POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 8 septembre 2011

Des maisons en bois et en pierre pour reconstruire Haïti

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67614.htm
L'Institut pour la valorisation du bois et des espèces arborées du Conseil National des Recherches (Ivalsa-Cnr), qui est implanté à San Michele all'Adige, dans le Trentin, a mis au point des prototypes d'habitations en bois et en pierre dans le but de les utiliser pour les projets de reconstruction des zones ravagées par le tremblement de terre de 2010 à Haïti.
Ce mois d'août était consacré à des tests de résistance sismique de ces nouvelles maisons, tests encadrés dans le projet "ReparH" que l'Ecole supérieure d'architecture CRATerre-Ensag de Grenoble réalise avec l'ONG Miseror. Le système de construction mixte bois-pierre assure une reconstruction économique, sûre et durable, car ces matières premières sont peu couteuses et se trouvent facilement sur place.
Jamais aucun test sismique n'avait été jusque là réalisé sur le comportement de structures mixtes de ce type, selon le directeur de Ivalsa-Cnr Ario Ceccotti, et les tests scientifiques mécaniques fourniront une base scientifique qui pourra servir pour des travaux de même genre. La technologie sera appliquée à Haïti, si les tests se révèlent concluants.
Les chercheurs de l'Université de Grenoble expliquent qu'ils ont demandé à collaborer avec cet institut italien car il est connu pour "son professionnalisme et sa compétence au niveau international dans la résistance des édifices aux tremblement de terre". Les solutions techniques proposées représentent selon eux le meilleur compromis entre performance, technologie et sobriété socio-économique. Le bois étant un matériel plus couteux, son utilisation a été réduite pour privilégier la pierre et le tuf locaux.
Pour les chercheurs italiens, c'était un honneur de travailler sur des questions sociales, et pas uniquement scientifiques, conclut Ario Ceccotti : "que nos compétences se traduisent en aide concrète pour les personnes en difficulté est pour nous un motif de fierté".
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67614.htm

Aucun commentaire: