POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 1 décembre 2010

Venue de tous les horizons, la musique joue pour Haïti !

mercredi 01.12.2010, 05:04 - La Voix du Nord Vendredi soir, plusieurs artistes sont venus en aide à l'association Parrainage Haïti, au cours d'un concert organisé par Béthune, Sport et Prestige. Avec le soutien de la municipalité, le théâtre municipal a accueilli le Beffy Big Band, Opus 62, Jewels Make Flowers. Un mélange de style qui a fait vibrer les bois et les coeurs.
Après le séisme qui a touché leur pays en janvier dernier, les Haïtiens vivent dans la misère. L'association Parrainage Haïti n'a pas attendu cette tragédie pour soutenir et aider les enfants haïtiens à se construire un avenir. « Sans aide, nous ne faisons rien. Sans éducation, les enfants ne survivent pas. Ils gardent en eux une grande souffrance. Les dons vont permettre, de leur offrir une scolarité continue jusqu'en fac », déclarait à l'ouverture du concert, Josette Ingelaere, présidente de l'association.
Jazz, classique, rock...
Emmené par cet esprit de solidarité, l'orchestre Beffy Big Band a interprété des musiques de jazz. Les saxophonistes, le piano, les trompettes, et le batteur s'accordaient harmonieusement avec la voix de la chanteuse Maya. Vêtue d'une somptueuse robe rouge, le sourire aux lèvres, elle montait à la fois dans les graves et les aigus. Le public était en admiration, devant le célèbre chant New York, New York . Beffy Big Band a achevé la première partie sur les résonances de Sing, Sing.
À l'étage, les amateurs du classique ont pu se détendre avec Opus 62. Les violons et le violoncelle ont mené la mélodie douce autour d'un décor baroque.
Un tout autre univers s'est présenté en deuxième partie. Les rockeurs et jazzmen de Jewels Make Flowers ont élevé la mesure du son. Sur scène, on retrouve Basilic, notamment Olivier, le chanteur. Avec toujours autant de pêche, ils jouent avec le coeur. Jewels Make Flowers, à l'allure déjanté, était là dans un but précis : pour la cause humanitaire. Le chanteur Olivier, n'a pas hésité à enlever sa chemise, et écrire sur son torse « Help Haïti ! ».
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Secteur_Bethune/2010/12/01/article_venue-de-tous-les-horizons-la-musique-jo.shtml

Aucun commentaire: