finale de Coupe du monde remonte à 1974, ne verront sûrement pas le Brésil, dans trois ans. Ils ont pourtant déjà requalifié tout un peuple. En lui faisant oublier, l’espace d’un match, qu’il n’en finit plus de trimbaler le titre de champion du malheur.
http://www.24heures.ch/haitile-foot-fleurit-ruines-2011-09-06

Un fonctionnaire onusien nommé PM haïtien

Le président haïtien Michel Martelly a nommé lundi le fonctionnaire de l'Onu Garry Conille au poste de Premier ministre, après des mois de désaccord avec le Parlement sur la formation du gouvernement. Le président Martelly a annoncé sa décision lors d'une réunion avec 58 députés, affirmant que M. Conille satisfaisait toutes les exigences requises pour assumer le poste, a rapporté Haiti Press Network sur son site internet.
Une résidence consécutive pendant cinq ans constitue l'une des exigences obligatoires pour être Premier ministre haïtien, mais l'actuel poste de M. Conille, Coordinateur humanitaire de l'ONU au Niger, fait l'objet de controverses.
"Ma résidence permanente est en Haïti. Travailler à l'étranger pour les Nations unies, dont Haïti est pays membre, c'est comme travailler pour Haïti", annonce M. Conille dans sa première déclaration publique faite à la suite de sa nomination au poste de chef du gouvernement haïtien.
Le responsable onusien est le troisième choix du président Martelly, après le "non" du Parlement contrôlé par l'opposition à la candidature de l'homme d'affaires Daniel-Gérard Rouzier et du juriste Bernard Gousse.
Source: xinhua
http://french.peopledaily.com.cn/International/7590327.html

ONU/viol: excuses de l'Uruguay

AFP Publié le 07/09/2011 à 06:54
 Le président uruguayen, José Mujica, a présenté hier ses excuses à son homologue haïtien, Michel Martelly, pour "l'outrage" commis par cinq soldats uruguayens de la mission des Nations unies en Haïti (Minustah), accusés d'avoir violé un jeune Haïtien.
Je vous présente "à vous et au cher et héroïque peuple d'Haïti les excuses pour l'outrage que certains soldats de mon pays ont fait subir à Monsieur Jhony Biulisseteth et, comme vous l'avez dit, +à la conscience nationale du peuple haïtien+", déclare Mujica dans une lettre adressée au président Martelly.
Affirmant parlé également au nom des forces armées uruguayennes, qui "ont honte de la conduite criminelle et scandaleuse d'une poignée" de ses éléments, Mujica promet de mener une enquête exhaustive et "d'appliquer les sanctions les plus sévères aux responsables".
Des images filmées sur un téléphone portable et divulguées sur internet au cours du week-end dernier ont montré des Casques bleus uruguayens en train de violer un jeune Haïtien de 18 ans.
Manifestations
Lundi, des centaines d'Haïtiens, dont des élus locaux, ont manifesté devant une base de soldats uruguayens à Port-Salut (sud) pour demander le retrait des forces onusiennes.
"Nous allons déposer une résolution au parlement pour demander le retrait progressif des soldats de la Minustah", a déclaré le sénateur Youri Latortue, présent à la manifestation, tandis que d'autres responsables exigeaient que les soldats soupçonnés du viol soient jugés sur place.
Le chef du bataillon uruguayen en Haïti a été rappelé à Montevideo par le ministère de la Défense.
Le président Martelly a condamné "cet acte qui révolte la conscience nationale" et demandé un "rapport détaillé" sur les faits.
La Minustah, qui compte 12.000 hommes sous l'uniforme, a annoncé l'ouverture d'une enquête et son chef, Mariano Fernandez, a présenté des excuses au gouvernement haïtien et promis de renforcer la discipline au sein de la mission onusienne.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/07/97001-20110907FILWWW00293-onuviol-excuses-de-l-uruguay.php