POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 14 janvier 2011

PRÉSIDENTIELLE - Paris appelle Haïti à tirer les conséquences du rapport de l'Organisation des États américains

L'OEA recommande d'écarter le candidat du pouvoir Jude Célestin, arrivé en deuxième position, au profit du chanteur populaire Michel Martelly.SOURCE AFP
La France a appelé, vendredi, les autorités haïtiennes à "tirer toutes les conséquences" du rapport de l'Organisation des États américains (OEA) sur le premier tour de l'élection présidentielle, remis jeudi et qui recommande l'éviction pour le deuxième tour du candidat du pouvoir. "Nous saluons le travail effectué par cette mission qui visait à évaluer objectivement le scrutin du 28 novembre. Il s'agit maintenant d'en tirer toutes les conséquences pour que les résultats définitifs du premier tour reflètent le choix exprimé par les électeurs", a déclaré lors d'un point de presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.
Bernard Valero a jugé "essentiel de restaurer la confiance des citoyens haïtiens". "C'est à cette condition que le processus électoral pourra se poursuivre dans des conditions de transparence et de sécurité", a-t-il poursuivi. Selon une copie de ce rapport vue par l'Agence France-Presse, les experts de l'OEA recommandent d'écarter le candidat du pouvoir Jude Célestin, arrivé en deuxième position, au profit du chanteur populaire Michel Martelly. L'ex-première dame d'Haïti Mirlande Manigat était arrivée première au premier tour organisé le 28 novembre.
Des incidents ont éclaté à Port-au-Prince au lendemain de la remise du rapport, des témoins faisant état de tirs et de barricades, alors que le pays vient de célébrer le premier anniversaire du séisme du 12 janvier 2010 qui a fait plus de 220.000 morts. Les résultats préliminaires du scrutin du 28 novembre publiés par le Conseil électoral provisoire haïtien avaient déclenché des manifestations violentes de partisans de M. Martelly qui dénonçaient des fraudes massives en faveur de M. Célestin.

Aucun commentaire: