POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 10 décembre 2010

Haïti-Élections : La mission d’observation Oea/Caricom invite les candidats à recourir aux contentieux électoraux

Pour faire valoir leurs droits P-au-P, 09 déc. 2010 [AlterPresse] --- La mission conjointe d’observation électorale de l’Organisation des Etats américains et de la communauté des Caraïbes (Moec) suggère aux candidats et partis politiques d’utiliser les voies légales existantes afin de faire valoir leurs doléances sur le processus en cours.
“La Moec réitère son appel aux candidats et aux partis politiques à faire plein usage, pendant le processus de contestation qui suit immédiatement l’affichage des résultats préliminaires, de ces recours légaux afin d’adresser leurs doléances concernant les résultats préliminaires”, indique la Moec dans un communiqué transmis à l’agence en ligne AlterPresse.
Cependant, dans cette “ambiance électorale difficile, où les suspicions abondent”, la mission conjointe d’observation électorale Oea/caricom insiste, auprès du Conseil électoral provisoire, pour un traitement des contestations avec rigueur, transparence et équité, dont les résultats doivent conduire à la proclamation, le 20 décembre prochain, des résultats officiels du premier tour de la présidentielle et des législatives du 28 novembre.
“Un certain nombre de procès verbaux, qui n’étaient pas conformes à la loi électorale et qui étaient irréguliers ou montraient des signes évidents de fraude, ont été mis de côté et n’ont pas été tabulés dans le but de garantir la probité des résultats préliminaires’, signale la Moec qui fait état du suivi des procédures de vérification en présence des “observateurs de la Moec ainsi que d’autres observateurs internationaux et nationaux”.
Tout en déplorant “les manifestations violentes en cours”, qui ont commencé à l’annonce de la publication des résultats préliminaires dans la soirée du mardi 7 décembre, la mission conjointe d’observation électorale Oea/Caricom suggère aux candidats et responsables politiques d’appeler leurs partisans au calme “dans le but de créer le climat de sérénité nécessaire pour un dialogue fructueux ainsi que pour faciliter l’approche constructive offerte par les recours légaux inscrits dans la loi électorale”. [rc apr 09/12/2010 0:00]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article10388
Commentaires:
Mais devant quel tribunal?
Celui du cep organisateur de cette mascarade?
Faites moi rire vous autres qui aviez déclaré que toutes

Aucun commentaire: