POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 26 novembre 2010

Le pompier Thierry Velu sera bientôt de retour en Haïti pour participer à la lutte contre l'épidémie de choléra

Samedi 27.11.2010, 05:16 - La Voix du Nord En septembre, lors de la dernière mission du GSCF en Haïti, un médecin avait assuré 400 consultations.
Un an après le tremblement de terre qui a fait 250 000 morts en Haïti, le GSCF ...
(1) sera de retour sur place en janvier.
Son président Thierry Velu, par ailleurs pompier professionnel à la caserne d'Étaples, fera partie de l'expédition. Au moins quatre membres actifs de son association l'accompagneront. Leur mission : tenter d'enrayer la terrible épidémie de choléra, qui a déjà fait plus de 1 200 morts.
« La situationn'a pas évolué »
À la veille de l'élections présidentielle, le sort continue de s'acharner sur l'île des Caraïbes. Thierry Velu en sait quelque chose. Avec son association, il a déjà participé à quatre missions humanitaires en Haïti depuis septembre 2004. Après le séisme du 12 janvier, une équipe du GSCF avait participé aux opérations de sauvetage. « Depuis, la situation n'a pas évolué, constate Thierry Velu. 80 % des bâtiments sont toujours à terre et 1,5 million de personnes vivent encore dans les camps. Je me demande bien où l'aide internationale est passée.
» Le 20 septembre, six membres du GSCF, parmi lesquels on comptait un autre pompier d'Étaples, sont retournés en Haïti. Ils se sont rendus dans deux sites différents pour remettre aux associations locales des équipements indispensables, notamment deux unités de traitement de l'eau, du matériel de déblaiement et de sauvetage, ainsi que des médicaments. Un médecin a aussi assuré 400 consultations, pour soigner à la fois des problèmes de diarrhée, de parasites et proposer un soutien psychologique aux personnes les plus éprouvées.

Une arme redoutable
Depuis, l'épidémie de choléra s'est développée de manière endémique. « C'est le résultat combiné des problèmes de pauvreté, d'insalubrité, du manque d'éducation et de connaissances », estime Thierry Velu. Ce triste constat a motivé la nouvelle mission programmée en janvier. L'équipe viendra cette fois avec une arme redoutable contre le choléra : des appareils de production de chlore permettant individuellement de potabiliser de l'eau pour 3 000 personnes par jour. La solution chlorée qu'ils produisent peut aussi être utilisée pour la désinfection des latrines, des douches, des plaies et le nettoyage des aliments. « On souhaiterait acheter entre 20 et 30 appareils de ce type pour notre prochain voyage. On cassera notre tirelire s'il le faut, car là-bas, ils sont en train de crever », s'insurge le président.
Cette mission doit aussi permettre d'acheter des fournitures pour 600 élèves scolarisés dans un camp de Port-au-Prince. Mais pour l'heure, les dons manquent cruellement. •
SYLVAIN DELAGE
(1) Le Groupe de secours catastrophe français (GSCF) est une association humanitaire basée à Villeneuve-d'Ascq qui regroupe 230 membres opérationnels, essentiellement des pompiers, et 2 300 adhérents.
Pour envoyer des dons : GSCF Haïti, BP 111, 62170 Montreuil-sur-Mer.
Site internet : http://www.gscf.fr/
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Montreuil/actualite/Secteur_Montreuil/2010/11/27/article_le-pompier-thierry-velu-sera-bientot-de.shtml

Aucun commentaire: