POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 13 octobre 2009

Dernier hommage aux 11 casques bleus tués dans le crash d'un avion

La Mission de stabilisation de l'ONU en Haïti a rendu ce mardi un dernier hommage aux 11 casques bleus tués dans le crash d'un avion.
La cérémonie s'est déroulée en présence du chef de l'état haïtien René Préval du ministre de la justice Jean Joseph Exumé et du représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU, Hédi Annabi.
Ce dernier dans son discours de circonstance a salué le courage de ces agents de la mission onusienne en Haïti et croit que cet accident illustre certains des risques auxquels font face chaque jour dans l'exercice de leurs fonctions les membres de la MINUSTHA. .
Les six soldats uruguayens et cinq membres du bataillon jordanien ont tous péri vendredi dernier lorsque l'avion militaire uruguayen de type CASA 212 qui les transportait s'est écrasé dans une localité de Ganthier située près de Fonds-Verrettes (environ 45 km au nord-est de Port-au-Prince). .
« Le site de l'accident a été sécurisé et restera sous contrôle de sécurité jusqu'à ce que tous les éléments d'information nécessaires à l'investigation aient pu être recueillis », a précisé lundi la Mission. .
Le premier ministre haïtien dans un communiqué offre ses sympathies aux familles et amis de ces militaires qui ont trouvé la mort dans cet accident.
On notera que les dépouilles de ces casques bleus seront rapatriées respectivement en Uruguay et en Jordanie.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15925



Gratuit : Hotmail plus rapide avec Internet Explorer 8 ! Cliquez ici !

Des partis politiques s'entendent sur la formation d'un nouveau CEP

Les responsables de différents partis politiques ont rejeté l'ultimatum du chef de l'Etat leur demandant de confirmer leurs membres dans le conseil électoral provisoire avant ce mardi dans la perspective de nouvelles élections dans le pays.
La majorité des organisations politiques sur le terrain veulent le départ de tous les membres de l'actuel CEP tout en exigeant du chef de l'Etat la formation d'un nouveau Conseil électoral de consensus. .
Selon Victor Benoît et Déjean Bélizaire, respectivement président de la Convention des partis politiques et président du Conseil national des partis politiques, ils ont déjà été contactés par le chef de l'Etat leur demandant de soumettre des noms en vue de la formation d'un autre Conseil électoral. .
Le leader du parti « Respè », Charles Henry Baker, exige lui aussi, le renvoi définitif de ce CEP. .
Selon l'industriel haïtien, les conseillers électoraux ne sont pas crédibles. .
Tous les secteurs qui avaient contribué à la formation du Conseil électoral provisoire (CEP) ont été contactés par le président René Préval en vue de remplacer ou de reconduire les membres de cette institution éclaboussée par des scandales après les élections du 21 juin. .
Entre temps Certains secteurs ont réaffirmé leur confiance en leur représentant, c'est le cas pour l'Eglise protestante, les organisations féministes et les syndicats.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15926



Nouveau! Tout Windows vous suit partout. Découvrez les Windows phones. Cliquez ici.

Une personne tuée lors d'un accident impliquant une patrouille de la Minustah

3 casques bleus ont été blessés lors d'un accident de la circulation dans la localité de Carrefour joute à Port-Salut (Sud). Le véhicule de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah ) a heurté mortellement un homme qui se trouvait dans un restaurant.
L'un des maires adjoint de Port-Salut a soutenu que les casques bleus conduisaient en état d'ébriété alors qu'ils revenaient de la plage. " Nous avions retrouvé des bouteilles dans le véhicule ", explique le maire faisant remarquer que 5 casques bleus se trouvaient à bord du véhicule.
Il signale que le sable de la plage était visible dans le véhicule et les pieds des casques bleus qui ont semble t-il perdu le contrôle de leur véhicule.
Les responsables de la Minustah n'avaient pas fourni des détails sur les circonstances de l'accident survenu 24 heures après le crash d'un avion CASA-212 uruguayen.
Outre le décès d'un chauffeur de taxi présent dans le restaurant au moment de l'accident des dégâts importants ont été enregistrés.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15924



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Le gouvernement haïtien fait une évaluation des projets financés par la banque mondiale

Une réunion de travail s'est tenue ce lundi à Port-au-Prince entre des représentants de la Banque Mondiale et du gouvernement haïtien pour évaluer les différents projets financés par la Banque Mondiale via des Organisations Non Gouvernementales (ONG)
Le ministre de la planification et de la Coopération externe, Jean Max Bellerive a fait savoir que la Banque Mondiale finance actuellement 15 projets pour un montant de 200 millions de dollars américains.
Selon lui "Il est important que l'Etat haïtien dispose d'éléments qui puissent l'aider à savoir si les fonds ont été employés au bénéfice de la collectivité ou non"
Le ministre de la planification et de la Coopération externe a aussi mis l'accent sur la nécessité d'un système de gestion transparente pour favoriser une bonne utilisation des ressources en vue de l'amélioration des conditions de vie de la population.
Pour sa part, le représentant de la Banque Mondiale en Haïti, Eustache Ouayoro, a précisé que le financement de tous ces projets vise à crédibiliser les institutions nationales, favoriser l'investissement et les initiatives privées, créer les conditions de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15923



Gratuit : Hotmail plus rapide avec Internet Explorer 8 ! Cliquez ici !

