POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 16 janvier 2012

Le Stade parc attend une délégation haïtienne et son homologation

lundi 16.01.2012, 05:06 - La Voix du Nord
Dans six mois, le Bruaysis participera également, à sa manière, aux JO. Embarqué dans l'aventure Pas-de-Calais 2012, il dispose de deux équipements qui seront sollicités cet été : le parc d'Olhain et le Stade parc. Une première délégation internationale haïtienne va y poser ses valises. D'ici là, les usagers de la piste espèrent voir leur outil enfin homologué.
PAR MATTHIEU BOTTE, bruay@info-artois.fr
Samedi après-midi, les jeunes licenciés d'Artois athlétisme profitaient de leur nouvel outil d'entraînement : un magnifique stade baigné de soleil. Dans six mois, les athlètes haïtiens y prépareront leur compétition olympique. C'est la première délégation internationale officiellement engagée.
Cette fédération a été approchée par le Département lors des derniers championnats du monde en Corée du Sud. Christophe Braems, référent Sports pour l'Artois au Département, espère convaincre d'autres délégations. Car si la salle de gym d'Arques, par exemple, affiche déjà complet, le Stade parc n'attire pour l'instant pas les foules. Au Département, on compte bien sûr sur les engagements de dernière minute pour séduire les retardataires. Pas loin du Stade parc, ce sont les Tunisiens qui ont donné leur accord pour disposer des équipements nautiques béthunois.

Sans homologation, pas de compétition
Le combiné Olhain - Stade parc a de quoi faire les yeux doux à quelques équipes, prestigieuses ou non. De plus, à Olhain, le centre d'hébergement vient tout juste d'obtenir son écolabel européen, le premier dans la région (nous y reviendrons dans une prochaine édition, ndlr).
En attendant les Haïtiens et les autres, Artois Athlétisme fait des tours de piste. L'outil est fonctionnel mais pas encore homologué. Ce retard à l'allumage a contraint la première année de fonctionnement et l'organisation de la première compétition internationale. Sans homologation, aucun temps ne peut être enregistré sur cette piste. Le club bruaysien n'a pas encore pu inscrire de rendez-vous sur le calendrier de la fédération d'athlétisme. Un fâcheux retard qui devrait être réglé dans les prochains jours. Henri Novak, directeur des sports à Artois Comm., garantit que ça va s'accélérer : « Le dossier doit partir dans la semaine. » Quelques éléments d'éclairage ont dû être réglés. À l'avenir, d'autres petits travaux sont envisagés : « Il y a peut-être encore un peu de matériel à acheter. Et une deuxième aire de saut à la perche devrait être construite.
» Ces derniers mois, des délégations ont montré de l'intérêt pour ces sites du Bruaysis : « Nous avons eu la visite de la Pologne et de l'Égypte, remarque Christophe Braems.
Mais nous n'avons pas encore de retour. On est attentif à tout. Pour l'heure, l'outil est là, le site est vraiment sympa et on va s'attaquer aussi à l'axe 3 du projet : la mobilisation de la population et des habitants autour de la piste. » • http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Autour_de_Bethune/Bruay_La_Buissiere/2012/01/16/article_le-stade-parc-attend-une-delegation-hait.shtml