POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 30 novembre 2011

Lancement le 3 décembre de la 15eme édition de la foire écotouristique et de production dominico-haitienne

La Fondation Sciences et Art de la République Dominicaine annonce pour le 3 décembre le lancement de la 15eme foire bi-nationale écotouristique et de production à Hondo Valle (Sud de la RD).

La foire, une tradition de ces dernières années, durera 15 jours et prendra fin le 18 décembre.
La communauté haïtienne de la localité frontalière de Savanette (Haiti), sera l'invité d'honneur international de la foire, selon ce que précise un communiqué de la Fondation Sciences et Art.
L'organisme indique avoir déployé beaucoup d'effort afin d'obtenir la participation scientifique, sportive, et gastronomique d'une grande importance dans cette édition de la foire, qui mettra en évidence les liens fraternels entre la communauté haïtienne et la municipalité de Hondo Valle.
http://www.mediaterre.org/caraibes/actu,20111129151955.html

Une soirée bénéfice pour deux écoles à Haïti

30 novembre 2011 par Raphaël Lopoukhine

Photo : Une soirée de bienfaisance a eu lieu au centre St. Clement.
Selon Antoine Dérose, vice-président de l’organisme de bienfaisance Pierspective entraide humanitaire, il y a aujourd’hui en Haïti 10 000 organisations impliquées dans la reconstruction. Pratiquement aucune n’est haïtienne. On se souvient parfois avec amertume de ces images surréalistes de dizaines de scientologues descendants d’avions pilotés par des vedettes de cinéma, avec des caisses de vivres et de livres prosélytes. Si la plupart des organismes à but non lucratif qui travaillent sur le terrain en Haïti sont bien intentionnés, leur présence peut-être parfois vue comme une confiscation des pouvoirs régaliens aux Haïtiens. Aussi, comme le dit Antoine Dérose, « il était important que nous soyons motivés en tant qu’Haïtiens ».
Pierspective entraide humanitaire a été fondée en 2002. Le nom est un jeu de mot, un mélange de « perspective » et de « Pierre », le nom d’Éric Pierre, consul honoraire (et bénévole) d’Haïti à Toronto. La perspective de Pierre, bien sûr. Mais pas seulement. Cet alliage d’un nom de famille et du terme « perspective » est tout sauf anodin, selon M. Dérose : « Haïti reçoit à peu près un milliard de dollars venant des Haïtiens vivant à l’étranger qui envoient de l’argent à leur famille. C’est le plus grand morceau de l’aide que reçoit Haïti ». Par exemple, Antoine Dérose supporte financièrement sa sœur qui vit à Port-au-Prince et dont la maison a été détruite.
Avec Pierspective entraide humanitaire, le principe de la famille est donc simplement repoussé. Le cercle de solidarité familial s’agrandit, en quelque sorte, et c’est l’ensemble des donateurs et des bienfaiteurs qui entre dans la famille. La notion de famille est le nouveau prisme, la nouvelle perspective de lecture de l’idée de bienfaisance.
Dans la grande salle du centre religieux macédonien St. Clement, une soirée de bienfaisance a ainsi été organisée. Le but était d’amasser des fonds pour aider à l’édification d’une école à Corail, un terrain retiré où des sinistrés campent littéralement. Ce projet est mené en partenariat avec la conférence des religieux haïtiens, mais aussi le Conseil scolaire de district catholique du Centre-Sud-Ouest, qui a récolté 5000 $. La construction de l’école a déjà commencé.
L’argent engrangé par la collecte de fonds servira également à la mise en place d’une salle informatique dans une autre école détruite par le tremblement de terre du 12 janvier 2010, École République de Cuba.
Après que les hymnes canadien et haïtien furent entonnés, et avant que la soirée suive son cours, le consul d’Haïti Éric Pierre a prononcé un discours émouvant : « au nom des enfants d’Haïti qui vont avoir une éducation décente, je vous remercie ».
http://www.lemetropolitain.com/nouvelles.asp?nID=16010

Marriott announces first hotel in Haiti

Marriott International announced Monday that in 2014, it will open its first-ever hotel in Haiti in Port-au-Prince.  The announcement was made in Haiti during a ceremony with former President Bill Clinton, Marriott International president Arne Sorenson and other VIPs. "This hotel is one more signal that Haiti is open for business," Sorenson said in Marriott's just-issued press release. Hotel developer Digicel will commence construction on the 173-room, $45 million hotel next year, with an opening date expected in 2014. The hotel will rise in the capital's Haute Turgeau area. Marriott expects the full-service Port-au-Prince Marriott Hotel will thrive as Haiti rebuilds from the tragic 2010 earthquake.
Currently, Port-au-Prince has only about 500 hotel rooms, and none of the hotels have meeting space for the non-government organizations, relief agencies and other groups working to rebuild the capital.

Under the management agreement, Marriott pledged to invest in hospitality training that should benefit Haiti's tourism sector.
Marriott credits Clinton with helping to push the project along and encourage hotel developer Digicel, the hotel developer, to work with Marriott. From the release:
"This new hotel project will stand as a symbol of Haiti's recovery, providing much needed jobs to the Haitian people and encouraging foreigners to visit, invest and work in Port-au-Prince," said President Clinton. "My Foundation has worked with both Marriott and Digicel, and encouraged them to form this partnership. Their investment proves that Haiti is open for business and on the path to economic recovery."
Digicel is the single largest private investor in Haiti and the country's largest telecommunications provider, the release says.
The Miami Herald attended the investor conference in Haiti where Marriott made its announcement. In its report, the Herald quotes Sorenson as saying that the earthquake "opened our eyes" to Haiti.
"We are not here saying we are doing this because of good social work. That is obviously an extra special feature because of where Haiti is at. It needs to continue to develop, stabilize after the earthquake, continue to bring in foreign direct investment and have commerce, and tell people it's a safe place to invest. Our being involved helps all of those things."
http://travel.usatoday.com/hotels/post/2011/11/marriott-announces-first-hotel-in-haiti-port-au-prince/574010/1

mardi 29 novembre 2011

Invest Haiti s’ouvre mardi, arrivée de Vicente Fox

Plus de 500 capitalistes étrangers sont attendus à ce forum économique de deux jours destiné à redynamiser l’économie en attirant de nouveaux investissements, selon les autorités L’ancien Président mexicain Vicente Fox se trouve depuis lundi à Port-au-Prince en vue de prendre part au deuxième forum économique baptisé Invest Haiti qui s’ouvre mardi au Karibe Convention Center en présence de plus de 500 investisseurs étrangers venus d’une trentaine de pays.
A son arrivée à l’aéroport international Toussaint Louverture, l’ex-dirigeant de droite s’est déclaré prêt à contribuer à la reconstruction d’Haïti à travers des initiatives visant à stimuler les investissements étrangers et à favoriser la relance de l’économie.
Le secrétaire exécutif du conseil consultatif présidentiel pour l’investissement, Karl Jean-Louis, également membre du cabinet particulier du Président Michel Martelly, a estimé que ce forum de deux jours donnera aux hommes d’affaires l’occasion d’identifier les opportunités qu’offre le marché haïtien.
Sous la présidence de Michel Martelly et en présence de l’ex-président américain Bill Clinton, co-président de la Commission intérimaire pour la reconstruction (CIRH), du président de la Banque interaméricaine de développement (BID), Luis Alberto Moreno, Invest Haiti abordera des thématiques telles les infrastructures, le tourisme et les nouvelles technologies de l’information et de la communication, a indiqué M. Jean-Louis. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article8304

Les jeunes écoliers interpellés devraient se présenter au tribunal ce lundi

Par Succès Estinvil et Jean Thony Lorthé Les jeunes interpellés vendredi dernier par des policiers affectés au Sous-commissariat du Canapé-Vert devraient répondre ce lundi aux questions du juge de paix du tribunal de la section Est de Port-au-Prince, Jean Claude Mondélus. Leurs parents devraient également s’y présenter. Ces jeunes écoliers, une dizaine environ, ont été appréhendés dans un club de danse à Bois-Verna. A combattre de telles pratiques, la Police Nationale d’Haïti se déclare déterminée.
A l’arrivée des policiers, une ambiance incandescente régnait au club. Les élèves buvaient de l’alcool, fumaient de la marijuana et de la cigarette. Qui pis est, les filles, debout sur la pointe des pieds, la tête renversée vers l’avant, soulevaient leurs jupes invitant les garçons à se coller à leurs fesses. Un responsable de la Police a même parlé d’ébats sexuels.
Ils étaient plusieurs centaines ces écoliers en uniforme ou en civil à prendre part à ce programme débridé baptisé « After School » vendredi dernier au club Stanley, situé à Bois-Verna (Centre de Port-au-Prince). Une trentaine d’être eux dont des mineurs en état d’ébriété ainsi que le propriétaire du club de danse Stanley Mattéis ont été interpellés puis remis en liberté. L’opération a été conduite par les agents du Sous-Commissariat du Canapé-Vert.
Les écoliers interpellés ont été remis à leurs parents le même jour en début de soirée. Cependant, ils étaient convoqués ce lundi par le juge de paix du tribunal de la section Est, Jean Claude Mondélus. Quoique relâché, le propriétaire du club doit également être entendu pour complicité.
La police n’est pas à son coup d’essai et n’entend pas baisser les bras, indique l’officier de police.
Au moment de l’opération, les agents de l’Ordre étaient accompagnés d’un juge paix. Ils en ont procédé à la fermeture du club où se pratiquaient toute sorte d’activités illicites. Ces pratiques qui touchent à la pudeur sont pourtant légion dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Beaucoup de parents s’en plaignent selon le responsable du sous-commissariat du canapé-vert, Sud-est Port-au-Prince.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=10697

Loto : deux chèques de 3 000 € en faveur d'Haïti - Moréac

Jeudi dernier, Entraide solidarité Moréac, une association présidée par Liline Lamour, a remis les bénéfices du loto à deux associations : Aide aux enfants d'Haïti et Energie Morbihan solidarité développement. Ces deux associations ont reçu chacune un chèque de 3 000 €. « Je suis persuadée que ces dons seront bien utilisés », a affirmé Liline Lamour. Les dons précédents de 20 500 € à chacune des deux associations ont permis de grandes réalisations.
Aide aux enfants d'Haïti
Stéphane Allioux est le président. Les fonds récoltés permettent d'assurer un repas quotidien à 400 enfants dans les orphelinats de Saint-Michel, à Port-Aux-Princes et les Abricots à Castache, ainsi que la scolarisation de 1 500 enfants. Les fonds permettent d'assurer le salaire de 25 instituteurs. Les dons précédents ont servi à la construction de puits en eau potable, au dispensaire Saint-Victor, ainsi que la rémunération du docteur.

Energie Morbihan solidarité développement
Hubert Pasquier est le président. Les actions menées sur Haïti portent sur l'amélioration des conditions de vie dans les villes de Caracol et Gro-Morn, avec l'installation de lampadaires solaires, l'alimentation en énergie de diverses constructions, les forages pour la distribution de l'eau alimentés par des pompes solaires.
Le projet actuel porte sur la création de 45 écoles vertes en vue de la protection de l'environnement, avec le tri des déchets, la reforestation avec déjà 50 000 plants produits, des points lumineux dans chaque école, l'irrigation pour le développement des cultures en saison sèche. La formation locale est assurée pour l'entretien de ces installations.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Loto-deux-cheques-de-3-000-en-faveur-d-Haiti-_56140-avd-20111126-61755005_actuLocale.Htm

Haïtiens, VNU et Casques bleus ensemble pour une grande opération de nettoyage

Dans le cadre des activités relatives à la célébration du 10e anniversaire de l’Année Internationale des Volontaires (AIV+10), le dimanche 27 novembre a été retenu pour initier une journée de nettoyage et de recyclage des ordures à travers tout Haïti. Une initiative qui a réuni les Volontaires haïtiens, les Volontaires des Nations Unies (VNU), les Scouts d’Haïti, les Casques bleus de plusieurs bataillons de la MINUSTAH, mais aussi de simples citoyens.
Le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique (MJSAC), la MINUSTAH, les agences de l’ONU, les mairies, le Service Métropolitain de Collecte de Résidus Solides (SMCRS), l’ambassade de France ou encore l’ONG Catholic Relief Service (CRS), ont appuyé l’initiative en fournissant des gants, des masques, des balais, des râteaux, des brouettes et des sacs poubelles aux Volontaires. L’entreprise privée haïtienne « Environmental Cleaning Solutions S.A » (ECSSA) sise à Tabarre a pour sa part apporté son aide dans le recyclage des déchets.
La rue principale du marché de Tabarre -commune de Port-au-Prince- a été envahie très tôt ce dimanche matin par une centaine de personnes dont une vingtaine de volontaires de la COHAIV (Coalition Haïtienne pour l’Année Internationale des Volontaires), 30 Volontaires des Nations Unies, et 25 Casques bleus philippins.
En moins de deux heures, les rues aux alentours du Marché de Tabarre étaient nettoyées, les caniveaux vidés et les détritus empilés dans gros sacs poubelles alignés le long du trottoir en attendant que les hommes du Contingent philippin (PHILCOY) acheminent vers la décharge de Truitier, non loin de Cité Soleil.
« L’environnement occupe une place importante dans la vie des citoyens, et cela ne se limite pas seulement à planter des arbres ». C’est pourquoi, explique Isabelle Blanc, chargée de projet et de plaidoyer au Programme des VNU, « les volontaires ont voulu marquer la journée en nettoyant et sensibilisant la population sur le recyclage des déchets ».
Activement impliqués dans cette action, Michel Lovin et Jean Vanel Tame, deux jeunes munis de brouettes, sont « des journaliers qui travaillent dans le pesage des peaux à proximité du marché de Tabarre». Visiblement séduits, ils promettent qu’«à partir d’aujourd’hui, nous allons changer de comportement et demander aux autres de ne plus rien jeter dans les rues ».
L’étal de Jackson, un vendeur de cannes à sucre, se trouve juste à côté d’un caniveau bouché, rempli de déchets. D’après lui, l’endroit n’avait pas été nettoyé « depuis longtemps ».
« La saleté dérange, mais quand tout sera nettoyé, ce sera bien », soupire-t-il.
Winchen Petitbois, scout depuis 2005, habite Tabarre 36. Il est venu prêter main forte à l’équipe qui ramasse les fatras. « En tant que scout, je suis habitué à nettoyer. Aujourd’hui, je suis fier parce que je le fais pour mon pays. J’ai l’habitude de me rendre sur ce marché, même si je ne le trouvais pas propre ». Pour sa camarade Fabiola Augustin, également scout, « nous voulons aider notre pays à avancer ».
Quant à Adama Asiatu Sheriff, VNU originaire de la Sierra Leone, elle dit sa fierté d’avoir contribué à cette initiative. De son côté, Timo Knoepfli, volontaire suisse, dit avoir « aimé travailler dans les rues aux côtés des Haïtiens ». «On remarque une grosse différence entre l’heure à laquelle nous avons commencé le travail et maintenant », se réjouit-il.
Outre Tabarre, les communes de Pétion-Ville et de Delmas ont été particulièrement ciblées, les Volontaires haïtiens et des Nations Unies ont été appuyés par les Casques bleus népalais et brésiliens, tandis que les Casques bleus Sri Lankais et Jordaniens prêtaient main forte aux volontaires dans les quartiers de Port-au-Prince, de Martissant et de Santo. Des opérations similaires ont eu lieu dans tous les autres départements d’Haïti.
On compte 300 VNU en Haïti et en tout 8.000 servent à travers le monde.
Rédaction : Habibatou Gologo
Edition : Uwolowulakana Ikavi
http://minustah.org/?p=32880

Wyclef Jean défend le travail de Yele Haïti

La vedette de hip-hop Wyclef Jean a réfuté lundi les allégations du New York Post selon lesquelles plus de la moitié de l'argent recueilli par sa fondation Yele Haïti n'aurait pas servi aux efforts humanitaires visant à reconstruire le pays. Le chanteur se dit fier du travail accompli par son organisation caritative pour venir en aide aux survivants du séisme en Haïti, survenu il y a près de deux ans.
L'ex-membre des Fugees soutient que les fonds amassés par l'organisme d'aide humanitaire ont notamment permis de reconstruire un orphelinat et d'instaurer un système de douches et de toilettes extérieures dans la capitale haïtienne.
Cette déclaration survient au lendemain d'un reportage publié par le New York Post, révélant que la fondation a récolté 16 millions de dollars en 2010, mais que seulement 5,1 millions de dollars auraient été utilisés pour fournir de la nourriture, de l'eau, des tentes, des vêtements et d'autres produits essentiels aux survivants du séisme.
Selon des informations obtenues par le quotidien, 1 million de dollars auraient également été versés à une firme floridienne pour qu'elle distribue de la nourriture, mais il semblerait que l'entreprise n'existe pas. Amisphere Farm Labor Inc. s'est enregistrée en 2008, mais n'a signé aucun papier financier lui permettant de faire affaire depuis, d'après le département d'État de la Floride.
Yele Haïti aurait également octroyé un demi-million de dollars à la compagnie Samosa SA, un fournisseur d'eau en vrac basé dans la capitale haïtienne Port-au-Prince. Une partie de la somme d'argent aurait toutefois servi à bâtir une maison pour les bénévoles de l'organisme humanitaire.
La fondation avait déjà fait l'objet de critiques en 2010 après des allégations selon lesquelles l'argent avait également servi au chanteur pour des fins promotionnelles, ce que Wyclef Jean avait réfuté.
La fondation Yele Haïti, qui a souvent travaillé en partenariat avec l'ONU et d'autres agences, a été créée il y a six ans afin d'amasser des fonds et d'attirer l'attention sur les problèmes qui affligent le pays. Au lendemain du séisme meurtrier du 12 janvier 2010, l'organisme avait déjà recueilli 9 millions de dollars américains.
Wyclef Jean a quitté la présidence de Yele Haïti à l'été 2010 et sa succession est assurée depuis par l'homme d'affaires Derek Q. Johnson.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2011/11/28/002-wyclef-jean-allegations-fondation-yele-haiti.shtml

30 000 € pour aider Haïti à ramasser ses déchets

Fabienne RICHARD. Ouest-France Dans le département de Grand'Anse à Haïti tout reste à créer en matière d'assainissement et de collecte des déchets. Saint-Brieuc Agglomération donne un coup de pouce de 30 000 €.

Pourquoi ? Comment ?
En quoi consiste la démarche de coopération de l'agglomération de Saint-Brieuc avec Haïti ?
Plusieurs collectivités du grand Ouest se sont alliées pour aider à la reconstruction de l'État d'Haïti. L'agglomération de Saint-Brieuc a décidé de prêter main-forte à l'association des maires de Grand'Anse en matière d'eau et surtout d'assainissement. Grand'Anse est un département situé au sud-est d'Haïti dont le chef-lieu est Jérémie. Un département qui n'a pas vécu directement le séisme, mais a subi son contrecoup : l'arrivée de 200 000 réfugiés qui portent sa population à 700 000 habitants.

Quels sont les principaux problèmes à résoudre du département de Grand'Anse ?
Selon Claude Fignolé, président de l'association des maires de Grand'Anse, « toutes les communes sont confrontées aux mêmes problèmes d'accès à l'eau potable, d'absence d'assainissement et de collecte des déchets. Les communes ont bien deux ou trois personnes chargées de la voirie, mais qui ne sont pas opérationnelles faute de moyens. La ville de Jérémie par exemple (60 000 habitants) ne dispose de camions bennes que depuis peu. »

En quoi consistera l'aide de l'agglomération qui va se concentrer sur la ville de Donbon ?
« Cette petite ville de 1 000 habitants est située en bas d'une colline, explique Claude Fignolé. À chaque pluie, l'eau dévale la colline entraînant détritus et déchets végétaux sur son passage. Le drainage n'a pas suffi. Et à chaque pluie importante il y a une recrudescence des cas de choléra. » La ville de Saint-Brieuc apporte 30 000 € qui serviront à rémunérer 200 personnes pendant trois mois pour la collecte des déchets. Une façon d'apporter des emplois et de sensibiliser la population. Cette somme servira aussi à acheter du matériel ; pioches, balais, bennes...

Qu'est-ce qui sera fait pour aider Grand'Anse à mettre en place un système d'assainissement ?
Nantes Métropole va financer le recrutement par l'association des maires de Grand'Anse (Amaga) d'un ingénieur qui sera chargé de créer un système d'assainissement tout d'abord à Bonbon, puis de l'élargir aux autres communes. Saint-Brieuc Agglomération est également prête, si l'Amaga le demande, à envoyer un technicien là-bas afin de former les services de voirie.
http://www.saint-brieuc.maville.com/actu/actudet_-30-000-pour-aider-Haiti-a-ramasser-ses-dechets_une-2048442_actu.Htm

Haïti/Economie: Un énième forum sur Haïti, pour quels résultats ?

Par Succès Estinvil et Enock Arismat Le secrétaire Exécutif du conseil consultatif présidentiel pour le développement économique et l’investissement, très confiant, quant aux retombées du forum ‘’Invest In Haïti’’ qui démarre demain mardi à Port-au-Prince, à l’hôtel Karibe. Karl Jean Louis informe déjà qu’entre 5 et 10 entrepreneurs devraient annoncer officiellement au cours de ces assises leurs engagements à investir dans le pays. Les difficultés d’accès au crédit en Haïti ne poseront aucun problème à ces femmes et hommes d’affaires qui ont déjà identifié leurs sources de financement, a indiqué M. Jean Louis.
Un énième forum sur Haïti ! Mais pour quels résultats ? Si les retombées de ceux, organisés antérieurement ne sont nullement visibles, il en sera tout autrement pour celui, prévu pour mardi et mercredi prochains. En tout cas, de l’avis de Karl Jean Louis, un des organisateurs et secrétaire Exécutif du conseil consultatif présidentiel pour le développement économique et l’investissement. En effet, se félicite M. Jean Louis, plusieurs investisseurs étrangers devaient annoncer tout au long de ces assises leur intention d’implanter leurs entreprises dans le pays.
Ils seront environ 500 hommes et femmes d’Affaires, étrangers et haïtiens, à prendre part à ce forum Baptisé ‘’Invest in Haïti’’. Pour Karl Jean Louis, il ne faut pas se faire d’illusions : ces hommes et femmes d’Affaires ne vont pas tous investir, dans l’immédiat, en Haïti. D’ailleurs, précise-t-il, certains sont en quête d’informations et pourront à moyens et longs termes créer leurs entreprises dans le pays.
L’accès au crédit a toujours été un véritable handicap au développement économique et l’investissement dans le pays. Cela ne devrait cependant poser aucun problème aux potentiels investisseurs qui se sont déjà manifestés. Ils affirment que les fonds à investir sont disponibles, rapporte le secrétaire Exécutif du conseil Consultatif.
Les principaux secteurs ciblés à ce forum : l’agro-industrie, le textile, le tourisme, l’énergie entre autres. Karl Jean Louis explique les raisons liées à ces choix.
Les conditions favorables à l’investissement ne sont pas réunies dans le pays. Mais pourquoi ne pas créer ces conditions avant d’inviter les investisseurs en Haïti.
A souligner que des bailleurs participeront à ce forum de deux jours qui démarre ce mardi. A l’initiative de l’ancien président américain Bill Clinton, une assise similaire, réunissant 5oo entrepreneurs étrangers, avait été organisée, en octobre de l’année 2009.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=10693

Sophia Martelly , nouvelle présidente de la (CCM-Haïti).

La Première Dame de la République, Sophia Martelly, a été élue vendredi dernier présidente du Comité de coordination multisectorielle des projets du Fonds mondial en Haïti (CCM-Haïti). Cette nouvelle fonction permettra à la première dame de s'impliquer dans la lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme.
Cette structure a également deux nouveaux vice-presidents. Il s'agit de : Edner Boucicaut et Esther Boucicault Stanislas, présidente de la Plateforme haïtienne des Associations de Personnes Vivant avec le VIH/SIDA.
Madame Martelly est ainsi devenue la principale responsable du CCM-Haïti qui regroupe divers secteurs de la société haïtienne.
A ce titre elle conduira les délégations du CCM-Haïti devant se rendre auprès du Fonds mondial et des autres partenaires ou des pouvoirs publics, et représentera l'institution auprès de la justice et des tiers, et dans tous les actes de la vie civile.
Notons que Comité de coordination multisectorielle des projets du Fonds mondial en Haïti (CCM-Haïti) a été mis en place en 2001 suite à une demande du Secrétaire général des Nations Unies de l'époque , Koffi Annan.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=19995

WYCLEF JEAN AURAIT DETOURNE DE L'ARGENT

par Julienne Farine - L'ancien chanteur des Fugees a été accusé d'avoir gardé pour lui une partie des fonds récolté par sa fondation en faveur des rescapés du tremblement de terre d'Haïti.

Depuis dimanche et la parution d'un article dans le «New York Post», Wyclef Jean est sous le feu des critiques. Selon l'article du quotidien américain, l'argent récolté par son ancienne fondation ne serait pas allé en totalité aux victimes du tremblement de terre de janvier 2010 en Haïti.

Sur les 16 millions de dollars récoltés par la fondation «Yele Haiti» (que le chanteur a quittée en août 2010), moins d'un tiers aurait été utilisé pour venir en aide aux Haïtiens. Un million aurait en outre été versé à une compagnie américaine basée en Floride et dont l'existence est fortement remise en question. Wyclef aurait gardé le reste de l'argent pour lui et ses proches.
Plusieurs antécédents
Ce n'est pas la première fois que la fondation du chanteur est critiquée pour sa gestion. En 2009, elle avait déjà essuyé une perte de 244'000 dollars. Juste après le tremblement de terre, plusieurs personnes avaient découvert que, 4 ans plus tôt, «Yele» avait versé 250'000 dollars à une télé haïtienne contrôlée par Wyclef Jean et son cousin.
«Rien n'est plus loin de la vérité»
Le 18 janvier 2010, le chanteur avait réfuté toutes les accusations. «Avons-nous fait des erreurs avant? Oui. Ai-je utilisé l'argent de «Yele» pour mon bénéfice personnel? Absolument pas. Les comptes de «Yele» sont ouverts et transparents.»
Suite à l'article du «New York Post», Wyclef Jean a, une fois de plus, nié toutes les accusations. «Le «Post» oublie de reconnaître que les décisions prises par la fondation étaient une réponse à l'une des pires catastrophes naturelles du monde. Il fallait une réponse humanitaire urgente.» Le chanteur conclut en affirmant que «rien n'est plus loin de la vérité» que les allégation du journal.

http://www.20min.ch/ro/entertainment/people/story/Wyclef-Jean-aurait-d-tourn--de-l-argent-11431366

Wyclef Jean accusé d'avoir détourné les fonds de son association

Le Nouvel Observateur
Le chanteur originaire d'Haïti aurait investi les millions récoltés après le tremblement de terre dans des contrats louches.
L'ancien membre des Fugees, Wyclef Jean est accusé d'avoir détourné de l'argent récolté pour son association, Yele Haïti, créée en 2005 avec son cousin Jerry Duplessis.
Dans les mois qui ont suivis le terrible tremblement de terre en Haïti du 12 janvier 2010, qui a fait plus de 200.000 victimes, une soirée de charité organisée par Wyclef a permis de récolter 16 millions de dollars. L'ancienne star du hip-hop avait également appelé ses abonnés Twitter à donner 5 dollars par personne pour sauver Haïti. Une avalanche de dons avait suivi.
Selon le "New York Post", une petite partie (moins d'un tiers) de la somme a effectivement été reversée aux sinistrés, tandis que d'autres sommes ont été utilisées pour payer des sociétés suspectes.
Trois propriétés en Floride
Yele Haïti aurait payé 5 prestataires différents, dont P&A Construction, dirigé par le beau frère de la star, Warnel Pierre. Wyclef a aussi versé des fonds à une prétendue entreprise de Miami, "Amisphere Farm Labor Inc" à hauteur d'un million de dollars en qualité de "distributeur alimentaire". Aucune trace de l'entreprise, selon le "New York Post". Par contre, un certain Pierre Amsterly, son ancien président, s'est offert trois jolies propriétés en Floride l'an dernier.
Samosa SA, une compagnie d'eau basée à Port-au-Prince, a également reçu une somme, utilisée pour la location d'une maison destinée aux bénévoles de Yele Haïti. Coût : 35.000 dollars mensuels.
Wyclef dément formellement
On parle aussi de détournement de fonds. Wyclef est visé par des rumeurs qui prétendent qu'il aurait utilisé l'argent de Yele Haïti à son compte. Il y a quatre ans, 250.000 dollars avaient été transférés à la chaîne de télévision haïtienne dont il est le patron.
Wyclef Jean dément formellement. Il n'a jamais, selon lui, utilisé l'argent et les livres de compte de son association sont ouverts et transparents. De plus, le chanteur n'est plus à la tête de l'association depuis l'été 2010. Derek Johnson, le nouveau directeur, assure de son côté que son association est "clean".
L'ancien Fugees voulait être candidat aux élections présidentielles qui ont vu élire le chanteur populaire Michel Martelly à la tête de l'état, en mars dernier. Sa candidature a été rejetée parce qu'il ne répondait pas aux critères d'éligibilité, n'étant pas résident d'Haïti depuis 5 ans.
Dans une vidéo du 14 octobre 2011, il expliquait à la "BBC" : "On peut faire beaucoup plus sans être président. Mais on ne peut pas rester assis à faire des chansons".
Haïti reste à reconstruire. Outre les décès causés par le séisme, près d'un million de personnes sont sans domicile et le pays est toujours en proie à une violente épidémie de choléra.
Aujourd'hui, il est toujours possible de faire un don en ligne ou par courrier, pour aider à la reconstruction de l'île.
Unicef
Unicef Urgence Haïti
BP 60
75 006 Paris

Croix-Rouge française
Croix-Rouge française
"Séisme Haïti"
75 678 Paris Cedex 14

Fondation de France
chèques à l'ordre de la Fondation de France - Solidarité Haïti, adressés à :
Fondation de France
BP22
75 008 Paris
Fanny Abouaf - Le Nouvel Observateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/people/20111128.OBS5514/wyclef-jean-accuse-d-avoir-detourne-les-fonds-de-son-association.html
Par Roody Edmé*

Spécial pour AlterPresse
Les 29 et 30 Novembre se tiendra à Port-au-Prince un sommet international sur l’investissement en Haïti. Une méga opération de marketing qui verra environ 400 hommes d’affaires d’ici et d’ ailleurs se réunir et discuter sur les opportunités d’investir dans notre pays.
Une véritable concentration de gens d’affaires de tous les horizons dans une capitale haïtienne qui cherche un second souffle, deux ans après avoir été pulvérisée par un terrible séisme. Il faut le reconnaitre, une certaine impatience de commencer pour de bon avec la reconstruction s’est traduite ces derniers jours par une série de rencontres autour de la problématique de l’ aide à Haïti et de son efficacité ; du deuxième sommet Haïti-Québec pour l’investissement ; et de séminaires sur le leadership qui ont attiré une bonne partie de la société civile au Karibe Convention Center la semaine dernière, sans parler de la grande réunion d’ appropriation des projets du nouveau Port-au-Prince.
Toute chose qui ressemble au démarrage d’une reconstruction annoncée, et qui pourrait signifier une sortie lente mais sûre de notre torpeur habituelle. Cependant, une hirondelle ne fait pas le printemps, et le landernau politique est connu pour ses ratages assurés des momentums les plus prometteurs. La Communauté internationale est, elle, coutumière des effets d’annonce qui n’accouchent même pas d’une souris. La machine étatique habituée à dysfonctionner ne peut s’accommoder sur le long terme d’un régime continu et ininterrompu de réformes. L’absence de consensus dans la société sur les fondamentaux de la reconstruction menacent à chaque prétexte d’aggraver les irritants qui sont autant de facteurs de blocage du démarrage espéré.
Le président de la république multiplie les initiatives unilatérales de dialogue qui pour l’ heure restent en surface et ne vont pas jusqu’aux tréfonds du mal haïtien générateur de crises saisonnières les unes plus convulsives que les autres.
Les partis politiques n’arrivent pas encore, en raison de leurs multiples faiblesses institutionnelles, à jouer leur rôle critique, hors de la démocratie « cathodique », et de levier du changement dans une société rongée par un déficit institutionnel croissant.
La logique de la confrontation l’emporte toujours sur les voies éclairées de la négociation et de la pacification au nom d’un intérêt commun qui tarde trop à se définir. A l’heure du sommet des affaires de l’hôtel Karibe, il serait tout indiqué pour les pouvoirs publics d’envoyer des signaux énergiques sur leur volonté d’assainir l’environnement politique et social de ce pays. Car la conjoncture est encore boueuse, et le monde des affaires, différent de celui de l’humanitaire, a une sainte horreur de l’enlisement.
Pour que les assises du Karibe ne soient pas une conférence de plus, des mesures que l’on attend depuis trop longtemps doivent suivre pour montrer que nous ne marronnons guère sur un dossier aussi vital que celui de la « Refondation ».

*Éducateur, éditorialiste
http://www.alterpresse.org/spip.php?article11966
Commenatires:
Les nouveaux départs chez nous ont toujours été des faux départs suivis d'une exclusion....Je vois pas pourquoi cela changerait actuellement. Je jubilerais si  à la fin je pouvais réaliser que j'avais tort.

lundi 28 novembre 2011

Wyclef Jean defends his Haiti charity's spending

.By Jacqueline Charles
The Miami Herald
Haiti-born hip hop star Wyclef Jean says an article in the New York Post questioning how his charity, Yele Haiti, spent millions of dollars in aid for victims of the January 2010 Haiti earthquake is “misleading, deceptive and incomplete.”
“The Post conveniently fails to acknowledge that the decisions that Yele made were a response to one of the world’s most catastrophic natural disasters in modern history and required an immediate humanitarian response,” Jean said in a written statement. “We made decisions that enabled us to provide emergency assistance in the midst of chaos and we stand by those decisions.”
Wyclef arrived in Haiti with his wife and cousin Jerry Duplessis on Jan. 13, 2010, less than 24 hours after the earthquake hit Haiti. His charity, Yele, almost immediately began raising money. But according to The Post, which published the article on Sunday, the charity “spent a pittance of the” $16 million it collected in 2010. Less than a third went to emergency efforts and $1 million went to Amisphere Farm Labor Inc., which failed to complete the necessary paperwork to be incorporated in Florida.
The Post article says that the farm’s owner, Amsterly Pierre, bought three properties in Florida last year, including a waterfront condo.
“The Post never highlights that Amisphere Farm Labor was responsible for preparing and delivering close to 100,000 meals,’’ Jean says.
This is not the first time Jean’s charity has been scrutinized for its finances, or spending. Immediately after the quake, the charity faced a whirlwind of controversy.
On Sunday, Jean defended the charity saying that Yele “used construction funds to rebuild an orphanage; build a temporary assistance facility, and construct a system of outdoor toilet and shower facilities in Cite Soleil.”
To read more, visit www.miamiherald.com.
Read more: http://www.miamiherald.com/2011/11/28/2521577/wyclef-jean-defends-his-haiti.html#ixzz1f0HZkajP
http://www.miamiherald.com/2011/11/28/2521577/wyclef-jean-defends-his-haiti.html

AINSI SE REVEILLA LE MONDE LE LUNDI 28 NOVEMBRE 2011

Maroc : que signifie la victoire des islamistes modérés ?

Avec 107 sièges sur 395, le Parti justice et développement (PJD) a remporté les élections législatives du 25 novembre. Conséquence : le prochain chef de gouvernement proviendra de cette formation. Abdelmalek Alaoui, analyste politique, décrypte les résultats et répond aux craintes de ceux qui analysent cette victoire comme celle de l'intégrisme. Pour beaucoup de Marocains qui ont porté leurs suffrages sur le PJD lors du vote de vendredi, il semblerait que le référentiel islamiste n’ait pas été déterminant, mais que le principal objectif poursuivi par le corps électoral était de porter à la tête du gouvernement un exécutif qui serait en situation d’améliorer la gouvernance publique et de lutter contre la corruption. Sans surprise, ces deux thèmes ont été les principaux chevaux de bataille de la campagne menée par les islamistes. Cette stratégie s’est avérée – a posteriori – en concordance parfaite avec les attentes de l’électorat. En ce sens, l’abandon par le PJD de thèmes moraux – la consommation d’alcool par les musulmans ou les questions de genre en sont les plus emblématiques et les plus controversés –, pour s’inscrire dans une logique d’offre politique "généraliste", a contribué au processus de normalisation du parti islamiste, et a éloigné le spectre de l’instauration possible d’un rigorisme religieux, redouté par certaines franges progressistes….
Lire la suite ici : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/217987;maroc-que-signifie-la-victoire-des-islamistes-moderes.html

Durban : éviter le naufrage.-
L'avenir du protocole de Kyoto sera au menu de cette nouvelle conférence sur le climat. Contenir le réchauffement climatique et se préparer à ses conséquences. C'est tout l'enjeu de cette 17e conférence de l'ONU sur le climat qui s'ouvre lundi à Durban, en Afrique du sud. Les pays émergents craignent que l'échec de la conférence de Copenhague au Danemark ne se reproduise. En 2009, aucun objectif chiffré de réduction de gaz à effet de serre n'avait été acté. Accord de Kyoto…Lors de cette conférence de Durban, le sujet clé sera l'avenir du protocole de Kyoto, signé en 1997 et en vigueur depuis 2005. C'est aujourd'hui, le seul traité international imposant des objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre à une quarantaine de pays industrialisés…
Lire la suite ici : http://www.europe1.fr/International/Durban-eviter-le-naufrage-836991/

Election présidentielle à haut risque en République démocratique du Congo
Kinshasa Envoyé spécial - A Kinshasa, la route goudronnée, par endroits, qui mène vers l'aéroport international de Ndjili au travers de quartiers miséreux en ébullition concentre tout le potentiel explosif du scrutin présidentiel et législatif, à un tour, du lundi 28 novembre. Un cocktail reproductible à l'échelle de la République démocratique du Congo (RDC, ancien Zaïre), alors que les deux principaux adversaires à la présidentielle, si ce n'est ennemis, l'opposant "historique" Etienne Tshisekedi (79 ans) et le chef de l'Etat sortant Joseph Kabila (40 ans), se sont engagés, chacun avec ses propres armes, dans une fuite en avant.
Dimanche, un semblant de vie normale reprenait ses droits sur la route vers Ndjili. Les fidèles, apprêtées dans leurs jolies robes, sortaient tranquillement des églises. La veille pourtant, ce cordon bitumeux mité par l'impéritie des gouvernements qui, depuis l'indépendance de l'ancienne colonie belge en 1960, ont consciencieusement mis à sac ce pays potentiellement richissime, était un champ après la bataille: jonché de pierres et balisé de pneus en flammés.
Lire la suite ici : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/11/28/election-presidentielle-a-haut-risque-en-republique-democratique-du-congo_1610042_3212.html

Elections au Maroc : l'islamiste Benkirane reçu mardi par le roi.-
Abdelilah Benkirane devrait être désigné mardi par le roi du Maroc pour former un gouvernement de coalition. Son parti, le PJD ( Parti de la Justice et du Développement ) a remporté une majorité relative lors des législatives du 25 novembre avec 107 sièges sur 395. Loin devant le parti historique, Istiqlal, actuellement au pouvoir. Pour la première fois dans l'histoire moderne du royaume, les islamistes vont donc diriger le gouvernement, comme en Tunisie ou en Turquie. Ces législatives interviennent peu après la réforme constitutionnelle initiée par le roi. Et dans le contexte du Printemps arabe.
Aussitôt après l'annonce des résultats officiels dimanche soir, le secrétaire général du PJD Abdelilah Benkirane, 57 ans, a réitéré son allégeance au roi Mohammed VI. «Le roi est le chef de l'Etat et aucune décision importante ne peut être prise en Conseil des ministres sans la volonté du roi», a-t-il dit au cours d'une conférence de presse au siège de son parti à Rabat. Il serait convoqué aussitôt après par le roi Mohamed VI pour être reçu au plais royal mardi. Il va ensuite commencer les concertations avec les partis qui devraient composer la coalition, a indiqué lundi le PJD. ..
Lire la suite ici : http://www.leparisien.fr/international/elections-au-maroc-l-islamiste-benkirane-recu-mardi-par-le-roi-27-11-2011-1741052.php

Des dizaines de milliers de Syriens manifestent contre la Ligue arabe.-
Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées lundi à Damas pour dénoncer les sanctions imposées la veille par la Ligue arabe au régime du président syrien Bachar el-Assad, a constaté une journaliste. Sur la place Sabaa-Bahrat, au coeur de la capitale, les manifestants agitaient des drapeaux syriens géants et des portraits du président Assad en entonnant des chants patriotiques…La Ligue arabe a adopté dimanche des sanctions économiques sévères contre la Syrie pour la contraindre de faire cesser la répression sanglante de la révolte contre le régime Assad qui dure depuis plus de huit mois. Damas n'a pas encore réagi officiellement à l'annonce de ces sanctions, mais le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem devait tenir une conférence de presse dans l'après-midi dans la capitale syrienne. Il s'agit des premières sanctions économiques d'une telle ampleur de la Ligue arabe à l'encontre de l'un de ses membres…
Lire la suite ici : http://www.lepoint.fr/monde/des-dizaines-de-milliers-de-syriens-manifestent-contre-la-ligue-arabe-28-11-2011-1401257_24.php

Élections législatives : les Égyptiens bâtissent l'après-Moubarak.-
Des milliers d'Égyptiens ont commencé à se rendre aux urnes, lundi, pour la première phase des élections législatives qui doivent s'étaler sur une période de trois mois. Quelque 50 millions d'électeurs sont appelés à choisir les 498 représentants de l'ère post-Moubarak. Dans le cadre de la première étape du scrutin, qui dure deux jours, quelque 17 millions d'électeurs de neuf des 27 gouvernorats du pays, dont ceux du Caire et d'Alexandrie, sont appelés aux urnes. Malgré le climat tendu dans lequel se déroule le scrutin, aucun incident n'avait été signalé à la mi-journée. C'est la première élection réelle en 30 ans. La deuxième étape aura lieu à la mi-décembre et la troisième au début du mois de janvier…
Lire la suite ici : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/11/28/001-egypte-elections-resultats.shtml

Bavure de l'Otan: la tension persiste, le Pakistan dément avoir tiré le premier.-
Le Pakistan a fermement démenti lundi que ses soldats aient tiré en premier et provoqué ainsi le bombardement aérien de l'Otan qui a tué 24 soldats pakistanais samedi à la frontière afghane, la pire bavure des Occidentaux chez leur allié pakistanais depuis dix ans. Les tensions restaient vives lundi entre le Pakistan et les Etats-Unis, deux jours après la bavure de la force de l'Otan qui a tué 24 soldats pakistanais, certains accusant ces derniers d'avoir ouvert le feu et provoqué l'incident, ce qu'Islamabad a fermement démenti. La force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) comme les Etats-Unis, qui la dirigent, se sont efforcés depuis samedi d'arrondir les angles après qu'Islamabad a en représailles décidé de bloquer le transit sur son territoire du ravitaillement destiné aux Occidentaux en Afghanistan, vital pour eux…
Lire la suite ici : http://www.lepoint.fr/monde/bavure-de-l-otan-la-tension-persiste-le-pakistan-dement-avoir-tire-le-premier-28-11-2011-1401327_24.php

Belgique : Nationalistes flamands et syndicats contre-attaquent.-
Malgré l'accord budgétaire trouvé entre les six partis de la coalition, qui doit permettre la formation d'un gouvernement belge, les difficultés persistent pour sortir de la crise. La Belgique pourrait avoir un gouvernement "dans le courant de la semaine prochaine". C'est ce qu'a annoncé Elio Di Rupo après la signature samedi d'un accord entre les six partis politiques de la coalition (socialistes, démocrates-chrétiens et libéraux francophones et flamands). Elio Di Rupo a également insisté pour un vote rapide du budget et a demandé au Premier ministre en affaires courantes, Yves Leterme "de rédiger au plus vite les textes de loi qui traduisent (cet) accord". Objectif: mettre fin à la longue crise politique du royaume. L'agitation sociale est inévitable.- Mais après l'accord budgétaire, des critiques ont très vite fusé. "L'agitation sociale est inévitable" face aux mesures de rigueur prévues, ont annoncé dimanche les représentants des principaux syndicats du royaume…
Lire la suite ici : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/belgique-nationalistes-flamands-et-syndicats-contre-attaquent_1055643.html

Yémen: le chef de l'opposition chargé de former un gouvernement.
- REUTERS : Alors que le président Saleh doit quitter le pouvoir d'ici trois mois, Mohamed Basindawa, nouveau Premier ministre, doit nommer un gouvernement de transition. Le chef de l'opposition, Mohamed Basindawa, a deux semaines pour former un gouvernement d'entente nationale. Le nouveau Premier ministre doit composer un gouvernement où l'opposition et le parti de Saleh, le Congrès populaire général (CPG), se partageront les portefeuilles à parité. Mohamed Basindawa avait fait partie de l'administration de Saleh. Puis, il avait été notamment ministre des Affaires étrangères avant de rompre, il y a dix ans, avec le CPG. Il été chargé dimanche de former un gouvernement pour la période intérimaire. Cette décision intervient alors que le président Ali Abdallah Saleh doit quitter le pouvoir en février selon les termes d'un accord signé à Ryad mercredi dernier. Cet accord prévoit également l'immunité au président Saleh et à ses proches….
Lire la suite ici : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/yemen-le-chef-de-l-opposition-charge-de-former-un-gouvernement_1055677.html

Koweit: Le gouvernement présente sa démission.-
PROCHE-ORIENT - La population se mobilisait depuis le mois de mars pour exiger la démission du Premier ministre... Le gouvernement koweïtien a présenté lundi sa démission à l'émir Sabah al Ahmad al Sabah, a-t-on appris de source parlementaire. Depuis mars dernier et jusqu'à récemment, des manifestations étaient organisées pour exiger la démission du Premier ministre, Nasser al Mohammad al Sabah, un neveu de l'émir accusé de corruption. Le président du Parlement a indiqué n'avoir aucune information sur une éventuelle dissolution de l'Assemblée. Le 16 novembre, plusieurs dizaines de manifestants avaient pénétré brièvement à l'intérieur du parlement pour réclamer la démission du chef du gouvernement. En mai, deux députés avaient tenté d'interpeller le Premier ministre sur une affaire présumée de détournement de fonds, une accusation qu'il rejette. Le gouvernement avait démissionné en mars pour éviter que trois ministres, membres de la famille Al Sabah, soient interrogés par les parlementaires. Le Koweït, quatrième exportateur mondial de pétrole, possède le parlement le plus ouvert des pays du Golfe mais les partis politiques n'y sont pas autorisés. Les élus ne représentent qu'eux-mêmes et s'allient au gré des événements.
Lire la suite ici : http://www.20minutes.fr/monde/831976-koweit-gouvernement-presente-demission

Poutine officiellement candidat de Russie unie.-
De nouveau Poutine", titre sobrement le quotidien. Le Premier ministre a été officiellement désigné comme candidat du parti Russie unie à la présidentielle du 4 mars 2012, lors d'un show qui a réuni près de 10 000 de ses partisans le 27 novembre dans un stade de Moscou. Cette annonce a lieu à une semaine des législatives, alors qu'une légère baisse de la cote de popularité du président Medvedev et de celle du Premier ministre Poutine se fait sentir. Russie unie devrait néanmoins remporter largement le scrutin du 4 décembre.
Lire la suite ici : http://www.courrierinternational.com/breve/2011/11/28/poutine-officiellement-candidat-de-russie-unie

Attentat-suicide en Irak: au moins 19 morts
BAGDAD (AP) — Un kamikaze a projeté lundi une voiture bourrée d'explosifs contre la porte d'une prison, au nord de Bagdad, tuant au moins 19 personnes, ont annoncé des responsables irakiens. L'attentat, qui s'est produit à Taji, à environ 20km au nord de la capitale, a visé la porte principale de la prison d'Al-Hout vers 8h, à l'heure d'arriver des employés et des gardiens, a précisé la police. Dix policiers figurent parmi les victimes, les autres étant des civils. Au moins 22 personnes ont été blessées. AP
Lire la suite ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111128.FAP8444/attentat-suicide-en-irak-au-moins-19-morts.html

Fukushima : le directeur hospitalisé.-
Le directeur de Fukushima Daiichi, la centrale nucléaire gravement endommagée après le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon, a été hospitalisé et sera remplacé, a annoncé aujourd'hui Tepco. L'opérateur de la centrale, située à 240 km au nord-est de Tokyo, ne donne aucune précision sur l'état de santé de Masao Yoshida, 56 ans. Selon l'un de ses responsables, rien n'indique que ses problèmes pourraient être liés à une exposition à des radiations. Yoshida, apparaissant pour la première fois en public depuis l'accident, avait présenté au début du mois ses excuses pour n'avoir pas su prévenir la fusion de certains réacteurs. Il avait ajouté que la situation s'améliorait sur le site et avait dit espérer un "arrêt à froid" ("cold shutdown") de la centrale avant la fin de l'année….
Lire la suite ici : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/28/97001-20111128FILWWW00447-fukushima.php

UN JOUR COMME AUJOURD'HUI IL YA 31 ANS

28 novembre 1980, attaque contre la presse et crépuscule de la dictature

27ans après l’attaque contre la presse, le 28 novembre 1980, Marcus Garcia et Georges Michel, anciens journalistes de radio Métropole mettent en lumière l’importance de cet évènement pour la démocratie et la presse haïtienne. Marcus Garcia, ancien directeur des nouvelles à radio Métropole rappelle qu’à l’époque le principe de la liberté d’expression n’existait pas et qu’il n’y avait pas d’organisation de défense des droits humains.
Il affirme que le président Jean Claude Duvalier avait un besoin d’affirmation, faisant remarquer que les journalistes avaient fait de lui un protecteur. " Toutefois au bout d’une dizaine d’années avec l’arrivée de nouvelles têtes au pouvoir la presse a été sacrifiée alors qu’on assistait à une récession économique", ajoute t-il. M. Garcia rappelle que l’un des premiers reporters à descendre dans les rues était, Georges Michel en 1975. " La presse est descendue dans les rues pour laisser parler le peuple, et le peuple n’a pas voulu parler parce qu’il avait peur", lance Marcus Garcia.
Georges Michel lui a tenu à retracer les grands moment de cette bataille, rappelant que le ministre de l’intérieur ( Cambronne, 1972) avait décidé une libéralisation. " De 1973 à 1976 on a fait un cheminement en effectuant des micro trottoirs, en posant des questions anodines ", dit-il expliquant qu’on " disait de bonnes choses du gouvernement qui réalisait des infrastructures. Georges Michel estime que l’avènement de Jimmy Carter à la présidence des Etats-Unis ( 1976) a marqué l’entrée en jeu de la communauté internationale dans la lutte contre la dictature.
Gasner Raymond, Ezekiel Abellard et Auguste Denord ont été assassinés durant la grande période de libéralisation qui a vu la naissance des partis politiques avec Silvio Claude, Gregoire Eugene et Constant Pongon. Le 28 novembre 1980 des membres de la société civile dont Jean Jacques Honorat, des journalistes Michèle Montas, " Konpè Filo", Marcus Garcia ont été arrêtés alors que Jean Dominique avait gagné le maquis. " Marcus Garcia, souffrant de la malaria, a été arraché de son lit par les membres de la police politique et expulsé du pays alors que moi j’ai dû gagner le maquis", explique Georges Michel.
Le 28 novembre 1980 marque le début de la fin du règne des Duvalier indique M. Michel rappelant que radio Métropole a observé une grève des nouvelles locales jusqu’à la chute de la dictature en 1986.
Selon Georges Michel, les années glorieuses (1973- 1980) de la presse haïtienne ont donné naissance à une vie politique et l’exercice de la liberté d’expression. Marcus Garcia rappelle les media qui ont participé à cette bataille, radio Haïti, radio Métropole, radio Progrès et le Petit Samedi Soir etc….

La semaine européenne de la philosophie « Citéphilo » décentralise ses ateliers littéraires

lundi 28.11.2011, 05:11 - La Voix du Nord
CULTURE
Le Douaisis accueille, durant deux jours, pour la 15e édition de la Semaine européenne de la philosophie, ...
Yanick Lahens, professeur de littérature à Haïti.
Une décentralisation d'atelier littéraire ménée en partenariat avec la Semaine de la solidarité internationale, le club solidarité internationale du lycée Arthur-Rimbaud, l'association Haïti écoles solidaires et le conseil régional.
Ce cycle regard d'écrivain sur Haïti, ancré dans le thème annuel « l'art de faire », a été construit en partenariat avec l'atelier littéraire du lycée Arthur-Rimbaud, de Sin-le-Noble, et l'association Haïti ainsi que le prolongement de la Semaine de solidarité internationale (SSI). À partir d'une présentation de deux ouvrages récents de l'écrivain haïtien Yanick Lahens, il s'agira d'approfondir une réflexion entamée lors de l'édition 2010 de Citéphilo sur l'étonnante capacité de la littérature haïtienne à évoquer la domination, l'émancipation, la refondation après le chaos. Un double questionnement articulera donc ces « manières de faire » : quelle peut être la portée de personnages littéraires féminins et quelle puissance accorder à la littérature elle-même, incarné par un auteur aux multiples engagements ?

Auteures haïtiennes
Aujourd'hui, de 19 h 30 à 21 h, au palais des Beaux-Arts, place de la République, à Lille, aura lieu un première conférence débat intitulée La Couleur de l'aube en présence de l'auteur, Yannick Lahens.
Mardi, de 10 h 30 à 12 h 30, au lycée Arthur-Rimbaud, tenu d'un atelier littéraire animé par l'auteur Yannick Lahens. Il est ouvert au public et à vingt-cinq élèves de classe de première qui, depuis la rentrée, découvrent trois auteures haïtiennes (Kettly Mars, Évelyne Trouillot et Yanick Lahens). La séance sera centrée sur l'étude de Failles, de l'invitée. Le même jour, de 19 h 30 à 21 h, à la chapelle de la Maison des associations, rue des Potiers, à Douai, le regard d'écrivain sur la société haïtienne se portera sur le chaos, reconstruction et refondation.
Cette conférence-débat, toujours en présence de l'auteure, vise à mettre en perspective les ressources des deux oeuvres présentées précédemment La couleur de l'aube, Failles pour évoquer les ressorts de la violence et de la domination, ainsi que ceux de la résistance et d'une possible refondation du lien social et politique. •
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Douai/actualite/Secteur_Douai/2011/11/28/article_la-semaine-europeenne-de-la-philosophie.shtml

samedi 26 novembre 2011

AINSI SE REVEILLA LE MONDE CE 26 NOVEMBRE 2011

MAROC. Les islamistes du PJD, en tête des législatives

Les islamistes modérés du Parti justice et développement (PJD) sont en tête des législatives au Maroc avec 80 sièges, selon des résultats partiels annoncés samedi 26 novembre par le ministre marocain de l'Intérieur Taib Cherkaoui. Selon le ministre, il s'agit de résultats "provisoires et non définitifs" du scrutin de vendredi, et le taux de participation a atteint 45,4% des inscrits. Le PJD est suivi du parti de l'Istiqlal, le parti du Premier ministre Abbas El Fassi, qui a obtenu 45 sièges, selon le ministre qui annonçait les premiers résultats portant sur 296 sièges sur les 395 que compte la chambre. Le Rassemblement national des indépendant (RNI) et le Parti authenticité et modernité (PAM), deux formations libérales proches du palais royal, ont respectivement obtenu 38 et 33 sièges.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111126.OBS5404/maroc-les-islamistes-du-pjd-en-tete-des-legislatives.html

Otages du Mali: les derniers touristes étrangers évacués de Tombouctou
Les derniers touristes étrangers ont été évacués samedi de Tombouctou (nord du Mali) au lendemain de la mort de l'un d'entre eux tué par des hommes armés qui en ont enlevé trois autres, portant à cinq le nombre de personnes prises en otages en moins de 48 heures au Mali.
Dans le même temps, l'armée française a renforcé sa présence dans la région pour retrouver la trace de deux de ces otages, des Français enlevés jeudi à Hombori, localité située entre Mopti et Gao.
http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20111126.AFP9887/otages-du-mali-les-derniers-touristes-etrangers-evacues-de-tombouctou.html

Egypte : un manifestant tué devant le siège du gouvernement
Au lendemain d'une imposante manifestation, qui s'est déroulée sans heurts place Tahrir, un jeune homme a trouvé la mort ce samedi au Caire devant le siège du gouvernement égyptien. Agé de 19 ans, le manifestant a été tué tôt dans la matinée dans lors d'une opération de la police anti-émeute.
A coup de grenades lacrymogènes, les forces de l'ordre ont voulu déloger les protestataires, qui avaient campé toute la nuit devant l'édifice pour protester contre la nomination d'un nouveau Premier ministre par l'armée. A 48 heures des premières élections depuis la chute de Hosni Moubarak, cet incident fait craindre un regain de violences durant le scrutin…
http://www.leparisien.fr/crise-egypte/egypte-un-manifestant-tue-devant-le-siege-du-gouvernement-26-11-2011-1740128.php

La Turquie, antichambre d'une zone humanitaire en Syrie ?
Côté turc, la frontière serpente sur 800 km vers l'est dans un décor de collines en grande partie miné. De l'autre côté d'une vallée, le drapeau syrien flotte sur des bâtisses de béton et des soldats surveillent les mouvements du haut des toits.
Les villages des alentours sont occupés par l'armée.
La frontière séparant la province turque de Hatay du territoire syrien est le cadre le plus probable des "corridors humanitaires" qu'a proposés cette semaine la France pour protéger les civils pris en étau dans les violences en Syrie, où le président Bachar al Assad lutte pour sa survie politique. Mais l'armée syrienne ne se montre pas prête aux concessions….
http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00402663-la-turquie-antichambre-d-une-zone-humanitaire-en-syrie-254452.php

Gambie: Jammeh réélu président avec 72% des voix, l'opposition conteste
BANJUL — Le président gambien Yahya Jammeh a remporté l'élection présidentielle à tour unique de jeudi avec 72% des voix, le taux de participation ayant été de 83%, selon des résultats officiels aussitôt contestés par son principal opposant Ousainou Darboe. M. Darboe est arrivé deuxième avec 17% des voix, devant Hamat Bah, classé troisième et dernier avec 11% des voix, a dit devant la presse Moustapha Carayol, président de la Commission électorale indépendante (IEC). "Je déclare par conséquent le président Jammeh vainqueur de l'élection présidentielle de 2011", a-t-il affirmé….
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iwRIyJwKqhvpSKQqBfFtSX_oxhXg?docId=CNG.7f651e9c8ae92eb8fb6760d882b87348.681

Joseph Kabila, président discret et solidement installé en RDC
par Jonny Hogg.- KINSHASA (Reuters) - Taciturne et brusquement propulsé à la tête de la République Pémocratique du Congo en 2001, Joseph Kabila a manifesté une capacité étonnante à se maintenir au pouvoir grâce à une succession d'alliances improbables et au soutien d'amis discrets mais puissants.
Largement considéré comme le favori de l'élection présidentielle de lundi en RDC, Joseph Kabila divise ses 70 millions de compatriotes. Certains voient en lui l'homme ayant réussi à maintenir la cohésion d'un pays grand comme l'Europe de l'Ouest après les millions de morts de la guerre civile, d'autres lui reprochent son incapacité à lutter contre la pauvreté et la corruption.
Vénéré dans l'Est swahilophone, où on le considère comme l'un des principaux artisans des accords de paix qui ont mis fin au conflit civil (1998-2003), Kabila est beaucoup moins apprécié dans l'Ouest et à Kinshasa, où le lingala, qu'il maîtrise mal, est plus couramment parlé…
http://www.challenges.fr/monde/20111126.REU3702/joseph-kabila-president-discret-et-solidement-installe-en-rdc.html

Black Friday : bombe au poivre pour une Xbox 360 à 50%
Black Friday est l’occasion de grosses remises dans les magasins américains. Les clients se ruent littéralement sur les bonnes affaires des étals des magasins en ce vendredi qui suit Thanksgiving. Mais une femme a jugé bon de gazer les clients avec une bombe au poivre pour avoir sa Xbox 360 à 50% de son prix.
Le Black Friday est le quatrième jeudi du mois de novembre. Cette année, il a eu lieu vendredi 25 novembre. Et les américains se sont rués sur les étals pour notamment se procurer des gadgets high tech à des prix défiant toute concurrence.
Tenez ; prenez cette grande surface Walmart de Los Angeles. La Xbox 360 y était pour l’occasion proposée à 50% de son prix. Mais bien entendu, à ce prix, seuls les premiers clients avaient une chance d’être servis. Qu’à cela ne tienne : une femme a jugé bon de gazer les autres clients avec un bombe au poivre pour mieux resquiller. Elle est arrivée à ses fins et est même passée à la caisse avant de se faire cueillir par les policiers.
http://www.gizmodo.fr/2011/11/26/black-friday-bombe-au-poivre-pour-une-xbox-360-a-50.html

BELGIQUE. Accord conclu pour boucler le budget 2012
Les négociateurs de six partis francophones et néerlandophones belges sont parvenus samedi 26 novembre à un accord sur le budget fédéral 2012, ouvrant ainsi la voie au réglement de la crise politique qui paralyse la Belgique depuis juin 2010, a-t-on appris auprès des négociateurs. "Il y a un accord", a dit une porte-parole du chef des socialistes francophones et Premier ministre pressenti, Elio Di Rupo.
Bientôt la formation d'un gouvernement
Cet accord, obtenu après 17 heures de négociations, ouvre la voie à la formation d'un gouvernement qui sera dirigé par Elio Di Rupo, alors que la Belgique est en affaires courantes depuis les élections législatives de juin 2010....
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111126.OBS5413/belgique-accord-conclu-pour-boucler-le-budget-2012.html

De retour en France, la journaliste violentée en Egypte va porter plainte
La journaliste de la chaîne France 3 Caroline Sinz, frappée et agressée sexuellement jeudi par des hommes en civil en marge de manifestations au Caire, est rentrée à Paris samedi et va porter plainte, a-t-on appris de sources concordantes. Selon son mari, lui-même journaliste à France 3, Caroline Sinz devait se rendre dans l'après-midi à l'institut médico-légal de Paris pour des examens, avant de déposer plainte pour les violences dont elle a été victime en Egypte. A sa descente de l'avion, la journaliste a reçu un appel téléphonique du président français Nicolas Sarkozy qui s'est entretenu avec elle "assez longuement", a indiqué à l'AFP son époux. L'Elysée a confirmé cet entretien téléphonique entre Mme Sinz et M. Sarkozy, sans donner davantage de détails. ..
http://www.rtbf.be/info/monde/detail_de-retour-en-france-la-journaliste-violentee-en-egypte-va-porter-plainte?id=7141523

Yémen: l'immunité du président Saleh ne passe pas
Soigné en Arabie Saoudite, le président du Yémen, Ali Abdallah Saleh, a signé l'accord de transition politique avec l'opposition contre une promesse d'immunité, un exil doré en Arabie Saoudite et des soins médicaux aux Etats-Unis. Les manifestants ne se satisfont de ce deal avec les soutiens historiques du président et réclament le jugement du président notamment pour la répression et les crimes du régime commis ces huit derniers mois.
Le Yémen sera-t-il le seul pays du printemps arabe à réussir une transition pacifique et démocratique ? Déjà en mai dernier, le président Saleh avait négocié la promesse de son départ contre une garantie de sortie plus digne que ses homologues de la région. Pas question pour l’un des plus vieux autocrates du Moyen-Orient de finir allongé derrière des barreaux sous l'oeil des caméras comme un Moubarak, ou traqué avant d’être tué tel un vulgaire Kadhafi. Un exil doré avec villa et piscine en Arabie Saoudite lui irait très bien. Le deal avait donc était accepté par son parti, le Congrès Général du peuple. Ali Abdallah Saleh démissionnerait dans un délai de trente jours après la formation d'un gouvernement d'union nationale. …
http://www.marianne2.fr/Yemen-l-immunite-du-president-Saleh-ne-passe-pas_a212837.html

Quand Poutine s'invite au cinéma
(Moscou) Vladimir Poutine souhaite que l'industrie cinématographique du pays s'inspire des pratiques hollywoodiennes... des années 30. Cette semaine, le premier ministre russe a proposé l'instauration d'un code éthique et moral «volontaire» pour les cinéastes. Pendant ce temps, les salles qui devaient présenter un documentaire allemand sur l'oligarque emprisonné Mikhaïl Khodorkovski, ennemi juré de l'homme fort de Russie, font marche arrière. À sa rencontre avec le Conseil du cinéma lundi, Vladimir Poutine a indiqué que l'industrie devrait adopter des normes morales, semblables au code Hays qui a régi la censure des productions hollywoodiennes de 1930 à 1967…
http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201111/26/01-4471880-quand-poutine-sinvite-au-cinema.php

Irak: au moins 16 morts dans plusieurs attentats dans le centre du pays
Au moins 16 personnes ont été tuées et 29 autre blessées samedi dans deux attentats à la bombe et lors d'une attaque perpétrée par des inconnus armés à Bagdad et dans la ville d'Abou Ghraib, selon des sources de sécurité et médicale.
Le premier attentat, commis à l'aide de deux bombes, s'est produit vers 09H00 (06H00 GMT) sur une route reliant Abou Ghraib à Fallouja, à une vingtaine de kilomètres de la capitale.
Il a frappé un camion transportant des ouvriers du BTP, faisant 9 morts, selon le docteur Omar Delli de l'hôpital de Fallouja. Un responsable du ministère de l'Intérieur a pour sa part avancé un bilan de 8 morts et 13 blessés.
Dans le deuxième attentat, trois bombes ont explosé vers 11H00 (08H00 GMT) parmi des vendeurs de vêtements d'occasion dans le quartier de Bab al-Charqi, dans le centre de Bagdad. Son bilan est de 7 morts et 28 blessés selon le ministère de l'Intérieur et de 8 morts et 16 blessés selon le ministère de la Défense.
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/irak-au-moins-16-morts-dans-plusieurs-attentats-dans-le-centre-du-pays-26-11-2011-1740188.php

Bavure de l'Otan au Pakistan : 26 soldats tués
Une attaque d'hélicoptères de l'Otan à la frontière avec l'Afghanistan a fait plusieurs victimes dans les rangs de l'armée pakistanaise, alliée des occidentaux. «Ils ont tué 26 soldats et en ont blessé 14 autres», a déclaré Masood Kausar, gouverneur de Khyber Pakhtunkhwa, la province du nord-ouest du Pakistan. Un précédent bilan pakistanais faisait état d'au moins 23 morts.
Cette attaque est la plus meurtrière depuis que les Occidentaux ont envahi l'Afghanistan voisin il y a dix ans.
Un responsable militaire pakistanais a condamné, sous couvert d'anonymat, une attaque «délibérée» et «aléatoire». A Kaboul, le commandant en chef de l'Isaf, le général américain John Allen, a annoncé une enquête «approfondie». Son communiqué n'évoque «qu'un incident (...) le long de la frontière afghano-pakistanaise». Le général a néanmoins présenté ses condoléances aux proches des militaires pakistanais «qui pourraient avoir été tués ou blessés» et assuré que l'Isaf restait «déterminée à améliorer ses relations avec le Pakistan en matière de sécurité».
http://www.leparisien.fr/international/bavure-de-l-otan-au-pakistan-26-soldats-tues-26-11-2011-1740028.php

Climat : Kyoto, monument en péril au coeur de la conférence de Durban
DURBAN (Afrique du Sud) - Plus de 190 pays, des plus vulnérables face au réchauffement aux moins pressés d'agir, se retrouvent pour deux semaines à Durban (Afrique du Sud), pour tenter de redonner un cap aux négociations sur les changements climatiques et un avenir au protocole de Kyoto, emblème en sursis.
Ce traité emblématique de l'engagement des pays industrialisés cristallise les attentes, à quelques mois du 20e anniversaire du Sommet de Rio où débuta en 1992 le processus mis en place dans le cadre l'ONU sur le climat.
Un an après la Coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud, un défi d'un tout autre ordre attend, à Durban, sur les rives de l'océan Indien et sur un continent africain concerné au premier chef par la problématique, les quelque 12.000 diplomates, ministres, délégués, experts et ONG attendus jusqu'au 9 décembre : comment réussir à limiter à moins de 2°C la hausse du thermostat mondial ?http://www.romandie.com/news/n/_Climat__Kyoto_monument_en_peril_au_coeur_de_la_conference_de_Durban261120111611.asp

Mars, nouvel objet de "Curiosity"

C'est la mission scientifique la plus ambitieuse jamais envoyée sur le sol de Mars : le rover Curiosity (Mars Science Laboratory, dans le jargon scientifique), qui devait être lancé samedi 26 novembre par une fusée Atlas V depuis Cape Canaveral (Floride), est un concentré de technologie.

Doté de dix instruments scientifiques, il devra survivre une année martienne (quatre-vingt-dix-huit semaines terrestres) et parcourir une vingtaine de kilomètres à la recherche de roches à analyser, pour que les équipes de conception du Jet Propulsion Laboratory - JPL - (NASA, Caltech University) soient satisfaites. Mais les scientifiques mondiaux qui sont associés à cette aventure espèrent que l'engin, le plus gros de son espèce, sera bien plus endurant.
Avant de commencer son travail scientifique, Curiosity devra survivre à un long voyage et surtout à un atterrissage, prévu en août 2012, dont les modalités sont encore inédites. Trop massif (900 kg) pour voir sa chute simplement amortie par des airbags, comme certains de ses prédécesseurs, il sera placé sur le sol martien par une sorte de "descenseur" spatial, une structure dotée de rétrofusées qui le déposera au bout de filins. Si la méthode fonctionne, elle sera adoptée pour les futures missions qui doivent acheminer vers Mars des équipements toujours plus lourds.
Viendra ensuite le temps de la mission scientifique elle-même. La NASA résiste pour l'heure assez bien à la tentation de "survendre" une opération qui coûtera pas moins de 2,5 milliards de dollars. Elle précise d'emblée que Curiosity n'aura pas pour but de trouver la vie sur Mars. Il ne pourra donc pas envoyer vers la Terre des images d'éventuels micro-organismes, vivants ou fossiles. Mais il devra tenter de déterminer si cette planète a pu un jour réunir les conditions favorables à son apparition. Le mot-clé ? "Habitabilité."
Toute la difficulté réside dans le fait que les conditions favorables à l'émergence de la vie sont aussi celles qui sont les plus défavorables à la conservation de ses traces : la rareté des fossiles sur la Terre en est une illustration. Sur Mars, on ne recherche pas les restes de Tyrannosaurus marsii, mais plutôt les indices laissés par d'éventuelles colonies microbiennes : difficile d'imaginer leur forme après plusieurs milliards d'années de pétrification.
Savoir si la vie a existé sur Mars est encore une "question ouverte", reconnaît la NASA. Son slogan des années 1990, "Suivez l'eau", s'est avéré décevant. Certes, pour que la vie apparaisse, H2O est indispensable. Mais il faut qu'elle ait le temps d'interagir avec son environnement. Les Rovers Spirit et Opportunity ont confirmé sa présence passée. Ils ont vu les traces d'écoulement qu'elle a laissées sur le sol, les sulfates qui sont les preuves de son évaporation.
Mais pour Jean-Pierre Bibring, de l'Institut d'astrophysique spatiale d'Orsay (CNRS, université Paris-XI), chercher la vie là où l'eau a coulé et a sculpté les reliefs est sans doute une "fausse piste" : des phénomènes volcaniques ont pu réchauffer l'eau qui avait percolé dans le sol pour la faire couler à la surface lors d'événements ponctuels. Mais, à ces époques reculées, l'atmosphère martienne était déjà trop ténue pour que cette eau stagne et permette des réactions conduisant à la vie. "Il faut remonter avant tout cela, peu après la formation des planètes, assure-t-il. Avant la fin du grand bombardement des premiers temps du système solaire. Avant que le volcanisme ne forme les grandes plaines du nord de Mars, quand cette planète était encore recouverte d'océans."
Pour lui, Mars est une "fenêtre ouverte sur le passé de la Terre". Notre planète, plus massive, a entretenu une activité tectonique qui a conduit à la disparition des roches les plus anciennes, réabsorbées dans le manteau. Sur Mars, ces vestiges des premiers âges subsistent, sous la forme d'argiles, nées de roches ayant "barboté" très longtemps dans l'eau. "Peut-être que, sur Terre, c'est dans ces conditions-là que la vie a émergé", avance-t-il. C'est l'instrument Omega, dont il est responsable sur la sonde européenne Mars Express, qui a mis en évidence, au milieu des années 2000, ces argiles diluviennes. Cette découverte a changé notre compréhension de l'histoire de Mars. Et aussi le mot d'ordre de la NASA, devenu "Suivez le carbone", qui pour Curiosity se traduira par "Suivez l'argile".
Le rover devrait en trouver sans mal dans le cratère de Gale, où il est censé atterrir. Le choix du site a fait l'objet d'une intense bataille, qui mêlait considérations scientifiques, techniques (sécurité de l'atterrissage) et aussi marketing. "Ce cratère présente une stratification bien marquée, que l'on a déjà bien comprise, indique Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES). Il offre en plus un aspect assez spectaculaire, avec un piton à escalader qui promet de beaux paysages."
Jean-Pierre Bibring défendait un autre site, Mars vallis, sans doute moins pittoresque, mais où Curiosity aurait pu s'attaquer directement aux roches argileuses primordiales. Dans le cratère Gale, il lui faudra sortir de l'"ellipse", la zone où l'atterrissage est jugé sûr, pour les atteindre - "ce qui peut prendre deux ans", se désole-t-il.
L'astronome Sylvestre Maurice (Observatoire Midi-Pyrénées, Toulouse) n'est pas si sévère : "Le site retenu équilibre deux approches, la minéralogie (la composition des roches) et la morphologie (la façon dont elles se sont stratifiées)",dit-il. Il n'exclut pas des surprises : "Chaque fois qu'on a prédit quelque chose, Mars a montré qu'elle avait plus d'imagination que nous."
Aux côtés d'équipes du laboratoire américain de Los Alamos, ce Français est coresponsable d'un des instruments les plus spectaculaires de Curiosity, ChemCam. Il s'agit d'un laser capable de vaporiser la roche jusqu'à 7 m pour l'analyser à distance. Cet instrument sera en vedette. "Avec ce sabre laser, nous bénéficions d'un "cool factor", comme disent les Anglo-Saxons", se réjouit-t-il. D'autres instruments doivent affiner ces mesures, avec des forets, des fours, des chromatographes (notamment français), des spectroscopes, etc. "Au total, il y a 80 kg d'expériences scientifiques pour un engin de 900 kg, et on attend beaucoup d'un tel équipement", indique Francis Rocard.
Pour Sylvestre Maurice et ses collègues, le défi initial a consisté à faire passer la masse de l'instrument de 10 kg à 700 g. "Au début, il était trop long, on ne pouvait pas fermer le capot de la fusée", raconte-t-il. Chaque gramme en plus a un effet boule de neige, pesant sur le reste de l'équipement. L'exercice obligé d'amaigrissement est "un grand Monopoly, où on échange de la masse, de la longueur, de la puissance, le tout sous la maîtrise d'oeuvre extraordinaire des Américains".
Après le lancement, le répit ? Pas du tout, car le temps de la croisière vers Mars va être utilisé pour développer des logiciels : "Le Rover n'est pas encore fini, il sera beaucoup plus intelligent à l'arrivée qu'au départ", indique Sylvestre Maurice. Ces neuf mois seront mis à profit pour entraîner les hommes à l'utiliser. "On va se retrouver avec une voiture de 900 kg, avec dix instruments mis au point chacun par plusieurs dizaines de personnes, rappelle le chercheur. Cela fait potentiellement 400 à 500 pilotes pour un seul joystick de commande. "
Comment gérer cette situation, choisir les roches à analyser, le parcours à accomplir ? ChemCam, dirigé depuis la France, fera une analyse des roches environnantes, transmise au JPL en Californie, qui décidera de celles qui seront examinées plus avant, au contact. "La programmation se fera quasiment en temps réel, avec en plus la définition des objectifs stratégiques plus lointains, note Sylvestre Maurice. Cela suppose une organisation redoutable, aussi complexe que pour la construction des instruments." Curiosity, un robot aux tiraillements finalement très humains.
Hervé Morin
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/11/26/mars-nouvel-objet-de-curiosity_1609000_3244.html

vendredi 25 novembre 2011

Véronique Debouzy soutient l'orphelinat d'Ede Timoun Yo à Haïti

Depuis quelques années, quelques semaines avant Noël à Anor, les amoureux d'artisanat original ...

et coloré trouvent leur bonheur à la vente organisée par l'association Ede Timoun Yo. Samedi, Véronique Debouzy, représentante de l'association dans la commune, ne dérogera pas à la règle.
 « Des membres de l'association vont trois fois par an à Haïti et en profitent pour ramener tableaux et objets que nous vendons à Anor,explique-t-elle. J'avoue que pour le moment je n'y suis allée qu'une seule fois, pour chercher mon petit Louis. Mais quand il sera plus grand nous y retournerons. »
En attendant, comme ses collègues des autres régions, Véronique Debouzy crée un événement par an pour récolter des fonds, et elle s'implique même dans le bureau de cette association nationale. « J'étais là à l'origine de l'association, raconte Véronique Debouzy. Au départ, on était quelques parents qui s'étaient rencontrés sur des forums en attendant nos enfants de là-bas. On s'est rendu compte qu'il y avait de gros besoins. Au départ, on aidait la crèche de nos enfants. »
Exposition
Une crèche puis deux, des dons de matériels, des parrainages... Puis le séisme de janvier 2010 change tout. D'une vingtaine, les membres de l'association passent à presque 200. Les dons aussi affluent. « L'adoption a été fermée là-bas, ajoute Véronique Debouzy.
Nos crèches détruites. Et il y avait toujours des enfants à aider. » L'association est donc naturellement passée au stade supérieur avec l'achat d'un terrain pour construire un orphelinat. « On y travaille depuis deux ans, c'est long, indique Véronique Debouzy.
On en est actuellement au stade des fondations. » En parallèle, elle suit toujours la vie de ses crèches et une fois par an leur directrice vient en France pour le grand rassemblement des enfants d'Ede Timoun Yo. « Elle aime bien les revoir, assure Véronique Debouzy. Cette année, il y avait pas loin de 70 petits Haïtiens. Louis a cinq ans, il ne se souvient pas trop des autres. Mais certains sont arrivés à 3 ans ou 4 ans et sont très contents de retrouver leurs anciens copains. Un jour peut-être ce seront eux qui reprendront le flambeau de l'association. » • AM. M.
Exposition vente d'artisanat haïtien, samedi 26 novembre salle des Frères Lobet à Anor de 10 heures à 18 heures.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Avesnes_sur_Helpe/actualite/Autour_de_Avesnes_sur_Helpe/Fourmies/2011/11/25/article_veronique-debouzy-soutient-l-orphelinat.shtml

jeudi 24 novembre 2011

AINSI VA LE MONDE LE 24 NOVEMBRE 2011

Yémen : cinq morts dans des manifestations anti-Saleh

Les opposants réclamaient la traduction en justice du président yéménite, qui a accepté mercredi de transférer le pouvoir.
Des partisans du président yéménite Ali Abdallah Saleh ont ouvert le feu jeudi à Sanaa sur une manifestation réclamant sa traduction en justice, faisant cinq morts, au lendemain d'un accord sur le transfert pacifique du pouvoir. Les manifestants étaient descendus dans les rues par milliers, à l'appel des "Jeunes de la révolution" à l'origine du mouvement de contestation populaire contre Ali Abdallah Saleh, pour protester contre le fait que l'accord signé mercredi à Riyad accorde l'immunité au président et à ses proches.
"Pas de garanties, traduction en justice", scandaient les jeunes partis de la place du Changement, où ils campent depuis neuf mois pour réclamer la démission du chef de l'État. Des partisans d'Ali Abdallah Saleh en civil ont ouvert le feu en leur direction lorsqu'ils sont arrivés rue Zoubeiri, ligne de démarcation entre les zones tenues par les militaires dissidents qui protègent la place du Changement et les secteurs de Sanaa contrôlés par les forces fidèles au président. Cinq manifestants ont été tués et trente-quatre blessés, selon un nouveau bilan de l'hôpital de campagne installé par les protestataires sur la place du Changement. ….Lire la suite sur Le point
http://www.lepoint.fr/monde/yemen-cinq-morts-dans-des-manifestations-anti-saleh-24-11-2011-1399882_24.php

Egypte : pourquoi les Frères musulmans restent en retrait
Les accusations de violences se multiplient contre l'armée égyptienne, alors que les heurts au Caire ont fait des dizaines de morts. Paradoxalement, les Frères musulmans évitent d'ajouter à la tension, à quelques jours des législatives - rendez-vous électoral qu'ils espèrent remporter haut la main.
Depuis bientôt une semaine, des dizaines de milliers de contestataires occupent la place Tahrir, au Caire. De violents affrontements opposent régulièrement la police à ces manifestants qui réclament le départ des militaires au pouvoir, malgré la promesse du chef de l'armée d'organiser une présidentielle mi-2012 pour un retour au pouvoir civil. A quelques jours du début, lundi, de législatives cruciales, la tension reste palpable au centre de la capitale mais également dans plusieurs villes du pays, où au moins 35 personnes ont été tuées et plus de 2000 blessées depuis le début des heurts. Les forces de l'ordre sont accusées par des militants et des médecins de viser les manifestants aux yeux avec des tirs de balles en caoutchouc. L'usage massif de gaz lacrymogènes est également mis en cause dans des morts par asphyxie. Des décès par tirs de balles réelles ont également été signalés par des médecins.
Face à ces violences meurtrières, le Conseil suprême des forces armées, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, a exprimé "ses regrets et ses profondes excuses pour la mort en martyrs d'enfants loyaux de l'Egypte". Dans une prise de position d'une fermeté inédite, le grand imam d'Al-Azhar, plus haute institution de l'islam sunnite, qui siège au Caire, a appelé la police à ne pas tirer sur les manifestants et l'armée à éviter les affrontements "au sein d'un même peuple". Pour leur part, jouant un rôle plutôt inédit d'apaisement, les Frères musulmans se démarquent des manifestants et tentent de ménager l'armée avant les législatives. Un rendez-vous électoral dont ils comptent bien sortir vainqueurs et qu'ils ne voudraient pas voir reporter après avoir espéré des années parvenir au pouvoir.
"Leur objectif est clair, ce sont les élections"*…..
http://lci.tf1.fr/monde/afrique/egypte-pourquoi-les-freres-musulmans-restent-en-retrait-6837209.html

Égypte: accord entre police et manifestants sur un arrêt des violences
Selon le gouvernement, un accord a été conclu sur l'arrêt total des violences. Le Conseil suprême des forces armées, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, «exprime ses regrets».
Un accord a été conclu entre les forces de l'ordre égyptien et les manifestants sur un arrêt des affrontements meurtriers qui secouent depuis plusieurs jours le centre du Caire, a affirmé jeudi le Conseil des ministres sur sa page Facebook.
"Un accord a été conclu entre les forces de sécurité et les manifestants portant sur l'arrêt total des heurts entre les deux parties dans la rue Mohamed Mahmoud qui mène au ministère de l'Intérieur", près de l'emblématique place Tahrir, a indiqué le Conseil des ministres.
"Le calme est revenu sur la place Tahrir depuis 03H00 (01H00 GMT) jeudi à l'aube grâce à la coopération des jeunes de la révolution", a-t-il ajouté.
Le chef de la police militaire, "le général Hamdi Badeen a supervisé la trêve. Nous (le ministère de l'Intérieur) avons rencontré les manifestants hier (mercredi) et les militaires étaient là également", a affirmé à l'AFP un haut responsable du ministère sous couvert de l'anonymat.
"Nous espérons que la trêve tiendra. Nous espérons qu'ils arrêteront de nous attaquer et de tenter d'arriver au ministère. Nous n'avons aucune intention d'aller près de Tahrir, nous tentons juste de nous défendre", a-t-il ajouté.
38 morts depuis le début des affrontements…
http://www.liberation.fr/monde/01012373484-en-egypte-l-armee-s-excuse-de-tuer

Libération de la Française et de deux Yéménites otages au Yémen
ADEN (Reuters) - Des hommes armés au Yémen ont relâché jeudi une Française et deux Yéménites travaillant pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), deux jours après leur enlèvement dans la province méridionale de Lahej, rapportent des autorités locales.
Selon la même source, la Française, d'origine marocaine, son chauffeur et son traducteur ont été libérés après une intervention des responsables locaux et de médiateurs auprès des preneurs d'otages.
Ces derniers auraient demandé la libération de parents détenus par les autorités yéménites dans le port d'Aden.
"Le gouverneur de Lahej a promis de requérir la libération de quatre personnes retenues à Aden, comme l'ont demandé les ravisseurs", a dit une autorité locale.
A Genève, le porte-parole du CICR Marcal Izard a confirmé la libération. Il a précisé que les trois anciens otages étaient en bonne santé et qu'ils étaient de retour à Aden…
http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/liberation-de-la-francaise-et-de-deux-yemenites-otages-au-yemen-24-11-2011-1399921_240.php

Seif Al Islam jugé à Tripoli
La CPI, qui sait qu’il risque la peine de mort, a fait marche arrière.
En visite à Tripoli, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a donné son feu vert pour que Seif Al Islam soit jugé en Libye. « Saïf a été capturé et nous sommes donc là pour garantir une coopération. En mai, nous avons demandé l’émission de mandats d’arrêt car les Libyens n’étaient pas en mesure de rendre la justice en Libye. Désormais, comme les Libyens sont déterminés à rendre la justice, ils peuvent rendre la justice, et nous les aiderons en ce sens, car le système est ainsi conçu (...) Ils ont décidé de s’en occuper eux-mêmes et c’est pourquoi nous sommes ici, pour apprendre et comprendre ce qu’ils font, et coopérer », a déclaré, sans craindre le ridicule, le procureur de la CPI. Or, la fiabilité du système judiciaire libyen prête à sourire quand on sait que dans ce pays, contrairement à la Tunisie, le tribalisme et les factions armées rivales structurent le champ politique. Et ne peuvent donc garantir la tenue d’un procès équitable…
http://www.humanite.fr/monde/seif-al-islam-juge-tripoli-484324

En Gambie, on vote avec des billes
BANJUL — En Gambie, où a lieu jeudi une présidentielle, les électeurs ne votent pas avec un bulletin imprimé classique déposé dans une urne, mais avec une bille déposée dans un bidon en fer, méthode originale qui permet aux nombreux illettrés d'exprimer leur choix.
"Notre système de vote est très original dans ce sens que nous n'utilisons pas de bulletin ni d'urne, mais à la place nous utilisons le bidon de vote et la bille", explique le responsable des opérations électorales, Sambousang Njie.
Trois bidons de couleurs différentes, équipés d'un tube dans laquelle est introduite la bille, sont installés dans les 1.301 bureaux de vote du pays, un pour chaque candidat, le président sortant Yahya Jammeh, assuré d'être réélu, et ses deux opposants, Ousaino Darboe et Hamat Bah.
Bidon vert pour Jammeh, jaune pour Darboe et bleu ciel pour Bah. Sur chacune de ces urnes particulières, une photo du candidat et son emblème.
Une bille est donnée à l'électeur qui se présente pour accomplir son devoir électoral dans un espace clos où se trouvent les trois bidons.
Il met la bille dans celui de son choix et, pour éviter qu'il ne vote plusieurs fois, une sonnette de bicyclette placée en bas du tube sonne au passage de la bille qui tombe au fond du bidon recouvert de sable.
Et afin qu'on ne puisse confondre les bruits, les bicyclettes sont interdites dans un rayon de 500 mètres autour du lieu de vote...
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iEjs1G5H_JrD_FkCgltrPPZivFew?docId=CNG.12e6d0d69dbf8cf5ba0f33bde9b632b2.831

La Russie affirme que les fragments de la sonde martienne ...

Des fragments de la sonde martienne russe Phobos-Grunt en perdition pourraient retomber sur Terre en janvier ou février l'année prochaine, a annoncé jeudi un porte-parole des forces spatiales du ministère russe de la Défense.
"La situation au 24 novembre est telle que les pièces de l'engin spatial interplanétaire Phobos-Grunt devraient retomber en janvier ou février 2012. La date exacte de la chute des fragments de Phobos-Grunt dépendra de facteurs externes", a déclaré le porte-parole Alexeï Zolotoukhine devant des journalistes.
Le porte-parole a fait savoir que le centre de contrôle russe était encore en train d'analyser les informations concernant l'engin spatial, qui transportait également le micro-satellite chinois Yinghuo 1.
"Les informations concernant les changements d'orbite de l'engin spatial sont transmises à toutes les parties concernées", a indiqué M. Zolotoukhine.
L'agence spatiale russe, Roskosmos, a déclaré mercredi qu'elle avait commencé à étudier les données émises par Phobos-Grunt, les premières à avoir été captées depuis que la sonde a été perdue le 9 novembre.
Roskosmos a indiqué que ces données pourraient aider à comprendre les causes de la perte de la sonde, mais qu'elles ne permettraient pas de sauver la mission.
http://french.cri.cn/781/2011/11/24/304s262169.htm

Bouclier: Vilnius appelle l'Otan à réagir à la déclaration de Medvedev
La Lituanie et ses partenaires de l'Otan doivent réagir avec fermeté aux déclarations de la Russie sur un éventuel déploiement de missiles de type Iskander dans l'enclave russe de Kaliningrad, limitrophe de la Lituanie, a déclaré jeudi le premier ministre lituanien Andrius Kubilius.
"Je pense que notre réaction doit être ferme, et c'est collectivement avec nos partenaires de l'Otan que nous devons déterminer la forme de cette réaction, et déployer des efforts en vue de persuader la Russie de ne pas se comporter de façon aussi belliqueuse", a indiqué le chef du gouvernement dans une interview à la radio Ziniu radijas…
http://fr.ria.ru/world/20111124/192113791.html

Le président Abbas et le chef du Hamas au Caire pour sceller la réconciliation
Le président Mahmoud Abbas et le chef du Hamas Khaled Mechaal tentaient jeudi au Caire de finaliser la réconciliation difficile palestinienne, en panne depuis plus de six mois.
Les deux dirigeants se sont retrouvés vers 11H00 (09H00 GMT) pour un entretien en tête à tête, qui a été élargi près de deux heures plus tard aux délégations du parti Fatah de M. Abbas et du mouvement islamiste Hamas, a constaté un journaliste de l'AFP. "Le président et M. Mechaal examinent les termes de l'accord de réconciliation et comment les appliquer, avant une reprise prochaine des réunions entre les délégations des deux mouvements pour s'entendre sur les détails", a indiqué à l'AFP Azzam al-Ahmad, responsable du dossier de la réconciliation au Fatah.
"Ensuite, tous les mouvements qui ont signé l'accord de réconciliation en mai seront invités pour y apporter la dernière touche et commencer à l'appliquer sur le terrain, et avancer vers la fin de la division et la tenue d'élections présidentielle, législatives et au Conseil national", a-t-il ajouté.
Une personnalité palestinienne indépendante a récemment affirmé à l'AFP que le Hamas était ainsi prêt à une "résistance populaire pacifique"....
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/le-president-abbas-et-le-chef-du-hamas-au-caire-pour-sceller-la-reconciliation-24-11-2011-1736440.php

L'UE promet d'honorer ses engagements à l'égard de la Côte d'Ivoire
BRUXELLES — Les Européens honoreront leurs engagements à l'égard de la Côte d'Ivoire malgré la crise économique, ont promis mercredi les responsables de l'UE à l'occasion de la visite à Bruxelles du président ivoirien Alassane Ouattara.
"J'ai tenu à confirmer au président (ivoirien) Ouattara que, malgré la crise actuelle, l'Union européenne honorera ses engagements en matière d'aide au développement", a dit à la presse le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.
M. Ouattara a signé avec José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, cinq programmes d'aide européenne pour soutenir "la relance économique et la réconciliation nationale" en Côte d'Ivoire, d'un montant total de 125 millions d'euros.
Cette aide, annoncée en juillet et financée par le 10e Fonds européen de développement (FED), porte sur l'amélioration du réseau routier, notamment vers le Ghana, la santé ou la formation.
Elle contribuera à améliorer la sécurité en Côte d'Ivoire, a assuré M. Ouattara. "La sécurité sera meilleure si les Ivoiriens se sentent mieux, s'il fait mieux vivre", a-t-il ajouté, tout en précisant qu'Abidjan avait demandé "un renforcement et une augmentation" de ce soutien.
M. Barroso a indiqué que cette demande était à l'étude....
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j1S_zfn7Brfeyuud9k0W81eswvlQ?docId=CNG.257b534bd261b0bde61ac8d4e76c02a0.251

Le Portugal paralysé par une grève générale
Le secteur des transports et les vols commerciaux étaient particulièrement perturbés jeudi au Portugal par une grève générale contre l'austérité qui devait également affecter l'ensemble des services publics du pays.
La compagnie aérienne nationale TAP a supprimé 121 vols commerciaux sur les 140 prévus jeudi, a indiqué un responsable du transporteur.
Il a précisé que les contrôleurs aériens ne devaient assurer qu'un service minimum et que seuls quelques vols vers les îles des Açores et Madère devaient être effectués, tandis que 17 autres ont été reprogrammés.
A Lisbonne, le métro ne circulait pas et le service des navettes fluviales, qui relie les deux rives du fleuve Tage, était totalement interrompu. Le transport ferroviaire était également très perturbé. «Les premiers signes montrent une adhésion très forte», a déclaré Manuel Carvalho da Silva, secrétaire général de la CGTP, qui dirige l'une des deux principales confédérations syndicales ayant appelé, avec l'UGT, à la grève de jeudi.
Prostestation contre les mesures d'austérité du gouvernement
L'objectif de ce mouvement est de protester contre les mesures d'austérité que le gouvernement s'est engagé à mettre en oeuvre en échange d'une assistance financière de 78 milliards d'euros accordée par l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Outre des augmentations de la TVA sur le gaz et l'électicité et des hausses des prix des transports, la cure de rigueur touche principalement les fonctionnaires dont les salaires ont été gelés et qui, l'année prochaine, perdront deux de leurs 14 mois de salaire. Dans le privé, la journée de travail sera augmentée d'une demi-heure…
http://www.leparisien.fr/crise-europe/le-portugal-paralyse-par-une-greve-generale-24-11-2011-1736629.php

James Murdoch démissionne de la direction du "Sun" et du "Times"
Nouvelles conséquences du scandale des écoutes en Grande-Bretagne. James Murdoch a démissionné de ses fonctions de directeur de plusieurs journaux britanniques de l'empire Murdoch, dont The Sun et The Times, comme en témoigne le principal registre des sociétés au Royaume-Uni, Company House.
Il a quitté ses fonctions de directeur de News Group Newspapers, qui publie le tabloïd The Sun, le plus gros tirage au Royaume-Uni (2,8 millions d'exemplaires par jour), et de Times Newspapers Limited, qui publie The Times et l'édition dominicale, The Sunday Times. Il reste toutefois président de News International, la filiale britannique de News Corp., maison mère américaine de l'empire Murdoch.
http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/11/23/james-murdoch-demissionne-de-la-direction-du-sun-et-du-times_1608220_3214.html