POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 10 décembre 2010

Haïti-Élections : Face à la mobilisation des rues, le Cep tente une sortie

Annonce de formation imminente d’une commission mixte de vérification des votes exprimés pour les 3 candidats en tête de la présidentielle P-au-P, 09 déc. 2010 [AlterPresse] --- Le Conseil électoral provisoire (Cep) va entamer une procédure célère et exceptionnelle de vérification, au centre de tabulation, des votes exprimés en faveur des 3 candidats ayant obtenu la majorité des suffrages, suivant les résultats préliminaires proclamés dans la nuit du 7 décembre, indique l’organisme électoral dans un communiqué rendu public dans la matinée de ce 9 décembre.
Une commission mixte, comprenant les membres du Cep, les 3 candidats concernés, des observateurs nationaux et internationaux ainsi que des membres de la communauté internationale, sera préposée à la tâche de vérification des procès-verbaux, dans un souci de transparence et d’authenticité des résultats.
Contactée par AlterPresse, la conseillère électorale Ginette Chérubin souligne que les dispositions annoncées, à savoir “la mesure spéciale de vérification” des procès-verbaux au centre de tabulation, doivent entrer en application sans délai.
Tout en affirmant avoir pris en compte les mouvements de contestation, enregistrés dans les rues, depuis la publication des résultats préliminaires, le Cep exhorte les 3 candidats, arrivés en tête de la présidentielle, à le rejoindre dans sa volonté d’encourager un retour au calme dans les rues.
Parallèlement, l’organisme électoral convie la police nationale d’Haïti (Pnh) à prendre des dispositions appropriées pour assurer la sécurité des vies et des biens.
Aucune réaction n’est encore enregistrée chez les 3 candidats à la présidentielle, crédités de meilleur score dans les résultats préliminaires diffusés le 7 décembre.
Myrlande Hyppolite Manigat, 70 ans, du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (Rdnp), a obtenu 31.37% des voix ; Jude Célestin, 48 ans, de la plateforme présidentielle “Inite” (Unité) vient en seconde position avec 22.48 % et Joseph Michel Martelly, 49 ans, de “Repons peyizan” se trouve en troisième position avec un pourcentage de 21.84 % de votes attribués (soit moins d’un point que Jude Célestin), selon les résultats préliminaires du Cep.
Vraisemblablement, le délai de contestation de 3 jours (entre le 8 et le 10 décembre 2010), à produire par les candidats s’estimant lésés, sera reportée, et le centre de tabulation, fermé depuis l’acheminement des résultats préliminaires au Cep, sera rouvert.
Plusieurs candidates et candidats, à la présidentielle et aux législatives, feraient état de difficultés éprouvées à soumettre leurs contestations auprès des bureaux de contentieux électoraux, en raison du non fonctionnement, entre autres, depuis les troubles, de certaines institutions publiques, comme la direction générale des impôts (Dgi) où des frais doivent être versés avant toute contestation.
Depuis la matinée de ce 9 décembre, un ralentissement des activités, marqué notamment par une absence de transports publics dans la plupart des circuits de la zone métropolitaine de la capitale, est observé.
Un calme tendu règne dans plusieurs secteurs avec, ça et là, des barricades de pneus usagés enflammés.
Les écoles, les banques, les bureaux publics et privés n’ont pas ouvert leurs portes, comme la veille quand des manifestations violentes ont eu lieu. Cependant, certains petits commerçants du secteur informel essaient de reprendre, avec difficulté, leurs activités coutumières.
Depuis le début de la matinée du 9 décembre, le temps est couvert sur Port-au-Prince, où de fines gouttelettes de pluie tombent par intervalles. [gp rc apr 09/12/2010 10:30]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article10386

Aucun commentaire: