POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 28 novembre 2011

AINSI SE REVEILLA LE MONDE LE LUNDI 28 NOVEMBRE 2011

Maroc : que signifie la victoire des islamistes modérés ?

Avec 107 sièges sur 395, le Parti justice et développement (PJD) a remporté les élections législatives du 25 novembre. Conséquence : le prochain chef de gouvernement proviendra de cette formation. Abdelmalek Alaoui, analyste politique, décrypte les résultats et répond aux craintes de ceux qui analysent cette victoire comme celle de l'intégrisme. Pour beaucoup de Marocains qui ont porté leurs suffrages sur le PJD lors du vote de vendredi, il semblerait que le référentiel islamiste n’ait pas été déterminant, mais que le principal objectif poursuivi par le corps électoral était de porter à la tête du gouvernement un exécutif qui serait en situation d’améliorer la gouvernance publique et de lutter contre la corruption. Sans surprise, ces deux thèmes ont été les principaux chevaux de bataille de la campagne menée par les islamistes. Cette stratégie s’est avérée – a posteriori – en concordance parfaite avec les attentes de l’électorat. En ce sens, l’abandon par le PJD de thèmes moraux – la consommation d’alcool par les musulmans ou les questions de genre en sont les plus emblématiques et les plus controversés –, pour s’inscrire dans une logique d’offre politique "généraliste", a contribué au processus de normalisation du parti islamiste, et a éloigné le spectre de l’instauration possible d’un rigorisme religieux, redouté par certaines franges progressistes….
Lire la suite ici : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/217987;maroc-que-signifie-la-victoire-des-islamistes-moderes.html

Durban : éviter le naufrage.-
L'avenir du protocole de Kyoto sera au menu de cette nouvelle conférence sur le climat. Contenir le réchauffement climatique et se préparer à ses conséquences. C'est tout l'enjeu de cette 17e conférence de l'ONU sur le climat qui s'ouvre lundi à Durban, en Afrique du sud. Les pays émergents craignent que l'échec de la conférence de Copenhague au Danemark ne se reproduise. En 2009, aucun objectif chiffré de réduction de gaz à effet de serre n'avait été acté. Accord de Kyoto…Lors de cette conférence de Durban, le sujet clé sera l'avenir du protocole de Kyoto, signé en 1997 et en vigueur depuis 2005. C'est aujourd'hui, le seul traité international imposant des objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre à une quarantaine de pays industrialisés…
Lire la suite ici : http://www.europe1.fr/International/Durban-eviter-le-naufrage-836991/

Election présidentielle à haut risque en République démocratique du Congo
Kinshasa Envoyé spécial - A Kinshasa, la route goudronnée, par endroits, qui mène vers l'aéroport international de Ndjili au travers de quartiers miséreux en ébullition concentre tout le potentiel explosif du scrutin présidentiel et législatif, à un tour, du lundi 28 novembre. Un cocktail reproductible à l'échelle de la République démocratique du Congo (RDC, ancien Zaïre), alors que les deux principaux adversaires à la présidentielle, si ce n'est ennemis, l'opposant "historique" Etienne Tshisekedi (79 ans) et le chef de l'Etat sortant Joseph Kabila (40 ans), se sont engagés, chacun avec ses propres armes, dans une fuite en avant.
Dimanche, un semblant de vie normale reprenait ses droits sur la route vers Ndjili. Les fidèles, apprêtées dans leurs jolies robes, sortaient tranquillement des églises. La veille pourtant, ce cordon bitumeux mité par l'impéritie des gouvernements qui, depuis l'indépendance de l'ancienne colonie belge en 1960, ont consciencieusement mis à sac ce pays potentiellement richissime, était un champ après la bataille: jonché de pierres et balisé de pneus en flammés.
Lire la suite ici : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/11/28/election-presidentielle-a-haut-risque-en-republique-democratique-du-congo_1610042_3212.html

Elections au Maroc : l'islamiste Benkirane reçu mardi par le roi.-
Abdelilah Benkirane devrait être désigné mardi par le roi du Maroc pour former un gouvernement de coalition. Son parti, le PJD ( Parti de la Justice et du Développement ) a remporté une majorité relative lors des législatives du 25 novembre avec 107 sièges sur 395. Loin devant le parti historique, Istiqlal, actuellement au pouvoir. Pour la première fois dans l'histoire moderne du royaume, les islamistes vont donc diriger le gouvernement, comme en Tunisie ou en Turquie. Ces législatives interviennent peu après la réforme constitutionnelle initiée par le roi. Et dans le contexte du Printemps arabe.
Aussitôt après l'annonce des résultats officiels dimanche soir, le secrétaire général du PJD Abdelilah Benkirane, 57 ans, a réitéré son allégeance au roi Mohammed VI. «Le roi est le chef de l'Etat et aucune décision importante ne peut être prise en Conseil des ministres sans la volonté du roi», a-t-il dit au cours d'une conférence de presse au siège de son parti à Rabat. Il serait convoqué aussitôt après par le roi Mohamed VI pour être reçu au plais royal mardi. Il va ensuite commencer les concertations avec les partis qui devraient composer la coalition, a indiqué lundi le PJD. ..
Lire la suite ici : http://www.leparisien.fr/international/elections-au-maroc-l-islamiste-benkirane-recu-mardi-par-le-roi-27-11-2011-1741052.php

Des dizaines de milliers de Syriens manifestent contre la Ligue arabe.-
Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées lundi à Damas pour dénoncer les sanctions imposées la veille par la Ligue arabe au régime du président syrien Bachar el-Assad, a constaté une journaliste. Sur la place Sabaa-Bahrat, au coeur de la capitale, les manifestants agitaient des drapeaux syriens géants et des portraits du président Assad en entonnant des chants patriotiques…La Ligue arabe a adopté dimanche des sanctions économiques sévères contre la Syrie pour la contraindre de faire cesser la répression sanglante de la révolte contre le régime Assad qui dure depuis plus de huit mois. Damas n'a pas encore réagi officiellement à l'annonce de ces sanctions, mais le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem devait tenir une conférence de presse dans l'après-midi dans la capitale syrienne. Il s'agit des premières sanctions économiques d'une telle ampleur de la Ligue arabe à l'encontre de l'un de ses membres…
Lire la suite ici : http://www.lepoint.fr/monde/des-dizaines-de-milliers-de-syriens-manifestent-contre-la-ligue-arabe-28-11-2011-1401257_24.php

Élections législatives : les Égyptiens bâtissent l'après-Moubarak.-
Des milliers d'Égyptiens ont commencé à se rendre aux urnes, lundi, pour la première phase des élections législatives qui doivent s'étaler sur une période de trois mois. Quelque 50 millions d'électeurs sont appelés à choisir les 498 représentants de l'ère post-Moubarak. Dans le cadre de la première étape du scrutin, qui dure deux jours, quelque 17 millions d'électeurs de neuf des 27 gouvernorats du pays, dont ceux du Caire et d'Alexandrie, sont appelés aux urnes. Malgré le climat tendu dans lequel se déroule le scrutin, aucun incident n'avait été signalé à la mi-journée. C'est la première élection réelle en 30 ans. La deuxième étape aura lieu à la mi-décembre et la troisième au début du mois de janvier…
Lire la suite ici : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/11/28/001-egypte-elections-resultats.shtml

Bavure de l'Otan: la tension persiste, le Pakistan dément avoir tiré le premier.-
Le Pakistan a fermement démenti lundi que ses soldats aient tiré en premier et provoqué ainsi le bombardement aérien de l'Otan qui a tué 24 soldats pakistanais samedi à la frontière afghane, la pire bavure des Occidentaux chez leur allié pakistanais depuis dix ans. Les tensions restaient vives lundi entre le Pakistan et les Etats-Unis, deux jours après la bavure de la force de l'Otan qui a tué 24 soldats pakistanais, certains accusant ces derniers d'avoir ouvert le feu et provoqué l'incident, ce qu'Islamabad a fermement démenti. La force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) comme les Etats-Unis, qui la dirigent, se sont efforcés depuis samedi d'arrondir les angles après qu'Islamabad a en représailles décidé de bloquer le transit sur son territoire du ravitaillement destiné aux Occidentaux en Afghanistan, vital pour eux…
Lire la suite ici : http://www.lepoint.fr/monde/bavure-de-l-otan-la-tension-persiste-le-pakistan-dement-avoir-tire-le-premier-28-11-2011-1401327_24.php

Belgique : Nationalistes flamands et syndicats contre-attaquent.-
Malgré l'accord budgétaire trouvé entre les six partis de la coalition, qui doit permettre la formation d'un gouvernement belge, les difficultés persistent pour sortir de la crise. La Belgique pourrait avoir un gouvernement "dans le courant de la semaine prochaine". C'est ce qu'a annoncé Elio Di Rupo après la signature samedi d'un accord entre les six partis politiques de la coalition (socialistes, démocrates-chrétiens et libéraux francophones et flamands). Elio Di Rupo a également insisté pour un vote rapide du budget et a demandé au Premier ministre en affaires courantes, Yves Leterme "de rédiger au plus vite les textes de loi qui traduisent (cet) accord". Objectif: mettre fin à la longue crise politique du royaume. L'agitation sociale est inévitable.- Mais après l'accord budgétaire, des critiques ont très vite fusé. "L'agitation sociale est inévitable" face aux mesures de rigueur prévues, ont annoncé dimanche les représentants des principaux syndicats du royaume…
Lire la suite ici : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/belgique-nationalistes-flamands-et-syndicats-contre-attaquent_1055643.html

Yémen: le chef de l'opposition chargé de former un gouvernement.
- REUTERS : Alors que le président Saleh doit quitter le pouvoir d'ici trois mois, Mohamed Basindawa, nouveau Premier ministre, doit nommer un gouvernement de transition. Le chef de l'opposition, Mohamed Basindawa, a deux semaines pour former un gouvernement d'entente nationale. Le nouveau Premier ministre doit composer un gouvernement où l'opposition et le parti de Saleh, le Congrès populaire général (CPG), se partageront les portefeuilles à parité. Mohamed Basindawa avait fait partie de l'administration de Saleh. Puis, il avait été notamment ministre des Affaires étrangères avant de rompre, il y a dix ans, avec le CPG. Il été chargé dimanche de former un gouvernement pour la période intérimaire. Cette décision intervient alors que le président Ali Abdallah Saleh doit quitter le pouvoir en février selon les termes d'un accord signé à Ryad mercredi dernier. Cet accord prévoit également l'immunité au président Saleh et à ses proches….
Lire la suite ici : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/yemen-le-chef-de-l-opposition-charge-de-former-un-gouvernement_1055677.html

Koweit: Le gouvernement présente sa démission.-
PROCHE-ORIENT - La population se mobilisait depuis le mois de mars pour exiger la démission du Premier ministre... Le gouvernement koweïtien a présenté lundi sa démission à l'émir Sabah al Ahmad al Sabah, a-t-on appris de source parlementaire. Depuis mars dernier et jusqu'à récemment, des manifestations étaient organisées pour exiger la démission du Premier ministre, Nasser al Mohammad al Sabah, un neveu de l'émir accusé de corruption. Le président du Parlement a indiqué n'avoir aucune information sur une éventuelle dissolution de l'Assemblée. Le 16 novembre, plusieurs dizaines de manifestants avaient pénétré brièvement à l'intérieur du parlement pour réclamer la démission du chef du gouvernement. En mai, deux députés avaient tenté d'interpeller le Premier ministre sur une affaire présumée de détournement de fonds, une accusation qu'il rejette. Le gouvernement avait démissionné en mars pour éviter que trois ministres, membres de la famille Al Sabah, soient interrogés par les parlementaires. Le Koweït, quatrième exportateur mondial de pétrole, possède le parlement le plus ouvert des pays du Golfe mais les partis politiques n'y sont pas autorisés. Les élus ne représentent qu'eux-mêmes et s'allient au gré des événements.
Lire la suite ici : http://www.20minutes.fr/monde/831976-koweit-gouvernement-presente-demission

Poutine officiellement candidat de Russie unie.-
De nouveau Poutine", titre sobrement le quotidien. Le Premier ministre a été officiellement désigné comme candidat du parti Russie unie à la présidentielle du 4 mars 2012, lors d'un show qui a réuni près de 10 000 de ses partisans le 27 novembre dans un stade de Moscou. Cette annonce a lieu à une semaine des législatives, alors qu'une légère baisse de la cote de popularité du président Medvedev et de celle du Premier ministre Poutine se fait sentir. Russie unie devrait néanmoins remporter largement le scrutin du 4 décembre.
Lire la suite ici : http://www.courrierinternational.com/breve/2011/11/28/poutine-officiellement-candidat-de-russie-unie

Attentat-suicide en Irak: au moins 19 morts
BAGDAD (AP) — Un kamikaze a projeté lundi une voiture bourrée d'explosifs contre la porte d'une prison, au nord de Bagdad, tuant au moins 19 personnes, ont annoncé des responsables irakiens. L'attentat, qui s'est produit à Taji, à environ 20km au nord de la capitale, a visé la porte principale de la prison d'Al-Hout vers 8h, à l'heure d'arriver des employés et des gardiens, a précisé la police. Dix policiers figurent parmi les victimes, les autres étant des civils. Au moins 22 personnes ont été blessées. AP
Lire la suite ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111128.FAP8444/attentat-suicide-en-irak-au-moins-19-morts.html

Fukushima : le directeur hospitalisé.-
Le directeur de Fukushima Daiichi, la centrale nucléaire gravement endommagée après le séisme et le tsunami du 11 mars dans le nord-est du Japon, a été hospitalisé et sera remplacé, a annoncé aujourd'hui Tepco. L'opérateur de la centrale, située à 240 km au nord-est de Tokyo, ne donne aucune précision sur l'état de santé de Masao Yoshida, 56 ans. Selon l'un de ses responsables, rien n'indique que ses problèmes pourraient être liés à une exposition à des radiations. Yoshida, apparaissant pour la première fois en public depuis l'accident, avait présenté au début du mois ses excuses pour n'avoir pas su prévenir la fusion de certains réacteurs. Il avait ajouté que la situation s'améliorait sur le site et avait dit espérer un "arrêt à froid" ("cold shutdown") de la centrale avant la fin de l'année….
Lire la suite ici : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/28/97001-20111128FILWWW00447-fukushima.php

Aucun commentaire: