POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 25 avril 2012

Haïti/Armée-Remobilisation: Le docteur Turneb Delpé prêche l’entente

Mardi 24 avril 2012 à 16:57 “La décision annoncée par le ministère de l’Intérieur d’indemniser les militaires démobilisés ne va pas résoudre le problème car il n’a pas été l’objet d’une entente”, de l’avis du responsable du PNDPH. Turneb Delpé demande à tous les secteurs de s’asseoir autour d’une table afin de dégager ce qu’il appelle ‘’une vision commune de la crise actuelle’’ qui conduirait à la conférence nationale souveraine.
Communiqué de presse, rencontres, menaces : le gouvernement a déjà usé de divers moyens pour résoudre le problème des militaires démobilisés mais, toujours est-il, que ces démarches se sont révélées infructueuses. Ces hommes, lourdement armés, continuent d’occuper des espaces publics et privés et circulent, dans des véhicules en très bon état, dans plusieurs endroits du pays. Parmi les revendications des anciens membres des Ex-FADH figurent leur indemnisation. Une revendication que le gouvernement est prêt à satisfaire. En conséquence, il demande à ces anciens militaires de se présenter à l’école Nationale de la Magistrature à Frères, Est de Port-au-Prince, afin de recevoir leur dû.
« La démarche du ministère de l’Intérieur permettrait de résoudre le problème si et seulement, elle était le fruit d’une entente avec les militaires démobilisés », estime le Docteur Delpé.
« Dans l’Etat actuel des choses, le responsable du PNDPH croit nécessaire que tous les secteurs organisés du pays s’asseyent autour d’une table afin, dit-il, de dégager « une compréhension commune » de la crise actuelle.
« Les jeunes, considérés comme l’avenir du pays, ajoute-t-il, doivent prendre part aux discussions qui devraient conduire à la -conférence Nationale Souveraine -», son cheval de bataille.
Dans un communiqué rendu public dans l’après-midi du lundi 23 avril, le ministère de l’Intérieur, des collectivités territoriales et de la défense nationale a invité les militaires démobilisés à se présenter, ce mercredi à l’école de la magistrature à frères en vue de réclamer leur indemnisation. Ils doivent être munis de leur carte d’identification militaire et d’autres documents légaux ou administratifs délivrés par les FADH permettant de vérifier leur appartenance à l’Institution.
http://radiovision2000haiti.net/home/?p=14824

Aucun commentaire: