POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 26 novembre 2011

AINSI SE REVEILLA LE MONDE CE 26 NOVEMBRE 2011

MAROC. Les islamistes du PJD, en tête des législatives

Les islamistes modérés du Parti justice et développement (PJD) sont en tête des législatives au Maroc avec 80 sièges, selon des résultats partiels annoncés samedi 26 novembre par le ministre marocain de l'Intérieur Taib Cherkaoui. Selon le ministre, il s'agit de résultats "provisoires et non définitifs" du scrutin de vendredi, et le taux de participation a atteint 45,4% des inscrits. Le PJD est suivi du parti de l'Istiqlal, le parti du Premier ministre Abbas El Fassi, qui a obtenu 45 sièges, selon le ministre qui annonçait les premiers résultats portant sur 296 sièges sur les 395 que compte la chambre. Le Rassemblement national des indépendant (RNI) et le Parti authenticité et modernité (PAM), deux formations libérales proches du palais royal, ont respectivement obtenu 38 et 33 sièges.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111126.OBS5404/maroc-les-islamistes-du-pjd-en-tete-des-legislatives.html

Otages du Mali: les derniers touristes étrangers évacués de Tombouctou
Les derniers touristes étrangers ont été évacués samedi de Tombouctou (nord du Mali) au lendemain de la mort de l'un d'entre eux tué par des hommes armés qui en ont enlevé trois autres, portant à cinq le nombre de personnes prises en otages en moins de 48 heures au Mali.
Dans le même temps, l'armée française a renforcé sa présence dans la région pour retrouver la trace de deux de ces otages, des Français enlevés jeudi à Hombori, localité située entre Mopti et Gao.
http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20111126.AFP9887/otages-du-mali-les-derniers-touristes-etrangers-evacues-de-tombouctou.html

Egypte : un manifestant tué devant le siège du gouvernement
Au lendemain d'une imposante manifestation, qui s'est déroulée sans heurts place Tahrir, un jeune homme a trouvé la mort ce samedi au Caire devant le siège du gouvernement égyptien. Agé de 19 ans, le manifestant a été tué tôt dans la matinée dans lors d'une opération de la police anti-émeute.
A coup de grenades lacrymogènes, les forces de l'ordre ont voulu déloger les protestataires, qui avaient campé toute la nuit devant l'édifice pour protester contre la nomination d'un nouveau Premier ministre par l'armée. A 48 heures des premières élections depuis la chute de Hosni Moubarak, cet incident fait craindre un regain de violences durant le scrutin…
http://www.leparisien.fr/crise-egypte/egypte-un-manifestant-tue-devant-le-siege-du-gouvernement-26-11-2011-1740128.php

La Turquie, antichambre d'une zone humanitaire en Syrie ?
Côté turc, la frontière serpente sur 800 km vers l'est dans un décor de collines en grande partie miné. De l'autre côté d'une vallée, le drapeau syrien flotte sur des bâtisses de béton et des soldats surveillent les mouvements du haut des toits.
Les villages des alentours sont occupés par l'armée.
La frontière séparant la province turque de Hatay du territoire syrien est le cadre le plus probable des "corridors humanitaires" qu'a proposés cette semaine la France pour protéger les civils pris en étau dans les violences en Syrie, où le président Bachar al Assad lutte pour sa survie politique. Mais l'armée syrienne ne se montre pas prête aux concessions….
http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00402663-la-turquie-antichambre-d-une-zone-humanitaire-en-syrie-254452.php

Gambie: Jammeh réélu président avec 72% des voix, l'opposition conteste
BANJUL — Le président gambien Yahya Jammeh a remporté l'élection présidentielle à tour unique de jeudi avec 72% des voix, le taux de participation ayant été de 83%, selon des résultats officiels aussitôt contestés par son principal opposant Ousainou Darboe. M. Darboe est arrivé deuxième avec 17% des voix, devant Hamat Bah, classé troisième et dernier avec 11% des voix, a dit devant la presse Moustapha Carayol, président de la Commission électorale indépendante (IEC). "Je déclare par conséquent le président Jammeh vainqueur de l'élection présidentielle de 2011", a-t-il affirmé….
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iwRIyJwKqhvpSKQqBfFtSX_oxhXg?docId=CNG.7f651e9c8ae92eb8fb6760d882b87348.681

Joseph Kabila, président discret et solidement installé en RDC
par Jonny Hogg.- KINSHASA (Reuters) - Taciturne et brusquement propulsé à la tête de la République Pémocratique du Congo en 2001, Joseph Kabila a manifesté une capacité étonnante à se maintenir au pouvoir grâce à une succession d'alliances improbables et au soutien d'amis discrets mais puissants.
Largement considéré comme le favori de l'élection présidentielle de lundi en RDC, Joseph Kabila divise ses 70 millions de compatriotes. Certains voient en lui l'homme ayant réussi à maintenir la cohésion d'un pays grand comme l'Europe de l'Ouest après les millions de morts de la guerre civile, d'autres lui reprochent son incapacité à lutter contre la pauvreté et la corruption.
Vénéré dans l'Est swahilophone, où on le considère comme l'un des principaux artisans des accords de paix qui ont mis fin au conflit civil (1998-2003), Kabila est beaucoup moins apprécié dans l'Ouest et à Kinshasa, où le lingala, qu'il maîtrise mal, est plus couramment parlé…
http://www.challenges.fr/monde/20111126.REU3702/joseph-kabila-president-discret-et-solidement-installe-en-rdc.html

Black Friday : bombe au poivre pour une Xbox 360 à 50%
Black Friday est l’occasion de grosses remises dans les magasins américains. Les clients se ruent littéralement sur les bonnes affaires des étals des magasins en ce vendredi qui suit Thanksgiving. Mais une femme a jugé bon de gazer les clients avec une bombe au poivre pour avoir sa Xbox 360 à 50% de son prix.
Le Black Friday est le quatrième jeudi du mois de novembre. Cette année, il a eu lieu vendredi 25 novembre. Et les américains se sont rués sur les étals pour notamment se procurer des gadgets high tech à des prix défiant toute concurrence.
Tenez ; prenez cette grande surface Walmart de Los Angeles. La Xbox 360 y était pour l’occasion proposée à 50% de son prix. Mais bien entendu, à ce prix, seuls les premiers clients avaient une chance d’être servis. Qu’à cela ne tienne : une femme a jugé bon de gazer les autres clients avec un bombe au poivre pour mieux resquiller. Elle est arrivée à ses fins et est même passée à la caisse avant de se faire cueillir par les policiers.
http://www.gizmodo.fr/2011/11/26/black-friday-bombe-au-poivre-pour-une-xbox-360-a-50.html

BELGIQUE. Accord conclu pour boucler le budget 2012
Les négociateurs de six partis francophones et néerlandophones belges sont parvenus samedi 26 novembre à un accord sur le budget fédéral 2012, ouvrant ainsi la voie au réglement de la crise politique qui paralyse la Belgique depuis juin 2010, a-t-on appris auprès des négociateurs. "Il y a un accord", a dit une porte-parole du chef des socialistes francophones et Premier ministre pressenti, Elio Di Rupo.
Bientôt la formation d'un gouvernement
Cet accord, obtenu après 17 heures de négociations, ouvre la voie à la formation d'un gouvernement qui sera dirigé par Elio Di Rupo, alors que la Belgique est en affaires courantes depuis les élections législatives de juin 2010....
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111126.OBS5413/belgique-accord-conclu-pour-boucler-le-budget-2012.html

De retour en France, la journaliste violentée en Egypte va porter plainte
La journaliste de la chaîne France 3 Caroline Sinz, frappée et agressée sexuellement jeudi par des hommes en civil en marge de manifestations au Caire, est rentrée à Paris samedi et va porter plainte, a-t-on appris de sources concordantes. Selon son mari, lui-même journaliste à France 3, Caroline Sinz devait se rendre dans l'après-midi à l'institut médico-légal de Paris pour des examens, avant de déposer plainte pour les violences dont elle a été victime en Egypte. A sa descente de l'avion, la journaliste a reçu un appel téléphonique du président français Nicolas Sarkozy qui s'est entretenu avec elle "assez longuement", a indiqué à l'AFP son époux. L'Elysée a confirmé cet entretien téléphonique entre Mme Sinz et M. Sarkozy, sans donner davantage de détails. ..
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_de-retour-en-france-la-journaliste-violentee-en-egypte-va-porter-plainte?id=7141523

Yémen: l'immunité du président Saleh ne passe pas
Soigné en Arabie Saoudite, le président du Yémen, Ali Abdallah Saleh, a signé l'accord de transition politique avec l'opposition contre une promesse d'immunité, un exil doré en Arabie Saoudite et des soins médicaux aux Etats-Unis. Les manifestants ne se satisfont de ce deal avec les soutiens historiques du président et réclament le jugement du président notamment pour la répression et les crimes du régime commis ces huit derniers mois.
Le Yémen sera-t-il le seul pays du printemps arabe à réussir une transition pacifique et démocratique ? Déjà en mai dernier, le président Saleh avait négocié la promesse de son départ contre une garantie de sortie plus digne que ses homologues de la région. Pas question pour l’un des plus vieux autocrates du Moyen-Orient de finir allongé derrière des barreaux sous l'oeil des caméras comme un Moubarak, ou traqué avant d’être tué tel un vulgaire Kadhafi. Un exil doré avec villa et piscine en Arabie Saoudite lui irait très bien. Le deal avait donc était accepté par son parti, le Congrès Général du peuple. Ali Abdallah Saleh démissionnerait dans un délai de trente jours après la formation d'un gouvernement d'union nationale. …
http://www.marianne2.fr/Yemen-l-immunite-du-president-Saleh-ne-passe-pas_a212837.html

Quand Poutine s'invite au cinéma
(Moscou) Vladimir Poutine souhaite que l'industrie cinématographique du pays s'inspire des pratiques hollywoodiennes... des années 30. Cette semaine, le premier ministre russe a proposé l'instauration d'un code éthique et moral «volontaire» pour les cinéastes. Pendant ce temps, les salles qui devaient présenter un documentaire allemand sur l'oligarque emprisonné Mikhaïl Khodorkovski, ennemi juré de l'homme fort de Russie, font marche arrière. À sa rencontre avec le Conseil du cinéma lundi, Vladimir Poutine a indiqué que l'industrie devrait adopter des normes morales, semblables au code Hays qui a régi la censure des productions hollywoodiennes de 1930 à 1967…
http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201111/26/01-4471880-quand-poutine-sinvite-au-cinema.php

Irak: au moins 16 morts dans plusieurs attentats dans le centre du pays
Au moins 16 personnes ont été tuées et 29 autre blessées samedi dans deux attentats à la bombe et lors d'une attaque perpétrée par des inconnus armés à Bagdad et dans la ville d'Abou Ghraib, selon des sources de sécurité et médicale.
Le premier attentat, commis à l'aide de deux bombes, s'est produit vers 09H00 (06H00 GMT) sur une route reliant Abou Ghraib à Fallouja, à une vingtaine de kilomètres de la capitale.
Il a frappé un camion transportant des ouvriers du BTP, faisant 9 morts, selon le docteur Omar Delli de l'hôpital de Fallouja. Un responsable du ministère de l'Intérieur a pour sa part avancé un bilan de 8 morts et 13 blessés.
Dans le deuxième attentat, trois bombes ont explosé vers 11H00 (08H00 GMT) parmi des vendeurs de vêtements d'occasion dans le quartier de Bab al-Charqi, dans le centre de Bagdad. Son bilan est de 7 morts et 28 blessés selon le ministère de l'Intérieur et de 8 morts et 16 blessés selon le ministère de la Défense.
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/irak-au-moins-16-morts-dans-plusieurs-attentats-dans-le-centre-du-pays-26-11-2011-1740188.php

Bavure de l'Otan au Pakistan : 26 soldats tués
Une attaque d'hélicoptères de l'Otan à la frontière avec l'Afghanistan a fait plusieurs victimes dans les rangs de l'armée pakistanaise, alliée des occidentaux. «Ils ont tué 26 soldats et en ont blessé 14 autres», a déclaré Masood Kausar, gouverneur de Khyber Pakhtunkhwa, la province du nord-ouest du Pakistan. Un précédent bilan pakistanais faisait état d'au moins 23 morts.
Cette attaque est la plus meurtrière depuis que les Occidentaux ont envahi l'Afghanistan voisin il y a dix ans.
Un responsable militaire pakistanais a condamné, sous couvert d'anonymat, une attaque «délibérée» et «aléatoire». A Kaboul, le commandant en chef de l'Isaf, le général américain John Allen, a annoncé une enquête «approfondie». Son communiqué n'évoque «qu'un incident (...) le long de la frontière afghano-pakistanaise». Le général a néanmoins présenté ses condoléances aux proches des militaires pakistanais «qui pourraient avoir été tués ou blessés» et assuré que l'Isaf restait «déterminée à améliorer ses relations avec le Pakistan en matière de sécurité».
http://www.leparisien.fr/international/bavure-de-l-otan-au-pakistan-26-soldats-tues-26-11-2011-1740028.php

Climat : Kyoto, monument en péril au coeur de la conférence de Durban
DURBAN (Afrique du Sud) - Plus de 190 pays, des plus vulnérables face au réchauffement aux moins pressés d'agir, se retrouvent pour deux semaines à Durban (Afrique du Sud), pour tenter de redonner un cap aux négociations sur les changements climatiques et un avenir au protocole de Kyoto, emblème en sursis.
Ce traité emblématique de l'engagement des pays industrialisés cristallise les attentes, à quelques mois du 20e anniversaire du Sommet de Rio où débuta en 1992 le processus mis en place dans le cadre l'ONU sur le climat.
Un an après la Coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud, un défi d'un tout autre ordre attend, à Durban, sur les rives de l'océan Indien et sur un continent africain concerné au premier chef par la problématique, les quelque 12.000 diplomates, ministres, délégués, experts et ONG attendus jusqu'au 9 décembre : comment réussir à limiter à moins de 2°C la hausse du thermostat mondial ?http://www.romandie.com/news/n/_Climat__Kyoto_monument_en_peril_au_coeur_de_la_conference_de_Durban261120111611.asp

Mars, nouvel objet de "Curiosity"

C'est la mission scientifique la plus ambitieuse jamais envoyée sur le sol de Mars : le rover Curiosity (Mars Science Laboratory, dans le jargon scientifique), qui devait être lancé samedi 26 novembre par une fusée Atlas V depuis Cape Canaveral (Floride), est un concentré de technologie.

Doté de dix instruments scientifiques, il devra survivre une année martienne (quatre-vingt-dix-huit semaines terrestres) et parcourir une vingtaine de kilomètres à la recherche de roches à analyser, pour que les équipes de conception du Jet Propulsion Laboratory - JPL - (NASA, Caltech University) soient satisfaites. Mais les scientifiques mondiaux qui sont associés à cette aventure espèrent que l'engin, le plus gros de son espèce, sera bien plus endurant.
Avant de commencer son travail scientifique, Curiosity devra survivre à un long voyage et surtout à un atterrissage, prévu en août 2012, dont les modalités sont encore inédites. Trop massif (900 kg) pour voir sa chute simplement amortie par des airbags, comme certains de ses prédécesseurs, il sera placé sur le sol martien par une sorte de "descenseur" spatial, une structure dotée de rétrofusées qui le déposera au bout de filins. Si la méthode fonctionne, elle sera adoptée pour les futures missions qui doivent acheminer vers Mars des équipements toujours plus lourds.
Viendra ensuite le temps de la mission scientifique elle-même. La NASA résiste pour l'heure assez bien à la tentation de "survendre" une opération qui coûtera pas moins de 2,5 milliards de dollars. Elle précise d'emblée que Curiosity n'aura pas pour but de trouver la vie sur Mars. Il ne pourra donc pas envoyer vers la Terre des images d'éventuels micro-organismes, vivants ou fossiles. Mais il devra tenter de déterminer si cette planète a pu un jour réunir les conditions favorables à son apparition. Le mot-clé ? "Habitabilité."
Toute la difficulté réside dans le fait que les conditions favorables à l'émergence de la vie sont aussi celles qui sont les plus défavorables à la conservation de ses traces : la rareté des fossiles sur la Terre en est une illustration. Sur Mars, on ne recherche pas les restes de Tyrannosaurus marsii, mais plutôt les indices laissés par d'éventuelles colonies microbiennes : difficile d'imaginer leur forme après plusieurs milliards d'années de pétrification.
Savoir si la vie a existé sur Mars est encore une "question ouverte", reconnaît la NASA. Son slogan des années 1990, "Suivez l'eau", s'est avéré décevant. Certes, pour que la vie apparaisse, H2O est indispensable. Mais il faut qu'elle ait le temps d'interagir avec son environnement. Les Rovers Spirit et Opportunity ont confirmé sa présence passée. Ils ont vu les traces d'écoulement qu'elle a laissées sur le sol, les sulfates qui sont les preuves de son évaporation.
Mais pour Jean-Pierre Bibring, de l'Institut d'astrophysique spatiale d'Orsay (CNRS, université Paris-XI), chercher la vie là où l'eau a coulé et a sculpté les reliefs est sans doute une "fausse piste" : des phénomènes volcaniques ont pu réchauffer l'eau qui avait percolé dans le sol pour la faire couler à la surface lors d'événements ponctuels. Mais, à ces époques reculées, l'atmosphère martienne était déjà trop ténue pour que cette eau stagne et permette des réactions conduisant à la vie. "Il faut remonter avant tout cela, peu après la formation des planètes, assure-t-il. Avant la fin du grand bombardement des premiers temps du système solaire. Avant que le volcanisme ne forme les grandes plaines du nord de Mars, quand cette planète était encore recouverte d'océans."
Pour lui, Mars est une "fenêtre ouverte sur le passé de la Terre". Notre planète, plus massive, a entretenu une activité tectonique qui a conduit à la disparition des roches les plus anciennes, réabsorbées dans le manteau. Sur Mars, ces vestiges des premiers âges subsistent, sous la forme d'argiles, nées de roches ayant "barboté" très longtemps dans l'eau. "Peut-être que, sur Terre, c'est dans ces conditions-là que la vie a émergé", avance-t-il. C'est l'instrument Omega, dont il est responsable sur la sonde européenne Mars Express, qui a mis en évidence, au milieu des années 2000, ces argiles diluviennes. Cette découverte a changé notre compréhension de l'histoire de Mars. Et aussi le mot d'ordre de la NASA, devenu "Suivez le carbone", qui pour Curiosity se traduira par "Suivez l'argile".
Le rover devrait en trouver sans mal dans le cratère de Gale, où il est censé atterrir. Le choix du site a fait l'objet d'une intense bataille, qui mêlait considérations scientifiques, techniques (sécurité de l'atterrissage) et aussi marketing. "Ce cratère présente une stratification bien marquée, que l'on a déjà bien comprise, indique Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES). Il offre en plus un aspect assez spectaculaire, avec un piton à escalader qui promet de beaux paysages."
Jean-Pierre Bibring défendait un autre site, Mars vallis, sans doute moins pittoresque, mais où Curiosity aurait pu s'attaquer directement aux roches argileuses primordiales. Dans le cratère Gale, il lui faudra sortir de l'"ellipse", la zone où l'atterrissage est jugé sûr, pour les atteindre - "ce qui peut prendre deux ans", se désole-t-il.
L'astronome Sylvestre Maurice (Observatoire Midi-Pyrénées, Toulouse) n'est pas si sévère : "Le site retenu équilibre deux approches, la minéralogie (la composition des roches) et la morphologie (la façon dont elles se sont stratifiées)",dit-il. Il n'exclut pas des surprises : "Chaque fois qu'on a prédit quelque chose, Mars a montré qu'elle avait plus d'imagination que nous."
Aux côtés d'équipes du laboratoire américain de Los Alamos, ce Français est coresponsable d'un des instruments les plus spectaculaires de Curiosity, ChemCam. Il s'agit d'un laser capable de vaporiser la roche jusqu'à 7 m pour l'analyser à distance. Cet instrument sera en vedette. "Avec ce sabre laser, nous bénéficions d'un "cool factor", comme disent les Anglo-Saxons", se réjouit-t-il. D'autres instruments doivent affiner ces mesures, avec des forets, des fours, des chromatographes (notamment français), des spectroscopes, etc. "Au total, il y a 80 kg d'expériences scientifiques pour un engin de 900 kg, et on attend beaucoup d'un tel équipement", indique Francis Rocard.
Pour Sylvestre Maurice et ses collègues, le défi initial a consisté à faire passer la masse de l'instrument de 10 kg à 700 g. "Au début, il était trop long, on ne pouvait pas fermer le capot de la fusée", raconte-t-il. Chaque gramme en plus a un effet boule de neige, pesant sur le reste de l'équipement. L'exercice obligé d'amaigrissement est "un grand Monopoly, où on échange de la masse, de la longueur, de la puissance, le tout sous la maîtrise d'oeuvre extraordinaire des Américains".
Après le lancement, le répit ? Pas du tout, car le temps de la croisière vers Mars va être utilisé pour développer des logiciels : "Le Rover n'est pas encore fini, il sera beaucoup plus intelligent à l'arrivée qu'au départ", indique Sylvestre Maurice. Ces neuf mois seront mis à profit pour entraîner les hommes à l'utiliser. "On va se retrouver avec une voiture de 900 kg, avec dix instruments mis au point chacun par plusieurs dizaines de personnes, rappelle le chercheur. Cela fait potentiellement 400 à 500 pilotes pour un seul joystick de commande. "
Comment gérer cette situation, choisir les roches à analyser, le parcours à accomplir ? ChemCam, dirigé depuis la France, fera une analyse des roches environnantes, transmise au JPL en Californie, qui décidera de celles qui seront examinées plus avant, au contact. "La programmation se fera quasiment en temps réel, avec en plus la définition des objectifs stratégiques plus lointains, note Sylvestre Maurice. Cela suppose une organisation redoutable, aussi complexe que pour la construction des instruments." Curiosity, un robot aux tiraillements finalement très humains.
Hervé Morin
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/11/26/mars-nouvel-objet-de-curiosity_1609000_3244.html