POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 21 mai 2010

Haïti: la reconstruction piétine


Publié le 21 mai 2010 à 05h00 Paul Journet, La Presse


Plus de quatre mois après le séisme, la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH) n'est pas encore formée.
«C'est très inquiétant», a reconnu hier Edmond Mullet, le chef de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).
M. Mullet a participé par vidéoconférence à Reconstruire Haïti - Horizon 2030, un colloque à l'École polytechnique qui se termine aujourd'hui. Présidée par l'ancien président américain Bill Clinton et par le premier ministre d'Haïti, Jean-Max Bellerive, la CIRH doit gérer une enveloppe d'environ 11 milliards de dollars, dont 5,3 milliards seront dépensés en 2010-2011. Mais on attend encore que soient choisis plusieurs de ses membres, dont des représentants de pays donateurs et d'organisations internationales.
La MINUSTAH souhaite que les nominations se fassent rapidement pour que les travaux sur le terrain puissent commencer. «Avec l'arrivée de la saison des pluies, il faut doter la population de murs et de toits aux structures plus solides pour résister aux intempéries», a indiqué M. Mullet.
La MINUSTAH a en outre annoncé que, des 5200 prisonniers qui s'étaient évadés lors du séisme, quelque 660 ont été arrêtés.
Elle entend aussi veiller au bon déroulement des prochaines élections, qui doivent se dérouler le 28 novembre prochain.
http://www.cyberpresse.ca/international/amerique-latine/seisme-en-haiti/201005/20/01-4282516-haiti-la-reconstruction-pietine.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_seisme-en-haiti_557239_section_POS1