POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 27 août 2009

Pas de date pour la séance de validation des nouveaux sénateurs élus

Une entente semble avoir été trouvée mercredi avec les sénateurs, pour qu'ils participent à la séance de validation des nouveaux sénateurs élus.
Cet accord serait lié à une enquête rapide pour faire le jour sur les irrégularités dénoncées dans les élections à Petite Rivière de l'Artibonite. Le président du sénat l'a confirmé.
Kelly Bastien a informé par ailleurs que le Grand Corps ne tiendra pas compte d'une pétition qui lui a été envoyée par par des représentants de partis politiques et d'organisations des Cayes pour dénoncer un plan qui aurait été mis en place contre le candidat de l'UCCADE au profit de celui de l'Espoir. Ce refus serait dû à la formulation jugée irrévérencieuse de cette pétition.
Entre temps Le doyen d'âge du sénat de la République, Féquière Mathurin, a déclaré mercredi qu'il ne comprenait pas pourquoi le président du grand corps, Kelly Bastien, se livre à tous ces détours dans le cadre du processus de validation des élus du 21 juin.
Faisant savoir que la constitution de 1987 et les règlements intérieurs du sénat prévoient comment procéder dans le cas de la validation, Féquière Mathurin estime que les nouveaux élus devraient être validés 72 heures après leur inscription.
la séance prévue pour ce mercredi au sénat de la république pour tenter d'accorder les violons n'a pas eu lieu faute de quorum. 11 sénateurs sont en attente de validation pour renforcer le Sénat qui fonctionne présentement avec un effectif de 18 sénateurs sur 30.
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15726

Hausse des prix de l'énergie et du carburant

A deux semaines de la rentrée scolaire les autorités haïtiennes ont annoncé la hausse successive des produits pétroliers et de l'énergie électrique. Le gouvernement a indiqué que le coût du Kilowatt/ heure est passé de 75 à 150 gourdes au cours de ce mois d'août.
Cette décision avait été envisagée par les membres du gouvernement qui avaient attiré l'attention sur les millions de dollars alloués à l'Electricité d'Haïti (EDH) qui détient le monopole dans la distribution de l'énergie électrique. L'EDH figure parmi les entreprises dont le processus de modernisation sera bientôt mis en branle par Conseil de Modernisation des Entreprises Publiques (CMEP).
Certains économistes estiment que la hausse du coût de l'énergie pénalisera les consommateurs et découragera les potentiels investisseurs.
Dans le même temps, la hausse des prix des produits pétroliers risque de réduire le pouvoir d'achat des familles à deux semaines de la rentrée scolaire.
Première conséquence de la hausse du prix des hydrocarbures, l'augmentation du tarif dans le transport en commun. Le ministère des affaires sociales a communiqué hier les nouveaux tarifs qui entraîneront des heurts entre passagers et chauffeurs.
En visite dans le sud, le Secretaire d'Etat aux finances, Sylvain Lafalaise, a expliqué que la hausse du prix du carburant est due à l'augmentation du prix du baril de pétrole sur le marché international.
LLM
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15730

Le ministère de l'éducation national annonce la reprise des examens du bacc dans certains centres d'examens.

La session extraordinaire du baccalauréat devrait se poursuivre la semaine prochaine dans les matières dont les épreuves ont été suspendues dans certains centres d'examens de la capitale informe le ministère de l'éducation national.
Les épreuves de rheto se poursuivront ainsi du 31 août au 2 septembre 2009, et les épreuves de philo du 31 août au 3 septembre 2009. .
Le Ministère a annoncé avoir pris des mesures de renforcement de la sécurité pour favoriser la reprise de ces examens. .
Les perturbations aux examens du baccalauréat sont survenues le lundi 24 août, des élèves éliminés avaient enclenché un mouvement de protestation qui a par la suite basculé dans la violence. Ce mouvement faisait suite à des rumeurs de leur inscription aux épreuves découvertes sur le site du Ministère, ce que ce dernier a démenti. .
Lors de ces incidents, un candidat de la classe de rheto avait été abattu par un agent de la police nationale. .
RD

http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15728

Colloque autour de la problématique de la prostitution en Haïti.

Une initiative de l'Institut du Bien-être Social et de la Recherche (IBESR).
Selon le directeur adjoint de la défense sociale à l'IBESR, Hervé Volcy, cette initiative permettra d'aboutir à une politique nationale d'encadrement non seulement pour protéger les travailleurs du sexe mais également pour prévenir la prostitution.
Il nous faudra une réponse concertée sur la prostitution qui prend d'importantes proportions dans le pays en raison notamment des graves difficultés économiques auxquelles la population fait face, a fait savoir M. Volcy, soulignant que tous les secteurs de la vie nationale sont concernés par cette question.
Le représentant du Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), Tina Patriota Cooper, a elle aussi estimé qu'il est essentiel de parvenir à l'élaboration d'un cadre légal qui puisse effectivement protéger les travailleurs du sexe qui sont trop souvent victimes d'abus et de violence, a-t-elle dit.
Selon Mme Cooper, les travailleurs doivent être amenés à s'organiser en associations et avoir une formation professionnelle, ce qui leur permettra de sortir de la prostitution et exercer un métier dans la société.
RHD
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=15727