POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 7 septembre 2011

ONU/viol: excuses de l'Uruguay

AFP Publié le 07/09/2011 à 06:54
 Le président uruguayen, José Mujica, a présenté hier ses excuses à son homologue haïtien, Michel Martelly, pour "l'outrage" commis par cinq soldats uruguayens de la mission des Nations unies en Haïti (Minustah), accusés d'avoir violé un jeune Haïtien.
Je vous présente "à vous et au cher et héroïque peuple d'Haïti les excuses pour l'outrage que certains soldats de mon pays ont fait subir à Monsieur Jhony Biulisseteth et, comme vous l'avez dit, +à la conscience nationale du peuple haïtien+", déclare Mujica dans une lettre adressée au président Martelly.
Affirmant parlé également au nom des forces armées uruguayennes, qui "ont honte de la conduite criminelle et scandaleuse d'une poignée" de ses éléments, Mujica promet de mener une enquête exhaustive et "d'appliquer les sanctions les plus sévères aux responsables".
Des images filmées sur un téléphone portable et divulguées sur internet au cours du week-end dernier ont montré des Casques bleus uruguayens en train de violer un jeune Haïtien de 18 ans.
Manifestations
Lundi, des centaines d'Haïtiens, dont des élus locaux, ont manifesté devant une base de soldats uruguayens à Port-Salut (sud) pour demander le retrait des forces onusiennes.
"Nous allons déposer une résolution au parlement pour demander le retrait progressif des soldats de la Minustah", a déclaré le sénateur Youri Latortue, présent à la manifestation, tandis que d'autres responsables exigeaient que les soldats soupçonnés du viol soient jugés sur place.
Le chef du bataillon uruguayen en Haïti a été rappelé à Montevideo par le ministère de la Défense.
Le président Martelly a condamné "cet acte qui révolte la conscience nationale" et demandé un "rapport détaillé" sur les faits.
La Minustah, qui compte 12.000 hommes sous l'uniforme, a annoncé l'ouverture d'une enquête et son chef, Mariano Fernandez, a présenté des excuses au gouvernement haïtien et promis de renforcer la discipline au sein de la mission onusienne.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/07/97001-20110907FILWWW00293-onuviol-excuses-de-l-uruguay.php

Aucun commentaire: