POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 9 août 2011

Hotel Haiti - videos.arte.tv

Hotel Haiti - videos.arte.tv

HOTEL OLOFFSON...L'HOTEL DE LA MEMOIRE

Vaudou et combats de coqs, peintres naïfs et dictateurs corrompus, rhum et Coca-Cola, Elizabeth Taylor et Richard Burton... C'était une soirée en Haïti, dimanche 7 août, sur Arte. Une soirée entre un film, Les Comédiens, de Peter Glenville, et un documentaire, Hôtel Haïti, situés au même endroit : une grande bâtisse en bois blanc aux balustrades ajourées, l'hôtel Oloffson. Dans le film de 1967, il joue le rôle de l'hôtel Trianon, à Port-au-Prince, où se chassent et se croisent des stars (le couple Burton-Taylor donc, Alec Guinness, Peter Ustinov, Lilian Gish), mais c'est lui qui tient la vedette.
http://videos.arte.tv/fr/videos/hotel_haiti-4067588.html
Richard Burton est M. Brown, propriétaire de l'hôtel, qui accueille trafiquants d'armes et politiciens américains sous l'oeil torve des "tontons macoutes", les hommes de main du dictateur "Papa Doc". Son affaire à lui, c'est surtout Martha (Elizabeth Taylor), l'épouse d'un ambassadeur sud-américain, qui joue les maîtresses impatientes - "Pourquoi as-tu pris le bateau, pourquoi pas l'avion ? Nous avons perdu quatre jours", lui reproche-t-elle langoureusement - mais refuse de quitter son mari à cause de leur fils, Angelito le mal-nommé.
Entre deux scènes torrides à peine rafraîchies par le lent tournoiement des ventilateurs du plafond, Burton découvre des cadavres dans sa piscine.
Justement, dans le documentaire de 2011, on reconnaît tout de suite la piscine (sans cadavre), on entend le ronronnement des ventilateurs et les chambres portent toujours les noms de personnalités qui s'y sont arrêtées.
L'une d'entre elles s'appelle "Graham Greene", car c'est là que l'auteur britannique, spécialiste des coups tordus sous les tropiques, trouva l'inspiration pour écrire Les Comédiens, publié en 1966 et adapté l'année suivante par Hollywood.
Aujourd'hui, un écrivain américain, Herbert Gold, et une romancière haïtienne, Edwidge Danticat, viennent régulièrement séjourner dans des chambres où leur nom est écrit sur la porte. Y cherchent-ils ce que l'on voit dans le film ? Cette lumière tamisée par les volets à claire-voie qui éclaire juste ce qu'il faut les plus sombres desseins, les moustiquaires abritant d'interminables insomnies, le rhum-coca qui se déguste sur la véranda ?
Ou venaient-ils voir Aubelin Jolicoeur, chroniqueur de la vie mondaine haïtienne, disparu en 2005, et dont la silhouette élégante et la canne à pommeau, qui apparaissent sur des documents d'archives, rappellent "Petit Pierre", journaliste ambigu et boiteux dans le film ? C'est que Jolicoeur servit de modèle à Graham Greene, et certains disent aujourd'hui qu'il s'attacha ensuite à ressembler à "Petit Pierre".
Entre le film et le documentaire, le temps semble être suspendu. L'hôtel a même résisté au terrible séisme de 2010. Mais il a souffert "psychologiquement", affirme son propriétaire actuel. Sans doute l'hôtel Oloffson a-t-il une âme.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/08/08/hotel-de-la-memoire_1557344_3232.html

Haïti-Religion : Stratégie intersectorielle pour dépister les auteurs d’un acte de vandalisme à la cathédrale romaine du Cap-Haïtien

P-au-P, 08 août 2011 [AlterPresse] --- Les autorités municipale, judiciaire, policière et religieuse du Cap-Haïtien ont organisé, ce lundi 8 août 2011, à l’archevêché de cette deuxième ville du pays (à 248 km au nord de la capitale), une rencontre intersectorielle en vue de dégager une stratégie commune devant permettre de traquer les auteurs et coupables d’une acte de vandalisme, perpétré à la cathédrale de l’église catholique romaine le week-end écoulé, apprend l’agence en ligne AlterPresse.
Les détails de la stratégie arrêtée n’ont pas été révélés.
Cependant, le directeur départemental (Nord) de la police nationale d’Haïti (Pnh), Joani Canéus, annonce avoir diligenté une enquête afin d’identifier les auteurs et coupables.
« Cet acte ne va pas rester impuni. La Pnh va mettre tout en œuvre pour trouver les coupables et les déférer à la justice pour les suites judiciaires nécessaires », promet Canéus.
Des individus non identifiés ont vandalisé, dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août 2011, l’enceinte de la cathédrale catholique romaine du Cap-Haïtien (Nord).
« Personne n’a eu le temps de repérer ces individus qui ont fait irruption, par effraction, samedi soir dans l’enceinte du bâtiment logeant la cathédrale », indique un journaliste contacté par AlterPresse.
Ces agresseurs ont brisé quatre des cinq statuts se trouvant à l’intérieur de l’église catholique romaine. Ils ont également saccagé une bonne partie de l’église, avant de s’échapper tranquillement, précise le journaliste.
Dans la nuit du 7 au 8 août 2011, une tentative d’agression sur l’église catholique anglicane (épiscopale) du Cap-Haïtien a été avortée, grâce à la vigilance d’agents de sécurité.
Intervenant dans la presse régionale, l’archevêque du Cap-Haïtien, Mgr Louis Kébreau, a déploré cette action d’un groupe de « fanatiques religieux malsains » qui, à son avis, chercheraient, à tout prix, à déclencher une « guerre de religion ».
Plusieurs églises catholiques romaines, dans différentes communes (Acul du Nord, Bas Limbé) du département géographique du Nord, auraient déjà été attaquées, durant les jours antérieurs, signale l’archevêque Kébreau.
Depuis des semaines, des personnes d’autres sectes religieux de la ville du Cap-Haïtien profèrent des menaces à l’encontre des fidèles catholiques romains, rapporte une source d’AlterPresse dans le Nord d’Haïti, citant Mgr Kébreau qui, dit-il, avait dénoncé ces menaces en maintes occasions. [sfd rc apr 08/08/2011 14:00]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article11377

La cathédrale du Cap Haïtien vandalisée par des inconnus

La cathédrale Notre Dame du Cap Haïtien a été vandalisé samedi soir par des individus non identifiés. Le drapeau du Vatican a été déchiré, des objets destinés au culte, des effigies de saints et le mobilier ont été détruits par ces personnes qui n'ont rien emporté. Des tracts critiquant la hiérarchie catholique et le Vatican ont été retrouvés sur les lieux. Les auteurs de ces actes ont accusés les prélats de n'être que des alliés du diable dans le cadre de leurs activités religieuses.
Les autorités locales, le directeur départemental de la Police, Joany Caneus et le délégué départementale, Zephirin Ardouin, ont annoncé l'ouverture d'une enquête afin de faire la lumière sur cet acte.
L'archevêque du Cap Haïtien, Louis Kebreau, croit qu'il s'agit d'individus ayant des motivations religieuses et non politiques. Il révèle que des tracts similaires avaient été retrouvés dans la paroisse de Port Margot.
Il met en garde contre cet acte qui pourrait constituer les prémisses d'une guerre de religion. C'est extrêmement grave les autorités gouvernementales doivent assumer leur responsabilité, insiste M. Kebreau.
Cet acte de vandalisme a provoqué le report de la messe du dimanche 7 août 2011. Mgr. Kebreau, également président de la conférence épiscopale d'Haïti annonce une réunion d'urgence des autorités ecclésiastiques catholiques.
Dans le même temps, le président de la Fédération Protestante d'Haïti, Pasteur Sylvain Exantus, condamne cet acte et réclame l'ouverture d'une enquête afin de retrouver les coupables. Il met en garde contre l'intolérance et souligne la bonne collaboration entre les leaders des différents cultes.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=19358
Commentaires:
Haïti a rarement été submergée dans une atmosphère de crise si délétère qu'aujourd'hui. Peut-être, les historiens nous sortirons des pages ou il sera évidemment question de crises insolubles. Aujourd'hui, la situation est plus visible et plus invraisemblable dans la mesure ou le pays se trouve depuis le 12 janvier 2010 au centre des préoccupations de certains secteurs qui demandent quand sonnera la cloche qui annonce le départ du grand démarrage.
Le chantier est herculéen. Les ressources sont inexistantes. Les besoins sont immenses. Les haïtiens sont aux abois. Cependant, la politique avec matisses d'intérêts individuels devenus intérêts de groupes et convertis en faux intérêts de classes a semé un vent d'immobilisme qui ne cesse d'étonner les acteurs qui plaident pour une prise en main rapide et efficace du pays.
Les camps se forment et se retranchent. Liberté d'expression aidant, la presse traditionnelle, le télédiol font peur. Le spectre d'une guerre civile se dessine. L'opération bagdad dans une nouvelle version se profile. ARistide est de retour et tire les ficelles en sourdine.
Et la cerise sur le gateau, on voit apparaître dans le panorama haïtien une classe de protestants intégristes qui veulent rééditer les croisades. Tout homme est un homme. Tout individu deviuent du jour au lendemain un guide spirituel capable de "conneries" sans nom.
Les vaudouisants ont souffert car accusé de proteurs du choléra.
Maintenant lesprotestants s'attaquent aux catholiques.
Quelle putain de marmite à pression Haïti!
Et dire qu'il y en a qui manifestent devant l'ONU pour exiger le retrait de la MINUSTAH!

Bill Clinton et Ben Stiller s'unissent pour la cause haïtienne

Bill Clinton coanimera un gala au profit de la Fondation Stiller, dont la mission est de construire des écoles en Haïti.

Le comédien Ben Stiller et le marchand d'oeuvres d'art new-yorkais David Zwirner seront aux côtés de l'ancien président lors de cet événement, qui se tiendra le 23 septembre à la galerie d'art Skylight Soho de New York.
La cause haïtienne est chère aux yeux de Bill Clinton. En plus d'être à l'origine de la Fondation Clinton pour Haïti, il a créé en 2010 la Fondation Clinton Bush pour Haïti avec l'ancien président George W. Bush.
Ben Stiller a lancé sa fondation après le séisme qui a dévasté l'île caribéenne le 12 janvier 2010.
Le gala aura lieu au lendemain de la vente aux enchères « Artists for Haiti », qui se tiendra à la maison Christie's. Tous les profits réalisés lors de cet événement seront versés à des organisations à but non lucratif qui sont déjà sur le terrain.
Les artistes Jasper Johns et Jeff Koons ont notamment fait don de leurs oeuvres, qui seront mises à l'encan lors de cette occasion.
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2011/08/08/005-bill-clinton-ben-stiller-gala-dons-haiti.shtml