POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 26 novembre 2012

Les Frères des hommes font leur cabaret au profit d'Haïti - Vaudry

samedi 24 novembre 2012
L'association humanitaire Frères des Hommes de Vire organise, dimanche, à la salle des fêtes de Vaudry, un après-midi cabaret animé par le groupe Deux hommes et du vent. Ces musiciens interprètent des chansons des années 1930 à 1960.
« Cette animation a pour but de récupérer des fonds pour le projet rural que soutient l'équipe en Haïti, explique Claude Perseval, président de l'association. Ce projet de notre partenaire local, le mouvement paysan Papaye (MPP) sur le haut plateau central a plusieurs volets : transformation de mangues par le séchage solaire, commercialisation et valorisation des mangues séchées dans le pays et inciter par la plantation d'arbres fruitiers à la préservation de l'environnement. »
Ce mouvement fait la promotion d'une agriculture durable et de la production agricole locale. Il assure la formation de jeunes agroécologie, la formation en maçonnerie pour la construction de citernes pour la récupération de l'eau mais aussi la construction de silos métalliques pour le stockage des semences. Grâce à ces formations, ils pourront transmettre leur savoir-faire.
« Haïti a fait face à une déforestation massive ces dernières décennies. Le MPP contribue au reboisement en y associant la population. Le MPP est un mouvement représentatif des paysans haïtiens. Il est à l'initiative de nombreux combats pour défendre l'agriculture paysanne et vivrière. »
Dimanche 25 novembre, à 14 h 30, après-midi cabaret, à la salle des fêtes. Tarifs : 7 € par adulte et 3 € pour les enfants de moins de 10 ans. Tél. : 02 31 68 08 94.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-Freres-des-hommes-font-leur-cabaret-au-profit-d-Haiti-_14113-avd-20121124-64062788_actuLocale.Htm

Martelly annonce de nouvelles dispositions sécuritaires


Le chef de l'Etat haïtien, Michel Martelly, annonce de nouvelles dispositions visant à renforcer le climat sécuritaire. Parmi les dispositions envisagées M. Martelly cite le renforcement de la Police Judiciaire, l'augmentation de l'effectif de la PNH et l'acquisition de nouveaux matériels pour les unités.
A terme il envisage également l'installation de cameras de surveillance dans certaines artères de Port-au-Prince. Le locataire du Palais National annonce de nouvelles rencontres avec les membres du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) en vue d'élaborer de nouvelles stratégies pour garantir un climat sécuritaire.
Toutefois le président haïtien exhorte les secteurs de la vie nationale et les citoyens à collaborer avec les forces de l'ordre dans la lutte contre les bandits. Les citoyens doivent fournir des informations indispensables pour les enquêtes policières, insiste t-il.
L'effectif réduit dans les commissariats a été identifié comme un axe prioritaire nécessitant une action des autorités gouvernementales. Le président Martelly déplore que seulement 40 policiers, repartis en trois équipes qui se succèdent, assurent un climat sécuritaire dans la commune commerciale de Pétion ville.
Dans ses premières réactions après sa tournée européenne, M. Martelly a jugé que la situation sécuritaire d'Haïti n'est pas catastrophique. Comparant la situation sécuritaire d'Haïti à celles des autres pays de la caraïbe, M. Martelly considère que les statistiques des autres pays sont moins enviables.
Cependant il admet qu'au cours des dernières semaines il y a eu une certaine recrudescence des actes de violence. Un policier a été tué samedi dans le quartier de Delmas 21 par des bandits armés.

LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=21630

Le gouvernement canadien veut évaluer l'efficacité de l'aide à Haïti

Le ministre de la Coopération internationale, Julian Fantino, débute cette semaine une tournée de quatre jours en Haïti afin d'évaluer les résultats de l'aide canadienne.
Il s'agira pour le ministre Fantino de vérifier si les contributions canadiennes ont servi concrètement à améliorer la qualité de vie des Haïtiens notamment après le violent séisme du 12 janvier 2010. " Le Canada a joué un rôle clé dans le cadre des efforts déployés à l'échelle internationale pour aider le peuple d'Haïti à surmonter les défis immenses auxquels il a dû faire face, notamment à la suite du séisme de 2010 et, tout dernièrement, de l'ouragan Sandy», a indiqué hier le ministre Fantino.
Il juge que les Canadiens ont fait preuve d'une grande générosité lors de ces catastrophes naturelles et qu'ils sont en droit de demander au gouvernement d'Haïti de faire preuve de transparence et de rendre des comptes. " Je ferai part de ces attentes lors de mes échanges avec les dirigeants haïtiens, a-t-il dit. Je discuterai avec les dirigeants haïtiens des moyens qu'ils peuvent mettre en œuvre pour réaliser des réformes concrètes, de manière à respecter l'intérêt public, à préserver la primauté du droit, à protéger les droits de la personne et à renforcer l'économie. "
Au cours de son séjour le ministre canadien de la coopération internationale aura des entretiens avec le président haïtien, Michel Martelly, le premier ministre, Laurent Lamothe et le ministre des Affaires étrangères, Pierre Richard Casimir. Il visitera également des projets financés par la coopération canadienne à Port-au-Prince et Léogane.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=21629

D'anciens soldats veulent une armée nationale en Haïti


Les leaders d'un petit groupe d'ex-soldats qui ont embarrassé le gouvernement haïtien plus tôt cette année en prenant le contrôle de bases militaires pour réclamer la remise sur pied de l'armée dissoute sont sortis d'un isolement long de six mois, samedi, pour renouveler leur demande.
Contactés sur leurs téléphones cellulaires après les avoir gardés éteints pendant plusieurs mois, quatre anciens sergents ont organisé une rencontre avec l'Associated Press sur une colline de Mariani, une ville balnéaire située au sud-ouest de Port-au-Prince, la capitale.
Selon eux, les membres de leur groupe s'entraînent sur ce site.
La rencontre survient au lendemain de la publication, par le ministre de la Défense, d'une déclaration mettant en garde le groupe contre toute action causant du désordre. Les ex-soldats disent vouloir faire progresser leur campagne sans violence.

Martelly interpellé
Les Forces armées nationales haïtiennes ont été dissoutes en 1995 en raison de son histoire de coups d'État et d'écrasement de la dissension. Plusieurs vétérans se plaignent depuis longtemps de pensions et de salaires impayés.
Après que la police eut repris en mai le contrôle des anciennes bases illégalement occupées, les leaders de ce groupe disparate d'anciens soldats et de leurs jeunes recrues ont caché leurs uniformes et leurs armes avant de retourner à leurs emplois de tous les jours.
Les anciens sergents disent avoir passé du temps à se réorganiser et à se préparer à renouveler leur campagne pour demander au gouvernement du président Michel Martelly d'honorer la promesse électorale consistant à rétablir une armée nationale et à nommer l'un des leurs à sa tête.

Associated Press
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/11/24/015-haiti-armee-nationale.shtml