POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 1 décembre 2010

Des milliers manifestants réclament l'annulation des élections contestées

Des manifestations anti gouvernementales ont été enregistrées dans plusieurs villes hier lundi notamment à Saint Marc, Gonaïves, Petit Goave, Carrefour et Jacmel. Les manifestants qui à chaque fois ont érigé des barricades de pneus enflammés réclament l'annulation du scrutin du 28 novembre. Ils dénoncent les fraudes massives et les graves irrégularités réalisées pour le compte de la plateforme présidentielle Inité.
A Saint Marc des accrochages entre casques bleus et manifestants ont fait une quinzaine de blessés. Les soldats ont utilisé leurs armes pour répondre à une provocation des manifestants devant leur baraquement à Pivert. Les manifestants ont également fêté la victoire selon eux de la candidate du RDNP, Mirlande Manigat.
Au Gonaïves, le sénateur Youri Latortue et l'ex-député Arcene Dieujuste étaient à la tête de la manifestation. Les protestataires qui scandaient la victoire de Mme Manigat ont dénoncé des fraudes massives de la part des partisans de l'Inité. Le sénateur Latortue a également dénoncé les irrégularités qui ont empêché à 20 % de l'électorat d'exercer leur droit de vote.
A Jacmel les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés pour protester contre les fraudes. Rassemblés à l'initiative de l'organisation Cros, les manifestants ont également réclamé le départ de René Préval et le renvoi des conseillers électoraux.
A Petit-Goave Plusieurs centaines de manifestants ont revendiqué la victoire de Mirlande Manigat. Les protestataires ont lancé des slogans hostiles au chef de l'Etat et à la plateforme Inité.
A Port-au-Prince, Carrefour et Delmas des attroupements ont été enregistrés. Les manifestants ont provoqué un climat de panique en lançant des jets de pierres. A Carrefour une manifestation a été dispersée par les forces de l'ordre.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18517

Aucun commentaire: