POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 15 janvier 2011

Haïti - Écologie : Redécouverte d’amphibiens disparus depuis 1991

14/01/2011 15:02:23 Depuis le séisme de janvier 2010 en Haïti, les biologistes du monde entier s'inquiétaient de l'état des écosystèmes, dont le bon fonctionnement est essentiel pour l'ensemble du pays. Des scientifiques de « Conservation International (CI)», une organisation américaine privée de préservation des espèces et de l'Amphibian Specialist Group (ASG), spécialisé dans la protection des amphibiens ont exploré une zone montagneuse reculée du sud-ouest d'Haïti.
Sous la direction de Robin Moore, expert des amphibiens à ASG, l’équipe était d’une part à la recherche de la grenouille « Eleutherodactylus glanduliferoides », une espèce non signalée depuis plus de 25 ans et d’autre part la mission devait faire une évaluation des 48 autres espèces d'amphibiens spécifiques à Haïti.
Si ces experts de la protection de la biodiversité n'ont pas trouvé la grenouille qu'ils recherchaient, ils ont en revanche redécouvert des amphibiens disparus depuis 1991. Parmi eux, la « grenouille Mozart » (2,5 cm) qui siffle quatre notes durant la nuit, et seulement deux au crépuscule, la « grenouille Ventriloque d'Hispaniola» (2,16 cm) nommée ainsi car son cri très particulier semble projeté depuis un lieu où elle ne se trouve pas, la grenouille « à glandes de La Hotte » (5,3 cm) qui se distingue par d'exceptionnels yeux bleu saphir ou la « Macaya tachetée » qui avec seulement 1,51 cm, elle est l'une des plus petites grenouilles au monde.
Ce qui laisse présager de bonnes choses pour la biodiversité d'Haïti, car comme le précise le docteur Robin Moore : « les amphibiens sont ce qu'on appelle une espèce baromètre de la santé de notre planète ». La bonne santé des forêts haïtiennes est capitale pour les habitants, et la présence de ces grenouilles est un indicateur positif et un signe encourageant, étant donné qu’en Haïti, seulement 2% de la forêt originale survit « Nous sommes à un point où nous devons essayer de vraiment protéger ces derniers fragments de forêt, afin d'avoir quelque chose à construire. »
HL/ HaïtiLibre
http://www.haitilibre.com/article-2117-haiti-ecologie-redecouverte-d-amphibiens-disparus-depuis-1991.html

Aucun commentaire: