POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 6 juillet 2009

Le Pape Benoit XVI demande a la communaute internationale de venir en aide a Haiti a cause des cyclones subis.

Cite du Vatican, 6 juillet (EFE).- Benoit XVI a demande a la communauté internationale d'aider Haïti devant les nombreux désastres naturels dont le pays a été victime, en même temps qu'il a exhorté a respecter l'environnement et a affirmé que l'exploitation insensée des ressources naturelles affecte spécialement les plus pauvres.
Le pape s'est exprime ainsi a travers le discours dirige aujourd'hui a l'envoyé Extraordinaire Plénipotentiaire d'Haïti devant le saint siège (Ambassadeur), Carl Henri Guiteau, qui lui présenta ses lettres de créances au Vatican.
Après avoir envoyé un salut au président Rene Preval, et soulign
é la nécessité pour les haïtiens de vivre avec "dignité et en sécurité" .
Benoit XVI s'est référé aux désastres naturels qui ont frapp
é Haïti durant les derniers mois, qui ont causé des dégâts dans l'agriculture, a-t-il dit et ont aggravé une situation déjà difficile de beaucoup de familles".
"J'espère que la solidarité de la communauté internationale continue a se faire sentir, qu'elle appuie ceux qui sont dans le besoin", a dit le pape, qui a soulign
é que durant les dernières années beaucoup d'haitiens ont abandonné le pays et ont cherché d'autres ressources pour maintenir leurs familles et il est convenable que, malgré les situations administratives souvent problématiques de trouver des solutions rapides qui permettent a ces familles de vivre unies". Le papa a ajoute que la vulnérabilité du pays face aux désastres naturels a favorisé une prise de conscience majeure de la nécessité de prendre soin de la nature. "La protection de l'environnement est un défi qui concerne tout le monde.
L'exploitation insensée des ressources de la création et ses conséquences qui ont l'habitude de toucher sérieusement la vie des plus pauvres, il faut l'affronter avec des mesures politiques et économiques qui tiennent compte de la dignité humaine et une coopération internationale efficace", a affirmé l'évêque de Rome.
Le Saint Père a plaidé pour le respect de la vie et la défense de la famille et plaida en faveur de la récupération de la valeur du mariage dans la société.
Le Pape RATZINGER demanda aussi que les femmes soient proteges les femmes et les enfants afin qu'ils ne soient pas victimes d'abus de negligence ou d'injustices".

http://www.elnuevodiario.com.do/app/article.aspx?id=159168

Steven Benoit maintient le cap sur les 200 gourdes

Le député Steven Benoit, père de la loi fixant le salaire minimum à 200 gourdes réitère sa détermination à œuvrer en vue de la publication de cette loi votée par les deux chambres. Le parlementaire déplore le refus des hommes d'affaires haïtiens de communiquer les états financiers des entreprises ce qui aurait permis aux élus de se faire une idée réelle de la situation de la sous traitance.
Le chef de l'état a opposé une fin de non recevoir à la demande des députés voulant avoir accès aux informations fiscales communiquées à la Direction Générale des Impôts(DGI).
Le député Benoit informe que la commission a tout de même reçu la liste des 26 entreprises, appartenant à 8 entrepreneurs évoluant dans le secteur de la sous traitance.
En poursuivant sa campagne pour les 200 gourdes, le député Benoit affirme avoir été l'objet de menace de la part d'un certain secteur. Même s'il craint d'être assassiné, le député de Pétion ville entend agir en sa qualité de parlementaire responsable.
Fort de l'appui de plusieurs députés et de quelques spécialistes en économie, Steven Benoit signale qu'il bénéficie du soutien de la population dans sa lutte pour les 200 gourdes.

LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15458

Les députés pourraient se prononcer sur l'objection du chef de l'Etat au cours de cette semaine

Les membres de la commission affaires sociales de la chambre basse devront au cours de cette semaine présenter un rapport à l'assemblée sur l'objection du chef de l'Etat à la loi sur le salaire minimum.
La présidente de la commission affaires sociales de la chambre basse, Gérandale Thelusma, informe que le rapport pourrait être soumis à l'approbation des élus le jeudi 9 juillet. Elle explique qu'à partir de ce lundi les membres de la commission se pencheront sur les propositions formulées par les différents secteurs et personnalités ayant répondu à la convocation de la chambre basse.
La semaine dernière des entrepreneurs, des syndicalistes et des économistes avaient fait part de leurs propositions sur le salaire minimum. Lors d'une rencontre vendredi dernier, l'économiste Jean Claude Paulvin avait soutenu que les élus doivent se demander si l'ouvrier peut produire les 200 gourdes que le patron doit verser
Même si les étudiants n'avaient pas été invité par les membres de la commission affaires sociales, ils s'étaient présentés à deux reprises devant le Palais Législatif pour lancer une mise en garde contre toute velléité de faire machine arrière sur les 200 gourdes. La voix des étudiants pourrait également faire écho lors des séances de discussions de la commission affaires sociales de la chambre basse
Par ailleurs aucune information n'a été communiquée sur la teneur des rencontres entre le chef de l'Etat et les représentants de divers secteurs autour de cet épineux dossier.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15460

Les hommes d'affaires annoncent la perte de milliers d'emploi si les 200 gourdes sont maintenues

Plusieurs entrepreneurs ont mis en garde contre le rejet de l'objection du chef de l'Etat à la loi sur le salaire minimum qui selon eux entrainera une augmentation du chômage. Plusieurs hommes d'affaires dont André Apaid, propriétaire de 7 entreprises, Richard Coles, propriétaire de 5 entreprises et Nahum Dorvil, expliquent que la hausse du salaire minimum causera la fermeture de plusieurs entreprises.

