POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 14 novembre 2009

Des casques bleus ayant servi en Haïti sanctionnés par la justice de leur pays pour abus sexuel


La porte-parole de la Mission des nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah), Sophie Boutaud De la Combe a confirmé la présence de casques bleus ayant servi en Haïti dans la liste des soldats onusiens sanctionnés par la justice de leur pays pour abus sexuel.
Les Nations Unies ont informé la semaine dernière que 50 casques bleus avaient été sanctionnés pour avoir abusé sexuellement de femmes et d'enfants alors qu'ils étaient en mission.
Cependant, Sophie Boutaud De la Combe a dit ignorer le nombre de soldats ayant servi en Haïti qui ont été sanctionnés ni la nature des sanctions.
Elle affirme être en contact avec le bureau de New York pour obtenir de plus amples d'informations, soulignant que les Nations Unies prônent la tolérance zéro contre tout soldat qui se rend coupables d'actes répréhensibles.
RD

La Minustah prête à aider à l'organisation des prochaines joutes électorales

La Mission des nations Unies pour la Stabilisation d'Haïti (Minustah) dit accueillir favorablement la publication de l'arrêté présidentiel convoquant le peuple en ses comices au début de l'année prochaine.
Lors d'un point de presse, Madame Sophie De la combe porte parole de la mission a indiqué que le chef civil de la Minustah, Hédi Annabi, s'est entretenu mercredi avec les conseillers électoraux et le directeur général du Conseil Electoral Provisoire.
Hédi Annabi leur a renouvelé la volonté de la mission de les appuyer au triple niveau technique, logistique et sécuritaire pour la réussite du processus.
Par ailleurs La Mission des nations Unies pour la Stabilisation d'Haïti (Minustah), applaudit l'installation rapide du nouveau gouvernement et dit prendre acte des déclarations du chef de l'Etat René Préval et du nouveau premier ministre, Jean Max Bellerive, selon lesquelles le gouvernement va se mettre au travail dans l'immédiat.
La date du dimanche 28 février 2010 est retenue par l'Exécutif pour la tenue des sénatoriales partielles et les compétitions pour les députés, sur tout le territoire d'Haïti, à l'exception du Plateau central, annonce un arrêté présidentiel pris dans le premier conseil des nouveaux ministres, réunis immédiatement après leur investiture.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16068

Paul Denis promet d'être à la hauteur de ses taches


Le nouveau ministre de la justice et de la sécurité publique, Paul Denis dit reconnaitre la nature difficile de la mission qui l'attend mais a promis de travailler de manière à être à la hauteur de ses responsabilités.
L'ancien candidat à la présidence sous la bannière de l'organisation du peuple en lutte (OPL) a été installé jeudi dans ses fonctions en remplacement de Me Jean Joseph Exumé.
Pour réaliser sa mission, Il dit compter sur la collaboration de tous les acteurs impliqués dans le système judiciaire notamment les organisations de défense des droits humains.
Paul Denis invite également tous les secteurs concernés à jouer le rôle qui leur est dévolu pour que l'appareil puisse fonctionne de manière efficace.
Le ministre sortant, Me Jean Joseph Exumé, a pour sa part encouragé son successeur à continuer le travail qu'il était, a-t-il dit, en train d'accomplir au ministère dans le cadre de la réforme de la justice.
RD 

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16067

Coup d'envoi de la 10 ème édition de musique en folie

La 10 eme édition de musique en folie sera placée sous le signe de l'innovation. Les organisateurs indiquent que cette foire devenue fête de la musque se déroulera au Parc Unibank. Le parc de 50 mille mètres carrés a été spécialement aménagé pour l'occasion. L'un des directeurs de la Unibank, Guy Suplice assure que cet espace à Tabarre accueillera aisément les 20 000 participants de l'année dernière. " Le Parc Unibank est 4 fois plus grand que la Parc de la Canne a sucre", ajoute t-il.


Musique en folie veut s'imposer avec un programme capable de satisfaire un public cosmopolite: secteur évangélique, jeunes talents, enfants, amoureux de la musique rétro, fans de musique classique et ceux qui préfèrent l'aspect festival de l'événement.


L'événement se déroulera sur deux semaines au Parc Historique de la Canne a sucre et au Parc Unibank. Le premier week end sera dédiée à la Musique Évangélique et aux enfants, alors que la seconde fin de semaine mettra en vedette des groupes et artistes qui ont marqué la musique haïtienne tels que Shleu Shleu, Tabou Combo.


De nombreux artistes évangéliques participeront à cette 10 eme édition de Musique en folie. Dans les chapitre évangélique les invités sont Bernard Mix, Nicky Christ, Zoom, Yves et Yvan, The Preachers, Gospel Vision, Fusion de Miragoane, Orchestre Chrysoprase du Cap, Revelasyon, Vilaire Pierre, Claude Aurelien, Evelyne Baille, Didi Jérémie, Toto Nécessite, Yes, Adonai, Les Princes de Salem, Voix de l'Esperance, Les Christophiles, Choeur Notre Dame d'Altagrâce, Père Gelin Ste Croix, Gref, Sylvain et ses frères, Garcin Garçon, Laurore Odenat, Berverlee, X Music.


Dans le cadre d'un programme avec Ayiti Deploge en folie au Parc Historique de la Canne à Sucre de nombreux artistes sont invités ; Ti Djo Zenny, Dadou Pasquet, Rockfam, Boukman, Eddy Francois, Gracia Delva, Jude Jean, Didi Santana, Mika & Lionel Benjamin, BelO, Don Kato, Stanley George, Mystik 703, B.I.C., Queen B, G-Bobby, Roovevelt Jean Noel, Zing, Nia, Boulo Valcourt & family, Yohann, Miu, Nicky Christ, Marodie, Up Stack, Michael Cartwright, Sebastien Pierre, Labrune, Stephany Bigoire, etc..


LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=16066

Gaby Saget remporte le Prix francophone de la liberté de la presse

La jeune journaliste haïtienne, Gaby Saget a remporté le « prix Jean Hélène » pour son reportage intitulé « Les conditions de travail des ouvriers de la sous-traitance à Port-au-prince, qui a été diffusée le 11 septembre dernier sur les ondes de Radio Métropole.
Le prix RFI-Reporters Sans Frontières -OIF-Prix francophone pour la liberté de la presse, a été remis hier jeudi à deux journalistes, il s'agit de Gaby Saget (Haïti) dans la catégorie Radio et la Cambodgienne, Chansophea UNG pour son article intitulé « Bleus au corps, bleu à l'âme ».
La cérémonie s'est déroulée au CAPE (Centre d'Accueil de la Presse Etrangère à Paris), en présence du Jury international du prix, présidé par Patrick Poivre d'Arvor, journaliste et écrivain, et composé notamment de Michèle Montas, journaliste Porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Sidiki Kaba, Président d'honneur de la fédération Internationale des droits de l'homme, Vice-président du Centre africain pour la démocratie et les droits de l'homme, et Alain Mabanckou, écrivain.
Ce prix qui a été Créé en 2001, a pour but de découvrir et d'encourager les journalistes de l'espace francophone et de les promouvoir sur le plan international.
Gaby Saget, travaille actuellement comme journaliste reporter à Radio Métropole, une station privée haïtienne basée à Port-au-prince
EJ


Préval est pressé d'obtenir des résultats

Les membres du corps diplomatique, les parlementaires et les anciens ministres ont assisté à la cérémonie d'investiture du nouveau gouvernement à la salle des bustes du Palais National. La classe politique était absente de cette cérémonie marquée par la brièveté des discours du chef de l'Etat et des Premiers Ministres sortant et entrant.
Le président Préval dans son discours en créole a mis l'accent sur la rapidité avec laquelle le processus de ratification du Premier Ministre et de la politique du gouvernement ont pu s'achever au Parlement. Selon M. Préval il s'agit d'une preuve de la maturité des élus et des différents secteurs de la vie nationale.
René Préval se félicite qu'une crise ait pu être évitée. " Nous sommes entrain de consolider notre démocratie ", martèle M. Préval soulignant que changement ne signifie pas crise. Il assure que le changement de gouvernement s'inscrit dans le cadre de la stabilité indispensable pour favoriser l'arrivée des investisseurs étrangers.
Saluant au passage le travail de Michèle Pierre Louis et de son équipe, le chef de l'Etat a attiré l'attention du nouveau Premier Ministre sur l'immensité de la tache.
René Préval est pressé de se remettre au travail sachant que le temps est court et les besoins de la population énormes. Pour montrer sa détermination M. Préval a tenu son premier conseil des ministres quelques minutes après la cérémonie d'investiture.
Le Premier Ministre et les ministres, émoussés par plus de 14 heures de débat dans les deux chambres, ont dû se dépêcher pour sortir de la salle des bustes afin de rejoindre le chef de l'Etat qui se dirigeait à grand pas vers la salle de conférence.
LLM

« Femmes, création et production » est à sa sixième édition.

La fondation Femmes en démocratie lance son événement culturel et artistique intitulé « Femmes, création et production » qui se déroulera du 13 au 15 novembre au Karibe Convention center.
Cet événement artistique et culturel se donne pour mission de créer un espace de promotion de la production féminine.
En conférence de presse cette semaine La présidente de Femmes en démocratie, Danielle St Lot, a signalé que leurs attentes sont grandes.
L'événement « Femmes, création et production » est à sa sixième édition. Au cours du déroulement de cette nouvelle édition, 80 exposantes d'Haïti et de la diaspora seront à l'œuvre.
Des produits de l'agri-business, de l'aromathérapie, des articles d'intérieur et de mode, de l'artisanat, de peinture, de sculpture et de produits cosmétiques sont autant de choses qui seront présentés aux participants. .
RD

Mise en branle de la machine électorale pour les prochaines compétitions

Toutes les dispositions ont déjà été prises du côté de l'institution électorale pour favoriser le bon déroulement des prochaines élections, a indiqué Le secrétaire général du Conseil Electoral Provisoire, Léonel Raphaël.
M. Raphaël invite toutes les autres instances compétentes à assumer également leurs responsabilités. .
Le conseiller électoral qui était l'invité du journal du matin de Radio Métropole confirme que des rencontres ont été réalisées avec des responsables de partis politiques en vue d'une meilleure participation à ces élections. .
"Nous avons notamment discuté avec les membres du Conseil National des Partis Politiques et avons promis d'entamer dans le meilleur délai une campagne de sensibilisation de la population", a fait savoir M. Raphaël, informant qu'une nouvelle rencontre est prévue ce vendredi avec tous les partis politiques pour discuter du calendrier électoral. .
M. Raphaël informe que des discussions ont été déjà engagé avec les pays qui avaient participé au financement des sénatoriales d'avril et de juin dernier.
La date du dimanche 28 février 2010 est retenue par l'Exécutif pour la tenue des sénatoriales partielles et les compétitions pour les députés, sur tout le territoire d'Haïti, à l'exception du Plateau central, annonce un arrêté présidentiel pris dans le premier conseil des nouveaux ministres, réunis immédiatement après leur investiture ce mercredi 11 novembre 2009.
RD


Haïti élection 2010 : le chef de l'état convoque le peuple en ses Comices

Les élections devant élire de nouveaux députés et renouveler le tiers du Sénat auront lieu le 28 février 2010 sur tout le territoire national, selon un arrêté présidentiel publié ce 11 novembre.
Sur demande du CEP le président de la république décide de convoquer le peuple en ses comices.
L article -1 de l'arrêté présidentiel précise que les élections auront lieu sur tout le territoire national le dimanche 28 février à l'exception du département du Centre.
Les élections pour ce département auront lieu, quant à elles, une semaine plus tard, soit le 3 mars toujours selon cet arrêté publié mercredi par l'exécutif.
Ces élections concernent plus précisément 99 députés pour autant de circonscriptions, 11 sénateurs dont 2 dans le département du Centre où les élections avaient été annulées pour cause de violence en avril dernier.
RD

La France et le Canada estiment que le gouvernement s'inscrit dans la continuité

Les ambassadeurs canadien Gilles Rivar, et français Didier Le Bret, saluent l'arrivée du gouvernement Bellerive estimant que la composition de cette équipe reflète une certaine continuité.
Gilles Rivar précise que le nouveau Premier Ministre et ministre de la coopération avait déjà une très bonne relation avec le Canada.
Faisant remarquer que 11 des 18 ministres ont été reconduits, le diplomate canadien assure que la coopération avec les différents ministères se poursuivra sous le gouvernement de Jean Max Bellerive. " On continuera à réaliser des projets avec plusieurs ministres ", dit-il faisant référence notamment aux ministères des finances, de l'éducation, de la santé et de la justice.
Gilles Rivar annonce qu'il y aura de nouvelles rencontres pour coordonner la coopération canadienne avec les nouvelles priorités du gouvernement haïtien. L'enveloppe de la coopération canadienne est de 110 millions de dollars par an pour Haïti.
De son coté, l'ambassadeur de France, Didier Le Bret, se réjouit que la transition ait pu avoir lieu rapidement. Saluant l'investiture du nouveau gouvernement une semaine après le vote des deux chambres, M. Le Bret a soutenu que les autorités haïtiennes ont prouvé qu'elles maîtrisent le processus.
L'ambassadeur de France attire également l'attention sur la continuité entre les deux gouvernements puisque 11 ministres ont été reconduits. " C'est la continuité dans le changement ", insiste le diplomate français.
LLM


Michèle Pierre Louis s'en va vers d'autres horizons

Dans son dernier discours la Première Ministre, Michèle Pierre Louis, n'a pas fait de commentaires sur les circonstances de son départ. " Ce n'est pas nécessaire ", explique Madame Pierre Louis qui avoue avoir appris les leçons de l'exercice du pouvoir en Haïti.
Même si elle a gardé le silence sur certains dossiers, Michèle Pierre Louis a tout de même attiré l'attention sur les réalisations de son gouvernement. " La situation du Pays aujourd'hui est meilleure que celle qui prévalait il y a 14 mois ", a lancé l'ex Premier Ministre en guise de réplique à ses détracteurs.
Elle assure que les statistiques peuvent témoigner du travail accompli par son gouvernement.
Si Michèle Pierre Louis n'a fait aucune allusion à sa collaboration avec le président Préval, elle a tout de même fait remarquer qu'elle n'est plus assise à la même place. " Il y a 14 mois j'étais à droite aujourd'hui je suis à gauche du chef de l'Etat ", précise Mme Pierre Louis.
Au cours de sa brève allocution Mme Pierre Louis a invité son successeur a être à l'écoute de la population
Quelques minutes plus tard lors d'une brève cérémonie à la Primature Michèle Pierre Louis a réitéré sa demande d'audit sur les 197 millions de dollars du programme d'urgence. Elle a rappelé avoir sollicité des audits croisés de la Cour Supérieure des Comptes, de l'Inspection générale du Ministère des Finances et de l'Unité de Lutte contre la Corruption.
Michèle Pierre Louis envisage de prendre des vacances avant de partir vers d'autres horizons.
LLM


Après le Premier ministre, installation des ministres

Jeudi 12 novembre 2009, Radio Kiskeya

Au lendemain de l'investiture du Premier ministre Jean-Max Bellerive, les nouveaux ministres sont entrés en fonction jeudi lors de différentes cérémonies d'installation, dont deux particulièrement mouvementées à la condition féminine et aux affaires sociales.
Dans ces derniers ministères confiés respectivement à Marjorie Michel et Yves Cristallin, tous deux issus de Lavalas, des dizaines d'individus se réclamant de la base du parti de Jean-Bertrand Aristide se sont présentés comme des ayant droit. spp/Radio Kiskeya