POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 10 septembre 2011

Un bâtiment flambant neuf pour le Tribunal de Paix à l’Acul-du-Nord

9 septembre 2011 Publié dans la catégorie : Articles, Quoi de neuf ?

Le jeudi 8 septembre, les autorités locales et les représentants de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) ont inauguré le nouveau Tribunal de Paix de la commune de l’Acul-du-Nord, à environ 20 km du Cap-Haïtien, dans le département du Nord.
Photo : UN/MINUSTAH


« Enfin, la commune de l’Acul-du-Nord dispose d’un nouveau local pour le Tribunal de Paix. Cela témoigne de l’engagement de la MINUSTAH à continuer à soutenir les autorités haïtiennes dans le renforcement de l’Etat de droit », s’est réjoui le maire titulaire de la commune, Patrice Gespalien Julien.
Ce nouvel édifice, d’un coût total de 46.029 dollars américains, a été financé par la MINUSTAH dans le cadre de ses Projets à Impact Rapide (QIP). Il comprend deux bureaux pour les juges, un bureau pour les greffiers, un secrétariat, une salle pour les archives, une salle de garde-à-vue, une salle de délibérations, une salle pour les objets saisis, une grande salle d’environ 100 places pour les audiences et un bloc sanitaire.
L’ancienne bâtisse en ruines qui abritait les audiences n’est plus qu’un lointain souvenir pour le maire qui indique que la justice retrouvera « un nouveau souffle puisque désormais, nos juges pourront exercer leurs fonctions dans de meilleures conditions ».
Une opinion partagée par le député de l’Acul-du-Nord, Jobes Jolicoeur Michel, qui a salué la bonne coopération entre la MINUSTAH et les autorités locales et qualifié la construction du tribunal « d’excellente initiative ».
Pour sa part, le Chef du Bureau régional de la MINUSTAH dans le Nord, Emilio Castaneda, a souhaité que ce nouveau local facilite un meilleur fonctionnement de la justice dans la commune. Il a assuré que la MINUSTAH « continuera à travailler avec les autorités haïtiennes en vue de renforcer l’Etat de droit et la confiance des citoyens dans les autorités établies ».
Une vision à laquelle adhère le juge titulaire de la commune, Josias Talabert, qui voit dans cette nouvelle construction « le coup d’envoi d’un nouveau départ pour le renforcement de la justice dans cette localité ».
« Nous ferons tout pour rendre la justice accessible à tous les citoyens de la commune, et ce nouveau Tribunal de Paix en est un moyen non négligeable», a-t-il ajouté.
Dans le cadre du renforcement de l’appareil judiciaire dans la région du Nord, plusieurs autres Tribunaux de Paix ont été construits par la MINUSTAH dans le cadre de ses QIPs. Il s’agit, notamment, de ceux des communes de Saint-Raphaël, de Pignon, du Limbé (incendié le 16 mai 2010 par des inconnus) et de la salle d’audience du Tribunal de Première Instance (TPI) du Cap-Haïtien. D’autres projets dont les études de faisabilité sont achevées sont également en cours, comme la construction des Tribunaux de Paix du Cap-Haïtien et des communes de Petit-Bourg et de Port-Margot, ainsi que celle du Bureau d’Assistance Légale (BAL) et des bureaux pour les juges du Tribunal de Première Instance du Cap-Haïtien.
Rédaction : Vicky Delore Ndjeuga
Edition: Habibatou Gologo

Aucun commentaire: