POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 20 juillet 2010

Les 3 premiers candidats à la présidence

A l'approche des prochaines présidentielles trois personnalités politiques ont officiellement fait part de leur candidature. La secrétaire générale du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), Myrlande Manigat, espère obtenir le ticket du Plaph lors de ces joutes. Le chef de file de Respect Charles Henry Baker, affirme qu'il se lance dans la bataille soulignant qu'il s'agit d'élections GNB. Le maire de Delmas, Wilson Jeudi, se lance dans l'arène en briguant la magistrature suprême. Fort de son bilan positif à la municipalité de Delmas, M. Jeudi estime que son expérience peut lui permettre d'être efficace au timon des affaires.
Le parti au pouvoir n'a pas encore désigné son candidat. Le coordonnateur de Inité, Joseph Lambert, annonce que le nom du candidat de cette formation politique sera bientôt connu.
L'ex Premier Ministre Jacques Edouard Alexis, membre de Inité, avait en mai dernier révélé qu'il en envisageait de se porter candidat à la présidence.
Les principaux dirigeants de l'opposition regroupés au sein de Alternative, Rasanblé, Plaph, Ucadde et Libération sont déterminés à poursuivre leur mobilisation visant le départ des conseillers électoraux. Un boycott des joutes est envisagé par ces leaders politiques qui n'envisagent désormais aucun dialogue avec les autorités gouvernementales et électorales.
Plusieurs partis de l'opposition avaient boycotté les élections présidentielles de 1988 et de 2000. Les résultats des joutes avaient été publiés et les élus, Leslie François Manigat et Jean Bertrand Aristide avaient pu exercer leur mandat avant d'être déchu.
LLM / Radio Métropole Haïti \
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18005
Commentaires:
Une attitude plus que rejouissante dans la conjoncture actuelle. L'idee de ces politiciens de vouloir renverser a tout prix le gouvernement de Preval representait l'expression de la petitesse d'esprit de ces pseudo leaders politiques.
Que des chefs de partis tels que Madame Manigat et Charles Baker annoncent leurs candidatures reste  une contribution enorme au debat politique. Aujourd'hui, ceux qui etaient persuades d'avoir assez de "force" pour renverser le gouvernement de Preval devraient utiliser leur energie pour accaparer la presidence des mains d'un certain Jacques Edouard Alexis, copie conforme d'un Preval.

Des manifestants haïtiens étaient présents à la conférence sur le Sida à Vienne

Plusieurs dizaines de manifestants haïtiens ont perturbé le déroulement de la 18ème conférence internationale sur le Sida qui se tient actuellement à Vienne, en Autriche. Les protestataires ont voulu dénoncer les difficultés auxquelles font face plusieurs milliers de personnes vivant avec le VIH/ Sida, après le tremblement de terre du 12 janvier.
« Aujourd'hui nous sommes ici pour élever nos voix et défendre les malades du Sida ou les personnes atteintes du Sida en Haïti », a déclaré un des manifestants qui était invité à prendre la parole à la tribune officielle de la conférence.
« La communauté internationale doit soutenir le combat des haïtiens parce que notre gouvernement se moque totalement que nous continuons à mourir après le tremblement de terre », a-t-il poursuivi.
Plus de 20.000 personnes participent depuis dimanche à la 18e conférence internationale sur le sida qui se tient à Vienne en Autriche. Des nouvelles pistes pour la prévention de l'épidémie sont au centre des débats .
EJ/Radio Métropole

Formation et perfectionnement pour les magistrats haïtiens

Lancement ce lundi à l'école de la Magistrature, de la première session du programme de formation continue des magistrats haïtiens. Cette activité financée par le Programme Des Nations Unies, pour le Développement (PNUD) vise à renforcer les capacités des magistrats.
Selon le directeur de l'école de la magistrature, Lionel Bourgouin plusieurs thèmes comme la fonction civile ou l'infraction économique seront abordés lors de cette séance de formation.
Monsieur Bourgouin a précisé que 6 sessions de formation seront organisées à l'intention de ces commissaires du gouvernement.
Rappelons que la compétence des magistrats haïtiens est souvent mise en cause lorsqu' il y a décision de justice controversée.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18009

Michaëlle Jean se montre très sceptique quant à la reconstruction d'Haïti

La gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, a fait remarquer qu'Haïti n'est pas en train de se relever 6 mois, après le séisme du 12 janvier. Lors d'une allocution à Paris, durant une convention annuelle, organisée par le réseau culturel des français vivant à l'étranger, la gouverneure a appelé à rompre avec la logique d'assistance et d'impliquer davantage la population haïtienne dans la reconstruction de leur pays.
Six mois après le tremblement de terre du 12 janvier, "une situation alarmante prévaut dans ce pays. Haïti s'en relève-t-il? Non. Pour le moment, il ne s'en relève pas", a déploré, Madame Jean.
La représentante de la Reine d'Angleterre au Canada affirme que le temps est venu de rompre avec la logique d'assistance qui a transformé Haïti en laboratoire.
Tout en plaidant en faveur d'une nouvelle éthique du partage, elle indique que la solidarité devait s'exprimer en totale coopération avec le gouvernement haïtien.
« Haïti ne se relèvera pas sans la participation pleine et entière des femmes, des hommes et des enfants de ce pays », a-t-elle déclaré, tout en réclamant la participation de la population dans la réalisation de chaque projet.
EJ/Radio Métropole Haïti
http://www.blogger.com/post-create.g?blogID=1089893036601291753
Moi aussi je reste sceptique devant l'allure de la reconstruction qui devrait permettre selon les naifs de refaire la face et la facade d'Haiti. Cependant ce qui m'inquiete le plus c'est la repetition du meme discours politiquement correct de tous ceux ou celles qui sont consideres comme des voix et des mains importantes devant la problematique haitienne. Haiti a reellement besoin d'un discours coherent et consistant. Un vrai discours. Que Madame Michaelle Jean dise a la presse ce qu'elle dit a ses copines et a sa famille.

Haïti sous la menace d'une onde tropicale.


Le Centre National de météorologie d'Haïti (CNM) vient de décréter l'alerte jaune sur plusieurs départements géographiques du pays en raison de la présence d'une onde tropicale localisée dans les grandes Antilles. Selon le directeur du Centre National de Météorologie, Ronald Semelfort cette situation crée une atmosphère instable avec de l'humidité résiduelle en basse couche autour des grandes Antilles.
Monsieur Semelfort précise que des orages, de la pluie et des rafales de vent restent possibles sur certaines régions du pays, notamment dans la péninsule du sud ce soir.
Le secrétariat permanent de Gestion des Risques et des Désastres SPGRD annonce l'activation du Plan National de Gestion des Risques et des Désastres(PNGRD) face aux menaces de fortes pluies, de rafales de vent et d'orages violents entrainant des risques de crues de rivières, d'éboulements, de glissement de terrain et d'inondations.
Les intempéries enregistrées le week- end écoulé ont causé d'importantes pertes matérielles dans la 4eme section rurale de Montrouis, au nord de la capitale haïtienne.
EJ /Radio Métropole Haïti

Les dirigeants politiques commencent à remplir les formalités auprès du CEP

Le processus d'enregistrement des nouveaux partis intéressés aux joutes du 28 novembre a débuté hier lundi 19 juillet au local du Conseil Electoral Provisoire. Le porte parole du CEP, Richardson Dumesle, assure que plusieurs dirigeants de formations politiques ont rempli les formalités administratives. Il estime qu'on peut parler d'engouement pour le prochain scrutin. M. Dumesle n'a pas voulu faire des commentaires sur des partis politiques considérés comme des ténors. Dans une interview à radio Métropole M. Dumesle a fait valoir que 43 des 55 partis politiques inscrits avaient participé à la première réunion de travail du CEP. Dans ce contexte il refuse de faire une catégorisation des partis faisant remarquer que ces formations ont été légalement enregistrées.
Le porte parole de l'organisme electoral soutient que les conseillers électoraux lanceront de nouvelles invitations aux acteurs au cours du déroulement du processus électoral.
Plus d'une quinzaine de partis et de regroupement avaient boudé la séance de travail du 15 juillet. Les dirigeants du regroupement Repons Paysan à l'instar de ceux de Reparen et Ucadde ont indiqué qu'ils n'avaient pas désigné un représentant à la réunion de travail du CEP. Les dates des prochaines rencontres ne sont pas encore fixées par les autorités électorales nullement découragés par le boycott de la rencontre du 15 juillet.
Dans le même temps le CEP se prépare à lancer le processus de modification du registre électoral. Les 1483 centres de vote seront transformés en Centre d'opération et de vérification en vue d'enregistrer les modifications des adresses des électeurs regroupés dans les camps d'hébergement.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18006

Une trentaine de maisonnettes détruites par la crue de la rivière de Montrouis

Les intempéries enregistrées le week end écoulé ont causé des d'importantes pertes matérielles dans la 4 eme section rurale de Montrouis. Le passage a gué sur la rivière de Montrouis a été endommagé ainsi qu'une trentaine de maisonnettes, indiquent les responsables de la Direction de la Protection Civile. 150 personnes ont été placées dans un abri par les autorités locales qui réclament une intervention urgente du gouvernement. La coordonnatrice de la Direction de la Protection Civile (DPC), Nadia Lochard et le directeur départemental du Ministère de l'Environnement, Ludner Remarais s'étaient rendus sur place lundi matin afin d'évaluer les dégâts.
Dans une interview à radio Métropole, l'ingénieur Remarais a estimé que la dégradation du bassin versant est la principale cause de l'inondation survenue après une averse moyenne. Des tonnes d'alluvions auraient bouché les canalisations avance le Directeur départemental du Ministère de l'Environnement (MDE) qui sollicite l'intervention du Centre National des Equipements (CNE).
Conscients de l'impact négatif des bassins versants durant la période pluvieuse les autorités gouvernementales ont entrepris plusieurs interventions dans les bassins versants. Les Ministères de l'Environnement, de l'intérieur, des Travaux Publics et de l'agriculture sont impliqués dans les travaux sur 9 bassins versants. La quasi-totalité des 30 bassins versants du pays sont dans un état de dégradation accéléré explique M. Remarais.
L'immense bassin versant de la Plaine du Cul-de-Sac, qui s'étend sur 9 communes représente une priorité pour le Ministère de l'Environnement.
L'inondation de samedi soir n'a pas endommagé l'ouvrage d'art construit récemment sur la rivière de Montrouis.
Le directeur département est préoccupé par la situation à Montrouis et à Léogane, deux régions très vulnérables. Il révèle que les organismes de l'Etat réalisent des interventions, telles curage du lit et colmatage des berges, dans la rivière Rouyonne à Léogane.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18004