POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 20 mai 2009

Football : Haïti jouera en match amical contre la Jamaïque

La sélection haïtienne de football va entamer la dernière ligne droite de sa préparation pour la phase finale de la Gold Cup, en affrontant la sélection nationale de la Jamaïque à Fort-Lauderdale, en Floride. L'équipe haïtienne dirigée par le Colombien Jairo Rios Lindon, avait repris les entrainement depuis plus d'une semaine et se rendra aux Etats-Unis avec l'intention de mieux faire que lors de ses deux dernières sorties contre la Colombie (0-2) et contre le Panama (0-3). En mars dernier, M. Rios avait élaboré un plan de préparation pour la Gold Cup, soumis à la Fédération Haïtienne de Football. Le président de la FHF avait alors évoqué de sérieux problèmes économiques auxquels fait face l'actuel bureau fédéral et l'indifférence de l'Etat à respecter ses engagements vis-à-vis de l'entité contrôlant le football national. A noter qu'Haïti doit rencontrer, lors de la Gold Cup, les Etats-Unis, le Honduras et la Grenade.
Guyto Rivière, guytoriviere@yahoo.fr
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15229

Haïti mauvais temps ; Les vols aériens à destination des villes de province suspendus

L'alerte orange est décrétée sur plusieurs villes du pays suite aux inondations enregistrées depuis le week-end écoulé à Léôgane, à St Marc et dans le département du sud.Selon Ronald semelfort, directeur du centre national de météorologie des averses, d'intensité modérée à forte, ainsi que des orages isolés sont attendus sur l'ensemble des dix départements géographiques d'Haïti jusqu' a vendredi.
La zone côtière Sud et le canal de la Jamaïque (l'une des Grandes Antilles) seront affectés par une mer plus ou moins agitée et par des averses orageuses, pendant lesquelles il est conseillé aux voiliers de ne pas s'aventurer en haute mer.
C'est la même situation pour le golfe de l'île de la Gonâve, en face de la capitale haïtienne, et pour la zone côtière Nord et le passage du vent, où les voiliers devront prendre des précautions tout au cours de cette semaine souligne le directeur du centre national de météorologie.
Suivant les prévisions, des risques d'inondations, dus à ces intempéries, sont possibles, dans plusieurs départements du pays.
A Port au Prince un ciel couvert est observé depuis le début de la matinée du mercredi 20 mai. Les autorités décident de suspendre les vols à destinations des villes de province.Ces conditions météorologiques sont favorisées, suivant Ronald Semelfort par l'effet d'un centre de basse pression sur la caraïbes pouvant encore donner lieu a d'abondantes pluies.RD.
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15228

Charles H. Baker préconise un salaire minimum par consensus

Le chef de file de Respect, Charles Henry Baker, soutient que la hausse du salaire minimum doit se faire graduellement afin d'éviter des pertes d'emplois dans le secteur de la sous traitance notamment.
Qualifiant de nécessaire une augmentation du salaire minimum ( 70 gourdes), M. Baker encourage les représentants des différents secteurs concernés à trouver une entente dans le meilleur délai.
Intervenant à la rubrique " Invité du jour" de radio Métropole, Charles Henry Baker a mis en garde contre l'application de la loi fixant le salaire minimum à 200 gourdes par jour, estimant qu'elle pourrait causer la perte de 50% des 25 000 emplois dans le secteur de la sous traitance. Il assure que les entreprises étrangères pourraient se diriger vers d'autres pays dont le Cambodge où le salaire minimum est de 76 gourdes.
M. Baker indique que son entreprise emploie 900 personnes grâce aux avantages offerts par la loi HOPE. Il craint que le salaire minimum n'annule les effets de la loi HOPE, obtenue grâce aux efforts conjugués du gouvernement et des membres du secteur privé.
Interrogé sur l'absence de communication entre les parlementaires et les hommes d'affaires, M. Baker se propose de vérifier si les responsables de l'ADIH n'avaient pas donné suite à une invitation de la commission affaires sociales de la chambre basse.
Le chef de file de Respect estime que le président Préval a fait montre de sagesse en prônant le dialogue autour du dossier du salaire minimum.
Même s'il ne se présente pas comme le représentant du secteur des affaires, Charles Henry Baker assure que les industriels haïtiens sont disposés à déployer des efforts pour faire fonctionner leurs entreprises. " Je vais essayer de renégocier des contrats", dit-il promettant qu'il fera fonctionner son entreprise tant que les ressources seront disponibles. LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15226

La police sur les traces des assassins de l'inspecteur de police Lainé Alceste


La police a présenté à la presse Frank Leonard alias (Pap padap) comme étant le meurtrier présumé du responsable du sous-commissariat de martissant Lainé Alceste,Frank Leonard a été arrêté en compagnie de 16 autres présumés bandits dans le dangereux quartier de Grand Ravine, à Martissant (Sud de Port-au-Prince) au cours d'une opération menée dans la zone.L'officier de police a été mortellement atteint de deux balles jeudi 14 mai alors qu'il était en opération dans la zone; un autre policier qui l'accompagnait a aussi été blessé. ,Au cours de ce point de presse de la police, Garry Desrosiers, le porte-parole a indiqué qu'une opération de même type mené ce week-end aux Gonaïves a permis l'arrestation de 21 présumés bandits de deux gangs différents,

Les Cayes et Saint Marc partiellement inondées

Les averses enregistrées en début de semaine ont provoqué des inondations dans plusieurs régions notamment, le sud, les palmes et le bas Artibonite.
Les pluies diluviennes qui se sont abattues ces trois derniers jours sur le département du sud ont causé des inondations aux Cayes, à Torbeck et dans plusieurs autres villes. La rivière Lilèt qui a débordé de son lit a rendu impossible la circulation des véhicules entre la Gand anse et le sud.
Plusieurs dizaines de maisons et de plantations ont été inondées. Le député des Cayes, David Geneste, a indiqué que deux personnes, dont un jeune de 17 ans, ont été emportées par les eaux en furie. Il dénonce l'absence de disposition pour empêcher le déboisement du Parc Macaya, le bassin versant de la ville des Cayes.
Le parlementaire fait remarquer qu'aucune action d'envergure n'a été réalisée dans la région dans le cadre du programme d'urgence. " Il n'y a eu aucune intervention du CNE dans le sud", se plaint –il.
Dans le même temps, la quasi-totalité des quartiers de Saint Marc ont été inondés au cours des dernières 48 heures. Deux personnes ont été tuées au cours de la journée de dimanche. Les camions ont pu se frayer un chemin a travers les routes inondées informe le correspondant de radio Métropole, Mario Charles, révélant que seule l'entrée nord, Portail Guêpe, a été épargnée.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15225