POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 21 août 2009

SUR VENEZUELA ET HONDURAS

Monsieur,

Il y a un mois de cela, j'avais pris contact avec vous au sujet de la situation au Honduras.
C'est un sujet que je connais assez bien, j'ai des amis honduriens qui vivent à Tegucigalpa et je suis en contact journalier avec eux, via Internet.

Depuis mon dernier courrier, j'ai décidé d'ouvrir un blog consacré à la crise politique. Mon blog est bilingue, français/espagnol.

Étant en possession des documents qui prouvent les violation constitutionnelles de Manuel Zelaya , et qui l'ont conduit a être "déposé", j'ai décidé de mettre ces documents dans mon blog pour rétablir une désinformation faite sur le sujet, preuves à l'appui. Les documents prouvant sa destitution "tout à fait légale et constitutionnelle", son également en ligne, tout comme la Constitution du Honduras.

Ce blog est actualisé quasi tous les jours avec des articles de la presse locale hondurienne que je traduis en français, des photos et des vidéos.

Si vous pensez que cela puisse intéresser vos lecteurs, et jugez utile de communiquer les coordonnées de ce blog, j'en serai très heureuse.
J'ai également ouvert un blog bilingue sur les agissements de Hugo Chávez, j'ai aussi des connaissances à Caracas qui m'abreuvent d'infos.

Pour le Honduras:
http://hondurasdemocratique.blogspot.com/
Pour le Vénézuela : http://venezuelasanschavez.blogspot.com/

Bien cordialement

Bras de fer entre le gouvernement et le Parlement autour du 14 eme mois

De nombreux députés menacent de ne pas voter la loi de finance 2009 – 2010 si le gouvernement persiste dans son refus d'accorder des subventions scolaires aux fonctionnaires de l'Etat.
Le président de la commission finance de la chambre basse, Jean Marcel Lumérant, a révélé que le rapport de la commission a été déjà soumis au bureau.
Il souligne que les présidents des commissions ont décidé de reporter la séance consacrée au vote du rapport afin de contraindre le ministre des finances à confirmer le versement du 14 eme mois aux 60 000 employés de la fonction publique.
De nombreux députés et sénateurs sont mecontents de la décision du grand argentier de la république de mettre un terme au versement des subventions scolaires.
La loi de finance est donc dans l'impasse à la chambre basse en raison du 14 eme qui n'est tout même pas prévu par le code du travail.Une rencontre entre la Première Ministre et l'assemblée des députés est prévue le mardi 25 aout afin d'évaluer les possibilités de mobiliser des fonds pour la subvention scolaire.
Michèle Pierre Louis sera accompagnée des ministres des finances et de la planification au cours de cette séance de travail qui permettra également d'analyser les projets prévus dans le budget 2008 – 2009.
Le député de Pétion ville, Steven Benoit, met l'accent sur la nécessité d'accorder cette subvention tout en faisant remarquer qu'elle pourrait être éliminer dans le prochain budget.Le sénateur Joseph Lambert s'attend à un effort spécial du gouvernement pour accorder ce 14 eme tant attendu par les parents.
Il préconise que cette subvention soit accordée partiellement en attendant le vote du budget 2009 -2010.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15701

La Minustah élabore un plan pour aider les autorités haïtiennes à faire face à la saison cyclonique.

La Mission des Nations-Unies pour Stabiliser Haïti (Minustah) se déclare prête à aider les autorités et la population haïtiennes à faire face à la saison cyclonique 2009.
Un plan de contingence inter-agences a été élaboré en appui au plan de contingence national en vue de mieux coordonner les réponses aux catastrophes naturelles précise L'officier Kemorel Jadjumbaye du bureau des affaires humanitaires de la Minustah.
Il a fait savoir que la mission onusienne compte mettre l'ensemble des moyens mis à sa disposition au service des autorités haïtiennes, en cas de besoin. .Selon M. Jadjumbaye, 30 000 tonnes de produits alimentaires et 112 000 tonnes de biscuits ont été pré-positionnés dans des endroits stratégiques. Il a aussi indiqué qu'une flotte de 50 véhicules tout-terrain est prête à être déployée en cas de besoin.
RD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15705

Coup d'envoi de la conférence de la COPA

Des parlementaires d'une quinzaine de pays ont donné le coup d'envoi hier de la Conférence des Parlementaires des Antilles et des Caraïbes (COPA).
Des officiels du gouvernement haïtien ainsi que des membres du corps diplomatique ont participé à la cérémonie inaugurale de ce forum de 2 jours qui se déroulera autour du thème " Les objectifs du millénaire pour le développement : Défis pour les Antilles et les Caraïbes ".
Dans son intervention la sénatrice haïtienne et vice-présidente de la COPA, Céméphise Gilles, a soutenu que ce forum est placé sous le signe de la solidarité des peuples et l'interdépendance des Etats.
Des dossiers divers tels la paix, la sécurité régionale, le développement durable, la parité du genre, la culture, la santé, les droits de l'homme, la science et l'éducation seront débattus au cours de ce forum.
Pour le président du sénat, Kelly C. Bastien, cette conférence de la COPA organisée en Haïti, témoigne de la solidarité des peuples de la région avec le peuple haïtien qui se trouve actuellement à un carrefour difficile.
Il assure que la conférence de la Confédération des Parlementaires des Amériques, Antilles et Caraïbes contribuera à projeter une meilleure image du pays à l'étranger.
De son coté, la présidente de la COPA, Edda Acuna, a expliqué que les participants à cette conférence entendent discuter de questions d'intérêt commun à tous les peuples de la région.
LLM

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15702

Nouvelle pomme « apparente » de discorde entre le Législatif et l’Exécutif : la suppression du 14ème mois de salaire aux employés de l’Etat

Convocation « urgente » des ministres des Finances et de la Planification par la Commission Finances de la Chambre basse
jeudi 20 août 2009,
Radio Kiskeya
La décision de ne pas accorder un 14ème mois de salaire cette année aux employés de l’état commence à devenir un véritable sujet de préoccupation au parlement où certains sénateurs, des députés et même des employés du parlement appréhendent les conséquences d’une telle disposition sur la rentrée scolaire.
Le sénateur Jean Hector Anacacis (Ouest, LESPWA) a ouvertement désapprouvé cette disposition, estimant qu’elle nuira à coup sûr aux parents qui se servent ordinairement de cet argent pour faire face aux coûteuses exigences de la rentrée scolaire. Anacacis demande au gouvernement d’user de tout ce qui est en son pouvoir afin de trouver les ressources nécessaires au paiement du 14ème mois de salaire.
Abondant dans le même sens, le député Anthony Dumont (Léogane, RDNP) a critiqué le fait que le gouvernement ait attendu la veille de la rentrée scolaire pour annoncer « une aussi grave décision ».
Le parlementaire a lancé un appel au gouvernement pour qu’il se ressaisisse au plus vite.
Se mêlant de la partie, des employés du parlement ont exprimé jeudi leur désarroi face à cette mesure au micro des journalistes accrédités au Palais législatif.
Face au tollé soulevé par la disposition, le président de la Commission Finances de la Chambre basse, le député Jean Marcel Lumérant, a annoncé la convocation la semaine prochaine, pour des explications, du ministre de l’Economie et des Finances, Daniel Dorsainvil et de son collègue de la Planification et de la Coopération Externe, Jean Max Bellerive. [jmd/Radio Kiskeya]
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6110

Simulation de travaux parlementaires par des jeunes, dans le cadre du projet « Parlement jeunesse d’Haïti »

Des jeunes de différentes régions du pays « parlementaires » pendant une semaine
jeudi 20 août 2009,
Radio Kiskeya
Le Palais législatif haïtien sera le théâtre, du 21 au 25 août 2009, de plusieurs séances de simulation d’une assemblée parlementaire par des jeunes venus de différentes régions du pays, dans le but d’initier ces derniers aux pratiques et à la vie parlementaires dans un système démocratique.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Parlement jeunesse d’Haïti » soutenu conjointement par le Canada, le Projet des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), le National Democratic Institute (NDI), l’Association des Volontaires pour la Démocratie et le Parlement haïtien.
Pendant toute la semaine, la simulation mettra en scène 139 jeunes dans les rôles respectifs de 99 députés, 30 sénateurs et 10 journalistes.
L’agenda législatif élaboré en la circonstance comprend : l’Énoncé de politique générale du Gouvernement de la jeunesse, la présentation de deux projets de loi sur l’environnement et le statut des jeunes en Haïti. Il est également prévu des travaux en commissions, des débats, des votes, une séance en assemblée nationale, une visite de terrain et une visite d’encouragement de la Première ministre Michèle Pierre Louis au Parlement Jeunesse d’Haïti.
Dans le cadre de cette expérience de simulation de travaux parlementaires, les acteurs disposeront de leur propre organe d’expression sous forme d’un bulletin qui sera distribué électroniquement le lundi matin et le mardi après-midi, relatant les principaux événements de la veille.
L’expérience Parlement Jeunesse d’Haïti se déroule dans un contexte où le Parlement haïtien est quelque peu décrié en raison de récentes positions controversées de sa part, notamment le vote cette semaine par la Chambre basse des 125 gourdes de salaire minimum proposées par le président René Préval, en opposition aux 200 gourdes réclamées par des milliers d’ouvriers du secteur de la sous-traitance, des syndicats, des organisations du secteur des mouvements sociaux et des étudiants de l’Université d’État. [jmd/Radio Kiskeya]
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6109

La MINUSTAH très satisfaite du maintien de Mario Andrésol à la tête de la PNH

Les responsables onusiens mettent en relief le rétablissement de la sécurité et l’avancement du processus de professionnalisation de la PNH sous son commandement
jeudi 20 août 2009,
Radio Kiskeya
La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH)s’est félicitée jeudi de la ratification par le Sénat de la décision du Président René Préval de reconduire Mario Andrésol pour un second mandat de trois ans au poste de directeur général de la Police Nationale.
Mettant l’accent sur le fait que le commandant en chef de la PNH avait à son actif un bilan globalement positif, le porte-parole de la UNPOL, Fred Blaise, a fait remarquer que la nette amélioration du climat sécuritaire est à l’origine d’un regain d’activités sociales et festives.
Blaise a aussi salué les progrès réalisés dans le cadre du processus de professionnalisation de l’institution policière au cours du premier mandat de M. Andrésol.
De son côté, le responsable du bureau de communication militaire de la MINUSTAH, le colonel Fernando Ferreira, rappelle que les troupes onusiennes travaillent de concert avec les agents de la PNH dans les différents départements du pays. Des patrouilles aériennes, terrestres et maritimes conjointes sont notamment réalisées en vue de garantir des conditions de sécurité stables.
Le responsable militaire a, par ailleurs, fait état d’actions humanitaires entreprises par les casques bleus au profit des plus démunis.
Lors d’une séance marathon mardi soir, le Sénat avait approuvé à l’unanimité la reconduction de Mario Andrésol à la direction de la police, un mois après l’expiration de son mandat en juillet.
Ancien officier des Forces Armées d’Haïti, le commandant en chef était arrivé à la tête de l’institution en 2005 sous le gouvernement de transition Alexandre/Latortue (2004-2006). spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article6107