Les soldats membres de la Minustah se font soigner en République Dominicaine

Près de 500 soldats et civiles de la Mission de l'organisation des Nations Unies pour la stabilisation d'Haïti (MINUSTAH) ont requis des soins médicaux dans un centre d'assistance de niveau trois de la République Dominicaine.

Ce personnel est amené au centre de Diagnostic, Médecine Avancée et Télémédecine (CEDIMAT) en provenance d'Haïti, mais depuis un an, les membres de la mission viennent au pays pour des coliques, des accidents de la circulation, problèmes respiratoires et pour des problèmes de fractures des extrémités dans le cadre d'accident de sport en jouant au football.

Autres causes sont les plaies par balles, mais elles sont de moins en moins fréquentes.

Actuellement ils viennent beaucoup pour des problèmes respiratoires et paludisme, a appris ce journal de sources médicales.

Très souvent, des avions ambulances atterrissent à l'héliport de CEDIMAT pour transférer des blessés de la Minustah, généralement des hommes.

Entre 2004 et 2005 CEDIMAT A reçu 30 soldats et en 2006 le centre prit en charge 59 personnes membres de la mission de l'ONU en Haïti depuis juin 2004.

En 2007, 75 personnes sont venues au pays  et 167 en 2008.

Depuis le début de cette année, 118 personnes ont reçu des soins spécialisés en République Dominicaine On estime que les chiffres de 500 personnes seront atteints à la fin de l'année.

La Minustah compte dans son sein des soldats chiliens, uruguayens, brésiliens y asiátiques, et des africains, entre autres nationalités

 Durant les deux premières années  de la mission 95% des soldats vinrent en quête de service de santé. 

Durant les mois Juin-Septembre, avec les changements de mission, les cas d'accidentés de la route augmentent.

Aussi durant les deux premières années de la mission le nombre de personnes blessées par balle augmentait, mais 60% des cas se référaient à des maladies telles que des infarctus du myocarde, des problèmes rénaux et d'infections diverses.

http://www.hoy.com.do/el-pais/2009/10/13/297518/Soldados-de-la-Minustah-reciben-atencion-en-el-pais



Nouveau! Découvrez le Windows phone Samsung Omnia II disponible chez SFR. Cliquez ici

Le sort du chef de gang pro Aristide Amaral Duclona sera scellé cette semaine

 La cour Suprême de Justice connaîtra cette semaine la demande d'extradition de Amaral DuclonaEcrit par: SORANGE BATISTA ( s.batista@hoy.com.do)

Le Tribunal pénal de la Cour suprême de Justice  (CSJ) connaîtra cette semaine la demande d'extradition du chef de gang haïtien Amaral Duclona, sollicitée par la France pour être jugé pour le kidnapping et assassinat du Consul Honoraire Français Claude Bernard Lauture le 6 et 7 janvier 2004 et aussi présentée par Haïti sous l'accusation d'avoir commis plusieurs délits graves.

Les deux nations ont présenté devant le procureur général des documents garantissant leurs demandes, cependant le pays qui recevra le détenu sera décidé ce mercredi par la Court Suprême de Justice qui statuera sur le cas.

Dans une note diplomatique, l'ambassade de France a expliqué que  Duclona à procédé au rapt kidnapping et assassinat de Lauture.

Duclona a été arrêté à la Romana par les autorités de la Direction Nationale de Contrôle de drogues ; au moment de son arrestation il nia être le chef de gang, mais une video a permis de l'identifier.

http://www.hoy.com.do/el-pais/2009/10/12/297486/SCJ-conocera-esta-semana-extradicion-Duclona



Achetez un nouveau PC et bénéficiez de Windows 7 dès sa sortie ! En savoir plus

Le Parti Réformiste Social Chrétien assure que le gouvernement suit un programme migratoire non défini.

 

Le secrétaire général du parti  Réformiste Social Chrétien (PRSC) Ramon Rogelio Genao, a accusé hier le gouvernement de maintenir une politique migratoire  très souple et indéfinie.

Il a souligné que le PRSC ha toujours eu une politique claire  sur le fait que l'un des principaux problèmes que confronte la nation dominicaine c'est le sujet haïtien.

Ila  dit que la nation partage l'île avec un état en faillite, qui a toujours été invivable mais nous n'avons pas la capacité en termes de ressources économiques d'absorber le problème d'Haïti, a expliqué Genao à travers le programme télématin 11, diffusé par Telesistema.

Il a fait savoir que la République Dominicaine mène une politique très « ligfht », en termes de contrôles migratoires, souples  et indéfinis, de tours de magie, ce qui se démontre dans le fait qu'une  loi migratoire existe, le règlement attend depuis des mois et n'a pas été appliqué. http://www.hoy.com.do/el-pais/2009/10/13/297527/PRSC-asegura-Gobierno-sigue-politica-migratoria-indefinida



Vous cherchez l'intégrale des clips de Michael Jackson ? Bing ! Trouvez !