POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 10 décembre 2010

Le chaos en Haïti entrave l'aide des organisations suisses

Le chaos qui a fait suite au premier tour de l'élection présidentielle en Haïti entrave le travail des œuvres d'entraide suisses présentes dans le pays.
le 10 décembre 2010, 07h22
LeMatin.ch & les agences
Le chaos déclenché en Haïti après les résultats du premier tour de l'élection présidentielle entrave l'aide des organisations suisses. Celles-ci craignent que si les routes demeurent bloquées, les camps de victimes du tremblement de terre connaissent des problèmes d'approvisionnement.
Depuis l'annonce des résultats des élections mardi soir, le chaos est total dans la zone du séisme. Et en raison de barrages routiers et des émeutes, la situation aux environs de la capitale Port-au-Prince demeurait jeudi instable. L'aéroport international et les écoles sont ainsi restées fermées.
Les représentants des organismes suisses d'entraide en Haïti étaient également bloqués et ne pouvaient pas entrer dans les zones où leurs projets sont menés à bien. "Nous devons attendre et espérer que la situation se calme", a déclaré Peter Eppler, directeur des opérations de Caritas à Port-au-Prince. La durée de la contestation populaire et du bloquage des routes est selon lui complètement incertaine.
"Si la situation ne s'améliore pas, l'approvisionnement de vivres et d'eau potable dans les camps va connaître une passe difficile", a affirmé pour sa part Annick Genson, porte-parole de Caritas Suisse à Port-au-Prince. "Les ménages pauvres souffrent particulièrement de la hausse des prix qui résulte de cette situation", a-t-elle souligné.
Rester en lieu sûr
Selon Mme Genson, le personnel des oeuvres d'entraide ne court aucun risque, tant qu'il ne descend pas dans la rue. "Nous respectons les règles de sécurité des ONG et de l'ONU et nous avons recommandé à nos employés de rester à la maison jusqu'à ce que le danger soit passé".
Une évacuation serait de toute façon impossible dans la situation actuelle parce que toutes les routes ont été bloquées. Le chemin de l'aéroport a ainsi été coupé et la République dominicaine n'est plus accessible par voie terrestre, a expliqué Mme Genson.
Accélérer la reconstruction
Les Suisses ont fait don de plus de 65 millions de francs à la Chaîne du Bonheur après le séisme dévastateur de 12 janvier en Haïti. Dans un premier temps, les organisations d'entraide suisses ont mis l'accent sur l'aide d'urgence, aidant à l'approvisionnement en eau, en nourriture et en tentes et dispensant des soins médicaux. Mais près d'un an après la catastrophe, la reconstruction doit désormais être accélérée.
Dans la capitale Port-au-Prince, où 1,5 millions d'Haïtiens ont perdu leur logement dans le tremblement de terre, seules 5% des maisons ont été reconstruites. La grande majorité des sans-abri, dont de nombreuses familles, vit donc encore dans les camps, dans des huttes et des tentes au bord des routes ou dans les ruines.
"La construction de nouvelles maisons dans la capitale est très difficile car il est peu aisé de déterminer à qui appartient le terrain sur lequel les logements doivent être construits", a constaté Alain Geiger de la Chaîne du Bonheur, qui est en charge de coordination des projets suisses en Haïti. La plupart des oeuvres d'entraide suisses travaillent en conséquence dans la campagne, où les parcelles sont plus faciles à délimiter.
Situation très difficile
En plus de tout ces problèmes, des troubles ont éclaté après l'annonce des résultats du première tour de l'élection présidentielle. "Je n'ai encore jamais été confronté dans aucun pays à une situation politique aussi difficile qu'en Haïti", a assuré M. Eppler, qui travaille sur le terrain depuis février pour Caritas.
Sous le patronage de la Chaîne du Bonheur, huit oeuvres d'entraide suisses sont présentes en Haïti: Caritas, Handicap International, Médecins du Monde, Terre des Hommes, l'Armée du Salut, la Croix-Rouge suisse, Medair ainsi que l'Entraide protestante suisse.
http://www.lematin.ch/actu/monde/chaos-haiti-entrave-aide-organisations-suisses-359987

Aucun commentaire: