POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 1 décembre 2010

Ils vont construire des maisons en Haïti

Publié le 01 décembre 2010 à 07h33

Brigitte Trahan, Le Nouvelliste
Devant: William Francis, Jean-Paul Martin et Denis Raymond.
À l'arrière: Charles O'Connor, Benjamin Paquin, Gérald Lefebvre
et André Thibeau.  Photo: François Gervais
(Trois-Rivières) Huit Trifluviens sont tout récemment partis pour Haïti afin d'aider à construire 16 maisons dans la capitale, Port-au-Prince. Tous membres de l'Assemblée chrétienne de Cap-de-la-Madeleine, ils iront rejoindre un groupe de 16 Allemands afin de les assister dans cette tâche.
Les maisons de bois sont déjà arrivées à Port-au-Prince, par conteneur, en pièces détachées. Le défi consistera à les assembler et à en faire des demeures habitables pour les familles durement éprouvées là-bas.
Deux des ouvriers bénévoles trifluviens sont d'abord partis le 24 novembre tandis que les six autres sont allés les rejoindre le 1er décembre. Ils seront tous de retour au pays le 15 décembre, raconte le principal organisateur, William Francis.
M. Francis avait été approché par un ami d'Allemagne, il y a quelque temps, pour réaliser ce projet. Il en a fait part aux gens de l'Assemblée chrétienne qu'il fréquente et sept personnes ont répondu à l'appel.
Ce qu'il y a de plutôt extraordinaire, dans cette affaire, c'est qu'en plus de fournir la main-d'oeuvre, chacun des bénévoles paiera lui-même son billet d'avion ainsi que son hébergement et sa nourriture là-bas.
«Nous allons être accueillis par une mission baptiste qui possède une auberge. Ils vont faire la nourriture pour nous», raconte M. Francis avant de partir. «Je suis certain que notre santé est entre bonnes mains», dit-il.
Quand on lui demande s'il ne craint pas l'épidémie de choléra qui s'est déclarée dans le pays, M. Francis rétorque que lui et son équipe ont pris leurs précautions. «Nous avons tous nos vaccins», plaide-t-il.
C'est l'équipe allemande qui a fait l'achat des 16 maisons prédécoupées qui seront assemblées un peu à la manière de blocs Lego par les bénévoles.
Elles valent chacune environ 5500 $, sont préfabriquées au Canada et résistantes aux tremblements de terre, dit-il. L'équipe allemande les a achetées grâce à des dons, explique M. Francis.
«Ces maisons sont environ de la dimension d'une grosse remise, soit 12 pieds sur 20. Pour eux, en Haïti, ce sont des châteaux», raconte M. Francis.
C'est la première fois que les membres de l'Assemblée chrétienne de Cap-de-la-Madeleine s'impliquent ainsi à l'étranger. «Je l'avais à coeur», confie M. Francis qui est fort touché par la condition actuelle des Haïtiens.
http://www.cyberpresse.ca/le-nouvelliste/actualites/201012/01/01-4348012-ils-vont-construire-des-maisons-en-haiti.php

Aucun commentaire: