POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 11 juin 2010

HAITI A L’HEURE DU MONDIAL AFRIQUE DU SUD 2010

Ce titre ne dira pas grand chose aux amateurs de football. Pour la simple et bonne raison que ce pays de la Caraïbe ne fait pas partie de 32 nations élues. Certains iront même à penser que les haïtiens, cinq mois après le 12 janvier 2010, ont d’autres chats à écorcher que de faire partis de malheureux qui applaudissent des milliardaires qui s’amusent avec un ballon. Ce serait sans doute faire preuve de méchanceté que de définir d’une façon aussi médiocre, un évènement de cette portée. Cependant, dans le cas haïtien, ce sera un mois de liesse populaire, à travers ces matchs de coupe du monde qui sera vécue comme une véritable panacée pour les milliers d’habitants des camps de fortune. Haïti a participé à une phase finale de coupe du monde en 1974. Sa sélection a eu le mérite de finir avec une longue période d’invincibilité du grand gardien italien Dino Zoff. EN effet lors de sa première participation à une phase finale, l’avant centre haïtien Emmanuel Sanon, servi par une passe magistrale du talentueux Philippe Vorbe marqua un but anthologique contre la sélection italienne. Ce but permis à Haïti de mener un zéro en deuxième période. Malgré la défaite contre l’Italie et les deux défaites successives contre l’Argentine et la Pologne (un cinglant 7-0), les haïtiens continuent à vénérer le football et les footballeurs.
La coupe du Monde constitue avec le Carnaval de février les deux évènements incontournables de la société haïtienne. Cette année les rues de Port-au-Prince convertie en tas de décombre et amas de cadavres ont montré au monde un spectacle loin d’être comparable à celui du Carnaval.
Donc le coupe du monde est attendue avec une ferveur qui transformera la vie dans les camps de fortunes à des camps de pique nique ou les rivalités entre haïtiens-brésiliens et haïtiens-argentins se démontreront avec un zèle fou et inimaginable.
Déjà les rues et les quartiers sont décorés aux couleurs brésiliennes et argentines. Après chaque victoire, des milliers d’Haïtiens descendront dans les rues pour célébrer …
Pourtant Haïti fait partie de la zone CONCACAF. La sélection haïtienne a été éliminée en phase préliminaire dans un groupe constitué du HONDURAS, du Salvador et des Antilles Néerlandaises. Les Lauréats de cette zone sont donc Les USA, Le Mexique et el Honduras. Pourtant très peu d’haïtiens supporteront par affinité géographique.
Nous, sur Haïti Recto Verso nous serons particulièrement attentifs aux résultats de l’équipe de France, la sélection la plus mal aimée de cette coupe du monde. Et ce, grâce à la fédération française de football qui a maintenu en poste le sélectionneur national, malgré de piètres performances réalisées lors de la coupe d’Europe 2008. Le sélectionneur national avait justifié ses mauvais résultats argumentant qu’il préparait la coupe du monde 2010. Et après deux ans, les bleus ne seront prêts que ce soir lors du premier match.
Donc vive le football, vive le continent africain !

Adra distribue gratuitement plusieurs milliers de maisons aux sans abris

     Dans plusieurs quartiers de Carrefour, notamment Thor et Diquini, des équipes de la Adventist Development and Relief Agency (Adra) s'évertuent à construire des habitats transitoires pour les sans abris. Ces maisons en bois avec une toiture métallique ont une durée de vie variant entre 3 à 5 ans. Chaque unité de 18 mètres carrées avec toilette et galerie peut accommoder une famille de 5 personnes.
   Le directeur général de Adra Haïti, Fritz Buisereth, préoccupé par la saison cyclonique met les bouchées double   dans ce projet de construction d'habitats transitoires. Adra se propose de construire 5 000 habitats pour les sans abris à Carrefour. La priorité est accordé aux sans abris regroupés dans le camp d'hébergement du campus de l'Université Adventiste à Diquini.
       M. Buissereth se réjouit du dynamisme des employés et contractuels du département préparation et réponse aux désastres de Adra. Dans le cadre du programme, financé par l'Usaid à hauteur 5 millions de dollars, plus de 1 000 individus ont été déjà recrutés. Outre une meilleure protection contre les intempéries pour les sans abris, le projet permet de générer des ressources pour plusieurs centaines de charpentiers et techniciens du bâtiment.
Interrogé sur la stratégie de construction d'abris transitoires sur les sites des immeubles détruits, M. Buissereth a soutenu que Adra est dans l'attente de la publication du plan de reconstruction par les autorités haïtiennes.             

Lorsque le gouvernement aura identifié les sites pour la construction de village, Adra s'impliquera dans la construction de maisons permanentes promet M. Buissereth.
LLM / Radio Métropole Haïti

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17829

Youri Latortue favorable au départ des membres du CEP

Le sénateur de l'Artibonite, Youri Latortue se prononce contre le maintien de l'actuel Conseil Electoral Provisoire.
Selon Monsieur Latortue, cette institution électorale n'est pas en mesure d'organiser les prochaines élections puisqu'elle est éclaboussée par de nombreux scandales. Il estime que le CEP n'est plus crédible.
Le sénateur Latortue prône le dialogue pour la mise en place d'un nouvel organisme électoral devant bénéficier de l'appui de tous les secteurs afin d' être capable d' organiser les prochaines élections.
Par ailleurs, le sénateur de l'Artibonite Youri Latortue conditionne la reprise des activités au Sénat de la République au départ du président de ce corps, Kelly Bastien.
Il reproche au numéro 1 du grand corps d'avoir violé les principes régissant le fonctionnement de l'institution.
L'élu de l'Artibonite souligne que des consultations sont actuellement en cours entre le groupe des sept sénateurs et d'autres pairs conscrits en vue de la formation d'un nouveau bureau capable de faire fonctionner le grands corps de manière impartiale.
Le Senat de la République est dysfonctionnel depuis plusieurs semaines, le groupe minoritaire entend protester contre certaines de ses décisions, dont le vote de la loi prolongeant le mandat du Président Préval .
EJ/Radio Métropole Haïti

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17831

Des gangs terrorisent la population d'Anse à Pitres

Les résidents de Anse-a-Pitres, à bout de souffle envisagent d'exprimer leur ras-le-bol par une manifestation.
Cette ville frontalière réputée pour son calme est l'otage d'un groupe de bandits. Un résident de la région, Choler Saint Louis, indique que les bandits estimés à une soixantaine, son reconnaissables à leur dread locks.
Ces 4 derniers mois ils ont imposé leur loi dans cette commune en perpétrant de nombreuses exactions. De nombreux cas de vol, d'enlèvement et d'agressions contre les femmes et les enfants ont été enregistrés. Pire ces criminels seraient impliqués dans des pratiques occultes puisqu'ils tuent des enfants afin d'extraire leur foie.
Ces bandits ne sont nullement inquiétés par les forces de l'ordre. Les policiers haïtiens font valoir qu'ils ne disposent pas de moyens logistiques pour freiner les actions de ces malfrats. En ce qui a trait aux casques bleus, ils n'ont jusqu'à présent pas pu interpeller un membre du gang.
Conscients de la faiblesse des forces de l'ordre, les criminels ne se contentent pas d'attaquer les résidences, ils placent des embuscades afin d'attaquer les autobus.
Plusieurs éminents citoyens d'Anse-a-Pitres lancent un SOS aux autorités gouvernementales pour qu'elles rétablissent l'ordre et le calme dans cette ville frontalière.
LLM / Radio Métropole Haïti

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17830

Les conseillers électoraux dans la ligne de mire des partis politiques

Les acteurs politiques sont de plus en plus préoccupés par le processus électoral.
En début de semaine le chef de la Minustah, Edmond Mulet, a révélé que le président Préval devrait dans les prochains jours publier l'arrêté présidentiel convoquant le peuple en ses comices.
Si certaines formations politiques dont Rassemblé, Ucadde, Libération, Alternative et Fanmi Lavalas, réclament le départ du chef de l'Etat comme préalable à la tenu du scrutin la majorité des acteurs politiques sont plutôt préoccupés parla crédibilité des conseillers électoraux.
De nombreux leaders politiques dont Myrlande Manigat ( RDNP), Himmler Rébu (GREH), Charles Henry Baker ( Respect), Youri Latortue (AAA) et Kelly Bastien ( Inité) sont favorables à un replâtrage ou un renvoi du CEP.
Le président du sénat, Kelly Bastien, veut prendre en compte la méfiance des partis vis-à-vis des conseillers électoraux. Plaidant pour une modification du CEP actuel, le sénateur Bastien estime que les résultats des prochaines joutes doivent être légitimes et incontestables.
De plus le sénateur Bastien préconise un dialogue entre l'exécutif et l'opposition afin d'aplanir les différends.
De son coté le sénateur Latortue déclare que le dialogue doit entre les acteurs politiques doivent permettre la formation d'un nouveau CEP de consensus. Il soutient que le chef de l'Etat n'a pas de provision constitutionnelle pour décider seul sur la formule de formation d'un CEP
Rappelant les scandales administratifs au sein de l'organisme électoral, le chef de file de AAA soutient que le CEP actuel n'a pas de mandat.
A nouveau le CEP est sous les feux des critiques après les révélations du conseiller Enel Désir relatives à des cas de corruption. Il dénonce l'octroi d'un contrat à une firme haïtienne sans appel d'offre.
Dans le même temps, plusieurs candidats ont organisé un sit-in devant le local du CEP afin de réclamer le départ des conseillers.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=17828