Le président de la chambre d'industrie et de profession de l'artibonite, Nahum Dorvil, prédît une situation chaotique dans le secteur de l'assemblage au cours des trois prochains mois si l'objection est rejetée. " Les parlementaires ne doivent pas voter une loi qui provoquera des suppressions d'emplois", martèle M. Dorvil invitant les élus à tenir compte des différences entre les secteurs commercial, industriel et de l'assemblage.

Interrogé par radio Métropole, l'homme d'affaires a soutenu que de nombreuses entreprises dans les secteurs commercial et industriel ont déjà accordé les 200 gourdes par jour à des ouvriers.

Annonçant la perte de milliers d'emplois M. Dorvil révèle qu'il envisagerait d'aller investir à l'étranger. Le président de la chambre de commerce et de profession de l'artibonite fait remarquer qu'en raison de l'absence d'infrastructures, les conditions normales de production ne sont pas réunies en Haïti.

Entre temps, Nahum Dorvil signale que les entrepreneurs, les ouvriers et les élus ne souhaitent pas la perte de milliers d'emplois en Haïti.

LLM http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15459

Les épreuves du baccalauréat première et deuxième partie débutent ce lundi en Haïti

Les examens du baccalauréat première et deuxième partie ont démarré ce lundi 6 juillet 2009 sur l'ensemble du territoire national, Durant quatre jours Quelque 131 871 bacheliers prendront part à ces épreuves.
Renan Michel, directeur du Bureau national des examens d'État (Bunexe), se dit déterminer à assurer le succès de l'organisation de ces examens. Des professeurs expérimentés à travers les dix départements ont été engagés pour l'élaboration des textes afin d'éviter les fautes et de veiller à leur lisibilité.
Pour ce responsable du ministère de l'éducation nationale, il est essentiel que ces textes soient à la portée des candidats.
Le responsable du Bunexe a fait remarquer que Les consignes sont toujours les mêmes : bonne tenue vestimentaire, interdiction d'utiliser des téléphones portables, de calculatrice programmable, ainsi que les objets contondants ou tranchants dans les salles d'examens.
« Les candidats doivent être sur les lieux trente minutes avant l'heure de manière à ce que les épreuves se déroulent à temps », a-t-il indiqué, enjoignant les responsables de centre et les surveillants d'être très stricts et de faire leur travail et, ceci, à tous les niveaux.
Une enveloppe de 350 millions de gourdes est allouée, cette année, à la réalisation de l'ensemble de ces examens au niveau des dix départements géographiques du pays. .

Football : Défaite honorable d'Haïti contre le Honduras

La sélection haïtienne de football a baissé pavillon 0-1 face au Honduras, lors de sa première sortie à la phase finale de la Gold Cup.

Les Haïtiens qui ont bien négocié la première période, bousculant par moment les Honduriens, ont finalement craqué à la 76ème minute de jeu sur une reprise de la tête imparable de Costly Molina, à la suite d'un coup franc pour une faute inutile du Vaniel Sirin.

Le défenseur Haïtien qui avait la possibilité d'accompagner un joueur hondurien qui héritait d'un ballon difficile sur la gauche, a préféré le bousculer inutilement, concédant ainsi la faute qui allait être fatale pour les Grenadiers.

Cependant, l'équipe haïtienne a, somme toute, réalisé un très bon match ; à l'image du vétéran Pierre-Richard Bruny auteur d'une très grande prestation. Il a même empêché au Onze national d'encaisser un second but suite à un sauvetage spectaculaire, alors que le portier haïtien Jean Dominique Zéphirin était complètement battu.

Haïti se trouve dans l'obligation de battre la Grenade à Boston le 8 juillet prochain avant de bien négocier sa dernière sortie dans son groupe contre les Etats-Unis, pour espérer faire partie des deux meilleurs troisièmes, synonymes de qualification pour les quarts de finale.

La sélection américaine qui a gagné très facilement contre la Grenade 4-0, occupe seule la tête du classement du groupe avec 3 points et devançant le Honduras (2ème) pour différence de buts marqués +4.

Pour cette rencontre face au Honduras, le sélectionneur colombien de ‘équipe haïtienne avait aligné la formation suivante : Jean Dominique Zéphirin, Frantz Bertin, Pierre –Richard Bruny, Vaniel Sirin, Frantz Gilles, James Marcelin, Jean-Marc Alexandre, Raymond Ednelson, Brunel Fucien, Leonel Saint-Preux, Fabrice Noel.

Guyto Rivière
guytoriviere@yahoo.fr
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15456