POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 10 décembre 2010

Haïti-Élections L’Union européenne (Ue) propose son appui dans un réexamen des irrégularités

P-au-P, 09 déc. 2010 [AlterPresse] --- Exprimant ses profondes inquiétudes vis-à-vis des manifestations violentes, enregistrées en Haïti depuis la publication des résultats préliminaires, l’Union européenne (Ue) offre son appui dans le cadre d’une reconsidération éventuelle des anomalies flagrantes ayant marqué le scrutin du 28 novembre, apprend l’agence en ligne AlterPresse. “L’Ue…se tient prête à appuyer Haïti dans la préparation d’un possible second tour, y compris dans un réexamen éventuel des irrégularités dénoncées”, déclare, dans un communiqué daté de Bruxelles, Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.
A l’instar de l’ambassade américaine, l’Union européenne manifeste sa préoccupation “concernant les nombreuses irrégularités, rapportées sur le déroulement de ces élections, et l’écart important entre les estimations effectuées par le Conseil national d’observation électorale (Cno) et les résultats préliminaires publiés par le Conseil électoral provisoire (Cep)”.
Aussi, appelle-t-elle la population à garder son calme, le “gouvernement d’Haïti et toutes les forces politiques” à “éviter toute action ou déclaration de nature à augmenter les tensions”, alors que le processus électoral entre dans une phase de contestations devant les bureaux de contentieux.
Les acteurs politiques d’Haïti devraient consentir des efforts “afin de garantir que les résultats définitifs, qui doivent être annoncés le 20 décembre, reflètent pleinement la volonté des électrices et électeurs haïtiens, dans la transparence et le respect de la Constitution”, souhaite Ashton.
Pour l’Ue, qui affirme continuer à suivre de près le processus électoral en cours, les élections de 2010 constituent un élément-clé de la gouvernance démocratique en Haïti, “qui est essentielle pour assurer la légitimité de son système politique et faire progresser la reconstruction et le développement du pays”. [gp rc apr 09/12/2010 0:00]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article10387

Aucun commentaire: